Mon AlloCiné
Mustang
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Mustang" et de son tournage !

Récompensé aux César

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2015, Mustang a ensuite obtenu une pluie de récompenses dans divers prestigieux festivals, dont quatre César en 2016 : Meilleur scénario original, Meilleur montage, Meilleure musique et Meilleur premier film. Le film de Deniz Gamze Ergüven a également été choisi pour représenter la France dans la course à l'Oscar 2016 du meilleur film en langue étrangère, récompense finalement attribuée au Fils de Saul.

"Passer par toutes les émotions"

"L'histoire de quatre soeurs dans la Turquie contemporaine. Un film qui fait passer par toutes les émotions, comme le cinéma devrait le faire", selon Edouard Waintrop, délégué général de la Quinzaine des réalisateurs.

Baptême du feu

Il s'agit du premier long métrage signé par la réalisatrice Deniz Gamze Ergüven.

Expérimentée

Ergüven a étudié dans la prestigieuse école de cinéma La FEMIS. Son film de fin d’études, Bir Damla su, a d’ailleurs été montré à la Cinéfondation de Cannes et a reçu un prix au festival du film de Locarno.

Inspiration personnelle

Si la réalisatrice a choisi de poser ses caméras en Turquie, c’est pour rendre hommage à ses origines. Deniz Gamze Erguven est née à Ankara et une grande partie de sa famille vit toujours là-bas. Elle a donc passé sa vie à aller et venir entre les deux pays qui font partie de son identité. Selon elle, la Turquie est un pays prometteur en pleine effervescence et ce, même si la tendance conservatrice s’intensifie. Son film lui a permis de témoigner de cette vive énergie, de cette fougue et du potentiel de sa terre natale.

Un film féministe

Mustang est un récit initiatique d’émancipation. Il est né d’une volonté de raconter ce que signifie être une fille, une femme dans la Turquie contemporaine puisqu’il s’agit d’une société où leur place fait débat. De par son point de vue à la fois extérieur et intérieur, Deniz Gamze Ergüven a voulu redéfinir l’identité de la femme, son rapport à la sexualité et dénoncer l’absurdité du conservatisme qui pense que tout est sexuel. Elle met en exergue le fait que son pays est l’un des premiers à avoir légalisé le droit de vote des femmes dans les années 30 (contre 1944 pour la France) mais que, paradoxalement, il fait machine arrière sur des choses aussi élémentaires que le droit de disposer de son propre corps.

Un titre mystérieux

Derrière le titre se cache une référence, évidente, au cheval sauvage qu'incarnent les cinq héroïnes avec leur tempérament indomptable, libre et fougueux. Leurs chevelures peuvent être assimilées à des crinières. Elles cavalent à travers le village, ensemble, en troupeaux.

Indignez-vous !

Le film est partiellement autobiographique. Lorsque les filles font scandale en grimpant sur les épaules des garçons, c’est directement inspiré de l’adolescence de la réalisatrice mais contrairement aux faits réels, les personnages se rebellent après avoir été brutalement réprimandés. Le processus de rébellion, entravé par la honte, a été beaucoup plus laborieux pour Deniz Gamze Erguven. Il lui a fallu des années pour commencer à s’indigner.

Une seule solution...

... L'éducation ! En effet, ce sujet est un thème central du film, directement lié aux personnages féminins. Interrogée là-dessus, la cinéaste répond : "La déscolarisation des filles et la réaction que cela suscite chez elles a, l’air de rien, un impact déterminant sur l’histoire. Mais je n’approche pas les choses de manière militante. On ne fait pas un film comme un discours politique. (…) le film exprime les choses de manière beaucoup plus sensible et puissante que je ne pourrais le faire. Je l’envisage vraiment comme un conte avec des motifs mythologiques comme celui du Minotaure, du dédale, de l’Hydre de Lerne - le corps à cinq têtes que constituent les filles - et du bal, remplacé ici par un match de foot auquel les filles rêvent d’assister."

Références

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Mustang n'est pas inspiré de Virgin Suicides, le classique de Sofia Coppola et ce, même si l'intrigue est similaire, mais plutôt de Salò ou les 120 Journées de Sodome. Cette affiliation se justifie par la distance de Pasolini prend pour raconter un conte sordide dénonçant le fascisme. Le décalage entre forme et fond était quelque chose que recherchait la réalisatrice. Sur le tournage, celle-ci montrait régulièrement des films à ses actrices tels que Un condamné à mort s’est échappé, L’évadé d’Alcatraz, Fish tank, L’enfant, Sailor et Lula… Des œuvres très diverses qui contenaient l’essence de certains personnages.

Heureux évènement

Deniz Gamze Erguven était enceinte pendant le tournage.

Lieux de tournage

Le film a été tourné dans le village reculé d’Inébolu, à 600 km au nord d’Istanbul. Choisir un lieu isolé n’était pas anodin puisqu’il participe au sentiment d’éloignement, d’oppression ressenti par le spectateur. C’était également un choix esthétique, l'endroit offrait des paysages féériques et exotiques. Aucun film n’a été tourné là-bas avant Mustang. Depuis, un aéroport a ouvert à 90 km des lieux de tournage.

Bande originale

Pour mettre son film en musique, Deniz Gamze Ergüven a choisi de s’offrir les services de Warren Ellis, membre de Nick Cave and the Bad Seeds. Cette décision était motivée par la puissance narrative de son œuvre : "Quand Warren joue du violon, on a le sentiment d’entendre une voix qui raconte une histoire. Et ses orchestrations sont bouleversantes. Il y avait une évidence esthétique dans cette rencontre, une cohérence entre les décors du film - la grande maison en bois, les paysages de la Mer Noire… - et le choix de ses instruments. Avant même de le rencontrer, j’avais posé ses musiques sur les images et cette évidence était déjà là. (…) J’apprécie d’autant plus notre alliance et notre curiosité l’un pour l’autre, qu’elle crée un carrefour entre nos deux cultures et nos deux pays qui sont aussi éloignés que l’Australie et la Turquie", nous explique-t-elle.

Wanted

Pour dénicher ses interprètes, l’équipe du film a diffusé une annonce et auditionné des centaines d'adolescentes en l'espace de 9 mois, que ce soit en Turquie ou en France. Il fallait que la fratrie soit très organique, que les filles se ressemblent, puissent se répondre, se compléter, se comprendre... Deniz Gamze Ergüven a essayé plusieurs combinaisons et une fois que les cinq furent réunies, ce fut le déclic. Très vite, les filles complotaient entre elles, bougeaient comme un seul corps. Il y en a une (pas toujours la même) qui entraînait le reste du groupe dans une nouvelle direction.

Un film qui a failli ne jamais voir le jour

A trois semaines du premier clap, la productrice initiale se retira du projet lorsqu'elle apprit la grossesse de Deniz Gamze Ergüven. Cette dernière se rappelle de ce moment difficile où le film a bien failli ne pas se faire :

"C’est comme si le pilote de l’avion s’était débiné en plein vol. Le film était planté. L’équipe a commencé à se détricoter. Tout ce que j’avais mis en place passait à travers le feu. Puis on a rattrapé les commandes avec un nouveau producteur... Mais le fait d’avoir été à deux doigts de tout perdre n’a fait qu’exacerber notre désir. Ce qu’il s’est passé à ce moment là était tellement dramatique, que ça a donné à tout le monde l’envie de se dépasser pour sauver le film. Chaque plan est devenu une question de vie ou de mort et les enjeux étaient cruciaux. Les gens prennent des postures exceptionnelles en temps de crise. On fabriquait littéralement ce qu’on allait tourner le jour même : les éléments de décor, les trucages, les cascades. C’était une aventure extrêmement intense où tout se jouait au cheveu près. Une sorte de miracle permanent."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Aquaman (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Pupille (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Bumblebee (2018)
  • Assassination Nation (2018)
  • Wildlife - Une saison ardente (2018)
  • Edmond (2018)
  • Il était une fois en Amérique (1984)
Back to Top