Mon AlloCiné
    Dark Touch
    Note moyenne
    2,7
    24 titres de presse
    • Critikat.com
    • L'Ecran Fantastique
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Ecran Large
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Mad Movies
    • Ouest France
    • Paris Match
    • TéléCinéObs
    • Chronic'art.com
    • CinemaTeaser
    • Le Figaroscope
    • L'Humanité
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • TF1 News
    • Le Monde
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    24 critiques presse

    Critikat.com

    par Vincent Avenel

    Une horreur mélancolique, froide, défaitiste, et beaucoup plus personnelle que ce à quoi les films du genre nous ont habitués.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    L'Ecran Fantastique

    par Yann Lebecque

    La mise en scène est un modèle du genre (...). Les effets spéciaux très réussis (...).

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Sous le voile du film (très) horrifique, un réquisitoire implacable et déchirant contre les parents maltraitants.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Positif

    par Philippe Rouyer

    Film inclassable, dont les scènes fortes nourrissent un haletant crescendo. Jusqu'au final inoubliable, aussi grotesque que choquant.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    aVoir-aLire.com

    par Frédéric Mignard

    "Dark touch" était jusqu’alors une série B à l’ambiance implacable et avait tout pour devenir un nouveau jalon du genre. Le film s’achève de façon anecdotique au risque de laisser l’empreinte d’un divertissement futile.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Cyril Béghin

    Le film reste trop inégal (…) mais lorsque Marina De Van sait s’attarder sur le visage poupin et vidé de sa jeune actrice, elle emporte une émotion amère qui excède amplement le genre où elle s’est mal réfugiée.

    Ecran Large

    par Simon Riaux

    Le film bute sur des difficultés aussi regrettables que la barrière de la langue ou un manque d'audace narrative.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    Marina de Van s'aventure dans l'horreur façon "Carrie", de Brian de Palma, pour aborder la maltraitance et l'inceste. On est captivé par l'atmosphère glauque de ce film qui bouleverse par son nihilisme absolu.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    (...) Marina de Van ne connaît d'autre chemin que la fréquentation des extrêmes. Son incursion dans le film d'horreur, portée par une spectaculaire interprétation de préadolescente incarnée par l'Irlandaise Missy Keating, est un vrai travail de cinéma quoique un peu tortueux.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par Gaël Reyre

    Marina de Van s'attaque avec intelligence au fantastique, et signe une œuvre et tragique.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Julien Gester

    (...) on croirait presque que De Van (...) laisse les interprètes plus âgés jouer si fadement dans un ultime geste de vindicte contre le monde adulte. Elle excelle, en revanche, dans ces scènes de fureur enfantine (...).

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Mad Movies

    par Gilles Esposito

    Si le découpage reste parfaitement fluide, et la photo presque soyeuse, tout nous est livré en vrac, sans autre forme de procès.

    Ouest France

    par La Rédaction

    (...) une série B qui fonctionne pour les amateurs de frissons. A défaut de renouveler le genre.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Dommage que le dernier tiers grand-guignolesque vienne ensanglanter le tableau, même si la puissance du plan final ne finira pas de nous questionner.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    TéléCinéObs

    par Guillaume Loison

    (...) Marina De Van semble plus que jamais chercher le juste équilibre entre respect des codes du cinéma d'horreur et obsessions d'auteur - le film poursuivant la réflexion des deux autres sur la mutation corporelle, le mal, le masochisme. D'où l'impression pas très agréable d'un film claudiquant et clivé, tour à tour prometteur et décevant, prétentieux et académique.

    Chronic'art.com

    par Louis Blanchot

    Devant ce vigilante pédophile un peu douteux, on est surtout déçu de comprendre ce qui, sous le narcissisme d’écorché vif, démange vraiment le cinéma de la réalisatrice : la sociologie scabreuse.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    CinemaTeaser

    par Julien Munoz

    Plus accessible que ses précédents films, le dernier Marina De Van n’en continue pas moins de souffler le chaud et le froid.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    Le Figaroscope

    par Etienne Sorin

    Après "Dans ma peau" et "Ne te retourne pas", Marina De Van refait le coup du film fantastique d'auteur. Malgré de bonnes idées et une jeune actrice formidable, l'histoire sombre dans le grand guignol.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Après des films assez personnels, Marina De Van s’essaie au genre horrifique, en s’inspirant vaguement du Carrie de 
De Palma. Mais ses séquences de télékinésie tombent comme des cheveux sur la soupe et elle s’embourbe en voulant rationaliser son sujet avec une lourde histoire de pédophilie.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Première

    par Thomas Agnelli

    Sans la moindre implication, elle (Marina de Van) exécute donc une série B ni troublante ni viscérale, desservie de surcroît par une interprétation calamiteuse.

    Studio Ciné Live

    par Laurent Djian

    Voir le site de Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    TF1 News

    par Romain Le Vern

    Avec cette relecture de "Carrie" réalisée en Irlande, la réalisatrice tente d'instiller une tension horrifique, de privilégier l'atmosphère à l'action. Mais elle raconte cette histoire effroyable avec pléthore d'effets grand-guignolesques, sans célérité ni conviction. 

    La critique complète est disponible sur le site TF1 News

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    Repassant sur le motif éprouvé de l'enfant malfaisant, ce film choisit l'horreur comme genre pour métaphoriser les dégâts de la maltraitance. Une idée sans doute pertinente, mais dont le risque est d'ajouter l'horreur à l'horreur.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Télérama

    par Jacques Morice

    On a surtout le sentiment que la réalisatrice s'est invitée dans un genre, le film d'horreur, en tentant d'en respecter les codes, mais sans s'y intéresser vraiment.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top