Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Jitters
note moyenne
3,8
94 notes dont 23 critiques
26% (6 critiques)
22% (5 critiques)
35% (8 critiques)
9% (2 critiques)
9% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Jitters ?

23 critiques spectateurs

pitch22
pitch22

Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 648 critiques

1,0
Publiée le 26/06/2012
JITTERS est dans l'ensemble mauvais, sans intérêt particulier si ce n'est peut-être pour les jeunes gays pas encore assumés ou qui n'ont pas fait leur coming-out, et encore, le film s'achève là où il faudrait continuer. Jusqu'à peu près la moitié du film, c'est réellement nul, parfois c'est n'importe quoi, vraiment mauvais. Un bisou une nuit contre un arbre et puis c'est tout? Piètre mise en bouche, banalement balancée. Ça relève plus du téléfilm gentil que d'un réalisme prenant. OK, l'Islande est un petit pays qui ne trouve pas forcément de très bons acteurs; simplement ici, non seulement le jeu n'est pas terrible (à part celui de la grand-mère folle, celle de la pauvre Greta) mais encore c'est platement mise en scène, mal filmé (la caméra bougeotte sans raison), le montage est médiocre, la musique plaquée... Et puis il y a cette équation, chez cette pseudo jeunesse islandaise de 16 ans, alcool égale désinhibition: dès qu'ils se rencontrent, ils/elles n'arrêtent pas de boire et pas que du coca-cola (sang noir du capitalisme) mais du vin, des spiritueux, de la vodka, au verre ou à la bouteille, pour finir, pour les plus frustrés dans leur life, par dégueuler. Puisque ça commence et ça finit par ça, on aurait pu se concentrer sur l'histoire de Gabríel et Markús mais non, il faut rajouter des histoires insipides de recherche d'un père jamais connu, de loyer impayé, de taf au supermarché et de grand-mère anxieuse et castratrice. Autre facho dans son genre, la mère de Gabríel organise des «réunions» de famille inutiles pour «parler» de son soi-disant «cas» et le flique jusque dans ses affaires personnelles; or ça ne tient pas la route. Bien des personnages sont insupportables et tout le train fait autour des ados paraît complètement factice. Le petit mec, qui se cherche sexuellement, met bien du temps à réaliser. Malgré son joli sourire, Atli Oskar Fjalarsson offre un visage trop peu expressif et on ne ressent aucune angoisse chez lui alors que son personnage aurait dû délivrer bien plus de sens. Le film donne l'impression de broder autour d'un sujet de fond, sans relief ni originalité, sinon par l'apport artificiel de quelques événements invraisemblables, comme par confusion entre complexité psychologique et complexification forcée. Ce petit film (un premier long pour Baldvin Z), tout sympathique qu'il paraît, manque profondément de crédibilité et surtout d'intérêt, et ce n'est pas les dernières secondes d'émotion qui suffiront à emballer l'affaire.
C.Dervaux
C.Dervaux

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 737 critiques

4,0
Publiée le 25/08/2015
Les bonnes surprises islandaises se trouvent partout. Au coin d’une rue chez le libraire, il peut arriver que, sans spécialement l’attendre, ce cinéma si particulier s’accapare les conversations les plus intéressantes. « The Deep », par exemple, avait déjà exalté la critique de part son incroyable générosité artistique et sa trame qui n’est pas sans nous rappeler que personne n’est jamais vraiment à l’abri de la désillusion la plus totale. « Jitters » n’a rien à envier à ses prédécesseurs et dresse un portrait très soigné d’une jeunesse en perte de repères qui désire se (re)trouver. Le film est un subtil mélange des genres qui ne simule jamais mais captive au plus haut point : perte, abandon, isolement, rapprochement, séduction… les thèmes sont nombreux, les sujets abordés très bien exploités. Ce chef d’œuvre mérite très clairement le visionnement à la seule condition de ne pas s’arrêter aux préjugés.
elriad
elriad

Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 1 165 critiques

2,0
Publiée le 08/06/2015
il y a dans ce portrait brossé d' une jeunesse islandaise en proie à l'adolescence où les excès sont de mises (alcool à profusion, conflit avec les parents), où la sexualité se cherche, quelque chose d'un peu artificiel. Outre certains portraits trop peu travaillés psychologiquement, il faut reconnaître que les personnages féminins se révèlent bien plus fouillés et intéressants à l'arrivée que le personnage masculin principal pas suffisamment affiné. les situations s'enchainent, parfois de manière un peu paresseuses et Il en reste à l'arrivée une comédie de mœurs sympathique mais un peu bancale et brouillonne qui laisse sur sa fin. Tellement a été fait sur le sujet, je pense par exemple au formidable film brésilien "au premier regard". pas convaincu..
Gaye75
Gaye75

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 027 critiques

1,5
Publiée le 01/07/2012
Un film qui manque cruellement de tension et d'un scénario vraiment passionnant. Rien de neuf pour ce sujet, pourtant très exploitable.
César D.
César D.

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 614 critiques

5,0
Publiée le 22/06/2012
comment se fait-il que ce petit bijou ne soit pas plus distribué? c'est réaliste, très bien joué, charmant. j'ai passé un excelent moment, je le recommande chaudement!
Captain fantastic
Captain fantastic

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 285 critiques

4,0
Publiée le 27/03/2015
Film islandais sur l'adolescence qui est assez plaisant à regarder !! Le personnage central gay est très attachant !! Ca ne restera pas dans les annales mais c'est un film plutôt réaliste sur l'éveil sexuel des ados d'aujourd'hui !
MC feely
MC feely

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 519 critiques

3,5
Publiée le 03/12/2014
Vraiment bien ce petit film Islandais qui ma fait un peu penser à la série Skins sur certains aspects.Les histoires d'adolescents sont prenantes et sont plutôt crédibles,et les acteurs jouent bien!Aprés c'est pas forcément original mais c'est efficace et ça évoque des problèmes que peut rencontrer un jeune dans cette période de transition.3,5/5
Philippe FbPerso
Philippe FbPerso

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 22 critiques

4,0
Publiée le 28/02/2013
Le plaisir, avec les premiers films, c'est que malgré leurs approximations, leurs tripes leur donnent une épaisseur que les réalisateurs perdent par la suite, gagnant en revanche en maturité. Ici, on sent que le cinéaste fait corps avec les histoires (parfois terribles) de ces adolescents islandais. Pas d’esbroufe, aucune sensiblerie facile, mais des comédiens empathiques et des dialogues très justes. Un film nécessaire à tous ceux qui se posent des questions sur cet âge si compliqué.
Docteur Benway
Docteur Benway

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 148 critiques

4,0
Publiée le 29/12/2012
Un premier effort islandais sur le thème maintes fois traité de l'adolescence, avec ses joies, ses peines, ses drames... rien d'extraordinaire, Jitters ne tente pas de révolutionner son sujet mais le tout est très honnête, très juste et porté par des jeunes acteurs à l'énergie communicative qui illumine d'une grace juvénile l'ensemble du film. Peut être eut-il été plus judicieux de décliner l'idée en série, d'en faire un Skins islandais, le format aurait surement été plus approprié pour avoir le temps de développer correctement l'ensemble des personnages. Une très agréable surprise.
Aurélien Baranger
Aurélien Baranger

Suivre son activité 16 abonnés Lire sa critique

5,0
Publiée le 18/11/2012
Un film magnifique, très prenant, vraiment émouvant, très bien joué, très proche de nous adolescents. Bref, une perle rare qui malheureusement n'est pas assez connue =
Benito G
Benito G

Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 2 537 critiques

3,0
Publiée le 14/11/2012
Injustement non distribué en salle, surement du fait qu'il s'agisse d'une réalisation Islandaise. Il en ressort une petite production bien sympathique, sans prétention et qui se laisse apprécier. Plutôt divertissant donc. L4histoire est simple et le jeu d'acteurs s'avère crédible tout comme le scénario qui essaie de tenir la route et même si parfois il pourrait y avoir quelques hics ; cela passe bien. LA jeunesse Islandaise, ses expèriences et quelques dérives. Pas de morale, de surenchère (façon Projet X par exemple ou le maitre mot est "sexe, drogue, alcool à gogo"). Un film juste, qui même si l'on peut constater un peu trop de plan "serré" au niveau des soirées. Ou il aurait pu être pas mal de découvrir un peu le paysage (mais là on se serait éloigner du sujet. Mais cela donne ainsi l'occasion de se tourner vers ses productions trop méconnu par chez nous). Pas d'excès comme dans les films type "American Pie" et pourtant on traite de l'adolescence et le passage ou du moins, vouloir grandir un peu vite. Mais avec une certaine justesse, que l'on ne tombe pas dans pathétique. Et du coup, on est quand même surpris et cela nous change des grosses productions qui vise les ados avec le sexe et les nanas... (pour ne pas en dire plus^^). Bref, j'ai passé un agréable moment, même si j'aurais aimé en savoir un peu plus sur le passé des ou du moins de certains personnages ; avant le moment clé ou la trame se met correctement en route. Un bon film, que l'on peut conseiller à tout le monde. Et surtout à ceux, qui certes ; adhère aux teenages movies ; mais qui ne sont pas adepte du "pipi-caca" d'"American Pie" et compagnie... Donc pour ma part, une réussite dans le genre et dans la crédibilité.
DarioFulci
DarioFulci

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 217 critiques

3,0
Publiée le 04/10/2012
Nouveau portrait d'une adolescence désordonnée presque par inadvertance venue cette fois de la mer Baltique. On s'attache aux personnages troublés par ce qu'ils n'avaient certainement pas anticipé. C'est plutôt bien fait, assez lucide, sans pathos inutile. Le film rappelle un peu "Beautiful thing", sorti en 1996 qui dressait un tableau à peu près similaire mais dans une veine sociale. Ici l'histoire va à l'essentiel et se concentre sur le vécu personnel des héros. Rien n'y est idéalisé ou a contrario noirci ni même outrageusement romancé. La simplicité de l'affaire est ce qui séduit le plus. Et les acteurs sont tous talentueux.
MickJagger
MickJagger

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 110 critiques

2,5
Publiée le 06/08/2012
Premier film de Baldvin Zophoníasson, Jitters relate les bouleversements qui vont émailler la vie d'un groupe d'adolescents islandais. En cette fin d'été, l'éveil sexuel est la principale préoccupation du cercle d'amis de Gabriel, 16 ans. Celui-ci recueille leurs confidences mais conserve les siennes. Pas moyen de savoir ce qu'il s'est passé durant son séjour linguistique en Angleterre mais, depuis sa mère et ses amis le trouvent changé. Désireux de s'affranchir de tout encadrement ces jeunes vont s'expérimenter rapidement, quitte à aller même trop loin. La jeunesse islandaise se retrouve dans des soirées fortement arrosées afin de briser plus facilement les tabous et devenir, ou plutôt faire comme, les adultes. A ce jeu, on ne gagne pas à tous les coups, et il va falloir choisir son partenaire si l'on veut durer, et ne pas ressembler à ses parents. L'héritage culturel finlandais n'est pas abordé. Ce qui compte ici c'est réussir sa vie amoureuse et affective, et par voie de conséquence choisir son devenir social. Pas de parti pris, ni de morale sur les agissements sociaux des personnages mais une discrète mise en garde sur les conséquences des actes amoureux. Les scènes, souvent en intérieur, sont assez bien réalisées et les personnages, quoiqu'un peu typés restent crédibles. Le ton est léger, certaines situations sont assez drôles, les moments tragiques ne sont pas forcés car le scénario tient bien la route et la réalisation reste sobre. Seule reproche : l'emploi un peu répétitif de plans serrés pour décrire les soirées, mais cela capte bien l'ambiance. J'aurai aussi souhaité un peu plus de plans d'ensemble sur les paysages et décors finlandais pour mieux situer l'action. Bon premier film, sur un sujet délicat habilement abordé.
RENGER
RENGER

Suivre son activité 321 abonnés Lire ses 5 434 critiques

3,0
Publiée le 24/07/2012
Jitters (2010) est le premier long-métrage de l’islandais Baldvin Zophoníasson qui dresse ici un portrait touchant et très réaliste sur les adolescents d’aujourd’hui. Un film choral où plusieurs thèmes et histoires y sont traités avec différents protagonistes qui ont tous un lien entre eux, celui de faire partie de la même bande et de tous se côtoyer lors de beuveries où l’alcool coule à flot. On y fait la connaissance de Gabriel 16 ans, qui se lie d’amitié (voir plus) avec son colocataire Markus. Tous deux se découvrant des affinités (une relation homosexuelle nait entre eux), c’est donc en toute pudeur qu’ils vont tenter de vivre leur histoire. En parallèle, on suit aussi les mésaventures de la bande de potes de Gabriel, entre leurs soucis d’ordre financier, la difficile entente avec leurs parents ou encore cette grand-mère (trop protectrice) qui élève une des ados du groupe. Une fresque adolescente parfaitement interprétée par l’ensemble de la (jeune) distribution (mention spéciale au tandem Atli Oskar Fjalarsson & Haraldur Ari Stefánsson). Si Baldvin Zophoníasson ne révolutionne pas le genre, il nous offre cependant un très beau film avec une direction artistique sans faille.
nikolazh
nikolazh

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 058 critiques

3,0
Publiée le 19/07/2012
Un drame qui se prend trop au sérieux, sur la jeunesse islandaise, génération un peu paumée qui se cherche. Rien de nouveau donc, mais a défaut d’être surpris, on se laisse porter par une bande d'acteur tous très justes dans ce film sympathique mais sans originalité.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top