Mon Allociné
Avant l'hiver
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
2,5 665 notes dont 131 critiques
2% 3 critiques 15% 19 critiques 23% 30 critiques 39% 51 critiques 15% 19 critiques 7% 9 critiques

131 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
benoitG80

Suivre son activité 932 abonnés Lire ses 1 008 critiques

4,0Très bien • Publiée le 03/12/2013

« Avant l'hiver » a tout du film intimiste tout en demi teinte où le scénario même s'il est bien présent, n'a pas l'importance habituelle... Car au delà de l'histoire qui prend tout doucement une approche mystérieuse, intrigante, c'est ce couple bien installé dans la vie, qui est la pierre angulaire, le centre d'intérêt de cette réalisation. L'étude psychologique de ces deux êtres, tous deux très bien interprétés par Daniel Auteuil et Kristin Scott Thomas, devient en effet très vite passionnante pour le spectateur qui a ainsi l'impression de rentrer dans les pensées respectives de ces deux personnages quand les silences, les non-dits prennent le dessus... Et c'est bien là que réside toute la réussite de ce film car observer vivre ce neurochirurgien pour lequel tout semble idéal, accompli, choisi, jusqu'à sa femme aux mains vertes et expertes qui l'attend dans sa belle maison ! Sa femme Lucie, qu'il croit connaître ou qu'il a oublié de connaître... Ce sera donc un grain de sable, une rencontre anodine avec cette serveuse Lou qui fera déraper doucement les choses et révéler ainsi un profond malaise, celui de se réaliser que sa vie s'est presque déroulée à son insu tel un caillou qui roule seul ! Et tout repose sur cette prise de conscience qui va devenir alors l'élément qui fera basculer un équilibre bien établi, finalement trompeur et très fragile. Cette histoire qui semblait donc démarrer comme le fait un thriller, laisse doucement la place à un superbe film profond, sensible et très juste dans sa démarche !

Caine78

Suivre son activité 600 abonnés Lire ses 6 317 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 09/12/2013

Soyons honnêtes : difficile de compatir à ces problèmes de riches s'apitoyant sur leur sort et leur condition, l'aspect très « drame bourgeois » ne faisant que renforcer ce sentiment, bien qu'il soit au moins assumé. L'ennui n'est du coup jamais loin, Philippe Claudel se complaisant beaucoup trop dans ce milieu ne nous parlant pas et ne nous intéressant pas, sauvé toutefois par la qualité des personnages et de certaines situations. Car ce que le réalisateur rend en revanche très bien, ce sont les non-dits, les tourments intérieurs rongeant notamment le héros, permettant à l'œuvre de garder du corps, une complexité quant à la relation unissant Paul et Lou. C'est l'autre vrai point fort du film : son interprétation, du quatuor Daniel Auteuil - Kristin Scott Thomas - Leïla Bekhti - Richard Berry à chaque second rôle, tous ont leur importance et apportent quelque chose au récit. Reste l'impression qu' « Avant l'hiver » ne s'adresse pas à tant de gens que cela, presque à un public de privilégiés voulant se donner bonne conscience et montrer qu'eux aussi sont des personnes « comme les autres » avec des problèmes « comme les autres »... Plutôt décevant pour l'auteur d' « Il y a longtemps que je t'aime » et « Tous les soleils ».

etoile_du_jaguar

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 96 critiques

1,5Mauvais • Publiée le 28/11/2013

Le scénario est malheureusement très fin, maigre. Auteuil ou Scott Thomas sont bons, mais l'intrigue est insuffisamment développée on en sort sans savoir s'il y avait complot ou pas. Comme un cheveu sur la soupe.

Zazi Hélène K.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

4,5Excellent • Publiée le 30/11/2013

Pas moyen du tout ce film! c'est du philppe claudel, et je l adore! il faut juste voir ce que certains ne peuvent pas voir car ils ne l'ont pas vécu ... il y a beaucoup à comprendre... à apprendre aussi ! les acteurs sont très bons pleins de retenue et de pudeur.

tixou0

Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 1 398 critiques

4,0Très bien • Publiée le 08/12/2013

Paul (Daniel Auteuil), éminent neurochirurgien, reçoit des beaux bouquets de roses rouges au quotidien, depuis quelque temps. Chez lui, à son cabinet privé, et à l'hôpital. Énigmatique.... puis agaçant. Il fait assez vite le rapprochement avec une Maghrébine d'une vingtaine d'années (Leïla Behkti), qui s'impose dans son environnement, multipliant les rencontres "fortuites". Érotomanie, est la première idée qui vient au spectateur. Mais cette hypothèse ne résiste pas longtemps. La jeune fille se présentera comme "Lou Vallée" à la première occasion, et régalera le praticien d'une histoire familiale romanesque expliquant les différentes façons dont elle finance ses études d'histoire de l'art, quand des hasards successifs ne manqueront pas d'intriguer Paul. Saisi par le Démon, non "de midi" (fixé jadis à la quarantaine), mais celui d'"Avant l'hiver" (l'hiver de la vie, auquel il accède doucement, ayant dépassé la soixantaine), le notable vit-il une passion amoureuse tardive ? Pas si simple.... Quelles sont les motivations de "Lou" : la recherche d'une tendre affection, peut-être même d'ordre paternel, ou bien le lucre (et dans ce cas, selon quel scénario) ? Le film s'ouvre sur une révélation en demi-teinte, mais sans ambiguïté, sur le sort de la jeune fille. Reste à dérouler la suite des événements ayant conduit inexorablement à cette presque conclusion, ébauchée notablement en prologue, et donc à mettre en scène deux autres personnages essentiels, Lucie (Kristin Scott-Thomas), l'épouse, aux longues journées vides (comme elle le dit elle-même), remplies à coup de jardinage expert dans le parc entourant la superbe demeure du couple le jour et de canevas le soir, quand elle ne garde pas sa petite-fille, enfant unique de son unique enfant, Victor - c'est une femme qui attend..., et Gérard (Richard Berry), l'ami depuis la fac de médecine, aujourd'hui psychiatre, toujours célibataire - c'est un homme qui l'attend, elle..... Philippe Claudel réalise ici son 3ème long métrage, après avoir à nouveau conçu seul scénario et dialogues (particulièrement bien écrits, par le romancier qu'il est d'abord). Comme toujours sa mise en scène est précise et délicate - il procède par touches, avançant ses pions avec une lenteur calculée. "Il y a longtemps que je t'aime" était un mélo flamboyant (où rayonnait déjà KST), "Tous les soleils" empruntait plutôt le registre de la comédie. "Avant l'hiver" est une étude de moeurs et un drame. Réussis : grand souci du détail, personnages secondaires fouillés, même si, pour certains, en quelques traits seulement (comme la soeur de Lucie, alias Laure Killing), belle direction de bons acteurs (Leïla Behkti nettement en-dessous cependant d'Auteuil, Berry et KST), opportunes respirations musicales, tant grâce à la splendeur de l'opéra italien, avec Puccini et sa "Bohême", qu'avec le bouleversant et populaire "Comme un p'tit Coquelicot" de l'épilogue - raccourci saisissant de la vie de "Lou", entre "Mimi" et Mouloudji. Facture "littéraire" (dans le bon sens du terme - pas de verbiage pompeux) et réalisation "classique" (là aussi dans un sens laudateur). Pour moi, un bon moment de cinéma - aux antipodes du film bobo, façon Garrel. Quel bonheur !

conrad7893

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 155 critiques

2,5Moyen • Publiée le 22/04/2014

film assez moyen dans l'ensemble avec un début prometteur avec les bouquets de roses qui nous donnait un peu de suspens et puis l'action est retombée comme un soufflé pour prendre le pas sur un meli-melo de sentiments différents (colère, doute, remise en question du couple) film lent qui peu ennuyer malgré l'interprétation d'Auteuil qui fait du Auteuil. BOF BOF

alain-92

Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 1 063 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 27/11/2013

L'écrivain et réalisateur Philippe Claudel choisit un sujet ambitieux servi par un scénario solide. La vie et ses embûches. Le questionnement aussi, d'un sexagénaire bien établi dans sa vie professionnelle, face à certains ébranlements qui l'obligent à se remettre en question. La réflexion et le doute qui s'installent sur la réussite, ou pas, de sa propre existence. Le décor, un cadre discret et confortable celui d'une maison d'architecte, entourée d'un magnifique parc verdoyant, que l'on vient visiter comme un musée. Celle-ci joue un rôle essentiel au travers des reflets qu'elle renvoie. Une "cage de verre" pour la femme de cet homme pris dans les tourments. Ceux que l'on cache, par peur de tout perdre, au risque de se noyer soi-même dans un silence qui deviendra assourdissant. Petit bémol, tout est calme, désenchanté, transparent comme les baies vitrées de la maison. La violence des sentiments reste trop enfouie pour que le film devienne véritablement captivant. Au moment même où le scénario fait débarquer la police, on peine à y croire. Le regard de l'homme interpellé reste dans le vague. Pas concerné. Perdu, alors que l'on attend une explosion, des protestations, peut-être davantage d'explications, aussi. Sans rester de marbre, il est toutefois difficile de se laisser emporter par ce récit à peine inquiétant. Cette histoire peut néanmoins concerner un grand nombre dans le choix de leur quotidien et le poids que représente la façade derrière laquelle ils choisissent de se cacher pour rentrer dans une soi-disant normalité. Le grand intérêt du film vient du magnifique casting. Daniel Auteuil est absolument impeccable dans ce rôle, spécialement écrit pour lui. À ses côtés, la lumineuse et charismatique Kristin Scott Thomas est parfaite, comme toujours. Leïla Bekhti n'est pas qu'une belle actrice, elle trouve ici un rôle à la hauteur de son talent. Richard Berry, enfin, tout à fait convaincant, voire touchant. De grands acteurs, pour un film dont le scénario aurait trouvé plus de poids dans les pages d'un roman. http://cinealain.over-blog.com/article-avant-l-hiver-121169195.html

traversay1

Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 2 273 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 01/12/2013

Le cinéma de Philippe Claudel, qui a la bonne idée d'écrire des scenarii originaux et non d'adapter ses propres romans, semble suivre le cours des saisons. Le printemps pour Il y a longtemps que je t'aime, l'été pour Tous les soleils et l'automne pour ... Avant l'hiver. Il est clair que Claudel se situe dans la mouvance d'une tradition française, celle des films de Sautet, Chabrol, voire Téchiné. Dans Avant l'hiver, il traite de la remise en question des choix de vie, sujet éternel, surtout à ... l'automne de sa vie. Aisance d'une vie bourgeoise, travail prenant mais gratifiant (la chirurgie), vie de couple maintenue à niveau par un fond de tendresse. Que du banal en somme mais nullement désagréable, dans une mélancolie de feuilles mortes. Auteuil, Scott Thomas et Berry jouent comme d'habitude, c'est à dire plutôt bien. Mais avec le personnage de Leïla Bekhti, Avant l'hiver se risque sur les pentes du thriller psychologique. Là, c'est déjà moins crédible tant le mystère de cette inconnue mythomane semble insondable. Elle est là pour servir de révélateur mais les raisons véritables de ses agissements, de par leur opacité, sont un tant soit peu artificiels pour convaincre. Le film possède un charme flou, marque de fabrique de Claudel le cinéaste, quoique ici un peu embrumé. Sans doute est-ce la chute de température saisonnière qui est en la cause.

Lionel-g

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 126 critiques

1,5Mauvais • Publiée le 29/11/2013

je suis déçu par ce film. J espérais mieux de Philippe claudel. scénario sans rythme et final tiré par les cheveux.

edithc

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 3 critiques

?Nul • Publiée le 27/11/2013

Mauvaise soirée. J'ai trouvé ce film tres lent. nombreux clichés et scenes peu credibles. J'attendais la fin mais j'aurais mieux fait de partir avant..

Les meilleurs films de tous les temps