Mon AlloCiné
L'Amour et rien d'autre
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,3
165 notes dont 36 critiques
11% (4 critiques)
31% (11 critiques)
39% (14 critiques)
14% (5 critiques)
3% (1 critique)
3% (1 critique)
Votre avis sur L'Amour et rien d'autre ?

36 critiques spectateurs

DaeHanMinGuk

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 985 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 05/03/2016

Sur les 15 dernières années, mon expérience du Cinéma allemand s’est révélée miraculeuse : Que d’excellents films ou des chefs d’œuvre : « Cours, Lola, Cours » (1999), « Good Morning Lenin » (2003), « L’Expérience » (2003), « La Vie des Autres » (2007) et « La Vague » (2009). Alors quand un film allemand sort, c’est l’occasion de poursuivre cette « martingale ». Néanmoins, ici, le résultat laisse une pointe de déception : en effet, le scénario est très intéressant mais la mise en scène manque de rythme et d’idées. Côté scénario, l’auteur a voulu assembler deux histoires Spoiler: (chercher à nouveau l’amour après une première expérience pleine et troublante) qui ont un lien évident via le « transfert » que porte une femme sur sa nouvelle « proie ». Malheureusement, la première expérience, basée sur le mensonge, avait été très bien décrite dans le film français « L’adversaire » que j’avais vu il y a une dizaine d’années et m’a donc privé de l’effet de surprise. L’interprétation de l’actrice, Sandra Hüller, est formidable : elle est confondante de naturel et nous surprend à de nombreux moments du film. Néanmoins, le manque de « liant » de la mise en scène pénalise le film. Vous pourrez vous contenter de voir ce film à la télévision quand il passera sur Arte.

I'm A Rocket Man

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 942 critiques

0,5Nul
Publiée le 18/11/2015

Pfffff ! Mais quel nullité ce film ! Un énorme gâchis ! Ruiné par un scénario confus et vide ! Le deuil de la Martha, les questions qui sont soulevées au moment de la disparition de Paul... tout est prometteur et on rentre aisément dans ce drame et soudain on bascule dans un grand n'importe quoi ! Tout devient flou, on est plus sur de rien, le transfert est mal exploité et la fin vous laisse complètement pantois ! Mon compagnon a été soulé et on en gardera un souvenir exécrable ! Beurk ! A fuir...

Jane 67

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 9 critiques

4,5Excellent
Publiée le 05/12/2012

Magnifique. Super love story... complexe et poignante. J'adore, merci.

Christoblog

Suivre son activité 305 abonnés Lire ses 986 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 10/06/2012

Il y a bien des choses qui m'énervent dans L'amour et rien d'autre. Des seconds rôles qui jouent mal, une mise en scène (trop) sage et appliquée, des scènes franchement peu crédibles, une façon de s'attarder plus que nécessaire sur certaines péripéties. Mais il y a aussi une performance assez incroyable de l'actrice Sandra Hüller, qui, avec son petit air buté et ses lèvres trop fines, se révèle être presque une figure mythologique. Il y a en effet de l'Antigone dans sa résolution de ne pas laisser le destin l'accabler, dans sa farouche volonté de préférer l'Amour à l'être aimé. Il m'est difficile de déflorer l'intrigue, sous peine de gâcher votre plaisir si vous n'avez pas encore vu le film, mais - à mots couverts - il me semble qu'un des handicaps du film est de vouloir ajouter l'improbable à l'exceptionnel. Ceux qui ont vu le film me comprendront, je pense. Bref, un nouveau témoignage de la vitalité du cinéma allemand, après Barbara. Le réalisateur, Jan Shomburg, dont c'est le premier film, nous livre ici quelques éclairs prometteurs, comme le premier plan, absolument magique : le personnage principal écoute une déclaration d'amour en anglais, les yeux baissés. C'est magnifique. L'amour et rien d'autre fait partie de ces films qui vous trottent dans la tête plusieurs jours après la première vision. D'autres critiques sur Christoblog : http://www.christoblog.net/

Guillaume H.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 34 critiques

3,5Bien
Publiée le 06/06/2012

Profond et léger à la fois, L'Amour et rien d'autre offre un regard original et très optimiste sur l'Amour et la vie en général. Car confrontée aux difficultés que la vie sème sur son passage, Martha va devoir agir en conséquence pour ne pas sombrer définitivement. L'actrice Sandra Hüller y est remarquable, tant elle donne vie au personnage décalé, touchant et joyeux de Martha, qui reste telle qu'elle est, envers et contre tout. La réalisation quant à elle, est d'une délicatesse, et d'une douceur assez rare. Et même si le scénario manque peut-être d'un petit quelque chose pour que l'on ressorte de ce film totalement conquis, l'oeuvre est relativement intéressante, et nous donne à réfléchir sur le rapport que l'on peut avoir face à la vie et ses complications.

hejdej

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 11 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 28/05/2012

L'amour et rien d'autre, un film sans prétention avec de bons acteurs. On se laisse emporter par l'histoire dramatique de cette femme qui se reconstruit après un épisode douloureux. A voir !

Dory D.

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 125 critiques

2,5Moyen
Publiée le 28/05/2012

Entre nous, ce titre est ridicule. Ce film, je ne suis donc pas allée le voir pour son titre. Mais pour son sujet : la disparition brutale d'un être cher. Je venais aussi de perdre mon grand amour. Et, franchement, je ne sais pas trop quoi en penser. Je me suis laissée un peu prendre par le scénario. Mais, au final, il ne reste pas grand-chose. Une espèce de vide. Et rien d'autre ? Oui, rien d'autre. Après une telle disparition, c'est peut-être une évidence.

christelle pecqueux

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 23/05/2012

d'une ennuie mortel le jeux des acteurs est minable,le sujet du film est moue et la fin est decevante un film a oublier sans regret

fabienne f.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 5 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 07/05/2012

Voilà un film qui donne à voir et à réfléchir sur l'amour au sein du couple. Sur le rapport de force inconscient qui d'évidence s'installe peu ou prou au sein des couples qui se veulent "en fusion". Sur ce désir, cette volonté même, d'obtenir de l'autre qu'il soit au plus près de notre désir et de notre nécessité, de l'histoire que nous voulons écrire, quitte à se dissoudre littéralement dans la fusion, pour notre plus grand bénéfice fantasmé. Et ce bien évidemment, sans en avoir aucunement conscience la plupart du temps, tant nous sommes aptes à détourner le danger qui nous guette alors (devenir ce que l'autre souhaite que nous soyons et ainsi, au mieux s'oublier, au pire se perdre peut-être à jamais), au profit des réconfortantes petites ignominies du quotidien... Dévorer l'autre, l'absorber dans sa tendresse plutôt que de se faire dévorer, plutôt que d'être absorbé... A ce jeu là, le film donne à entrevoir les profils possibles du vainqueur !

traversay1

Suivre son activité 338 abonnés Lire ses 2 585 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/05/2012

En savoir le moins possible avant d'entrer en salle. Ce qui est vrai pour beaucoup de films l'est encore davantage pour L'amour et rien d'autre. Parce que Jan Schomburg nous entraîne dans des registres très différents, sans transition, avec un aplomb qui frise l'inconscience. Comédie popote au démarrage, le film bascule dans le drame absolu, la perte de l'être le plus aimé au monde, dont on découvre qu'il mentait sur toute la ligne. Schomburg prend alors un virage en épingle à cheveu et nous transporte dans une comédie (presque) romantique. Surprenant, d'autant que ce n'est pas terminé et que les états d'âme et le comportement de l'héroïne de l'histoire s'apparentent plus aux montagnes russes qu'à un long fleuve tranquille. Le jeu, car jeu il y a, est de parvenir à comprendre la psychologie de cette femme endeuillée et dans une quête d'amour quasi maladif. Le scénario explique peu, donne cependant quelques clés. Le reste est à discrétion, pour un spectateur qui aimera, ou pas, ces revirements narratifs et ce portrait féminin lesté d'ambigüités. Un très beau film, en définitive, pour peu qu'on accepte de lui faire confiance et de ne pas chercher absolument une explication rationnelle à son déconcertant déroulé. Il est sublimé par une actrice d'exception, Sandra Hüller, qui possède une palette d'expressions stupéfiante.

moviewatcher

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 13 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 04/05/2012

très beau filme. ne lisez pas le synopsis qui dévoile trop---mais regarder la bande d'annonce-personnage très vrai, très bien joué par la comédienne.

JiMorrison27

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 349 critiques

4,0Très bien
Publiée le 02/05/2012

[...] Et je compris soudain que la mort n'était une nouvelle manière de débuter pour les vivants ; ceux qui restent [...]

douggystyle

Suivre son activité 328 abonnés Lire ses 3 455 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 29/04/2012

Ce que nous apporte ici le réalisateur allemand Jan Schomburg est une approche très freudienne de l’amour. Le fait de rechercher à travers un parfait inconnu un substitut à un mari disparu nous est en effet présenté comme un besoin obsessionnel chez cette jeune veuve désœuvrée, au risque de donner un aspect malsain à sa nouvelle relation. Un rapport fait entre amour et fascisme est ainsi fait, argumenté sur le fait qu’aimer n’est que le fait de vouloir transformer l’autre en celui que l’on désire… Un concept provocateur qui fait froid dans le dos. Quoiqu’il en soit, l’interprétation pleine de délicatesse de Sandra Huller et la mise en scène maitrisée nous font pleinement profiter des émotions de son personnage mais laissent une part trop pesante aux mystères qui entourent ses connexions affectives.

domino2

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 33 critiques

4,5Excellent
Publiée le 28/04/2012

Magnifique interprétation d'une dérive, d'une absence de dialogue et d'une découverte de l'autre, celui par qui la vie reprend des couleurs. Pas simple de comprendre ce que l'autre à caché, ce que soi même on se voile, la vérité vient toujours contrecarrer tous les échafaudages ... Beau film à faire voir et ressentir, bien joué et bien orchestré.

Nelly M.

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 531 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/04/2012

Sortie officielle française pour ce film projeté à l'Univerciné allemand Nantes 2011. Amené à l'image avec tellement d'élégance qu'on admet que cette jeune femme-là, précisément, remonte en selle comme après une chute de cheval. Un peu trop mère pour son mari Paul, tendresse perceptible, toutefois malaise confirmé par ce mot maladroit d'un copain lors d'une soirée arrosée, ça jette un froid... Incrédulité, colères, prostration, typique de l'âge où on aime l'amour (ces jolies scènes érotiques dupliquées d'un partenaire à l'autre). Surprise d'en savoir aussi peu sur le mari cachotier et sur cette muse aussi fantôme avec son catalogue. Heureusement, les non dits qui comptent éclatent en gros plans sur les visages (Georg devinant le désespoir sous l'allure entreprenante). Le second bien plus attachant que le premier fait quand même l'effet de sable entre les doigts... Temps exceptionnels de ce film côté interprétation, la méga colère de Martha (Sandra Hüller) pour un coup de fil suspect et "la chemise" !

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top