Mon AlloCiné
    Still the Water
    Note moyenne
    3,4
    25 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Libération
    • Libération
    • Paris Match
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Première
    • Sud Ouest
    • Culturebox - France Télévisions
    • Les Fiches du Cinéma
    • Metro
    • Ouest France
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • TF1 News
    • Critikat.com
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Gérard Crespo

    Splendeur visuelle, ce poème cinématographique est la plus belle réussite de Naomi Kawase et l’un des chocs esthétiques du Festival de Cannes 2014.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Libération

    par Julien Gester

    Une coproduction franco-japonaise, qui se révèle sans doute le plus beau film de la cinéaste depuis Shara, onze ans déjà. Et un éminent candidat à rallier la "Leçon de piano" de Jane Campion au sein du club, pour l’heure restreint à un unique membre, des films palmés réalisés par une femme (biologique).

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Libération

    par Didier Péron

    Le film nous semble si précieux qu’on voudrait l’avoir dans la poche comme un objet porte-bonheur pour affronter sans peur les nombreux «pourquoi ?» qui attendent encore aux détours des chemins.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Ne manquez pas le chef d'oeuvre de Naomi Kawase, film zen et ample, qui vous laisse apaiser comme après une séance de méditation.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    La Croix

    par Jean-Claude Raspiengeas

    Ce film élégiaque de Naomi Kawase, sélectionné au Festival de Cannes, tourné sur une île du Japon, prend les allures d’un beau poème philosophique sur l’amour et la mort.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Naomi Kawase ou l’art de filmer avec une extrême délicatesse ce que les êtres partagent au quotidien, ce qui leur est familier et naturel : moments fugitifs, changements imperceptibles, bruissement d’herbes folles, mugissement des flots, nature en colère, climats sonores, textures de voix.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Dauphiné Libéré

    par La Rédaction

    Un chant d’amour inspiré pour la nature, porté par une pensée animiste et par une recherche formelle traduisant la beauté de l’univers.

    Le Journal du Dimanche

    par Danièle Attali

    (...) "Still the Water" fait l'effet d'une piqûre de rappel pour dire le temps qui passe et la vie qui, malgré tout, continue. Mais cette piqûre se révèle envoûtante, d'une force incomparable.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Un vibrant hymne à la vie dans tous ses états.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Express

    par Sandra Benedetti

    Voir le site de l'Express.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    L'Humanité

    par Marie-José Sirach

    Film onirique et contemplatif à la sensualité à fleur de peau, les effluves de volubilis déploient autour de ces trois itinéraires de vie un voile protecteur.

    Première

    par Gaël Golhen

    (...)  la cinéaste embrasse les existences de ses personnages avec une infinie douceur, filme la mort comme un voyage magnifique (...). Surtout, elle capte comme personne l’averse, la vague qui se brise sur un rocher ou le souffle de la montagne, échos d’un temps enfui qui peuvent faire renaître l’espoir.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Naomi Kawase met en scène ce récit d’initiation d’un geste sûr, plein de délicatesse et de grâce.

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Boirnet

    Naomi Kawase résout une alchimie subtile, avec son art contemplatif, propre à l'Asie et au Japon en particulier. Elle participe d'un art, au croisement de l'ancestralité, de la nature et du contemporain qui élève son œuvre, de film en film, au rang de poésie filmique, en traitant de la métamorphose, paradigme de l'immortalité.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Les Fiches du Cinéma

    par Paul Fabreuil

    Délaissant ses spéculations ésotériques lancinantes, Naomi Kawase retrouve ici une grande fluidité, dans sa mise en scène autant que dans son propos, et livre une chronique initiatique énergisante.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Metro

    par Mehdi Omaïs

    Au final, ce long métrage, loin de démériter, ne s’apprécie réellement qu’à la condition sine qua none de percer sa bulle. Nul doute que l’expérience sensorielle doit clairement en valoir le détour pour ceux qui sont parvenus à nager sur le sillage des personnages.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Ouest France

    par Pierre Fornerod

    Un cinéma sensible et délicat, qui s'enferme parfois dans ses symboles et ses références.

    Positif

    par Ariane Allard

    C'est beau, oui, mais c'est démonstratif. Du coup, tandis que la réalisatrice en appelle au retour à la nature - donc à la simplicité -, on se demande si ce n'est pas, précisément, cette humilité qui fait le plus défaut à son film.

    Studio Ciné Live

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur le site de Studio Ciné Live. 

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Télérama

    par Samuel Douhaire

    Place de la mort dans nos vies, transmission entre les générations : "Still the water" brasse avec douceur les thèmes fétiches d'une cinéaste plus que jamais en communion avec la nature. Mais la réalisatrice a cru bon, hélas, de souligner son propos panthéiste dans une dernière demi-heure interminable (...). 

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    TF1 News

    par Romain Le Vern

    (...) s'il est plastiquement somptueux, le film semble moins caressé par la grâce, comme écrasé par une lourdeur théorique. 

    La critique complète est disponible sur le site TF1 News

    Critikat.com

    par Fabie Reyre

    La réalisatrice japonaise déroule sagement la même pelote formelle (...) dans une fausse économie de geste qui confine à la pose.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    TéléCinéObs

    par Guillaume Loison

    Si Naomi Kawase pousse un peu trop son plaisir de la contemplation, rien n'empêche pourtant une ou deux fulgurance de surgir de l'ennui (...).

    Cahiers du Cinéma

    par Stéphane du Mesnildot

    Sous l’apologie d’une liberté, y compris sexuelle, que les adolescents pourraient acquérir au contact de la nature, se cache un regard inquisiteur sur leurs peurs et leurs désirs. On est loin de la délicatesse de Shara.

    Positif

    par Pierre Eisenreich

    La durée d'un plan, dont la composition visuelle et sonore ne varie pas, ne fait rien naître, si ce n'est le temps qui passe. Pour conjurer l'ennui qui point, le spectateur, mais aussi l'artiste, vont y plaquer une interprétation narcissique, idéaliste, voire conceptuelle qui ne comble pas un vide, incapable de prendre en compte le réel filmé.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top