Bienvenue Parmi Nous
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,1 pour 455 notes dont 117 critiques  | 
  • 8 critiques     7%
  • 38 critiques     32%
  • 28 critiques     24%
  • 25 critiques     21%
  • 11 critiques     9%
  • 7 critiques     6%

117 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Septième Sens

19 abonnés | Lire ses 442 critiques |

   1.5 - Mauvais

Monsieur Becker, voilà maintenant plus de cinquante ans que vous maniez la caméra. Je peux le dire, vous avez marqué de votre empreinte le cinéma français en créant des chefs d'œuvre (L'Été meurtrier, Les Enfants du marais) mais aussi de très bon film (Deux jours à tuer) plus récemment. Je pense que vous le sentez venir, il y a un « mais » à tout cela. Je l'avoue, Bienvenue parmi nous est une grande déception. Le début avait pourtant bien commencé. Taillandier, un peintre grand-père de famille a tout pour être heureux. Cependant, il est au plus bas et veut se suicider. Il plaque tout à la manière d'un Dupontel dans un film cité plus haut pour tenter d'y voir plus clair, et va croiser sur sa triste route Marylou, une jeune fille qui s'est fait jetée de chez elle. On sent ce qu'il va arriver à plein nez : les deux que tout oppose vont s'entraider et réussir à se comprendre, à la manière du tandem Depardieu-Casadesus dans La Tête en friche. Disons le clairement, pour son premier rôle, Jeanne Lambert joue mal et son rôle de fille en manque de repères sonne terriblement faux. La faute à son interprétation mais également à une vision de l'adolescence archaïque et démodée qui pourrait faire penser aux pires épisodes d'Hélène et les garçons. En face, Chesnais est tout à fait crédible mais n'arrive pas à relever le niveau de votre film au récit bien trop sommaire et prévisible. On retrouve ce qui a fait votre force depuis tant d'année : le rapport que vous entretenez avec la nature. Et celle-ci est encore bien présente dans Bienvenue parmi nous, où la mer domine ces personnages en quête d'espoir et de renouveau. Elle n'a néanmoins pas le charme des paysages irlandais ou des marais d'autrefois. Non, nous ne rêvons pas dans votre film Monsieur Becker et pour finir, j'ai une question a vous poser : Où est cette magie, si simple mais tellement réelle, que vous avez réussi à mettre dans la plupart de vos œuvres ?

http://septieme-sens.net/

Hastur64

26 abonnés | Lire ses 1027 critiques |

   4.5 - Excellent

Le dernier film de Jean Becker est une merveille de délicatesse et de pudeur. Tiré du roman d’Eric Holder il propose un drame où deux êtres en souffrance se prennent en charge l’un l’autre et trouvent dans cette alliance de circonstance la force de continuer vers un avenir jusque là sombre pour l’une, inenvisageable pour l’autre. La réunion de circonstance et les péripéties qui la parsèment et qui fondent l’intrigue du film ne paraissent jamais forcées ou artificielles, les évènements se déroulent avec un naturel bluffant qui fait adhérer le spectateur sans réserve aux aventures de ce duo. Mais ce qui assure la grande réussite de ce long-métrage et la grande crédibilité des personnages c’est l’interprétation des deux principaux acteurs qui l’un avec l’expérience du vieux routier et l’autre avec la fraîcheur de la jeune pousse offrent un tandem d’individus perdus dans un monde qui soit ne les désire plus, soit les pousse dans la solitude. Patrick Chesnais portraitiste avec beaucoup de sobriété ce vieux peintre lassé de sa vie rangée et aux yeux de tous accomplie, mais qui ne le comble plus au point de le pousser dans des mesures extrêmes. Jeanne Lambert pour sa première expérience au cinéma fait montre d’un instinct d’actrice qui la hausse au niveau des Sophie Marceau et Charlotte Gainsbourg dans leurs premiers rôles. Ces deux êtres, au final, se dévoilent peu, mais expriment l’un pour l’autre un attachement tout en non-dit qui permet un film de ne jamais tomber dans un sentimentalisme lacrymal au profit d’émotions voilées de pudeur. Un des meilleurs drames du cinéma français de l’année 2012, à ne surtout pas manquer si vous ne l’aviez pas encore vu.


Jean-philippe N.

30 abonnés | Lire ses 588 critiques |

   2.5 - Moyen

Malgré le côté "fantasmant" de ce film (un "vieux" qui rencontre une jeune pouliche), on reste un peu sur sa faim: histoire improbable très "roman de gare", final inexistant (bâclé?) personnages secondaires caricaturaux sans être drôles et j'en passe. malgré tout, Patrick Chesnais reste égal à lui-même c'est à dire excellent, quoiqu'on sente qu'il rame parfois, vu la faiblesse du scénario. La jeune Isabelle Sophie, je veux dire Jeanne Lambert donne l'impression qu'être "fille de..." doit aider pour faire du cinoche. Dans ce style de registre, on préfèrera "Sea, no sex and sun" avec Fred Testot, Antoine Dulhery, Julie Ferrier, Alma Jodorowsky, un tantipoil plus pétillant et qui -au moins- rappelle les vacances...

dinomeira

0 abonné | Lire ses 12 critiques |

   4 - Très bien

je ne comprend pas pourquoi la critique cinema s'acharne a vouloir démonter becker et surtout ce film, ouai c'est vrai , un peu convenu et pas mal de clichés, c'est simple mais beau, le temps passe vite, patrick chesnais est tres bon, la jeune heroine également( un peu d'indulgence!!), vraiment je le conseil c'est emouvant.

Oriwa

17 abonnés | Lire ses 681 critiques |

   2.5 - Moyen

Petit film léger et sympathique mais rien de bien profond... Jeanne Lambert me fait penser à Sophie Marceau jeune physiquement, mais son talent en est très loin...

Pelynsse P.

31 abonnés | Lire ses 487 critiques |

   3.5 - Bien

bien

mathiii25

0 abonné | Lire ses 47 critiques |

   2 - Pas terrible

Pas un super film... Histoire vue et revue d'une amitié entre une ado et un vieil homme... Film qui ne m'a pas emballé plus que ça... Déjà un peu oublié d'ailleurs...

çaseratout

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Bien. La patte de Becker est sans doute moins acerbe que dans d'autres films. Peut être peut-on lui reprocher d'avoir laisser traîner certaines scènes, mais l'essentiel est ailleurs. Dans des cadres trop assis je pense. Cette histoire aurait été emballante, filmée à l'épaule. Et l'actrice qui débute aurait sûrement achevés de nous convaincre. Car il y a quelque chose de rare en elle, une étincelle, une profondeur très fragile. Mais là, dans cette mise en scène installée, parfois elle est coincée. C'est dommage, elle a vraiment quelque chose de spécial, mais c'est au réalisateur de le faire émerger. Chesnais impeccable. La petite nouvelle, un conseil, n'aie pas peur, la caméra ne te mangera pas. C'est pas parce qu'elle est trop souvent en gros plan sur toi et qu'on t'as demandé de monter dans les tours, dans trop de scènes que tu ne dois pas proposer de niveler ton jeu. Reste dans le ressenti de chaque scène, vibre de l'intérieur seulement. Tu seras précieuse alors. Ça se voit.Spoiler :

natlin

0 abonné | Lire ses 135 critiques |

   4 - Très bien

un tres beau film de jean becker, encore, chesnais juste tres bon, belle performance de jeanne lambert pour une premiere, une belle histoire

Bernyed B.

10 abonnés | Lire ses 58 critiques |

   3 - Pas mal

Un peu long au début mais Patrick Chesnais est niquel dans le film. Cette rencontre leur permet de se sauver mutuellement même si le film pêche par quelques clichés et facilités. On y passe malgré tout un bon p'tit moment et ça nous permet de voir des images de l'île d'oléron...

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #9 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #22
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné