La Colline aux Coquelicots
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,0 pour 2 001 notes dont 310 critiques  | 
  • 39 critiques     13%
  • 125 critiques     40%
  • 83 critiques     27%
  • 52 critiques     17%
  • 9 critiques     3%
  • 2 critiques     1%

310 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Olivia C.

1 abonné | Lire ses 18 critiques |

  4.5 - Excellent

Un pur chef d'oeuvre de Miyazaki, qui nous fait rêver comme d'habitude et nous immerge dans une histoire pleine de poésie et de tendresse.

Gonnard

76 abonnés | Lire ses 1786 critiques |

  1 - Très mauvais

La version japonaise des Bisounours. Une véritable déferlante de bons sentiments qui donne vite la nausée. Les personnages sont tous polis, attentionnés, affectueux, beaux, souriants, ... bref tout sauf humains. L'intrigue essaie de mêler vaille que vaille les sentiments, le souvenir de la guerre et la question de l'éducation, sans toutefois parvenir à susciter de réel intérêt. Reste le graphisme, certes très chatoyant mais rien d'exceptionnel. De quoi regretter Hayao.


tuco-ramirez

13 abonnés | Lire ses 596 critiques |

  3 - Pas mal

Depuis que son père a disparu en mer, la jeune Umi, tous les matins, hisse un drapeau de sa colline en direction du port de Yokohama. Dans son lycée, c’est l’effervescence, on est au milieu des 60’s et les jeunes gens commencent à s’émanciper. Dans cette atmosphère, elle fait la connaissance de Shun. Elle tombe amoureuse de celui qui, elle le sait pas encore, partage aussi une partie de sa tragique histoire. Romantique à souhait, le fils Miyazaki tranche avec la folle poésie empruntant monstres et fééries de son père. Malgré les beaux moments de tendresse, le film pêche par un scénario convenu. Dur de se démarquer du père et tout l’univers qu’il est parvenu à créer. Par contre, on retrouve le même sens du détail et la même beauté graphique que chez Hayao. Goro exploite à merveille la finesse du dessin, les nuances de couleurs, les pastels,… La beauté des paysages est fulgurante : proche des aquarelles. La bande musicale m’a personnellement ravi jusqu’au chant final en japonais. Dans le Monde, Thomas Sotinel : « Plus que les tribulations des jeunes personnages sans consistance, c'est [le] luxe de détails qui permet à "La Colline aux coquelicots" de passer l'écran » Regardez plutôt « Arriety… » des Studios Ghibli sorti en 2011

Nathaniel Fisher

15 abonnés | Lire ses 24 critiques |

  3 - Pas mal

Pas mal. La première chose qui me vient à l'esprit avec ce film d'animation c'est "gentillet", ce n'est pas forcément négatif néanmoins ça correspond bien à ce genre de long-métrage que l'on regarde sans passion. En effet , il manque quelque chose au film de Goro Miyazaki , peut-être à cause de son scenario simpliste ou de ses personnages manquants de consistance...on ne s'attache pas vraiment à cet univers assez lisse. L'histoire s'articule principalement autour d'une fillette triste et débrouillarde et d'un mystérieux jeune homme attirés l'un par l'autre, cependant hormis une révélation assez inattendue , c'est assez globalement très convenu. On peut également regretter que les personnages secondaires se font tous éclipser par le petit couple , c'est dommage car ça aurait pu contraster avec le "je t'aime , moi non-plus" assez agaçant. Néanmoins le film se laisse regarder , l'animation est fluide et les panoramas offerts sont parfois très poétiques mais on est en droit d’être déçu par le manque de piquant de l’ensemble.

kerplunk1992

9 abonnés | Lire ses 8 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Cette fois le fils sort de l'ombre de son père ! Impressionnant ce qu'une histoire au fond assez simple peut devenir un chef-d'oeuvre quand, par la qualité du dessin, la finesse des décors et la délicate beauté des dialogues on arrive à créer un univers aussi riche, suscitant autant d'émotion et fascinant du début à la fin (voire encore bien longtemps après). C'est vrai que ce n'est pas juste de regarder les films de Goro en vue de ceux d'Hayao. Cependant, c'est inévitable. Je ne pense pas que l'on peut rester totalement neutre en ayant vue les prouesses du maître de l'animation, même si on s'en donne toute la légitime volonté du monde. Je trouve d'ailleurs, que les dessins (des personnages, tout particulièrement) me font parfois penser à ceux du père. En même temps, hypothèse non-vérifiée, je penses que se sois fort probable qu'il ait appris à travailler avec lui. Mais par contre, je pense qu'il est bien de se rendre compte à quel point Goro se démarque de l'univers fantastique de son père, pour se tourner vers quelque chose de beaucoup plus sobre, mais tout aussi intéressant et passionant. Ce qui fait au final, que même si on ne peut pas s’empêcher d’émettre quelques petites comparaison de style, il faut savoir faire la part des choses. Enfin, c'est mon avis = Bravo à Goro Miyasaki pour cette histoire ordinaire extraordinaire !

Arthur C.

19 abonnés | Lire ses 133 critiques |

  2 - Pas terrible

Un film engagé et bien réalisé, mais la poésie et la fantaisie propres au Studio Ghibli manquent à l'appel.

Amedubb

0 abonné | Lire ses 4 critiques |

  4.5 - Excellent

Il faut quand même arrêter de dire que le film d'animation est destiné aux enfants. C'est faux. Hayao MIYAZAKI, le père de Goro, s'est démené à faire disparaitre cette image plutôt négative en créant les studios Ghibli, il y a une vingtaine d'années. Cette image s'était estompée au Japon, mais pas en Europe. Le retour au succès des mangas japonais ces dernières années ont réinversé la donne au Japon. Après, avoir vu le film, je confirme qu'un enfant de 6 ans ne comprenne pas la totalité de ce qui se trame dans le film. Je montre particulièrement le revers situation entre Umi et son "ami" Shun. Mis à part cela, l'histoire tient la route. C'est clair si l'on fait attention aux détails de l'histoire et ce qui l'entoure, mais la fin me semble un peu rapide. De magnifiques dessins, des couleurs qui s'opposent, la composition de l'image est très agréable. De la couleur vive à la sombre, on est imprégné dans le film, pourtant nous sommes au Japon des années 60. C'est-à-dire, dans un autre pays, donc une culture différente de la nôtre, pour nous autres Européens et dans une époque, qui, pour ma part m'est totalement inconnue. Pour ce qui est des personnages, on s'attache à Shun, tout comme le fait Umi. Il est vrai que tous deux sont les protagonistes mais l'histoire est axée sur d'Umi. Calme et dévouée tout comme Shun, Ils étaient faits pour s'entendre. Film réussit pour les studios Ghibli. Une histoire recherchée et pas commune, contrairement à ce qui est dit dans le film. Les musiques nous transportent. Ce film est une œuvre à voir !

aresda

0 abonné | Lire ses 6 critiques |

  4.5 - Excellent

Poétique a souhait ! Un Japon des année 60 magnifique toujours dans l espoir de nous faire rêver et pleurer un mode de vie personnel et professionnel irréprochable ! A voir et a revoir !

manau01

0 abonné | Lire ses 3 critiques |

  3.5 - Bien

Je n'ai pas été transporté dans ce film comme dans beaucoup d'autres ghiblis, cependant je trouve que les dessins atteignent un niveau de beauté et de détails vraiment élevé, ce qui transforme des scènes telles que celles du quartier latin en véritables œuvres d'art à part entière. Exit l'histoire d'amour en carton qu'ils ont mis en avant dans la bande annonce, j'ai aussi beaucoup apprécié le système politique qui règne au sein de l'école, que je définirai de démocratico-patrio-communiste, peut être même utopiste vu que personne n'a l'air malheureux dans l'établissement. Un film à voir assurément.

Zuluko

5 abonnés | Lire ses 546 critiques |

  3.5 - Bien

Si Hayao nous a émerveillé depuis tant d'années, laissant une marque indélébile dans nos rêves, Goro est loin d'avoir fait ses preuves. Pourtant, ce dernier nous livre un deuxième film réussi, à la trame plus simple que sa première œuvre. Encré dans la réalité de l'après seconde guerre mondiale, son second film est un récit beaucoup plus posé et rempli de "zénitude". L'animation est très belle, on reconnait parfaitement le style architectural des villages côtiers nippons, le talent du studio Ghibli n'est plus a démontrer. De plus, la musique est bien utilisée, en totale accord avec l'image, même si elle est un peu trop présente à mon goût. Attention cependant, de mémoire, c'est le seul Miyazaki (père et fils confondus) sans aucune trace fantastique. Parfois on se demande tout au long du film où nous mène ces personnages, et surtout ce qu'il pourrait bien se passer. Une histoire finalement assez "à l'eau de rose", en comparaison des précédentes œuvres du studio. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé cette narration lente, et cette ambiance reflétant un village au Japon des années 60.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
La Colline aux Coquelicots Extrait vidéo VF
La Colline aux Coquelicots Extrait vidéo VF

256 vues

13 vidéos liées à ce film
Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné