Mon AlloCiné
    La Vie rêvée de Walter Mitty
    note moyenne
    4,0
    11613 notes dont 1261 critiques
    15% (192 critiques)
    40% (510 critiques)
    25% (317 critiques)
    12% (153 critiques)
    4% (54 critiques)
    3% (35 critiques)
    Votre avis sur La Vie rêvée de Walter Mitty ?

    1261 critiques spectateurs

    Lara c 28
    Lara c 28

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 76 critiques

    3,5
    La première demi-heure laisse présager un navet, c’est ennuyeux et attendu. Puis, à partir du voyage au Groenland, le film change de rythme, prend une autre tournure, se colore d’une teinte burlesque et plonge le spectateur dans une douce euphorie. Une belle illustration de l’idée selon laquelle il faut construire sa vie et non la subir.
    Outburst
    Outburst

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 515 critiques

    4,5
    La Vie Rêvée de Walter Mitty c’est un peu le petit film inattendu, sorti de nul part, qui a beaucoup fait parler de lui grâce à son incroyable premier trailer, entièrement muet, et porté par le sublime morceau "Dirty Paws" du groupe Of Monsters and Men. Le film promettait de grandes choses, et après visionnage, je peux vous le dire, les promesses que Ben Stiller nous a faites ont bien été tenus. Car La Vie Rêvée de Walter Mitty, c’est un pur moment d’émotions que je ne peux que vous conseiller d’aller vivre au cinéma. Stiller a tout compris à la magie du cinéma, et aux rêves qu’elle crée, et leur donne littéralement vie à l’écran. Une pure merveille. Bien loin de la comédie complètement déjantée et assassine envers Hollywood qu’était Tonnerre Sous les Tropiques, Ben Stiller livre ici un film beaucoup plus mature, qui s’appuie sur un humour plus subtil qui vise avant tout à attirer l’empathie sur le personnage principal, qu’il interprète avec beaucoup d’humilité. Mais la grande force de ce personnage, c’est qu’il incarne chacun de nous, c’est un personnage universel dans lequel tout le monde peut se reconnaître, et à partir de là, le ton est donné, et s’ensuit alors une grande aventure, onirique, rêveuse, et bercée d’émotions, de laquelle on souhaiterait ne jamais revenir. Mais la véritable surprise dans La Vie Rêvée de Walter Mitty, et bien c’est la mise en scène de Ben Stiller. Jamais on aurait pensé qu’il était capable de filmer de cette façon, notamment dans les incroyables paysages d’Islande, pour un résultat à couper le souffle. Le film invente constamment, s’évade, et se démarque de tous les autres feel-good-movie par son originalité évidente. Alors certains lui reprocheront sans doutes sa façon de piocher dans les bons sentiments, mais personnellement j’ai été tellement emporté, et touché, par cette petite histoire, que c’est pour moi une de ses forces évidentes. L’année 2014 commence donc plutôt bien avec ce voyage extravagant et rêveur, porté par une bande-originale aussi puissante que la force émotionnelle qui se dégage du film, qui résultent sur un petit bijou, duquel il semble difficile de ressortir sans le sourire, ou sans l’impression d’avoir passé un bon moment. Ben Stiller livre son film le plus personnel, mais aussi son plus émouvant. Une véritable ode aux rêves et à l’imaginaire, La Vie Rêvée de Walter Mitty c’est aussi notre vie rêvée à tous!
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    trés moyen le Ben Stiller lui qui m'avait fait trop marrer avec Zoolander , on comprend pas où il veut en venir, sinon y a de bonnes idées mais je me suis ennuyé ferme
    Zoé B.
    Zoé B.

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 87 critiques

    4,5
    "The secret life of Walter Mittty" est au départ une très courte nouvelle (4 pages seulement) de James Thurber, publiée par le New-Yorker en 1939. Une première adaptation cinématographique (en 1947, avec Danny Kaye), une pièce radiophonique, plusieurs versions théâtrales, une comédie musicale, un dessin animé… Walter Mitty est quasiment devenu une institution aux Etats Unis. On a fini par employer son nom pour qualifier un incorrigible rêveur, voire un mythomane. Et au cinéma, on ne compte plus ses influences, revendiquées ou non : Tom Ewel dans "Sept ans de réflexion", Belmondo dans 'Le Magnifique"... Plus qu’une adaptation de la nouvelle originale (un homme accompagne sa femme faire du shopping et, l’attendant dans le centre commercial, laisse divaguer son imagination en s’inventant des aventures extraordinaires), le film de Ben Stiller s’inspire clairement du long-métrage de 47 : Même emploi subalterne du héros (correcteur dans un pulp magazine vs archiviste photo à Life), même importance de la figure de la mère, même enjeu à conquérir la femme aimée, a priori inaccessible. Mais l’idée de génie du scénariste, Steven Conrad, est d’avoir choisi de situer son intrigue au moment où Life magazine avait dû saborder son édition papier pour se replier sur le numérique. En résulte une gravité assez inhabituelle dans la comédie, où derrière la figure convenue du mec terne qui va se révéler à lui-même et aux autres, se profile aussi un monde en train de basculer, la fin de la presse, les licenciements économiques, la perte des valeurs, celle du moins du travail bien fait… « La vie révée de Walter Mitty » s’avère un remake très ambitieux. Et merveilleusement réussi. En mixant avec autant de classe et de profondeur le film d’action, le feel good movie comme la comédie romantique (même si la résolution de l’histoire d’amour est sans doute sa partie la plus faible) Ben Stiller surprend une nouvelle fois. Et s’affirme, après "Zoolander" et "Tonnerre sous les Tropiques", comme un réalisateur inclassable et définitivement passionnant.
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2348 abonnés Lire ses 637 critiques

    2,5
    "La vie rêvée de Walter Mitty" part d'une assez bonne idée mais la mise en œuvre du scénario ne suit pas vraiment pour réussir à convaincre pleinement ! Pendant un assez bon moment, on se demande même ce que l'on fait assis dans son fauteuil face aux problèmes divers de Ben Stiller du magazine Life voué à de grosses difficultés... Ensuite, en plus d'une construction laborieuse et lente de la situation de base, rien ne permet vraiment au film de réellement décoller bien que le héros se montre assez sympathique mais cela ne suffit pas ! Ce personnage est sans nul doute trop fade et manque ainsi de pertinence et de réel intérêt pour se passionner vraiment pour ses aventures tant attendues ! De beaux paysages permettent de ne pas tout gâcher et l'ensemble est loin d'être franchement désagréable, mais c'est toutefois trop peu pour s'enflammer de cette vie pas aussi rêvée qu'on l'espérait...
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 675 abonnés Lire ses 611 critiques

    5,0
    A TOUS LES RÊVEURS CE FILM EST FAIT POUR VOUS !!!! En effet, on commence vraiment bien l'année 2014 avec La Vie Rêvée de Walter Mitty !! Décidément Ben Stiller aura pas fini de nous surprendre. Monsieur Stiller a su prouver avec les années qu'il était bien plus qu'un acteur comique. Il nous arrive aujourd'hui avec une oeuvre plus mature, joignant habilement comédie et drame, effets spéciaux et profond réalisme. Il est peut-être tôt pour comparer The Secret Life of Walter Mitty à Forrest Gump comme certains critiques américains ont osé le faire et comme la production s'est empressée de le placarder dans la publicité télé, mais il s'agit certainement d'un film formidable, qui se dissocie de la masse grâce à un humour fin et une trame narrative subtile et intelligente. Le scénario a été construit intelligemment. Les moments de rêve, que le protagoniste appelle ses « absences », sont brillamment annexés à la trame narrative de manière à ce qu'il n'y ait aucune coupure ou impact sur le rythme global de l'oeuvre. La comédie dramatique ne contient aucune longueur et se laisse facilement apprivoiser. Ben Stiller a fait un travail impeccable tant devant que derrière la caméra. Son Walter Mitty est crédible et attachant. spoiler: Le Walter du début du film est complètement différent de celui qu'on nous présente à la fin. Et ce n'est pas qu'une question d'allure. Oui, ses cheveux sont plus ébouriffés et il porte une barbe de quelques jours, mais sa posture, sa manière de s'exprimer, son regard, tout est différent. Il est rare de voir une métamorphose aussi complète et efficace dans le cinéma hollywoodien. Tout le processus de sa transformation d'homme ordinaire à homme accompli et fier s'avère également bien développé. Bien qu'il s'agit d'une comédie dramatique, The Secret Life of Walter Mitty contient énormément d'effets spéciaux, et leur qualité n'a pas été délaissée elle non plus. spoiler: La bagarre entre Walter et son nouveau patron dans les rues de New York est plutôt impressionnante, tout comme son ascension de l'Himalaya est inspirante. La musique n'a pas été négligée non plus. Les chansons qui forment la trame sonore enrichissent le film de nombreuses façons. Enfin, La Vie Révée de Walter Mitty est un des meilleurs films de l'année, une oeuvre intelligente, accessible, vibrante. Au contraire de bien d'autres qui ont tenté le même exercice sans succès, le long métrage de Ben Stiller nous encourage à nous surpasser et à accomplir nos rêves, aussi déments soient-ils.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1101 abonnés Lire ses 2 461 critiques

    5,0
    Autant la jouer tout de suite carte sur tables : je ne vais jamais voir un film de Ben Stiller sans espérer me faire surprendre un peu. C’est que, non seulement ce gars me fait marrer à travers son humour assez varié l’air de rien, mais en plus je trouve que, jusqu'à présent, il a démontré un réel savoir-faire et une véritable diversité dans ses réalisations ("Disjonté", "Zoolander" et "Tonnerre sous les tropiques" quand même !) Or, j’avoue que très rapidement cette « Vie rêvée » m’a vite mis à l’aise. Dès l’introduction on a à faire à une présentation de personnage, d’univers et d’intrigue remarquablement minimaliste dans la forme, mais en même temps incroyablement maitrisée. Dès le départ le film me faisait sourire... Et je ne pensais pas qu’en plus il allait me faire rêver... C’est que – franchement – s’il y a bien une qualité que moi je retrouve dans ce film et que je vois très peu ailleurs, c’est la densité et la richesse. Que ce soit dans l’inventivité des plans, dans le développement des personnages ou bien encore dans la construction de l’intrigue, le film envoie beaucoup de quantité dès le départ. Et là où ça devient plaisant, c’est que tout ça est très bien huilé, organisé, orchestré... Souvent un réalisateur banal ne brasse pas trop de choses à la fois parce qu’il ne sait pas le gérer : Stiller lui, sait qu’il peut faire dire par les mots, par l’image, par la musique, par le montage... Sa maîtrise totale des codes du cinéma fait que cette histoire pourtant bien gentille et innocente dégage un véritable souffle. Et franchement : ouah ! Comme le film a de la densité, la maitrise de Stiller sait lui donner du rythme. Je me suis retrouvé happé dans ce tourbillon progressif qui avait pour but de m’emmener à la frontière du rêve et du réel et, en tout cas pour moi, ça a totalement marché. Cette remarque vaut d’ailleurs aussi bien pour l’histoire que pour les effets visuels : même si cette « vie rêvée » ne dispose pas d’effets numériques au-dessus de la moyenne, la science du cadre et de la mise en scène de Stiller parvient à leur donner de l’épaisseur, et rien que pour ça ce film apporte sa dose de fraicheur. Alors vous allez me dire, après avoir lu ces lignes, que toute cette critique ressemble plus à la déclaration amourachée d’un fan de Stiller qui lui attribue toutes les qualités, quoi qu’il fasse, jusqu’à lui attribuer le don de multiplier les pains. C’est vrai que cela peut donner cette impression là, mais voilà vraiment comment moi j’ai ressenti sincèrement ce spectacle, et le pire c’est que je pense que je pourrais décortiquer chaque scène pour chercher à vous convaincre que je ne m’appuie pas sur rien pour annoncer tout ça... Mais bon, je ne le ferais pas, d’une part parce que sinon cette critique risque de faire huit pages, mais aussi parce que, à mon sens, ce serait vous flinguer le plaisir de la découverte. C’est pour ça qu’au final je ne me limiterais qu’à ça : je me limiterais à vous dire que ce dernier Ben Stiller n’entend pas être un grand chef d’oeuvre parce qu’il parle d’une cause noble ou parce qu’il arbore les oripeaux des grands classiques. Mais je préciserais que, pourtant, ce dernier Ben Stiller est malgré tout un grand chef d’oeuvre, parce que son histoire a beau être simple, elle est tout de même touchante et envoutante. Or, cela il ne le doit qu’à sa parfaite maîtrise des codes du cinéma qui lui permettent d’intriguer, de transmettre, d’émouvoir. Pour moi c’est ça le cinéma véritable et entier...
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Après son très réussi Tonnerre sous les tropiques, Ben Stiller signe une œuvre touchante, drôle et inventive dont je me suis constamment senti concerné. Je me suis également sentis proche de Walter mais aussi en quelques sorte, du photographe campé par Sean Penn. La "déconnexion" de Walter (personnage très attachant,Ben Stiller parvient cette fois à nous émouvoir plus qu'a nous faire rire) avec son entourage est réalisé avec une belle spontanéité et qui donne parfois des séquences hautement délirante. On confond tout comme lui , réalité et imagination (la réjouissante scène du requin par exemple, qui se révélera bien réel). Quand vient le moment de l'aventure on est emballé par cette suite de péripéties d'une fraîcheur bienvenue. C'est lors de la scène de skate et de vélo qu'on ressent énormément la sensation d'aventure et de liberté que peut enfin ressentir Walter dans la vie réel. La fin est magnifique je trouve: spoiler: le négatif 25, auquel on imaginait des choses incroyable, tels des paysages ou animaux fabuleux, c'est en fait "que" Walter ce qui est au finale simple et touchant .
    Dex et le cinéma
    Dex et le cinéma

    Suivre son activité 550 abonnés Lire ses 172 critiques

    4,0
    Une très bonne surprise pour un Ben Stiller à des années lumières de tout ses navets précédents ! Une réalisation dynamique et une narration intéressante, vraiment je ne m'y attendais pas ! Le film possède un vrai message, prônant la beauté de la vie et l'acceptation de sois, tout en étant délirant visuellement ! Les scènes que Walter (j'ai pensé à Breaking Bas pendant toute la séance) s'imagine sont en plus très intéressantes, car elles revisitent des genres cinématographique, tout en étant bien mises en scène ! Malheureusement, le jeu de Ben Stiller me dérange toujours... Mais c'est un très bon film, avec un message magnifique ! Je suis très surpris venant de Stiller ! Vraiment très bon !
    Vanessa Deharbe
    Vanessa Deharbe

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 9 critiques

    5,0
    un film pour tous les amoureux des voyages. un très beau moment qui nous sort de notre quotidien. je recommande vivement :)
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 907 abonnés Lire ses 2 629 critiques

    3,0
    Pendant que tout le monde s'extasiait sur la bande annonce (puis sur le film entier) du dernier film de Ben Stiller je dois dire que j'en avais cure. Ce truc puait le bienpensant le côté écolo "va faire le tour du monde au lieu d'être un ouvrier" le tout dans un monde fantasmé qui ne prend jamais le parti pris de la réalité pour se rendre compte que vivre en communion avec la nature, voir des choses sublimes c'est très bien, mais c'est surtout atrocement dur rien rien qu'administrativement (je ne parle pas de l'aspect survie). Et la vie rêvée de Walter Mitty c'est exactement ça, on a ce message bidon déjà vu et très classique associé à une mise oeuvre elle aussi très classique et pourtant ça fonctionne. Je dois dire que je me suis pris au jeu, le McGuffin de la photo n°25 est assez intriguant pour que l'on ait envie de savoir ce qu'elle représente et la beauté des paysages font le reste (en même temps le type va en Islande, ça doit être dur de rater un cliché carte postale là-bas si on veut en faire un). Alors il y a tout un tas de trucs un peu lourd, quelques tentatives d'humour un peu ratées, mais le film n'est pas drôle la plupart du temps il cherche juste à être beau et ça suffit. Bon après c'est beau de façon très artificielle, c'est archi surligné, on te met la musique etc. En somme c'est vulgaire pour que n'importe qui comprenne car Stiller est entrain de lui taper dans le coude que c'est "magnifique". Mais comme je le disais ça fonctionne à plusieurs reprises, j'aime beaucoup la rencontre avec Sean Penn et ce qu'il dit sur la beauté (dommage que le film ne tire pas leçon de ses propres enseignements), mais là c'est assez sobre justement pour qu'il se passe un truc. Bien sûr c'est un film sponsorisé par les agences de voyage de toute la planète, mais ça donne vraiment envie et quelque part le contrat est respecté, j'ai vu un film pas désagréable qui donne envie de voyager. Non parce que des films se ratent totalement là-dessus en n'arrivant à exploiter leurs paysages en gâchant systématiquement tout. Je ne peux pas dire que c'est bien ou même que ça soit rafraîchissant tant ça sent le réchauffé, mais tout de même, j'ai passé un moment agréable avec quelques moments biens sentis.
    alice025
    alice025

    Suivre son activité 566 abonnés Lire ses 332 critiques

    3,0
    J'attendais ce film avec une vive impatience et j'en suis ressortie avec une pointe de déception. Walter Mitty est un bon film sans pour autant être grandiose et inoubliable, malheureusement... Le côté visuel et poétique m'a beaucoup plu. Les paysages sont magnifiques, les couleurs sont vives et cela donne envie de voyager. Walter Mitty est attachant du début jusqu'à la fin. Ce personnage dont la vie semble morose et qui s'évade par des rêves, va enfin pouvoir vivre sa propre aventure et dépasser ses limites. Courage, audace et bravoure sont ces trois qualités qui vont bercer ce film. La première partie du film est amusante et entraînante. La fiction et la réalité se mélangent et nous apportent une bonne dose de rêverie. La deuxième partie du film m'a moins enchanté... A force de vouloir trop faire dans le voyage initiatique, on s'y perd. Déjà, partir au Groenland et en Afghanistan pour retrouver un photographe et un bout de pellicule, c'est assez... bizarre. La frontière du rêve s'estompe très rapidement pour passer à la réalité, trop rapidement même, et c'est surtout cela qui m'a déçu. La vie rêvée de Walter Mitty est un très beau film, charmant et plein de romance et de poésie. Mais la rêverie s'essouffle trop vite malheureusement. Ben Stiller reste tout de même un très bon acteur et réalisateur.
    jeromej
    jeromej

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 147 critiques

    3,0
    Un petit brin de déception pour ce film dont j'attendais beaucoup mieux. Ben Stiller nous offre une très belle réalisation sur le thème de l'accomplissement personnel de nos rêves les plus fous, entre drôleries et émotions, le tout avec de superbes images (magnifique travail de la photo). Malgré cela, j'avoue que j'ai trouvé le temps un peu long, j'attendais impatiemment le dénouement qui traine à se montrer. Un beau film quand même, à voir ne serait-ce que pour l'apparition quasi magique du charismatique Sean Penn.
    urizen1
    urizen1

    Suivre son activité Lire sa critique

    3,0
    Un film avec un bon fond mais autant d'atouts que de maladresses. On s'ennuie parfois, on rigole de temps en temps. Mais comme souvent, on regrette que 90% des meilleurs moments du films soient visibles dans la bande-annonce.
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 517 critiques

    4,0
    La vie rêvée de Walter Mitty risque fort d'être la bonne surprise du début d'année tant il se démarque de la concurrence. Pas vraiment une comédie, pas tout à fait un drame, mais assurément un grand moment de poésie. J'adore ce type de film, c'est honnête, pas prétentieux, Ben Stiller nous touche par sa sincérité. Même s'il y a quelques clichés sur la fin, ça se démarque complètement de la concurrence. Franchement ce film est vraiment beau, à peine ça commence que l'on éprouve déjà de l'empathie pour ce cher Walter, on a tous une partie de nous comme cela, un peu rêveuse, mais complètement bouffée par le quotidien. Mais là où le film fait fort c'est qu'au lieu d'enchainer des péripéties improbables, il les distille savamment et nous offre des grands moment de contemplation. Ben Stiller prend son temps et ça fait plaisir, les scènes s'étirent, les plans aussi, on nous laisse en profiter, on nous laisse voyager avec le personnage. Quand on nous montre les paysages d'Islande on est transporté, ça dure longtemps, on contemple, on est bien. La scène avec le léopard (j'en dis le moins possible), est pleine de poésie. Merci pour ce beau moment de cinéma.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top