Mon AlloCiné
Après Mai
Note moyenne
3,8
24 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Télérama
  • La Croix
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • L'Humanité
  • Libération
  • Marianne
  • Ouest France
  • Paris Match
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Transfuge
  • Critikat.com
  • Metro
  • Cahiers du Cinéma
  • L'Express
  • TF1 News
  • Chronic'art.com

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

24 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Cette fresque brillante à la bande-son rock passe avec virtuosité de l'intime à des scènes de manifs impressionnantes.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Le Monde

par Thomas Sotinel

Cet adolescent dans l'après-Mai trouve une place dans le monde, et c'est le cinéma qui la lui offre.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Fiches du Cinéma

par Nicolas Marcadé

Olivier Assayas nous transmet l'électricité d'une époque sans jamais l'idéaliser. Un film qui, avec une grande élégance, se donne mais ne s'explique pas.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

"Après mai" serait (...) une représentation, une recréation, une revisite distanciée et recomposée de la jeunesse du cinéaste. Et, disons-le simplement, un film superbe.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Télérama

par Aurélien Ferenczi

"Après Mai" touchera tous ceux et celles qui, un jour ou l'autre, se sont interrogés sur leur engagement dans la société, sur leur vie affective et professionnelle, et leur capacité à en modifier le cours.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

La Croix

par Arnaud Schwartz

Le film se fait toujours plus enthousiasmant à mesure qu'il avance. (...) À la fois flottant et passionné comme peut l'être l'adolescence.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Le réalisateur réussit à faire place à l'intime, aux atermoiements amoureux, aux tâtonnements artistiques, aux amitiés qui se délitent (...) mention spéciale à Lola Creton, jolie brindille brune malmenée par le tourbillon contestataire. Mais qui ne plie jamais.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

C'est une des vertus du film d'Assayas que de rompre avec la doxa telle qu'elle s'exprimait alors.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par Hubert Lizé

Le point fort d'Assayas, c'est ce sens aigu du rythme, ce dynamisme au montage qui booste drôlement son récit. Du coup, le verbiage fumeux des protagonistes (...) paraît presque digeste.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Humanité

par Jean Roy

Le film nous a paru totalement désabusé dans sa reconstitution de la perte des illusions, mais nous a semblé simultanément fascinant dans le besoin qu'a l'auteur de rouvrir la plaie des causes perdues.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Libération

par Julien Gester

Plus spleenétique et tendre qu'effréné, le film accède à son meilleur lorsqu'il se resserre sur sa pente la plus intime.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Marianne

par Danièle Heymann

Evitant la bimbeloterie hippie, Olivier Assayas filme avec élégance et sensibilité les bouillonnements adolescents des "seventies".

La critique complète est disponible sur le site Marianne

Ouest France

par La rédaction

Le fruit de cette expérience très personnelle se ressent dans la justesse de la reconstitution et la pertinence des situations d'un récit toujours sensible et attachant.

La critique complète est disponible sur le site Ouest France

Paris Match

par Alain Spira

Servi par de jeunes comédiens aussi inspirés qu'impliqués, mais desservi par un didactisme parfois pesant et par des scènes "militantes" qui alourdissent le rythme.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Frédéric Foubert

Assayas capte les différentes mues à coups de panoramiques et de plans-séquences amples, très assurés, souvent majestueux.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Ciné Live

par Laurent Djian

Voir le site Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

TéléCinéObs

par Sophie Grassin

Rares sont les cinéastes contemporains capables de faire preuve d'une telle virtuosité et d'un tel sens des ambiances.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Transfuge

par Damien Aubel

Un film d'apprentissage, à l'esthétique poétique et raffinée, qui démonte les illusions de mai 68.

La critique complète est disponible sur le site Transfuge

Critikat.com

par Sophia Collet

Dans cette quête de pérennité du mouvement (des idées, de l'enthousiasme), Assayas revient au coeur de sa propre obsession : comment saisir le mouvement sans le dissiper ?

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Metro

par Jérôme Vermelin

Si la forme est soignée, Olivier Assayas aurait gagné à se lâcher, à mettre davantage ses tripes sur la table, pour que l'émotion jaillisse de ce sujet si personnel.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Cet éternel " Que reste-t-il de nos vingt ans ? " est-il la seule question à poser quand on dresse le tableau d'un tel moment historique ? Pas sûr. La vraie question que la jeunesse de 1971 est en droit de nous poser, aujourd'hui, à tous, jeunes et moins jeunes, on l'entend dans le film. Elle est chantée par Soft Machine, mais pas vraiment reprise en choeur par Assayas : Why Are We Sleeping ?

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

L'Express

par Eric Libiot

Quelques beaux moments mais surtout, un récit sans fluidité, un discours politique en forme de vignettes, collées ici ou là,(...) "Après mai est un désir de soi (...) davantage qu'un désir de cinéma.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

TF1 News

par Romain Le Vern

Tout ce qu' [Olivier Assayas] raconte est passionnant. Le problème vient de l'illustration.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Chronic'art.com

par Jérôme Momcilovic

Il y a tout de même quelque chose d'absolument fascinant à imaginer que, penché sur son script, Assayas ne s'étouffe pas lui-même de rire en écrivant des choses comme : " J'vais partir à Londres, mon beau-père fait le late show de la tournée des Soft Machine ".

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top