Notez des films
Mon AlloCiné
    16 ans ou presque
    note moyenne
    2,6
    1970 notes dont 237 critiques
    répartition des 237 critiques par note
    19 critiques
    33 critiques
    76 critiques
    53 critiques
    36 critiques
    20 critiques
    Votre avis sur 16 ans ou presque ?

    237 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2623 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    2,5
    Publiée le 21 décembre 2013
    "16 ans ou presque", il faut bien le dire est à des lieues de cette bande annonce inquiétante qui une fois de plus, risque de nuire complètement au film ! Maintenant, il faut bien avouer que ce n'est pas pour autant une franche réussite, bien que globalement certains passages restent de bons moments, surtout grâce à un Laurent Lafitte en sacrée forme accompagné de son petit frère, joué par le jeune Victor George, pas mal du tout... En effet, l'idée est originale et le scénario assez bien ficelé en nous réservant quelques scènes assez bonnes particulièrement au début ! Maintenant de là à en rire vraiment, c'est une autre affaire et la salle était d'ailleurs très très silencieuse... C'est d'autant plus dommage car avec tous ces ingrédients réunis, la réussite n'était pas loin mais trop d'excès, trop de caricatures, trop de lourdeurs tuent l'humour et ici même pris au second, voire au troisième degré, ça ne passe toujours très bien puisque seuls quelques sourires sont esquissés de temps à autre ! Le retour à l'adolescence d'Arnaud aurait en effet pu être débarrassé d'un tas de clichés, (tics, coiffure, habillement,...), piège dans lequel le réalisateur tombe naturellement à pieds joints ! Le plus souvent, les situations pourtant bien amenées et bien trouvées, font donc bizarrement un flop... Curieux film donc, pas désagréable du tout avec de bons acteurs, de bonnes idées, mais l'ensemble semble ainsi en décalage avec ces propres qualités de base... Un bilan assez mitigé ! Dommage...
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 744 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    3,5
    Publiée le 24 décembre 2013
    16 ans ou presque est un teen movie s’adressant aux adolescents. Pour une première comédie, l’essai est plutôt réussi si on aime les films à l’américaine où l’histoire est portée par une bande d’ados. Le réalisateur mise sur de jeunes talents encore inconnus mais prometteurs qui sauvent de façon surprenante le film. Le scénario est recherché et ne tombe jamais dans la vulgarité. Les dialogues sont savoureux ainsi que les protagonistes dans le film. Laurent Laffite nous montre bel et bien qu'il est un vrai acteur et qu'il est capable de nous faire rire. Malgré quelques temps morts, le film propose quelques bons gags et situations qui plairont sans aucun doute aux 14-16 ans. En effet, au vu de l’histoire, il est malheureusement à prévoir que le film ne plaira pas aux plus de 18 ans qui sont déjà sortis de la phase délicate qu’est le début de l’adolescence ni aux pré ados qui ne sont pas encore dans les délires de ces ados. Pari risqué donc. On a une bande son très bonne, certes quelques clichés mais on passe un formidable moment devant le long métrage de Tristan Séguéla. C'est la bonne surprise du mois !!
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2098 abonnés Lire ses 6 878 critiques

    1,0
    Publiée le 15 janvier 2014
    Et voilà comment un mauvais créneau horaire vous fait foutre 90 minutes de votre vie en l'air. Car soyons clairs : « 16 ans ou presque » n'a AUCUN intérêt. Laurent Lafitte a beau disposer d'un fort capital de sympathie et être assez convaincant, tout comme la dynamique troupe de jeunes acteurs l'entourant, c'est indigent. Le film n'a rien à dire ni à raconter, une sorte de néant absolument déroutant, le plaisir étant proche du zéro et l'ennui rarement loin. Quand on pense que c'est le fils de Jacques Séguéla qui est responsable du truc, on se dit que la comédie française marche vraiment sur la tête, d'aucuns ne devant s'étonner d'un pareil fiasco lorsqu'un tel amateurisme dans le choix des personnes est à l'œuvre. Je n'ai même pas envie d'en dire plus, si ce n'est pour sauver quelques répliques, mais devant autant de caricatures, de bêtise, d'absence d'idées face à un sujet pourtant amusant au départ, on ne peut qu'être navrés. A fuir !
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 23 décembre 2013
    Scénario un peu lourd sur base d'une maladie rare (LTCD = Late Teenage Crisis Disorder"), mais pourtant réelle, on a ici un numéro de Laurent Lafitte qui ne fait pas partie de ses meilleurs rôles. Ceci dit, il y a pas mal de trucs assez rigolos là-dedans et on se marre quand même bien, mais il n'empêche que l'ensemble nous donne une image plutôt pitoyable et désolante de la jeunesse actuelle. N'est-elle composée que de feignants, fêtards, obsédés, jouisseurs et bringueurs ? On peut évidemment se dire que ce n'est que du cinéma, donc éloigné de la réalité. Il n'empêche que ça m'a quand même mis un peu mal à l'aise... A voir, mais sûrement pas pour le modèle social qui y est décrit.
    jbpo66
    jbpo66

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 49 critiques

    3,0
    Publiée le 22 décembre 2013
    J'ai vraiment beaucoup ri. Un Laurent Lafitte au top de sa forme en ado de 34 ans qui se cherche !
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 326 abonnés Lire ses 1 703 critiques

    1,0
    Publiée le 12 avril 2014
    Le digne Arnaud Mustier, brillant philosophe et également avocat (spécialiste des petits délinquants et de la commission d'office, par choix "impliquant"), 34 ans, se réveille un matin en adulescent - à pathologie : un LTCD carabiné (premier signe clinique : une poussée d'acné redoutable). Chargé par ses parents de veiller sur Jules, 16 ans, son jeune frère, pendant leurs vacances, il va rapidement faillir (gravement !) à ladite tâche. L'idée de départ est amusante, même si non originale sur le principe (il y a déjà pas mal de films partant du concept de "régression" de l'adulte - se retrouvant dans la peau d'un/e teen-ager, ex abrupto). Là, bien que le trait soit excessivement forcé, dans le but de divertir (bof, bof !), le sujet ne change pas au physique, mais vit son adolescence avec un détonant "effet-retard". Et cette maladie existe bien : Late Teen Crisis Disorder. Cependant, une fois la problématique installée (Arnaud se trouvant embarrassé par cette puberté improbable, puis enthousiaste jusqu'à l'excès), Tristan Séguéla (le fils de l'homme à la Rolex, un "must" du bling bling) ne sait (avec ses 2 scénaristes) pas du tout évoluer dans son récit, se renouveler, et la potacherie grossière s'installe et prospère - on a droit à toute la gamme, la plus convenue. Sans plus. Les seuls moments réjouissants sont ceux où cette famille de riches bourgeois apparaît avec éclat comme la quintessence de la bien-pensance boboïsante, tiers-mondiste et droits-de-l'hommiste, avec le discours ampoulé ad hoc - la "gauche caviar", comme on le dit un peu moins, dans toute sa splendeur. Laurent Lafitte, en congé du Français, fait de son mieux pour donner consistance à son personnage d'Arnaud, à potentiel et répliques limités... Christophe Malavoy, dans la posture de Mustier senior (quelques scènes seulement), est honorable. Mais les ados (les vrais) sont, eux, moches et sans grâce, ni talent (et on les voit beaucoup !).
    Marion F
    Marion F

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 125 critiques

    4,5
    Publiée le 19 décembre 2013
    Très bonne surprise pour cette fin d'année, on rit beaucoup, on passe un bon moment. Super film sans prétention.
    Flex07
    Flex07

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 705 critiques

    2,0
    Publiée le 17 novembre 2013
    Manque de punch mais donne le sourire néanmoins à la fin. Laurent Lafitte fait bien son travail, la bande de jeunes acteurs convainc également.
    Tim-Fait-Son-Cinema
    Tim-Fait-Son-Cinema

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 783 critiques

    0,5
    Publiée le 21 décembre 2013
    Très peu drôle, vulgaire, bourré de clichés, ce 16 ans… ou presque est une catastrophe où même Laurent Lafitte semble un peu perdu. On se demande bien comment de tels films peuvent encore être produits aujourd’hui…
    Adrien R
    Adrien R

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 96 critiques

    4,0
    Publiée le 19 décembre 2013
    Peut être le succès de ces vacances de Noël ! Un humour (un peu) lourd (mais adolescent), un Laurent Lafitte génial (un vrai gamin), une bande d'ado qu'on a pas fini de revoir au cinéma, et un réalisateur qui s'en sort très bien pour son premier long. Tous les ingrédients sont réunis. On distingue également quelques critiques sociales sur la relation parentale, professionnelle et sociétale lorsqu'un homme de personnalité. Entre les Beaux Gosses, Projet X ou encore Les Gamins, voici 16 ans ou presque ! Ciné'Film @CriticAdri
    nicperpignan
    nicperpignan

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 253 critiques

    0,5
    Publiée le 9 janvier 2014
    quel navet !!!!! un désastre ! faire et jouer dans un tel navet est ridicule ! pour débile mental ( et y en a pas mal dans la rue) bref une me*de !
    kleun
    kleun

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 660 critiques

    4,0
    Publiée le 19 décembre 2013
    Si vous voulez rire à grand bouffée, vous pouvez aller au ciné voir ce film. Celui-ci nous permet d'apprendre le language des jeunes avec toutes ses bizarreries, on adore.
    cineccita
    cineccita

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 384 critiques

    3,5
    Publiée le 19 décembre 2013
    C'est drôle, innovant et bien joué, on en sort avec le sourire.
    gaetan1.arnould
    gaetan1.arnould

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 356 critiques

    3,5
    Publiée le 18 décembre 2013
    Un film d'ados pour ados ! Une comédie qui sort un peu des classiques français habituels par son côté excessif ; mais même si les stéréotypes sur les ados sont volontairement amplifiés , on ne tombe pas dans la caricature et les personnages sont réalistes. Laurent Lafitte est très bon, en arrivant à alterner à merveille le snob intello et l'ado attardé sans surjouer. Un film que je conseille pour les ados et pour tous les amateurs des comédies un peu lourdingues.
    Georges F
    Georges F

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 257 critiques

    0,5
    Publiée le 22 décembre 2013
    On reste consterné devant un tel spectacle et on se demande comment Laffitte de la Comédie française et Malavoy ont pu accepter de se "prostituer" dans une pareille imbécillité. Sans doute y avait il matière avec l'idée de départ à faire un scénario honnête mais, ici, on tangente l'inaccessible zéro absolu. Comment peut on prétendre que le cinéma français va mal, faute de subsides, lorsque l'on arrive à produire un "film" aussi consternant? C'est là qu'on se dit qu'il devrait y avoir une commission de censure qui exercerait son pouvoir pour protéger les neurones, sinon des "créateurs de telles œuvres" car à l'impossible nul n'est tenu, mais celle des spectateurs qui se laissent piéger par l'attrait théorique d'une comédie. Allez donc plutôt voir "les garçons et Guillaume", "Quai d'Orsay" ou "neuf mois ferme", trois bonnes comédies, plutôt que de faire le grand écart entre le zéro et l'infini.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top