Mon AlloCiné
    Le Monde ne suffit pas
    note moyenne
    2,8
    9006 notes dont 274 critiques
    7% (20 critiques)
    21% (58 critiques)
    26% (70 critiques)
    30% (81 critiques)
    13% (35 critiques)
    4% (10 critiques)
    Votre avis sur Le Monde ne suffit pas ?

    274 critiques spectateurs

    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 067 critiques

    2,5
    Publiée le 25 novembre 2014
    A part une ou deux scènes assez efficaces en termes d'action, un volet de facture médiocre avec un scénario bien faible, une mise en scène accumulant clichés et poncifs, une interprétation très peu crédible et une mythologie conformiste, sans aucune originalité. Fade.
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 205 critiques

    4,0
    Publiée le 16 octobre 2014
    Un tres bon James Bond. Tous les ingredients sont la : Pierce Brosnan au meilleur de sa forme qui apporte son humour, son dynamisme et sa touche si british. Une vraie histoire, des paysages de reve partout dans le monde, des scenes d'action et des tableaux de vraies cascades sans surabondance d'effets numeriques, a couper le souffle. Un mechant vraiment diaboliquement fou avec une une vraie gueule de mechant. Et surtout 2 James Bond girls pour le prix d'une. La vraie, la gentille, Denise Richards, tres belle mais aussi tres credible en scientifique atomique et en femme d'action. Le plus: un mini short qui lui va a ravir. Et puis, il y a la mechante, omnipresente, qui vampirise le film, Sophie Marceau, envoutante, belle et sensuelle a mourir, dans un tres grand role cameleon. Un excellent divertissement.
    L'Infernaute de l'Apocalypse
    L'Infernaute de l'Apocalypse

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,5
    Publiée le 10 septembre 2014
    Dix-neuvième mission pour le célèbre agent secret de sa majesté, 007. Dans cette nouvelle mission Sir Robert King, un magna du pétrole et ami de M est assassiné par une tueuse professionnel au MI6. James Bond est chargé d’enquêter sur ce meurtre et se tourne vers la fille de King, Elektra qui serait recherchée elle aussi par le mystérieux terroriste qui a assassiné son père. Au fur et a mesure de l’enquête Bond va découvrir que les pistes mène au terroriste international, Renard qui est connu pour ne pas ressentir la douleur. Ce dernier à pour projet de voler du plutonium pour accomplir son plan machiavélique et qui pourrait changer la face du monde. Pour ce dix-neuvième film James Bond n’a pas pris une ride. On retrouve les ingrédients traditionnels qui on fait le succès de la série, gadgets, action, scénario qui se tien, sublimes créatures... Le scénario du Monde ne Suffit Pas est très bon et possède une histoire dans le fond assez classique mais elle est mener sans temps mort, comme d’habitude chez un James Bond, et enchaine péripéties, rebondissements et scènes d’action spectaculaire. Les scènes d’action du Monde ne Suffit Pas sont très efficaces et explosives, la course poursuite du début à bateau sur la Tamise est géniale mais un peu irréaliste, ensuite il y a la course poursuite à ski qui est pas très original mais est spectaculaire. Après il y a la fusillade dans l’espèce de mine avec les bombe qui en met plein la vue, il y a la séquence où Bond et le Dr Christmas Jones essaient de désamorcer une bombe dans un tuyau de pipeline qui est géniale et suit l’explosion spectaculaire du tuyau. Ensuite il y a la spectaculaire séquence de course poursuite entre Bond et des hélicoptères avec une scie circulaire qui détruisent entièrement l’usine de caviar de Zukovski, une séquence explosive. Et enfin nous avons l’affrontement finale entre Renard et Bond dans le sous-marin qui est pas trop mal. Maintenant parlons des acteurs, Pierce Brosnan est très bon dans le rôle de 007 et s’est approprié le personnage humour, dragueur et bourrin, les Bond Girls du film sont très bien, Sophie Marceau joue Elektra King et Denise Richards joue le Dr Christmas Jones, elles sont très bien mais Richards est un peu mis à l’écart car l’interprétation de Sophie Marceau est excellente, surtout dans la scène de torture où Bond est assit sur une chaise qui brise des nuques, le méchant du film n’est pas le meilleur de la série, Renard, joué par le bon Robert Carlyle qui est un peu éclipsé par le rôle de Sophie Marceau qui est la vraie méchante du film. Le film possède une bonne chanson The World is not Enough chantée par Garbage. Le Monde ne Suffit Pas constitue un très bon film d’action,
    UlTiMaTe-MaStErMiNd
    UlTiMaTe-MaStErMiNd

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 287 critiques

    4,0
    Publiée le 9 septembre 2014
    21eme mission pour 007. Le film est moyen pour un James Bond même si les scènes d'actions sont bonnes. Le grand méchant est une vraie caricature ambulante.Le film vaut 3 étoiles normalement mais j'en ai rajoutée une pour la magnifique Sophie Marceau.
    Danny Wilde
    Danny Wilde

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 125 critiques

    4,0
    Publiée le 5 septembre 2014
    "Demain ne meurt jamais" ayant joué la carte de l'action à l'extrême, la production de la saga bondienne opte cette fois pour une approche plus psychologique. Oh rassurez-vous, c'est quand même pas du Marguerite Duras, c'est bien un Bond, mais l'effort est méritoire, car cet opus comporte un personnage féminin plus travaillé, dont les rapports avec 007 sont assez ambigus. Mais les fans ne sont guère convaincus par le personnage de pin-up joué par Denise Richards, qui ne s'imposait pas vraiment. De même que le méchant joué par Robert Carlyle est un peu trop caricatural. Côté action, on retient la séquence d'ouverture décoiffante avec la poursuite en bateaux sur la Tamise, côté humour, on retrouve avec plaisir le personnage de Valentin Zukovsky joué par l'inénarrable Robbie Coltrane entrevu dans "GoldenEye" lors d'une séquence déjà assez drôle ; l'apparition de John Cleese en R remplaçant le légendaire Q incarné par Desmond Llewellyn qui fait une sortie clin d'oeil, est également un plus. Tout ceci finit par donner un 3ème Bond de Pierce Brosnan de bonne qualité.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 juillet 2014
    Le Monde ne suffit pas: Dix-neuvième mission pour notre plus célèbre mais aussi pour le moins secret agent secret de sa Majesté, j’ai nommé: Bond, James Bond. Cette dix-neuvième mission est dans la pure tradition des James Bond. Il y a tous dans cet épisode pour faire un bon James Bond, un bon divertissement. Mais on commence à voir un peu les mêmes choses et ça s’essouffle un peu mais sa reste un excellent James Bond car, il a des point très intéressant qui fait de lui un James Bond unique. Déjà, une française dans le rôle de la James Bond girl, la célèbre et magnifique Sophie Marceau qui est juste somptueuse dans son rôle. Son rôle que je trouve très intéressant : double personnalité, plus méchant que gentil… Enfin son personnage change des autres James Bond girl est ça c’est bien. D’un autre coté, on a la somptueuse et charmante Denise Richards qui elle aussi joue brillamment son rôle de James Bond girl qui est un peu plus conventionnelle (le personnage). Ensuite, on retrouve un Pierce Brosnan très en forme, il assure vraiment le spectacle. Et on dit un grand adieu au célèbre Q qui prend sa retraite amplement mérité (RIP a l’acteur Desmond Llewelyn qui était tout simplement mythique). Grace a un scénario assez rechercher, ou on a le droit a des rebondissements, de bon moment de suspense et des scènes d’action classique dans un James bond (Skis, bateau…) mais d’une efficacité redoutable car l’intro est vraiment génial et le final vraiment sympa voir mythique (avec l’instrument de torture…). De plus, la réalisation est vraiment génial, bien filmé. Le générique est classe et stylé et la musique du générique est juste énorme, je l’adore : une de mes préféré comme le film. Voila, un James Bond très divertissent qui mérite amplement d’être dans la série mythique du célèbre agent secret 007, j’ai nommé : James Bond.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 478 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    3,0
    Publiée le 27 juillet 2014
    Troisième mission pour Pierce Brosnan dans la peau de l'agent 007. On y retrouve ce qui fait la réussite de la saga sauf que cette fois-ci, ça sent un peu le réchauffé. On ne va pas dire que l'on s'ennuie car ce serait être mauvaise langue. Au contraire, cet opus contient ce qu'il faut en terme d'action. Le problème c'est qu'il n'y a plus de surprises. Bond tue, fait l'amour, fait de l'humour et sauve le monde dans un scénario sans grand intérêt et qui ressemble à du déjà-vu. On repassera donc pour l'originalité et l'on se contentera de profiter du divertissement, aidé par un casting de charme. Si Robert Carlyle campe un méchant un peu caricatural, la diabolique Sophie Marceau et la plantureuse Denise Richards ajoutent du piment à l'ensemble.
    Raptor Bonaparte
    Raptor Bonaparte

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 215 critiques

    3,0
    Publiée le 9 avril 2016
    La mission la plus périlleuse de Bond ? Le choix de Michael Apted pour la réalisation peut surprendre. En effet, étant un réalisateur spécialisé dans le cinéma dramatique comme Gorilles dans la Brume ou Nell, Apted semblait au départ inapproprié pour le style explosif qu'exige la série Bonds de Brosnan. Pourtant, il semble clairement convenir à un style de film plus dramatique et complexe. Dans Le Monde ne Suffit Pas, Bond est bouleversé par l'assassinat de Robert King dans les bureaux de l'agence MI6 et ses émotions semblent avoir un impact direct sur sa relation complexe avec la fille de King, Elektra. Tout autour de l'héritage de King, gravitent des oiseaux bien dangereux à l'instar de Renard, dangereux terroriste qui entend bien mettre la pagaille dans tout ce jolie petit monde. Autant ne pas y aller par quatre chemin, le scénario de cet opus est assez ambiguë. Tantôt intéressant, tantôt long et peu redondant, cet opus mise sur une mise en place complexe d'une pseudo-romance entre Bond et une jeune fille perdue qui ne sait pas vraiment quoi faire de l'héritage de son père. Cet opus semble mettre en avant deux facettes de Bond, d'un côté celle de l'espion qui possède le permis de tuer et de l'autre, l'homme qui semble plus vulnérable. Cet opus comporte bon nombre de courses poursuites, si bien que c'est quasiment la marque de fabrique du film. Pas dérangeant à l'image de cette superbe séquence sur la Tamise, le film se laisse regarder comme un film d'espionnage/action lambda pas folichon, mais pas inintéressant pour autant. Quelques moments resteront dans les mémoires comme le coup des hélicoptère avec les scies ou encore la "torture" au presse-nuque si emblématique. Un opus qui laisse un sentiment d'inachevé et de facilité. La recette de la saga Brosnan serait-elle à bout de souffle ? Côté casting, Pierce Brosnan, notre Irlandais préféré, reprend le rôle du plus célèbre des agents secrets pour la troisième fois. Toujours très bon, on le sent encore une fois très à son aise et bien dans la peau du personnage. Pour ma part, je le trouve très (trop ?) sérieux dans cet opus par rapport aux deux précédents. Côté James Bond Girl, il faut compter cette fois-ci sur Sophie Marceau (Braveheart) avec une rôle peu taillé pour elle. Elle surjoue pas mal même s'il faut reconnaître qu'elle a plutôt le physique pour jouer la beauté fatale. Quant à Denise Richards (Starship Troopers) elle s'en tire plutôt pas trop mal même s'il faut reconnaître que son personnage manque de profondeur. On peut aussi mentionner Judi Dench qui campe pour la troisième fois le rôle de M. Elle est davantage mise en avant dans cet opus, et c'est pas plus mal. Robert Caryle (Hitler Aux Origines du Mal) incarne un bad guy assez intéressant et qui se range dans la moyenne des bad guys qu'on aime bien détester. Un bon point alors que Demain ne Meurt Jamais manquait d'un méchant qui imposait ! Mention spéciale à Desmond Llewelyn qui signe ici sa dernière apparition en tant que Q après avoir joué dans 17 opus, chapeau ! Enfin la réalisation qui, comme à son habitude, est géniale. La composition musicale proposée par David Arnold joue sur les tons romantiques et glamour, à l'image de cette somptueuse musique d'introduction de Garbage. Les décors sont originaux et charismatiques, à l'image des plans tournés dans le phare d'Istanbul ou encore des quelques bobines tournées dans le sous-marin. _____________________________________________________ Les : une histoire intéressante et ancrée dans les thématiques actuelles, de l'action et des séquences dynamiques, des acteurs assez bons, une bande son de David Arnold impeccable et une réalisation nette, la musique d'introduction de Garbage (à tomber ! Les - : un opus qui mise (trop ?) sur les courses-poursuites, une histoire un brin trop classique, une Sophie Marceau sympathique mais pas adaptée au rôle Le Monde ne Suffit Pas est un des Bonds de la saga qui divise le plus. Hissé au rang d'excellent opus, à un rang bien inférieur au plus banal des films d'actions, cet opus n'en reste pas moins une mission sympathique. Le thème du pétrole et de ses convoitises est bien utilisé dans le fond, bien que l'histoire reste quand même assez classique dans la forme. Un opus qui annonce la fin de l'age d'or de Brosnan où la forme 100% action et 100% film décomplexé semble ne plus suffire... Enfin, tout bien réfléchis, tout n'est pas à jeter dans ce film, à l'image de cette superbe introduction de Garbage qui signe un morceau iconique et glamour dans la digne lignée des meilleures introductions de l'univers Bondien. Un film décevant, mais pas totalement inintéressant !
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 689 critiques

    3,0
    Publiée le 7 juin 2014
    Avec Demain ne meurt jamais, James Bond part dans une direction que je n'aime pas trop et qui va continuer avec Le Monde ne suffit pas et Meurs un autre jour. Celui d'un blockbuster efficace certes où le spectateur n'a pas le temps de reprendre son souffle, avec toujours plus d'action, de jolies filles et de gadgets mais réalisé sans âme. D'ailleurs, les scènes d'action, je les ai trouvées très conventionnelles et même redondantes à force. En revanche, les scènes de parlotte sont beaucoup mieux. La personnalité de M est un (petit) peu plus développée et les relations entre Elektra King et Renard sont intéressantes. En parlant d'Elektra King, Sophie Marceau lui donne toute sa sensualité. Avec Carole Bouquet, ce sont les deux James Bond girls incontestablement les plus jolies en plus d'être les meilleures actrices. Donc il y a du bon côté casting féminin...et du moins bon. Et là, ça m'amène à parler de Denise Richards déjà très fade dans Starship Troopers. Bien que Starship Troopers soit une vaste farce avec des personnages volontairement ridicules, si Verhoeven n'a pas su en tirer quelque chose, ce n'est pas Apted qui allait le faire. Rien à dire sur sa plastique. C'est sans doute uniquement sur cette dernière qu'elle a été choisie car son personnage n'est pas d'une folle utilité. Enfin, je finirai cette critique en signalant que c'est la dernière fois que l'on voit Q. Le vétéran Desmond Llewelyn, présent depuis Bon baisers de Russie, tire sa révérence et mourra dans un accident de voiture peu après la sortie du film. Triste fin. Et triste de voir que Barbara Broccoli n'ait pas plus d'ambition pour James Bond qui mérite plus et mieux que ça.
    Rotten Tomatoes
    Rotten Tomatoes

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 659 critiques

    2,5
    Publiée le 20 mai 2014
    Pierce Brosnan n'est clairement pas le meilleur James Bond, et Sophie Marceau la meilleure James Bond Girl (peut-on réellement parler de James Bond Girl ?). Bref, si jamais vous aviez 24 films de James Bond devant vous et que vous devriez en garder la moitié, celui-là passerait à la trappe. Renard reste quand même un méchant charismatique mais Sophie Marceau n'a aucune présence. 2,5/5
    Tiger V.
    Tiger V.

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 866 critiques

    3,5
    Publiée le 2 avril 2014
    Dix-neuvième mission de notre célèbre agent secret britannique James Bond. Un scénario moins surprenant que les deux précédents mais pas mal. Pierce Brosnan est toujours là pour nous divertir dans son rôle de l'espion qui lui va à merveille, cependant le reste du casting est un peu décevant dont l'interprétation de Denise Richard. Des scènes d'actions toujours aussi divertissants mais moins spectaculaires que le précédent. Des décors et des costumes normaux. Un James Bond qui se laisse regarder sans difficultés, même si ce n'est pas le meilleur de Pierce Brosnan.
    WalkthisWay
    WalkthisWay

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 570 critiques

    2,0
    Publiée le 6 avril 2014
    ............................. Sophie Marceau ne suffit pas.
    Benjub
    Benjub

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 387 critiques

    3,5
    Publiée le 7 décembre 2013
    Un bon James bond qui je faiblit pas malgré une histoire peut être un peu plus prise a la légère. Des dialogues parfois trop simples également.
    Stéphane D
    Stéphane D

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 788 critiques

    3,5
    Publiée le 28 novembre 2013
    Très bon niveau encore...mais la bimbo idiote Denise Richards qu'on veut faire passer pour un docteur en nucléaire plombe la seconde partie (sa carrière s'arrêtera heureusement ici!); divertissant, mais quelques signes d'effritement
    boies
    boies

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 131 critiques

    4,0
    Publiée le 18 avril 2014
    tres tres tres bon bond. bon chois pour sophie marcau, brosman joue toujour bien dans son role de 007,de l action, de l action et encore de l action jadore sa,bref c'est tres tres tres bien.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top