Mon AlloCiné
    Aya de Yopougon
    note moyenne
    3,9
    636 notes dont 74 critiques
    12% (9 critiques)
    34% (25 critiques)
    35% (26 critiques)
    9% (7 critiques)
    7% (5 critiques)
    3% (2 critiques)
    Votre avis sur Aya de Yopougon ?

    74 critiques spectateurs

    soumiya75
    soumiya75

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 118 critiques

    4,5
    Publiée le 21 juillet 2013
    Excellent j'ai adoré ! Un film d'animation réaliste et des personnages attachants.., ça se passe dans les années 70 mais ça aurait très bien pu de passer à notre époque à travers ces thèmes universels... 1 pour la bande son qui nous plonge dans une ambiance chaleureuse et 1 pour ces anciennes pub qui viennent pimenter le quotidiens des personnages...Pour ceux qui se plaignent du manque de moyen dans l'animation je dirais au contraire que c'est ce qui donne toute son authenticité au film... Ce petit côté chaleureux, intime et vintage que les block buster n'ont pas
    kazega
    kazega

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juillet 2013
    Je n'avais jamais lu la bd, du coup ma critique se fait sur un film et non en tant qu'adaptation. En tout cas, c'est une merveilleuse découverte. On rigole du début jusqu'à la fin et le tout sur une musique très bien choisi collant parfaitement à l'ambiance sans basculer dans le cliché. Un très bon moment passé et un film que je recommande fortement pour les grands et les petits(si ils comprennent les références)
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 830 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2014
    un film d'animation africain avec des personnages caricaturaux mais tellement réels une histoire simple de grossesse non désirée des situtations cocasses avec un vocabulaire très imagé le graphisme est très rudimentaire j'ai bien aimé on reconnaitra en passant la voix de claudia tagbo pour adulte et non pour enfant
    flashblack75
    flashblack75

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 11 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juillet 2013
    excellent j'ai passé un bon moment....j'ai adoré le clin d'oeil au pub de l'époque et nos bons vieux dictons !!!! je conseille vivement
    FOMBZY
    FOMBZY

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

    4,0
    Publiée le 21 juillet 2013
    Très bon divertissement et belle analyse sociologique du quartier de Yopougon. On attend avec impatience la suite des aventures de Aya et de ses copines ...
    topassas
    topassas

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 18 juillet 2013
    J'avais aimé la BD je n'ai pas été déçu par le film. Quel plaisir de retrouver tous ces personnages.
    miéri M.
    miéri M.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 24 juillet 2013
    Je le conseille à tous ceux qui veulent bien se marrer, et apprendre quelques réparties bien senties en direct de Yopougon!!!!
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 301 abonnés Lire ses 1 138 critiques

    4,5
    Publiée le 19 juillet 2013
    L'animation est superbe, l'humour africain truculent..... Si vous voulez vous rafraichir les neurones et retrouver cet état d'esprit où l'on peut rire de tout, ce film haut en couleurs a des répliques vraiment cultes.... A la fois farce philosophique et étude sociale, le film donne un regard saillant sur la vie (amoureuse) en Afrique et les relations bien particulières avec paris (voire la France)... Quant au dessin il y a des moments superbes.... Une chanson à la fin du film emporte tous les suffrages par son texte et sa mélodie..... Je me suis régalé....
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 790 abonnés Lire ses 5 022 critiques

    3,0
    Publiée le 25 octobre 2013
    Il y a un ou deux problèmes majeurs dans « Aya de Yopougon ». D'abord, l'accent des doubleurs est parfois tellement « réaliste » que l'on ne comprend pas toujours bien ce qu'ils disent. Mais surtout, j'ai beau ne rien avoir (au contraire) contre l'animation à la main, celle-ci est vraiment sommaire et ne fait pas honneur à l'Afrique, bien qu'elle se veuille probablement fidèle à la bande-dessinée d'origine. C'est d'autant plus dommage qu'à côté de cela, il y a des points très positifs. Le ton est souvent corrosif, les dialogues étonnants et les personnages ne sont en rien les innocentes victimes que l'on aurait pu craindre. Enfin un film qui nous montre que les africains peuvent être parfois de sacrés enfoirés, et que si une bonne partie de la population est effectivement pauvre, ce n'est pas le cas de tous, à l'homme de ce grand patron sans scrupules n'ayant rien à envier à certains requins de Wall Street. Vous l'aurez compris : l'œuvre n'a rien d'enfantine et n'est donc pas franchement à conseiller aux têtes blondes, le récit prenant même parfois une tournure insolente et provocatrice des plus savoureuses. Au milieu de tout cela, l'insertion de quelques publicités « live » hilarantes viennent ponctuer le récit de manière originale et étonnante, donnant encore un peu plus de personnalité à cette histoire pas comme les autres. Dommage donc que l'aspect technique ne soit clairement pas à la hauteur des ambitions du projet, empêchant une immersion totale dans cette Afrique présentée sous un nouveau jour, et ce très intelligemment. Il n'est du coup vraiment pas interdit d'y faire un tour, le fond l'emportant quand même (de justesse) sur la forme : estimable.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 203 abonnés Lire ses 108 critiques

    3,0
    Publiée le 27 février 2015
    Quand l’auteur et le dessinateur d’une bande dessinée réalisent eux-mêmes l’adaptation cinématographique de leur œuvre, cela donne un film d’animation remarquable. Aya de Yopougon est plein de fraicheur, de justesse et de réalisme. Même si les dessins sont sublimes, autant dans les personnages que les décors, on en oubli qu’il s’agit d’un film d’animation. Le duo réalise une critique sociale positive de la Côte d’Ivoire. Malheureusement le bonheur est toujours moins accrocheur et on finit quelque peu par se lasser du côté répétitif des séquences. Les dialogues eux sont inégaux et parfois le niveau baisse par rapport à la bande dessinée. Soulignons toutefois, la très belle voix d’Aïssa Maïga dans le rôle titre. D'autres critiques sur ma page Facebook : Cinéphiles 44
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 641 critiques

    1,5
    Publiée le 1 février 2014
    Il n'y a pas grand chose à redire sur la forme de ce film d'animation. Les dessins sont colorés et soignés et l'animation ne manque pas de caractère. En revanche, l'histoire manque depiquant et finit même par devenir soporifique au fur et à mesure de son déroulement. Ce qui aurait pû devenir dépaysant et frais n'est au final que platitude et banalité. Décevant.
    Septième Sens
    Septième Sens

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 516 critiques

    1,5
    Publiée le 21 août 2013
    Aya de Yopougon sonne comme quelque chose de frais que l'on aurait de découvrir. Comme l'a fait Joann Sfar avec Le Chat du Rabbin il y a deux ans, l'ivoirienne Marguerite Abouet adapte sa bande-dessinée au grand écran, un exercice périlleux. Elle nous raconte le quotidien d'Aya et de ses deux amies, jeune filles habitant à Yopougon, un quartier d'Abidjan. Il est louable d'utiliser l'humour pour parler de sujets sérieux, délicats. Mais trop peu d'ambition dans un récit simpliste ternisse la qualité d'Aya de Yopougon. Le scénario est trop léger pour cette adaptation qui manque d'énergie, malgré sa fraicheur et sa bonne humeur communicative. On comprend l'envie de la réalisatrice de vouloir voyager dans son passé, en ajoutant à son film de nombreuses publicités ivoiriennes. Mais ces dernières ne collent pas vraiment à l'ambiance générale en étant décalées et sonnant assez faux. Les doublures relèvent le niveau, à commencer par la voix d'Aya parfaitement incarnée par Aïssa Maïga (Poupées Russes, Bamako). Dommage cependant que l'on ne comprenne pas pourquoi l'on est choisi ce titre. En effet, ce film ne nous narre jamais les histoires d'Aya mais bien celles de ses amies et des gens qui l'entourent. Abouet réussit à se moquer de son pays de façon légère, mais l'ensemble manque de fantaisie pour que le spectateur partage sa vision. Le rebondissement de la fin aurait pu donner un coup de fouet à cette histoire assez plate et l'emmener vers des territoires plus profonds, mais il n'en est rien. Aya de Yopougon se finit en eau de boudin, presque même bâclée, comme si les fonds étaient épuisés pour ajouter de nouveaux dessins. Si les ivoiriens n'ont pas été surpris par cette narration qui ne représente que leur quotidien, les Français eux, n'auront également pas pris de claque en voyant cette vie africaine. Mauvais signe.
    tuco-ramirez
    tuco-ramirez

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 620 critiques

    3,0
    Publiée le 11 février 2015
    Aya est une jeune ivoirienne avec le projet de devenir médecin dans les 70’s ; elle vit dans la banlieue d’Abidjan, Yopougon. Elle et ses deux copines cherchent la solution pour un avenir meilleur. L’une d’entre elle cherche un jeune homme vivant en France et pouvant la marier. L’autre cherche un bon parti masculin dans son propre pays. Le tout montre une image certainement fidèle de la Cote d’Ivoire de l’époque ; mais ce focus sur la condition féminine est très didactique et démonstrative. Surtout que Aya, le personnage que l’on pensait central et sur lequel repose la problématique de changement de catégorie sociale la plus forte, devient un personnage secondaire prétexte à relayer les croustillantes histoires de ses deux copine. Souvent drôle, cette photographie de l’Afrique de l’époque est plutôt touchante et tendre. Tiré des 6 volumes de la BD, le trait est élégant et très personnel mais, certainement, faute de moyen, l’animation est très pauvre. Seul le personnage central de la scène bouge et très modestement. On peut s’en dispenser… largement
    AJTPV
    AJTPV

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 51 critiques

    3,5
    Publiée le 7 septembre 2013
    L’adaptation d’un livre ou d’une bande dessinée en film animé pour le cinéma n’est pas chose aisé. En effet l’un comme l’autre permet des choses que son adaptation ne peut pas. Par exemple, les détails d’un vêtement ou d’une pensé est très difficile à rendre à l’écran alors qu’à l’inverse, les personnages ou les lieux sont difficiles à être imagés dans un livre… Mais certains s’en sortent plutôt bien en jouant la carte du «je m’en inspire mais raconte autre chose» ou bien simplement en passant complètement à coté de détails, de lieux ou parfois, en zappant 1 ou 2 personnages… Les lecteurs d’«Harry Potter» ou du «Seigneur des anneaux» savent de quoi je parle lorsque le film leur tombe sous les yeux… Déçu ou pas, bien souvent, les 2 sont complémentaires… Et le film dont nous allons parler aujourd’hui l’est complètement… Aujourd'hui, dans la rubrique "j'ai testé pour vous", j'ai testé pour vous: Aya de Yopougon! L’Afrique… Ce continent aux milles merveilles à toujours fasciné et fait rêver… Longtemps, le cinéma s’en ai inspiré. Les paysages, la faune, la flore, les gens… Tout sur ces terres peut créer l’inspiration… Dans notre review du jour, ce sont les gens qui nous intéressent. Leur vie, leur culture, leurs bonheurs et leurs malheurs. Aya à 19ans, elle habite un quartier d’Abidjan qui s’appelle Yopougon. Mais les locaux l’appellent «Yop-City» (pour faire comme dans les films américains). On est en 1978, et Aya à des préoccupations pour son avenir. Elle rêve de devenir médecin! Mais ses deux meilleures copines, Bintou la belle et Adjoua la simplette en ont d’autres; La fête dans les maquis, et la chasse au mari! De plus, Aya à un papa, Ignace, peu fidèle à sa femme, qui en plus travail beaucoup. Le patron d’Ignace, Monsieur Sissoko dirige d’une main de fer la brasserie de bières vitaminées avec son fils, Moussa. Moussa lui même un peu débile, fainéant et qui drague toutes les filles du quartier pensant que sa seule Toyota fera le travail à sa place. Bref, des personnages haut en couleurs, aux dialogues très imagés et aux sentiments eux bien réels… Je dois dire qu’avant d’aller voir «Aya de Yopougon» j’ignorais totalement l’existence de la BD qui existe pourtant depuis 6 tomes. La bande dessinée n’a pas beaucoup de succès en Afrique, mais par contre elle est assez connue en France, surtout dans la communauté africaine. Alors, je ne parlerai ici que du film qui d’après ce que je sais, est l’adaptation du premier tome. Le dessin animé est d’abord très drôle. L’accent y joue certes beaucoup car les dialogues y sont souvent ponctués d’expressions ivoirienne (et africaines en générales) toujours juste mais très figuratives! Les personnages sont très expressifs et le rendu à l’écran, même en dessin animé est très compréhensif. Les dessins sont beaux, plus proches des livres que d’un Disney. Par conséquent, ne vous attendez pas à une animation à 24 images secondes mais c’est très suffisant. Et puis notre attention est portée sur les situations souvent cocasses des personnages donc l’animation, c'est bien secondaire... Le rythme du film lui est bien celui du rythme africain! Rapide, dansant, on ne s’ennuie jamais et surtout, le film est ponctué de publicités ivoirienne d’époque et réels lorsque les personnages regardent la TV ce qui nous met encore plus dans l’ambiance! L’ambiance justement, l’un des points fort du film. Pour moi, elle se résume surtout à la musique! Ah les bon vieux sons africains… La musique africaine du début des années 80 est ce qui se fait de mieux pour danser. C’est coloré, rythmé, les paroles sont belles et toujours positives! Bref le film en ai rempli, et c’est un vrai bonheur pour les oreilles! Une raison de plus pour lire les livres ET voir le film au cinéma. En conclusion justement, je vous conseil vivement d’aller au cinéma vous changer les idées en regardant les aventure d’Aya et ses amies. Le film n’est pas très long et c’est un tel délice qu’on en redemande! Pour moi une excellente surprise et une très bonne découverte, j’espère sincèrement que vous tenterez l’expérience. Et puis des Super-man, Wolverine et autre super héros à 2francs CFA il y’en aura toujours, mais des projets comme «Aya de Yopougon», pas si sûr… Vous savez « Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village » (proverbe africain)
    Ciné2909
    Ciné2909

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 662 critiques

    3,5
    Publiée le 24 janvier 2014
    Bande-dessinée de Marguerite Abouet & Clément Oubrerie et éditée par Gallimard, Aya de Yopougon vous réserve un sacré voyage pour la Cote d’Ivoire des années 1970. Ce n’est pas techniquement qu’on sera séduit par ce film d’animation même si dessin et animation sont de bonne facture mais c’est d’abord la galerie de personnages extravagants qui nous charme. Avec leurs tics de langage ou leurs expressions parfois farfelues, difficile de ne pas se marrer et la bonne humeur ne vous quittera plus ! En plus de ça, le scénario est constitué de différentes histoires qui rendent le récit très vivant, bref voilà une très belle découverte qui nous offre une toute autre image de l’Afrique.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top