Mon AlloCiné
Dans la cour
note moyenne
3,4
1419 notes dont 252 critiques
6% (15 critiques)
32% (80 critiques)
31% (77 critiques)
20% (50 critiques)
9% (22 critiques)
3% (8 critiques)
Votre avis sur Dans la cour ?

252 critiques spectateurs

traversay1

Suivre son activité 349 abonnés Lire ses 2 611 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/04/2014

La réunion de deux dépressions. Différentes. Lui, s'est comme retiré du monde (excellent Gustave Kervern) quand elle glisse doucement vers des lubies obsessionnelles et frôle la démence (formidable Catherine Deneuve). Et la cour d'un immeuble, drôle d'endroit pour une rencontre, microcosme où les fêlés (dans tous les sens du terme) se côtoient. Devant la caméra de Pierre Salvadori, loin de ses comédies sophistiquées, et malgré une poignée de scènes irrésistibles de drôlerie, c'est la difficulté à vivre et à ne pas s'isoler des autres qui prend le dessus. Admirablement écrit et dialogué, s'insinuant dans le quotidien en soulignant le burlesque et le tragique de toutes les existences, le film ne cherche jamais à épater ou à sublimer son propos. D'où parfois, quelques moments plus ternes, vite oubliés par la grâce d'une histoire simple et douloureuse, déprimante et vivifiante à la fois.

Kazito

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

4,5Excellent
Publiée le 26/04/2014

Petites fissures et grandes fêlures... "J'ai envie de dormir". Au moment de rentrer en scène le musicien incarné par Gustave Kervern a du vague à l'âme. Quelque chose commence à se fissurer dans sa vie. Il semble ne pas trop savoir ni à quoi ni à qui se raccrocher, et c'est finalement dans la loge du gardien d'immeuble de la femme jouée par Catherine Deneuve qu'il va s'échouer. Elle le recueille d'abord parce que son intuition lui dit qu'elle doit le faire et ensuite parce qu'il n'est pas sûr de lui. "Moi j’aime les gens pas sûrs d’eux, au moins ils s’appliquent". Elle doit aussi voir le pressentiment que quelque chose est en train de changer en elle. Cela se matérialise par la fissure bien réelle qui se forme sur le mur de son séjour et qui symbolise le changement qui est en cours dans son cerveau. C'est un film tout en finesse et en nuances avec beaucoup de sensibilité de tendresse pour ses personnages. Beaucoup d'humour aussi dans sa description des situations qui peuvent parfois cocasses mais souvent très proches de la réalité. Il donne une lecture souvent à tiroirs des dérèglements que nous connaissons tous personnellement ou par l'observation de nos proches au cours de notre vie. Ces fêlures et les gens qui les portent ont quelque chose d'attendrissant peut-être un peu parce qu'elles laissent passer la lumière. Et des fêlés ce film en regorge. Entre le toxico qui vend des vélos et le parano qui pousse des hurlements de chien dans la cour au beau milieu de la nuit. Il n'y a guère que le mari de Deneuve, ex-syndicaliste, pour sembler à peu près équilibré. Ce qui n'empêche pas sa femme de le traiter de communiste à tendance stalinienne. Les symboles, dans ce film, on en trouve un petit peu partout. On y trouve également quelques clins d'œil et nombre de répliques ou scènes très affûtées. L'époux de Deneuve ne la contredit pas quand elle dit qu'elle habite au cinquième étage alors qu'ils habitent au troisième. Plus loin dans le film, une personne habitant un autre immeuble témoigne que son appartement est descendu du deuxième au rez de chaussée à cause d'un glissement de terrain. La toute fin du film est moins légère et les rires se font plus rares dans la salle. Mais l'optimisme dans le désespoir renaît toujours avec la farouche détermination de la fleur qui perce la neige au sortir d'un rude hiver.

Skipper Mike

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 647 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 11/05/2014

"Dans la cour" est un film doux et triste, une œuvre mélancolique d'une grande beauté. La trame est classique mais ce qu'en font Pierre Salvadori et ses acteurs est magnifique. L'immeuble est représenté comme un microcosme composé d'appartements dans lesquels chacun vit seul – même lorsque les copropriétaires sont en couple, ils semblent en vérité bien solitaires – mais la cour est le lieu de leurs rencontres et Antoine le lien qui les unit, alors qu'en choisissant d'être concierge il n'aspire qu'à la tranquillité et à la discrétion. Son déphasage au sein de ce monde fait de personnalités très différentes est savoureux et émouvant et donne lieu à de belles scènes de dialogues. Voir ces personnages gagnés par la dépression ou la paranoïa tenter de se reconstruire et vivre des choses en commun est tout simplement magnifique. La séquence où Mathilde se rend dans la maison de son enfance est admirable car elle renvoie le spectateur à sa propre réaction s'il était confronté à cette situation, et on sait tous qu'elle serait identique à la sienne, un mélange d'émotion due aux réminiscences surgissant du passé et de déception voire de colère face aux changements ayant eu lieu. Et à côté de cette ambiance dépressive, un penchant pour des situations décalées redonne un peu d'optimisme, un peu de joie dans ce portrait somme toute assez sombre. Le gouffre entre ce chef-d’œuvre et les productions télévisuelles basées sur le même fond qu'on trouve sur toutes les chaînes – "Nos chers voisins" et ce genre de pastilles insipides – est insondable : d'un côté, on a un éloge du conformisme et la simplification angélique des différences humaines tandis que de l'autre, on a juste du beau, du vrai, du sincère.

françoise M.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 9 critiques

4,5Excellent
Publiée le 01/05/2014

Le film qui m'a procuré le plus de plaisir depuis le début de l'année Je suis encore sous le charme de Deneuve , Kerven et des autres acteurs tous excellents. J'adore ces films dont le fonds est sombre mais la forme lumineuse , drôle , légère parfois . Unité de lieu certes , mais diversité des situations , dialogues savoureux , des surprises , du rythme , de l'émotion , de l'empathie pour ces personnages torturés ,.J'ai adoré ce film car il procure humblement et sans chichis mais sans facilités non plus , du plaisir , de la réflexion , de l'étonnement , de la joie , de la tristesse , tout ce qui me comble au cinéma Fan de Deneuve je suis, Fan de Deneuve je resterai , "dans la Cour "ne fait que confirmer mon admiration et mon enthousiasme pour cette formidable actrice .

Marc T.

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 294 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 01/12/2014

Ça commençait bien, quelques répliques incisives et drôles dans les premières minutes (quasi toutes dans la bande-annonce d'ailleurs) mais plus les minutes s'écoulent et plus le temps devient long, on se détache des personnages et on sort de cette fameuse cour. Kervern ne fait aucun effort d'élocution (dépressif ok mais il faut aussi penser aux oreilles des spectateurs), Deneuve remplit le contrat, de même que son mari à l'écran Féodor Atkine, mais ça ne suffit pas, le film s'enlise rapidement, tire en longueur, jusqu'au final surprenant mais bâclé. Dépressifs et suicidaires s'abstenir...

babioles &.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 4 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/04/2014

J'ai beaucoup aimé ce film doux amer, qui me fait penser au livre "Le pressentiment" d'Emmanuel Bove, à quelques détails près. Il montre que chacun et chacune sur cette Terre a son petit grain de folie, et regarde son prochain avec stupéfaction mêlée de raillerie. On est toujours l'étrangeté d'un autre. Et pourtant les bizarreries des uns et des autres s'articulent à merveille, si on fait un pas en arrière pour observer le monde on s'aperçoit qu'il s'en dégage une certaine harmonie, et que la vie finit toujours par rejaillir même dans les endroits où on ne l'attend plus. Une belle leçon, je trouve.

alain-92

Suivre son activité 219 abonnés Lire ses 1 081 critiques

4,5Excellent
Publiée le 24/04/2014

Pierre Salvadori ne cache pas d'avoir utilisé des sentiments qui lui sont connus. Dans La Cour est un film à la fois élégant, drôle, tendre, délicat et émouvant et plus que tout, d'une grande humanité. Deux êtres que tout sépare, perdus et prêts à chuter vont se rencontrer dans l'environnement d'un immeuble, lui même étouffé dans une cour et la loge d'un gardien. Ce n'est pas la gaieté absolue. Il est bien question de dépression, de lâcher prise, d'un certain ras-le-bol, de la solitude, du manque et de l'inconfort qui va avec. Et pourtant. Avec le temps qui passe, le réalisateur/scénariste et son coscénariste David Colombo-Léotard jouent et vont trouver les mots justes pour rendre les dialogues percutants et attachants, sans pour autant tomber dans le cliché. Le deux principaux protagonistes ont un passé qui rend leur présent difficile et douloureux. Leur rencontre sera stimulante. Il serait injuste d'oublier les excellents acteurs qui les entourent. Michèle Moretti connue et reconnue pour son exemplaire carrière sur les planches, le grand ou le petit écran. "Un mélange de folie et de candeur" affirme le réalisateur. Féodor Atkine, qui n'a plus rien à prouver, est excellent dans ce rôle d'époux perdu, aux côtés de sa femme devenue dépressive. Pio Marmaï, va troubler l'atmosphère sans se départir de charme et d'élégance. Nicolas Bouchaud, avec à son actif une impressionnante carrière théâtrale joue les obsessionnels compulsifs. Il est remarquable. Gustave Kervern, dans ce premier grand rôle au cinéma, est véritablement étonnant et attendrissant. Il incarne à la perfection cet homme qui reste sensible et avenant, malgré la détresse absolue qui l'étouffe au plus profond. Il sera impossible d'oublier "les rosiers d'Antoine" tout autant que l'acteur qui les aura voler avant de les replanter pour qu'ils arrivent enfin à s'agripper sur le mur. Catherine Deneuve, enfin. Une fois encore, parfaite. J'insiste et je souligne. La liberté qu'elle s'autorise de tout jouer, par sa seule volonté et son talent, la rend incomparable. Crédible dans tous ses rôles, elle n'en finit pas de surprendre, de séduire, et d'émouvoir. Magnifique actrice, elle est une de ces Femmes qui ne se contente pas de l'acquis mais reste toujours reliée au temps avec la volonté et la curiosité d'aller toujours plus loin.

philou1970

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 117 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 27/04/2014

Un film sur la dépression qui vous plombe franchement le moral. Tous les personnages de ce microcosme souffrent tous d'une sévère pathologie névrosée, anxiogène, parano... et pendant toute la durée du film, on les voit tous sombrer peu à peu dans ce marasme et on essaie de lutter pour ne pas les accompagner dans leur chute. La bande annonce est trompeuse, car elle donne l'impression que ce film est une comédie, alors que nous sommes loin du compte. Restent les acteurs, qui font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont à jouer. Deneuve s'en sort plutôt bien, Kervern murmure pendant tout le film et on a du mal à le comprendre. Quant à la fin, elle est franchement sinistre... On n'a qu'une seule envie : ne pas habiter dans cet immeuble et fuir loin, très loin

alexy888

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 224 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/04/2014

Une pure merveille ! On est immédiatement saisis par le jeu de ces 2 grands acteurs. J'essayais d'imaginer comment une autre actrice aurait pu jouer Mathilde mais rien n'y faisait : Deneuve est exceptionnelle. Kervern est aussi parfait dans le genre dépressif. Drôle et émouvant. Je le conseille !

dominique P.

Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 1 394 critiques

4,5Excellent
Publiée le 24/04/2014

Un petit bijou de comédie dramatique et sociale. Bien qu'il y ait des scènes très amusantes, on n'est pas là pour rigoler, les deux personnages principaux sont vraiment en souffrance. J'ai été très touchée par ce film, très juste, très bien vu.

Laurent I.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 145 critiques

4,5Excellent
Publiée le 24/04/2014

Très bonne surprise que ce drame qui nous fait rire. Gustave kervern et Catherine deneuve jouent parfaitement des personnes perdues dans leur détresse. Ca finit mal comme tout bon drame mais on n'est même pas (peu) triste à la fin tellement l'histoire est Humaine. Suis personnellement ravi de revoir Catherine ;-)

reymi586

Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 2 383 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/04/2014

Un film très touchant et qui sort de l'ordinaire. Catherine Deneuve et Gustave Kervern forment un très beau couple à l'écran. Ce dernier crève l'écran et nous montre une nouvelle facette de son jeu d'acteur. Quelques petits trucs qui ne m'ont pas trop plu dans le scénario mais sur l'ensemble j'ai passé un très bon moment !

Pauline_R

Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 395 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/04/2014

J'ai été très touchée par ce film à la fois drôle et émouvant. Gustave Kervern est magnifique d'humanité dans son rôle, Catherine Deneuve égale à elle-même et plusieurs seconds rôles sont truculents. Salvadori réussit à faire de cette histoire difficile une comédie sincère et intelligente.

Patrick L.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 08/05/2014

La description d'une inexorable descente vers le crépuscule d'une vie qui ne respire que le vide, le vide qui aspire les êtres qu'il croise au hasard. Le tout agrémenté d'humour triste à faire pleurer de rire. Un film à voir. Des acteurs en adéquation.

paulusnumero1

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 114 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/05/2014

Un film magnifique en rires et larmes. Courez-y. Et ça fait longtemps que Deneuve n'avait pas été aussi bonne.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top