Mon AlloCiné
Camille Claudel, 1915
Note moyenne
4,3
22 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Cahiers du Cinéma
  • Charlie Hebdo
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • L'Humanité
  • Libération
  • Marianne
  • Positif
  • TéléCinéObs
  • La Croix
  • Les Fiches du Cinéma
  • Ouest France
  • Studio Ciné Live
  • aVoir-aLire.com
  • Critikat.com
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Première
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

22 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Patients et infirmières apportent leur naturel à un tableau d'une splendeur formelle époustouflante. L'impression d'impuissance que ressent l'héroïne nous envahit progressivement, tandis que sa détresse apparaît dans les yeux d'une actrice à son meilleur.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Cahiers du Cinéma

par Stéphane Delorme

Toute la force tranquille de "Camille Claudel 1915", qui renvoie la grande majorité du cinéma français à de la simple illustration, est de croire en la magie du champ-contrechamp.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Charlie Hebdo

par Jean-Baptiste Thoret

(...) La première réussite du film tient à la façon dont [Bruno Dumont] a su exploiter Juliette Binoche. D'un côté, en la filmant comme les autres patients (...). De l'autre, en faisant aussi d'elle une anomie (...). Une merveille.

La critique complète est disponible sur le site Charlie Hebdo

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

L'expérience s'avère plus que concluante, offrant à l'actrice (...) l'un de ses plus beaux rôles, peut-être le plus beau de tous. Quant à l'enjeu dramaturgique du film, il témoigne d'une audace qui n'est pas moindre.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

Bruno Dumont, chantre d'un cinéma radical où les corps disent autant que les mots, donne à Juliette Binoche une occasion magnifique de redéchirer l'écran. Elle y laisse apparaître à nu une âme d'actrice que l'on craignait figée dans les codes (...). Elle y est bouleversante. Brut et beau.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

Binoche est extraordinaire, comme elle sait l'être. (...) Sans effet de manches, avec humilité, Dumont réalise son film le plus bouleversant, le plus en empathie avec ses personnages. Et nous touche au plus profond de notre être.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Eric Libiot

Voir le site de L'Express.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

L'Humanité

par Jean Roy

C'est Juliette Binoche (dans un de ses meilleurs rôles) qui incarne le rôle-titre, entourée d'une poignée de professionnels et de davantage d'internés authentiques. (....) Notre film préféré au sein de toute la compétition berlinoise.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Libération

par Gérard Lefort

La réussite du film tient (...) à une double opération d'effacement: effacement de la star, effacement du personnage historique. (...) Jean-Luc Vincent (...) incarne à ravir Paul [Claudel], (...) Juliette Binoche non seulement joue le jeu mais le précède. "Camille Claudel 1915" est un film d'art.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Marianne

par Danièle Heymann

Consumée, exsangue, absente d'elle-même, toute sa rage et sa désespérance réfugiées dans son regard, Juliette Binoche est extraordinaire.

La critique complète est disponible sur le site Marianne

Positif

par Nicolas Bauche

"Camille Claudel 1915" de Bruno Dumont surprend par ses innovations [et] offre à Juliette Binoche (...) l'un de ses plus beaux rôles.

La critique complète est disponible sur le site Positif

TéléCinéObs

par Sophie Grassin

Bruno Nuytten visait baroque et romantisme, Dumont, tempérament de cinéaste oblige, choisit austérité et hiératisme. Entre rire aux larmes, prostration et illumination, sans maquillage et émaciée, Juliette Binoche se situe bien au-delà du jeu. Elle est.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

La Croix

par Jean-Claude Raspiengeas

Bruno Dumont oppose le scalpel de son style épuré, plans secs, sans lyrisme, au coeur de la crudité, de la cruauté et de la nudité d'une humanité souffrante, sans doute la plus proche de Dieu.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Les Fiches du Cinéma

par Roland Hélié

Bruno Dumont collabore avec Juliette Binoche et jette un éclairage attendri sur une figure d'exception réduite au silence.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Ouest France

par La Rédaction

Pour la première fois, le cinéaste habitué aux castings anonymes s'offre la prestation d'une star. Il offre une passionnante partition d'actrice à Juliette Binoche (...). On en oublie qu'elle est actrice, portée par l'une de ses compositions les plus prenantes. Un drame éprouvant qu'elle éclaire de toutes ses meurtrissures sans fin.

La critique complète est disponible sur le site Ouest France

Studio Ciné Live

par Christophe Chadefaud

Voir le site Studio CinéLive.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Une oeuvre fidèle à la filmographie de son auteur, toujours dans la radicalité de ton et de rythme, profondément imprégnée par l'interprétation de Juliette Binoche.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Critikat.com

par Julien Marsa

L'inspiration perdue de la sculptrice et le poids de sa captivité, entourée par des nonnes et des déments, cloîtrée dans un relatif mutisme, font de "Camille Claudel 1915" une épreuve forte et éprouvante.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Le réalisateur nous pousse une fois de plus dans nos retranchements en filmant de véritables malades mentales. Un choix qui peut heurter. Mais Juliette Binoche est saisissante de justesse.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

Tout ce que ses partenaires dans le film ne possèdent pas, [Juliette Binoche] le met en oeuvre, avec éclat parfois, (...) lors de ses monologues notamment, qui relèvent moins de l'incarnation que de la performance. (...) Le moment le plus fort du film vient tard, bien tard.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Première

par Christophe Narbonne

En collant le plus possible à la réalité clinique (...), Dumont fait (...) moins oeuvre de fiction que de documentaire. (...) C'est [Juliette Binoche] le vrai sujet du film.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Pierre Murat

"Camille Claudel 1915" est un film austère, exigeant, presque immobile, où chacun semble à l'affût. (...) Ça marche par instants, mais pas tout le temps : sur l'écran, en dépit de ses efforts, les malades restent des malades, et Binoche, une actrice - plutôt inspirée.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top