Mon AlloCiné
Pacific Rim
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Pacific Rim" et de son tournage !

Retrouvailles

Dans Pacific Rim, Guillermo del Toro collabore une fois de plus avec son acteur fétiche Ron Perlman, après Cronos, Blade 2, Hellboy et sa suite. Pour l'occasion, le comédien retrouve son statut d'être humain dans un film de del Toro pour la première fois depuis "Cronos" en 1993. Ce film marque également les retrouvailles de Perlman avec Charlie Hunnam, les deux hommes se connaissant très bien de par la série à succès Sons of Anarchy.

Le compositeur

Le compositeur très chevronné Ramin Djawadi a été choisi pour être aux commandes de la musique de Pacific Rim, d'après son travail sur Iron Man et la série Le Trône de fer : Game of Thrones.

Hommage

A travers ce film, le metteur en scène Guillermo del Toro a cherché à rendre hommage aux films de monstres géants japonais ("kaijū eiga"), un genre qu’il affectionne particulièrement.

Changement

A l’origine, Tom Cruise devait incarner le personnage d’Idris Elba.

Budget

Avec un budget avoisinant les 200 millions de dollars, Pacific Rim est de loin le film le plus cher réalisé par Guillermo del Toro.

3D !

Pacific Rim a été converti en 3D en post-production, ce qui peut paraitre étonnant étant donné que Guillermo del Toro a toujours été réfractaire à ce procédé. Cette décision réside en fait d'une volonté de la Warner, celle-ci ayant jugé que ce film, faisant la part belle à la robotique, comporte des éléments se prêtant parfaitement à des effets 3D.

Robots après tout

Guillermo del Toro a préféré opter pour des techniques d'animation traditionnelles pour le déplacement des robots et non de la motion capture, qui aurait trop "humanisé" leur démarche selon le réalisateur.

"Pacific Rim 2"

Un deuxième volet de Pacific Rim serait déjà en projet, avec Guillermo del Toro à l'écriture du scénario et (peut-être) à la réalisation.

Film léger pour l'été

Avec Pacific Rim, Guillermo del Toro avait envie de réaliser un film "léger" pour l'été, en contradiction avec les habituelles productions qu'il juge particulièrement sombres et cyniques à cette période de l'année.

Genèse

Guillermo del Toro avait fait part de son intérêt pour produire et participer à l'écriture du scénario de Pacific Rim en 2010, qu'il estimait alors trop mince. Ce n'est qu'après avoir quitté le projet des Montagnes hallucinées, en raison de désaccords avec la production, que le cinéaste a été choisi pour réaliser ce film.

7 jours sur 7 !

Le metteur en scène Guillermo del Toro a dû travailler en moins de temps qu'à l'accoutumée pour Pacific Rim, soit 103 jours de tournage - le réalisateur n'avait jamais bouclé de film en moins de 115 jours auparavant. Pour ce, il avait dépêché une équipe restreinte pour travailler avant l'équipe principale et lors des jours de repos. Del Toro lui-même travaillait 7 jours sur 7, jusqu'à 18 heures par jour. Pressé par le temps, il a également laissé une plus grande place à l'improvisation des acteurs.

Esthétique picturale

Le réalisateur s'est beaucoup inspiré de tableaux pour l'esthétique de Pacific Rim, qu'il souhaitait très picturale. Pour les scènes de bataille, il a notamment étudié le Colosse de Goya, ainsi que La Grande Vague de Kanagawa de Hokusai.

Traduction

Pacific Rim est l'histoire de l'affrontement entre "Kaiju" et "Jaeger" créés par les hommes pour leur faire face. Le mot "Jaeger" vient de l'allemand et signifie "chasseur", tandis que "Kaiju" vient du japonais, traduit littéralement par "bête gigantesque" ou "bête étrange". Il s'agit d'un terme communément utilisé pour désigner les monstres des films de science-fiction japonais comme Godzilla.

Nom de code

Pacific Rim a été envoyé aux cinémas destinés à le projeter sous le nom de Still Seas, "Mers tranquilles" en anglais.

Beaucoup d'imagination

L'idée initiale du film Pacific Rim est venue du scénariste Travis Beacham (Le Choc des Titans), lors d'une simple balade sur la plage de Santa Monica, en Californie ! Il raconte : "Par un matin brumeux, la digue que j’apercevais au loin, dans le brouillard, m’a soudain fait penser à un monstre gigantesque sortant de l’eau pour aller affronter un robot géant qui l’attendait sur le rivage."

Confiance absolue

Charlie Hunnam a été choisi pour le rôle principal de Pacific Rim après avoir rencontré Guillermo del Toro, alors qu'il n'avait pas lu le scénario : "J’ai tout de suite accepté et c’est bien la première fois de ma vie que je le faisais sans avoir lu le script", raconte-t-il, en poursuivant : "Cela prouve à quel point que je lui fais confiance parce que, scénario ou non, j’allais donner mon accord pour tourner sous la direction de Guillermo."

La création des Kaiju

Les Kaiju et Jaeger ont été l'objet de toutes les attentions des artistes et illustrateurs afin de leur donner à chacun une identité visuelle forte et singulière. Guillermo del Toro a donné carte blanche aux graphistes avec pour seule consigne de s'inspirer de lézards, crustacés ou d'insectes. Les Kaiju ont même différents surnoms : Knifehead (Tête de lame), Axehead (Tête de hache), Leatherback (Dos de cuir)...

Industrial Light & Magic

Les équipes de Pacific Rim ont travaillé en étroite collaboration avec ILM (Industrial Light & Magic), société fondée par George Lucas lors de la préparation de Star Wars, et à laquelle on doit notamment les effets spéciaux de Jurassic Park, Indiana Jones et Terminator.

Un tournage violent

Les cockpits des Jaegers, abritant les pilotes incarnés par les acteurs, ont été intégralement construits pour les besoins du film : particulièrement imposants, ils pesaient entre 20 et 34 tonnes pour une hauteur de 6 mètres, construits sur une base amovible pouvant secouer toute la structure. Les acteurs, directement attachés aux machines par les mains, les bras, le dos et les pieds, subissaient donc directement la violence des coups, rendant le tournage particulièrement éprouvant. Guillermo del Toro ajoute : "Je voulais que les chocs soient très violents, et que tous les éléments entrent en collision de façon instantanée et viscérale, afin que les acteurs réagissent vraiment physiquement aux impacts."

Rien que de l'eau

Les combats se déroulant pour la plupart dans l'Océan Pacifique, l'eau a été omniprésente pendant le tournage. Laird McMurray, responsable des effets spéciaux, raconte : "Nous avions installé d’énormes jets d’eau (...) programmés pour asperger les acteurs à différents moments, allant parfois jusqu’à un rythme de 4 500 litres par prise. Et il fallait chauffer l’eau, car nous tournions en hiver au Canada."

Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
  • Un homme pressé (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • En liberté ! (2017)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Kursk (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Chacun pour tous (2017)
  • Camping 3 (2015)
  • Margin Call (2011)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Capharnaüm (2018)
  • Crazy Rich Asians (2018)
  • Yéti & Compagnie (2018)
  • Venom (2018)
Back to Top