Mon AlloCiné
    Bienvenue Parmi Nous
    note moyenne
    3,1
    528 notes dont 125 critiques
    7% (9 critiques)
    31% (39 critiques)
    24% (30 critiques)
    22% (28 critiques)
    10% (12 critiques)
    6% (7 critiques)
    Votre avis sur Bienvenue Parmi Nous ?

    125 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2347 abonnés Lire ses 637 critiques

    3,5
    "Bienvenue parmi nous" aborde un sujet peu rencontré au cinéma, celui de la résilience... C'est fait ici de manière assez adroite sans pathos, sans lourdeur d'aucune sorte et avec assez de fraicheur et de sincérité... On rentre donc facilement dans cette histoire d'autant plus que l'émotion est bien au rendez-vous ! Cette vision de deux êtres en difficulté et la façon dont cette rencontre va les transformer est assez touchante et juste pour ne pas rester insensible ! Patrick Chesnais est très crédible en tant qu'artiste peintre sur la mauvaise pente tandis que Jeanne Lambert en fait un peu trop... Dommage, car elle a justement ce côté très naturel qui colle parfaitement avec son personnage de fille perdue et mal aimée... Donc, peut-être pas un grand film mais assurément un beau film qui mérite bien une séance !
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 730 critiques

    0,5
    Jean Becker a un schéma bien a lui. Prendre un personnage aigri et désagréable voir suicidaire et le mettre en présence d'un être à la marge ou différent et laisser la magie (ou plutôt sa bêtise) agir. On a donc encore une fois droit à un parcours initiatique qui fait naître une amitié improbable. Ce réalisateur réussit dans ses films à me faire détester des acteurs que j'aime bien habituellement.
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 132 abonnés Lire ses 821 critiques

    4,0
    film remplit d'émotion patrick chesnay parfait dans ce rôle d'homme déprimé et bougon un très bon duo avec la jeune actrice (mélange de marceau et d'adjiani) l'histoire d'un homme de 60 ans, en pleine déprime décide de quitter son foyer, sa femme, ses peintures . il va faire la rencontre improbable de marylou une jeune ado en pleine détresse familiale. gràce à elle il va retrouver le goût de la vie grâce à lui elle va s'ouvrir et oublier ses peines un très joli film
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 435 abonnés Lire ses 3 529 critiques

    2,0
    Depuis déjà quelques années Jean Becker s'est fait une spécialité du film populaire où est souvent mis en avant l'amitié et les aléas de la vieillesse. Souvent il offre de bons films, plus ou moins juste mais ça fait aussi longtemps qu'il n'a pas réalisé un grand film digne de ses premiers. Avec ce dernier film Jean Becker râte le coche et sort un film qui erst à ce jour le plus médiocre. Si on reconnait certain de ses thèmes de prédilection (la dépression, la solitude, l'âge) le réalisateur ne réussit pas à insuffler le petit truc en plus. Ce qui nous explose au visage ce sont surtout tous les clichés possibles sur les différences générationnelles, un scénario convenu et sans surprise, des dialogues peu intéressants... Patrick Chesnais fait de son mieux et l'osmose avec sa partenaire donne un peu de chaleur à cette histoire banale. D'ailleurs le vrai bonus du film est la révélation de la jeune Jeanne Lambert qu'on ne devrait pas tarder à revoir. Un film dont la morale est peu subtile autant dans le fond que dans la forme.
    chanelblack
    chanelblack

    Suivre son activité Lire sa critique

    2,0
    Plutôt plat, pas de rebondissement, sans effet de surprise, du déjà vu. Ne le conseille pas.
    PhilippeToile
    PhilippeToile

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 740 critiques

    2,5
    Une partie de la critique éreinte le nouveau film de Jean Becker en soulignant, parfois à juste titre, les nombreux clichés qui émaillent son scénario. Certes la crise existentielle d’un sénior comblé par la vie qui rencontre une jeune ado rebelle fuyant une mère sous la coupe d’un homme violent, et la reconstruction de ces deux êtres que tout semblait séparer, n’échappe pas au déjà vu et une prévisibilité regrettable. Mais si l’inspiration du réalisateur et de ses auteurs fait cruellement défaut, le résultat est sauvé du naufrage par un extraordinaire Patrick Chesnais qui nous donne une leçon de naturel, de justesse de ton et qui tutoie des sommets d’art dramatique. Puisse le cinéma français faire davantage appel à cet acteur effacé qui égale les plus grands.
    Minh V
    Minh V

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 662 critiques

    0,5
    Si on imagine aisément notre cher Patrick Chesnais dans la peau de ce vieux grincheux dépressif, très vite on sent que le film ne sonne pas très juste. Un sentiment qui ne fait que se confirmer avec l’apparition de la jeune Jeanne Lambert qui à vouloir faire preuve de spontanéité joue trop souvent avec excès. Agaçant également cette galerie de personnages antipathiques composée du réceptionniste de l’hôtel, la femme de l’agence immobilière et le serveur à se demander si Becker n’a pas voulu réaliser une comédie. Bienvenue parmi nous ne lésine donc pas dans la caricature ajouté au jeu des comédiens qui est loin d’être au diapason, on aura surtout envie de faire rapidement ses adieux au film !
    John Henry
    John Henry

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 460 critiques

    1,0
    Cela faisait longtemps, oh oui longtemps, que je n'avais pas vu d'aussi mauvais acteurs. Et les acteurs, c'est comme les footballeurs, quand ils sont mauvais, c'est parfois que l'entraineur - réalisateur les fait déjouer. Je ne sais pas si cette jeune fille est très mauvaise ou si Jean Becker dirige de plus en plus mal ses acteurs. Mais étant donné que toute la distribution est catastrophique (bref sauvetage de Weber), je pencherais pour la seconde option. Après, quand on n'y croit jamais, c'est compliqué de rentrer dans le film. Et une fois qu'on y est, on se rend compte que c'est pratiquement le vide. Une histoire qui fleure bon les années 80, dans un cinéma ampoulé. Restent quelques moment sincères entre les deux. Tout au plus. Dommage.
    Laureline B.
    Laureline B.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    un très beau film émouvant et plein d'humanité que je recommande ^^
    Camille D.
    Camille D.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    0,5
    Je ne peux m'empêcher de garder en mémoire, LA TETE EN FRICHE : le film est joli d'un bout à l'autre. En ce qui concerne ce dernier film, je n'ai même pas réussi à aller jusqu'à la fin, tellement la jeune actrice joue faux !!!!
    alexy888
    alexy888

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 212 critiques

    0,5
    Téléfilm du samedi soir sur France 3 ou comment ruiner la carrière d'une jeune actrice qui ne sera jamais Adjani ni Sophie Marceau ...
    ARIF ERMURATOGLU
    ARIF ERMURATOGLU

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 33 critiques

    0,5
    J'ai rarement été déçu par les films de Jean Becker, mais celui-ci est l'exception qui confirme la règle... On ne croit pas un seul instant à cette histoire cousue de fil blanc. Et que cette Jeanne Lambert joue mal !!!
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 356 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    1,0
    Jean Becker est devenu expert dans le cinéma populaire visant un public sénior, il dessine ici le portrait d’un sexagénaire dépressif se liant avec une jeune adolescente. Un pitch sans originalité, mais en plus les personnages sont de vulgaires clichés, le scénario est tissé de fils blancs mélodramatiques faciles. Cette soupe s’accompagne bien sûr d’un humour et d’une morale toute deux tristement convenues. Le duo formé par Patrick Chesnais et Jeanne Lambert ne dégage aucune émotion du fait du peu d’effort des deux acteurs à donner une moindre profondeur à leur personnage. Le résultat n’est donc qu’un mauvais téléfilm qu’aurait pu tourner un réalisateur sans le moindre talent.
    Nico591
    Nico591

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 545 critiques

    4,0
    Jean Becker fait partie de mes réalisateurs français préférés. Prônant un cinéma authentique, humaniste et sincère, il a l'art de raconter des histoires simples sur les relations humaines, et choisit souvent comme décor la campagne, ce qui fait de lui l’étendard du cinéma rural français. Dans ce film il choisit de nous raconter l'histoire d'un septuagénaire dépressif fuyant sa vie, et qui retrouve gout à la vie grâce à une ado rebelle qu'il croise sur sa route. Certes le scenario est cousu de fil blanc, et compte quelques cliches mais le tandem est tellement bien interprété notamment Jeanne Lambert qui a 19 ans est une véritable révélation et une bouffée d'air frais, et Jean Becker filme avec tellement d'humanisme et un talent de narrateur que lui seul possède qu'on lui pardonne ses défauts.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 684 critiques

    2,5
    Même si Chesnais excelle toujours dans ce rôle de vieux bougon, l'émotion ne passe pas dans ce film. Déjà, je commence à avoir du mal avec les films de Becker depuis quelques années dont l'esthétique ressemble plus à un épisode de Louis la Brocante sur France 3 qu'autre chose. Après, à la limite, s'il y avait un public, tant mieux pour eux, je vais pas les déranger avec ça. Mais avec 100 000 spectateurs au compteur et des critiques négatives, Bienvenue Parmi Nous n'a en réalité pas convaincu grand-monde. Parce que bon, le vieil ours dépressif et râleur qui retrouve le goût de la vie au côté d'une adolescente paumée, on a déjà vu ça cent fois. Et le problème, c'est que ladite adolescente ne paraît pas avoir 15 ans mais facilement la vingtaine. Cerise sur le gâteau, fille de Lafesse ou pas, elle joue faux. Je ne lui jette pas la pierre. C'est son premier film. Elle ne peut que s'améliorer. Ceci étant dit, j'ai quand même été gêné lorsqu'elle va voir sa mère à l'hôpital et qu'une infirmière derrière elle lui dit dans un demi-sourire de quoi elle souffre. Était-il nécessaire d'être aussi explicite ? De mon point de vue, une émotion passe mieux à l'écran si elle est seulement suggérée et non assénée comme ça avec autant de lourdeur. Bref, tous les personnages secondaires sont caricaturaux comme le serveur de l'hôtel persuadé que tous les jeunes mangent du Macdo et boivent du coca ou le réceptionniste qui pense tout de suite qu'un vieux et une jeune souhaitant prendre une chambre est louche. Heureusement qu'il y a Patrick Chesnais et une certaine sincérité dans le propos qui sauvent le film du naufrage.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top