Mon Allociné
Après Mai
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Après Mai
Date de sortie 14 novembre 2012 (2h 02min)
Avec Clément Métayer, Lola Creton, Félix Armand plus
Genre Drame
Nationalité Français
Bande annonce Ce film en VOD
Presse 3,8 24 critiques
Spectateurs 2,7555 notes dont 176 critiques

Synopsis et détails

Région parisienne, début des années 70.
Jeune lycéen, Gilles est pris dans l’effervescence politique et créatrice de son temps. Comme ses camarades, il est tiraillé entre un engagement radical et des aspirations plus personnelles.
De rencontres amoureuses en découvertes artistiques, qui les conduiront en Italie, puis jusqu’à Londres, Gilles et ses amis vont devoir faire des choix décisifs pour trouver leur place dans une époque tumultueuse.
Distributeur MK2 Diffusion
Récompenses 1 prix et 8 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2012
Date de sortie DVD 24/04/2013
Date de sortie Blu-ray 24/04/2013
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 10 anecdotes
Box Office France 114 292 entrées
Budget -
Langues Français, Anglais, Italien
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 128842

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Après Mai en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Après Mai
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
Après Mai
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Après mai (DVD)
Date de sortie : mercredi 24 avril 2013
neuf à partir de 16.98 €
Après mai (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 24 avril 2013
neuf à partir de 14.75 €

Interviews, making-of et extraits

Interview 1 - Français 2:16
Interview 1 - Français
3 766 vues
<strong>Félix Armand, Carole Combes, Hugo Conzelmann, Lola Creton, Clément Métayer</strong> Interview : Après Mai 10:02
Félix Armand, Carole Combes, Hugo Conzelmann, Lola Creton, Clément Métayer Interview : Après Mai
46 863 vues

Acteurs et actrices

Clément Métayer
Clément Métayer
Rôle : Gilles
Lola Creton
Lola Creton
Rôle : Christine
Félix Armand
Félix Armand
Rôle : Alain
Carole Combes
Carole Combes
Rôle : Laure
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Les Fiches du Cinéma
  • Télérama
  • Les Inrockuptibles
  • Le Monde
  • 20 Minutes
  • Ouest France
  • TéléCinéObs
  • Marianne
  • L'Humanité
  • Le Nouvel Observateur
  • Première
  • Paris Match
  • Le Journal du Dimanche
  • Studio Ciné Live
  • Libération
  • Le Parisien
  • Transfuge
  • La Croix
  • Metro
  • Critikat.com
  • L'Express
  • TF1 News
  • Cahiers du Cinéma
  • Chronic'art.com
24 articles de presse

Critiques Spectateurs

mazou31
Critique positive la plus utile

par mazou31, le 20/03/2014

4,5Excellent

Film très réussi et attachant (assez autobiographique, paraît-il) sur le passage à la vie d’adulte, ses doutes et ses désillusions... Lire la suite

Akamaru
Critique négative la plus utile

par Akamaru, le 11/12/2013

1,5Mauvais

5 minutes de film et déjà je regarde ma montre,encore une heure et cinquante-sept minutes... Tout ça pour dire que la fresque... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
22% 39 critiques 17% 30 critiques 12% 21 critiques 23% 40 critiques 16% 29 critiques 10% 18 critiques
177 Critiques Spectateurs

Photos

12 Photos

Secrets de tournage

Replonger dans le bain

Pour Olivier Assayas, Après Mai est comme le miroir et le prolongement de l'un de ses premiers films, L'Eau froide (1994), film autobiographique mais qui avait laissé au cinéaste un goût d'inachevé : "J’avais le sentiment d’avoir saisi, dans la précipitation, quelque chose de la poésie de cette époque, celle de mon adolescence (...). Mais demeurait le sentiment qu’un jour cela pourrait donner lieu à un film plus ample sur cette époque méconnue", explique-t-il.

Avant mai

Olivier Assayas a commencé à réfléchir et à prendre des notes pour ce film pendant le tournage de Carlos (2010).
10 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

Commentaires

  • carpdiem72

    ce film est intérressant juste pour son univers début années 70, mais le scénario est d'un ennui ....décevant
    note 2 / 5

  • quetedugraal

    J'ai beaucoup aimé, même si je suis certainement subjectif car j'ai traversé cette période et me suis retrouvé dans une grande partie du film.

  • nikolavh

    Très bon film avec une ambiance assez planante mais stimulante !

  • defleppard

    Après Mai, vient l'ennui comme ce film. 1 étoile et demie.

  • marcfieldfr

    Pas terrible

  • Movie-A

    Acteurs de merde! Surtout Lola créton! A FUIR !

  • Michkal

    film un peu longuet : manque de corps. ll n'y a pas/peu de scènes/situations de désaccord/opposition avec les ainés/parents. Les atermoiements et états d'âme sont par contre bien rendus.

  • vividaf

    Lola Créton est hallucinante dans ce film!

  • judith.paul

    beaucoup aimé film d'Olivier Assayas.des jeunes au prise avec eux même, leurs avenir après le tumulte et un engagement politique fort. Certains des jeunes acteurs peuvent manquer d’épaisseur ce qui n'est pas le cas de Clément Métayer formidable et de lola Créton excellente.

  • renardelise

    J'ai beaucoup aimé la bande son ainsi que le groupe de jeunes. Très bon film à voir très vite!

  • agathesaulnier

    Du bon du bon du très bon!
    Une belle razade d'acteurs sortis de nulle part qu'on a envie de revoir!

  • farabulle

    J'ai juste a-do-ré la BO. Après, au départ j'étais pas spécialement dans le film mais on s'attache vite à ces personnages. Des ados qui se cherchent et qui expérimentent. C'est bien joué & frais!

  • emanuelle.deville

    Une belle ode à la jeunesse!

  • emanuelle.deville

    Je suis Olivier Assayas depuis un bon moment (comme beaucoup) et Après mai est un pour moi un de ses meilleurs. Tout en douceur et en suggestion nous suivons ces ados plein de fougue mais aussi des questions, d'incertitudes. Je pense qu'on devenait un homme/une femme très vite en 70. La réalité leur a permis de murir, de se trouver, le chant des possibles s'est élargi? Autobiographique? En tout cas on sent que le réalisateur a été proche de cette époque, il y a une belle nostalgie qui plane aussi, tout au long du film..

  • kadijem

    J'ai passé un très bon moment. Casting au top et bande originale à tomber!

  • Am?lie L.

    Olivier Asssyas réussit avec brio à nous plonger et nous émouvoir, Après mai est un édifiant portrait d'une jeunesse en devenir, une jeunesse qui se posait des questions et qui s'ouvrait sur le monde, qui luttait, c'est bô à voir :)

  • pasipetite

    Je ne comprends pas trop les gens qui dise que les acteurs sont mauvais. C'est un super casting avec de nouvelles têtes, et des acteurs qui réprésentent assez bien la jeunesse de cette période je pense.

  • frilouche

    Une magnifique réfléxion sur l'engagement et les questionnements de l'époque. Ces jeunes sont beaux à voir, agréables à entendre, Assayas nous plonge dans un univers qui donne envoie de voyager dans le passé!

  • patrick carter

    à part la photo qui est pas mal, c'est profondément ennuyeux.
    je ne comprends pourquoi ce genre de truc ne passe pas directement à la télé.
    A éviter!

  • Go with The Blog

    On ne peut que regretter que le réalisateur n’apporte pas davantage son regard personnel. On assiste à un joli tableau, mais celui-ci se fige au fil des minutes. Les atermoiements de ces jeunes sont très vite posés et finalement peu chamboulés au cours de ce long-métrage. On aimerait s’y intéresser beaucoup plus, mais il y a une forme de pudeur à nous dévoiler les vrais états d’âmes, les vrais conflits intérieurs que vivent ces personnages. Seuls les conflits extérieurs apparaissent et vampirisent tout le reste.

    Au final, APRÈS MAI nous laisse sur notre faim car le paysage est habilement dressé mais l’histoire n’avance pas et finie par tourner en rond et manquer d’intérêt, à tel point que l’ennui assombrit ce bon travail esthétique. La suite : gowith-theblog. com /apres-mai-olivier-assayas/

  • blackymamba

    Les acteurs sont insupportables. Des têtes et un flegme tout droit sorti d'une publicité Zadig & Voltaire. Aux antipodes de Mai 68. La c'est plutôt quand St-germain des prés se révoltent pour le goûter. La presse encense à l'unisson douteusement tous les films de ce réalisateur chiant et creux comme une noix.Ne serait-ce pas parce qu'il était critique de ciné auparavant ??
    Il n'y a aucune cohérence dans les sujets de ses films....de "Carlos" téléfilm navet commande de Télévision...qui après avoir inondé la tv, s'est également retrouvé en salles...en passant par des drames pseudo rock ridicules comme "Boarding Gate" inregardable...ou "Clean"...insupportable...à des films pompeux chiants comme celui-là...
    Tout cela est bien curieux...En tout cas il continue sa croisade de tourner un navet par an.

  • Christoblog

    Une soirée diapo chez Assayas qui distille un profond ennui (comme toutes les soirées diapos). Ma critique complète sur Christoblog.

  • SANcHICHI1

    Ah! oublié superbe B Musicale!

  • SANcHICHI1

    Une fresque d'apres mai 68 très réussie! A voir!
    lumiere superbe qui offre une belle atmosphère.
    des comédiens inégaux. clément metayer et India Salvor Menuez (l'americaine) sont super.
    mention spéciale pour lola Créton excellente.

  • Go with The Blog

    Olivier Assayas tente de dresser un portrait (parfois un peu autoportrait) d’une partie de la jeunesse de l’époque. Il le fait à travers les yeux de Gilles, lycéen un peu rêveur, un peu peintre, un peu tout et surtout beaucoup perdu, comme tous ses amis qui virevoltent aussi autour de lui.
    Inscrire une histoire de fiction dans cette période est souvent très délicat, car il y a le risque évident de tomber dans un écueil de clichés ou un fort désagréable goût de « c’était mieux avant ». Avec APRÈS MAI, il n’y a rien de tout cela, bien au contraire ... En détails : //gowith-theblog. com / apres-mai-olivier-assayas/

  • patrick carter

    encore un film d'auteur comme il y en a je ne sais pas combien par an, qui se regarde le nombril: c'est lent, c'est chiant
    aucun intérêt

  • fannypripri

    Un bon film français comme on en voit peu. Les acteurs sont stupéfiants!!!!

  • chamaloh

    Vu en avant première ce week-end. C'est un film qui vaut le coup vraiment. Une belle énergie, une étude intéressante de la jeunesse. A voir.

  • Buzzu

    Je l'ais vu aujourd'hui en avant première et il est vrai qu'il est un peu long mais je le trouve cela dis plutôt bon. Il m'a mener à la réflexion sur mon avenir ainsi que la façon d’accéder au "bonheur". Ce n'est pas le film de l'année mais il est tout de même intéressant avec quelques jeunes et bon acteurs que nous n'avons pas l'habitude de voir. Je conseillerais plutôt le film Amour de Haneke même si celui si n'est pas mal du tout.

  • TOM R.

    au secours

  • ffred

    Deux heures d'ennui ! A fuir !

  • ninuninon

    Il y a surtout un grand film qui se profile. Rdv mercredi en salles.

  • crashenpleinvol

    après mai il y a juin (je sors)

  • jeanne s.

    C'est un des films les plus attendus de mon coté pour la semaine prochaine! Assayas est une valeur sûre!

  • labullelellouch

    Très beau film vu à Bordeaux lors du festival!!! Une belle brochette d'acteurs qui vont faire du bruit. ENFIN LOLA EN FAIT DEJA :)

  • inderweltsein

    Vu à Venise. C'est hélas plus un film de scénariste que de réalisateur.. Ou pour le dire autrement, la reconstitution est précise, très authentique mais on ne voit pas ce qu'Assayas apporte à l'ensemble. C'est neutre, académique.

  • axobol

    Quelqu'un sait s'il va y avoir des avant première à paris aussi ou en banlieue avec le réalisateur?

  • cosby

    Bof! c'est pas mon style de cinéma, peut-être intéressant....mais bof !

  • emanuelle.deville

    je l'ai vu en avant 1ere à Strasbourg!!! :D Vraiment un beau films sur la jeunesse.

  • zied.bejaia

    "génération d'Après mai, génération du Chaos" dit le réalisateur! Ravi de voir ce que cela donnera à l'écran, moi qui n'ai vécu l"après 68 qu'à travers les récits de mes parents :)

  • louise.richarde

    Le travail d'O. Assayas est souvent une belle surprise. L'heure d'été était un magnifique film.Toute la film est top.

  • louise.richarde

    Vraiment hâte de le voir. J'espère qu'il y aura des avant première à paris!!!!

  • tsunami-tiramisu

    Superbe film d'Olivier Assayas, découvert en avant-première à Nancy ^^. Le film plonge le spectateur dans une époque où soufflait un vent de liberté en l'entraînant sur les pas d'un lycéen artiste. C'est vraiment magnifiquement réalisé et passionnant de bout en bout avec une superbe BO des musiques de l'époque. La reconstituation est parfaite, sans cliché (un peu comme dans ZODIAC de Fincher ou rien n'était surligné) et les comédiens convaincants (mention spéciale à Lola Créton).

  • Cluny

    J'avais adoré "L'Heure d'été", notamment parce que j'y avais retrouvé toutes les sensations de mon rapport à la maison familiale du Beaujolais où nous passions nos vacances, grâce à la subtilité du traitement de cette question par Olivier Assayas. Avec "Après Mai", peu d'espoir de revenir à une forme de distanciation, tant ce que raconte ce film fait écho à ma propre expérience avec juste quelques variations en mode mineur : Olivier Assayas est né en 1955, moi en 1956, il était dans un bahut dans l'Essonne, moi dans les Hauts-de-Seine, il était proche des maos-spontex de V.L.R., moi j'étais en Comité Rouge, l'antichambre de la Ligue. Mais ce qu'il raconte je l'ai vécu : ainsi le film commence par la manifestation interdite du 9 février 1971 où Richard Deshayes perdit un œil d'un tir tendu de lacrymo et où le lycéen "apolitique" Gilles Guiot fut condamné à six mois de prison pour "violence à agent" : l'"Affaire Guiot" fut le prétexte de ma première grève de lycéen.

    Il y a dans "Après Mai" un souci de l'exactitude de la reconstitution qui fait pour moi de ce film un gigantesque paquet de madeleines proustiennes : la pélerine luisante des C.R.S. jaillissant des cars vert-de-gris aux toits blancs, la ronéo à stencil Gestetner au fond d'un garage, la colle Remy dans laquelle on met du verre pilé pour dissuader l'ennemi de classe de déchirer nos affiches prolétariennes, le bruit de la petite bille dans la bombe de peinture qu'on secoue avant d'inscrire le slogan, la projection du "Courage du Peuple" de Jorge Sanjines sur la lutte des mineurs boliviens, que j'avais vu dans un festival au 14 Juillet-Bastille (aujourd'hui MK2) où je tenais la table du Comité Chili... On retrouvait ce souci du détail dans "Carlos", mais il m'avait alors plutôt gêné parce qu'il engonçait les personnages dans une théâtralité distante. Ici, je n'ai eu ce sentiment que dans quelques scènes de débat politique où les nécessités scénaristiques qui exigent la concision et la force percutante de la formule se révèlent antinomiques avec la réalité des échanges logorrhéiques entre maos, autonomes et trotskites à la rhétorique débutante.

    La suite sur : Critiques Clunysiennes
    http://www.critiquesclunysienn...

  • SANcHICHI1

    prometteur!!!! hâte!

  • Charles-Antoine Bertaux

    Ayant adoré "Le Péril jeune" dirigé par le réalisateur Cédric Klapisch avec Romain Duris, Vincent Elbaz, Hélène de Fougerolles et Élodie Bouchez, je suis impatient de découvrir ce nouveau film qui mettra en scène la jeunesse dans les années 1970 en espérant y découvrir une ambiance similaire. :)

  • Lucas Lecomte

    je préssé de voir le film j'ai tournée dedans j'aimerai bien me voir

  • SANcHICHI1

    superbe lola Creton! excellent metteur en scène! hâte de voir Après Mai !

  • the_king_of_roc

    une scene du film a été tournée dans mon lycée ! :D
    j'ai vraiment hate de voir ce film, il à l'air vraiment interressant !

  • Sasha S.

    J'ai hâte de le voir à l'écran !!

  • Thomas Huet

    J'ai hâte ce voir la bande annonce !

Voir les commentaires