Mon AlloCiné
Gemma Bovery
Note moyenne
3,4
27 titres de presse
  • Le Parisien
  • Voici
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Closer
  • La Croix
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Ouest France
  • Positif
  • Sud Ouest
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • CNews
  • Culturebox - France Télévisions
  • Ecran Large
  • La Voix du Nord
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Express
  • Metro
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Critikat.com
  • Femme Actuelle
  • TéléCinéObs
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

27 critiques presse

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

(...) Anne Fontaine réussit un film de grand style, malicieux jusqu'au bout avec, pour donner la réplique à un Luchini impeccable, cette bombe de grâce et de talent qu'est la divine Gemma Arterton.

Voici

par Lola Sciamma

Face au monstre Luchini, l'ex Bond Girl défend sa part (du lion).

20 Minutes

par Caroline Vié

Un humour discret balaye l’ensemble de cette histoire d’amour(s) qui fleure bon le terroir, la farine et les rêves brisés.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Une délicieuse fantaisie pastorale, qui a le charme de la plume de Posy Simmonds, la folie littéraire de Luchini et la beauté charnelle de Gemma Arterton. Orchestré par Anne Fontaine, c’est un régal.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Closer

par La rédaction

Une comédie à la mesure de Fabrice Luchini.

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Bijou d'humour et d'intelligence, cette adaptation du roman graphique éponyme est magnifiquement interprétée par Fabrice Luchini et Gemma Arterton.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Dauphiné Libéré

par La Rédaction

Une variation ludique et piquante sur un archétype littéraire, qui laisse place à la sensibilité.

Le Journal du Dimanche

par Danielle Attali

Si Gemma Arterton est irrésistible, Fabrice Luchini, fantasmant les mains dans le pétrin, nous offre un grand moment de jubilation.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Monde

par Franck Nouchi

"Gemma Bovery" se regarde avec d'autant plus de plaisir qu'il donne une furieuse envie de relire Madame Bovary.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Ouest France

par Pierre Fornerod

Luchini a l'élégance et le discernement de ne pas trop en faire, en restant totalement au service de la fantaisie de ce divertissement.

Positif

par Olivier de Bruyn

Habilement scénarisé et mis en scène, "Gemma Bovery" s'amuse avec le snobisme de ses personnages. Une réussite supplémentaire pour Anne Fontaine et l'une des meilleures comédies récentes du cinéma français.

Sud Ouest

par Sophie Avon

De l’enchevêtrement des parallèles et des mises en abyme, Anne Fontaine tire un film tout en grâce, en comédie et en mélancolie.

Télé 7 Jours

par Isabelle Magnier

Si cette pétillante comédie de moeurs n'évite pas toujours les clichés sur les relations franco-britanniques, on s'amuse à deviner comment le célèbre roman va interférer dans la vie des personnages. Une manière ludique de (re)découvrir le chef-d'oeuvre de Flaubert.

Télérama

par Pierre Murat

POUR : (...) le talent de la réalisatrice (...) est de saisir, au coeur même de leur ­médiocrité, des étincelles d'abandon qui humanisent ses héros et les embel­lissent.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

CNews

par La Rédaction

Anne Fontaine (...) met en scène cette actualisation du texte de Flaubert avec beaucoup de sensualité. 

La critique complète est disponible sur le site CNews

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Même si un petit élagage n’aurait pas nuit au film, un rien trop long, "Gemma Bovery" fait passer un moment délicieux comme du bon pain.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Ecran Large

par Simon Riaux

Gemma Arterton et Fabrice Luchini se livrent à un jeu du chat de et la souris séduisant mais trop superficiel.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Gemma Arterton confirme qu’elle est au cinéma le charme et la sensualité incarnés. Nils Schneider impose un profil arraché à un crayonné de Cocteau. Derrière sa caméra, tout occupée à se couvrir, Anne Fontaine, que la transgression titille, ne se départit pas d’une politesse pincée.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Les Fiches du Cinéma

par Ghislaine Tabareau

Anne Fontaine, inspirée par le bovarisme, brosse la satire d'un néorural contemporain pathétique.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Express

par Eric Libiot

Voir le site de L'Express

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Metro

par Marilyne Letertre

Charmant malgré quelques maladresses dans le dénouement.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Première

par Christophe Narbonne

(...) l'actrice anglaise est une nouvelle fois parfaite (...) L'image est belle comme une case de BD (...), mais le scénario, lui, se révèle trop littéral. (...) Flaubert transformait le banal en sublime, Fontaine le rend dérisoire.

Studio Ciné Live

par Sophie Benamon

Voir la critique sur le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Critikat.com

par Clément Graminiès

(...) l’excitation constante que provoque Gemma Bovary dans la plupart des scènes auprès de son entourage masculin se solde par un recroquevillement des enjeux où le dérisoire et le pathétique sont constamment érigés comme points de résolution.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Femme Actuelle

par Cathy Bernheim

Trop bavard, Luchini noie la fraîche Gemma Aterton dans un flot importun de paroles. Dommage.

La critique complète est disponible sur le site Femme Actuelle

TéléCinéObs

par Sophie Grassin

Le film (robes à fleurette et bottes Aigle) roupille sauf lorsque Luchini est à l'écran (...).

Télérama

par Jacques Morice

CONTRE : La satire — gentillette — donne le sentiment de ne pas démarrer, de s'en tenir à des promesses sans s'épanouir jamais. (...) d'une mièvrerie aussi confondante que suffisante.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top