Mon AlloCiné
    Salo ou les 120 journées de Sodome
    Salo ou les 120 journées de Sodome
    Date de reprise 16 octobre 2013 - Version restaurée (1h 57min)
    Date de sortie 19 mai 1976 (1h 57min)
    Avec Paolo Bonacelli, Giorgio Cataldi, Umberto P. Quintavalle plus
    Genres Drame, Historique
    Nationalités français, italien
    L'émission
    Presse
    4,6 7 critiques
    Spectateurs
    3,0 1700 notes dont 288 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans

    En 1943, dans la république fasciste fantoche de Salò, quatre riches notables enlèvent neuf jeunes garçons et neuf jeunes filles de la région pour les emprisonner dans un somptueux palais. Dans ce décor luxueux, les adolescents seront soumis aux plaisirs de leurs geôliers, à leur jouissance sadique de pouvoir exercer une domination totale sur ces jeunes corps, de décider de leurs souffrances, de leur survie ou de leur mort…

    Titre original

    Salò o le 120 giornate di Sodoma

    Distributeur Carlotta Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 1975
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray 22/04/2009
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 16/10/2013
    Langues Italien, Français, Allemand
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 44126

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 12.98 €
    Salò ou les 120 jours de Sodome
    Salò ou les 120 jours de Sodome (Blu-ray)
    neuf à partir de 8.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°27 - Les films gênants à voir avec papa et maman 1:31
    Top 5 N°27 - Les films gênants à voir avec papa et maman
    110 773 vues

    Acteurs et actrices

    Paolo Bonacelli
    Rôle : Le duc (Blangis)
    Giorgio Cataldi
    Rôle : L'évêque
    Umberto P. Quintavalle
    Rôle : Curval, le Président de la Cour d'appel
    Aldo Valletti
    Rôle : Le président
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Charlie Hebdo
    • Le Nouvel Observateur
    • Zurban

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    7 articles de presse

    Critiques spectateurs

    stebbins
    Critique positive la plus utile

    par stebbins, le 14/11/2006

    5,0Chef-d'oeuvre
    Considéré à juste titre comme l'un des films les plus importants de l'Histoire du Cinéma, Salo ou les 120 Jours de ...
    Lire la suite
    lebontomy
    Critique négative la plus utile

    par lebontomy, le 03/11/2008

    0,5Nul
    Une des pires sinon LA pire oeuvre du septième art ! Ce film est absolument ignoble à tous points de vue ; on baigne ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    28% (81 critiques)
    18% (51 critiques)
    10% (30 critiques)
    16% (46 critiques)
    12% (34 critiques)
    16% (46 critiques)
    Votre avis sur Salo ou les 120 journées de Sodome ?
    288 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Bon appétit bien sûr !

    Les excréments utilisés durant le "Cycle de la M..." étaient composés d’un mélange de chocolat et de marmelade à l’orange.

    Une trilogie avortée

    Salò ou les 120 journées de Sodome était initialement prévu pour être le premier film d’une "Trilogie de la Mort". Les suites n’ont jamais été écrites suite à l’assassinat du metteur en scène et scénariste Pier Paolo Pasolini le 2 novembre 1975. Cette nouvelle "Trilogie" avait pour but de compléter la "Trilogie de la Vie" du cinéaste composée de : Le Decameron, Les contes de Canterbury et Les mille et une nuits.

    Salò, entre Sodome et Gomorrhe

    Salò est une ville du nord de l’Italie que le gouvernement fasciste de Mussolini avait désigné comme capitale en 1943 jusqu’à la chute de leur pouvoir en 1945. Salò désigne également la ville où le frère de Pier Paolo Pasolini a été assassiné.

    Dernières news

    Ces affiches qui osent...
    NEWS -
    mardi 28 février 2012
    Alors que "L'Inconnu du Lac" est attendu en salles ce mercredi, son affiche est retirée des panneaux d'affichage de Saint-Cloud...
    Mort de Pierre Klossowski
    NEWS - Stars
    dimanche 12 août 2001
    L'écrivain et peintre mais aussi acteur, Pierre Klossowski, est décédé dimanche à Paris à l'âge de 96 ans.
    Films recommandés
    Répulsion
    Répulsion
    Seul contre tous
    Seul contre tous
    Les yeux sans visage
    Les yeux sans visage
    Suspiria
    Suspiria

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1975, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1975.

    Commentaires

    • demencia
      Oui , une gentille démo scatologique ! quoi de plus ludique ???
    • demencia
      Absolument , et ensuite ,emmenons les voir un bon film sado-maso et un documentaire sur le bon Musso .Franchement, les Disney , les Charlotte aux fraises et autres tintin et Milou ....quelle plaisenterie !.....Et puis , une ou deux scènes scato , c'est toujours instructif !!!!!
    • demencia
      Des enfants qui verraient ce film ne retiendront que les scènes de sexe !! le côté politique sera complètement transparent. De toute façon je ne pense pas que ça les choquent plus que ça ( sauf une ou deux scènes bien spéciales ) avec tous les réseaux et autres internet .(sous résèrve de l'âge des enfants , évidement )
    • demencia
      Effectivement ! Bien loin d'un film pour toute la famille !! Ce n'est pas du W.Disney !!
    • eddie07
      Le mec a emmené sa famille voir Salò 😭Emmène les voir Antichrist ou un film de Gaspar Noé la prochaine tant qu'à faire
    • demencia
      mais encore ?
    • Jeckxdeel
      C'est vrai qu'il est dérangeant ce film!
    • demencia
      Ca me parait évident ! vu l'affiche du film et le scénario , je me serais méfié et aurais évité de regarder avec des enfants
    • demencia
      Pasolini réussit avec justesse et une immense clairevoyance à nous dépeindre toutes les bassesses de l'humanité que nous avons tous en nous . Nous avons tous , au fond de nous cette monstruosité qui nous pousse parfois au n'importe quoi , à faire mal , à torturer , à tuer ,( parfois pour le simple plaisir , par besoin , par vengeance ....) la frontière est si mince pour passer de la lumière à l'obscurité ! Ce film est d'un grand réalisme et je dis en assumant que beaucoup ont du prendre un certain plaisir ( charnel ) au visionnage , Cette satyre ne fait que représenter notre quotidien , et c'est d'autant plus vrai aujourd'hui !
    • Roman G
      Et leur faire une démonstration personnelle
    • Harry Seldon
      Ahahaha excellent troll :-D
    • didier N.
      Il faut lire Les 120 journées de Sodome du sulfureux Marquis de Sade... Une autre époque mais la même histoire, tout aussi dérangeante !
    • Nikolas17
      Non !
    • Nikolas17
      Mes enfants mon épouse et moi même avons été très choqués par ce film. Déconseillé au jeune public.
    • L'irrationnel
      Un film degueulasse et bizarre, assez sympa et bien écrit, mais qui devient long sur la fin. Meilleur film de Pasolini 3/5
    • L'irrationnel
      oui ou à voir avec ses enfants pour les traumatiser
    • Ma?tre Kurosawa
      Une oeuvre viscérale et puissante, à la fois repoussante et fascinante, réaliste et poétique. Un grand film malade, mais un grand film quand même !!!
    • lucas b.
      Honnêtement je trouve que par rapport à Salo, les Hostels c'est les bisounours, et fait bien gaffe lorsque tu parles de sadisme "intelligent" pour le film Hostel, par ce que si tu l'avais toi-même été, tu aurais sut que Salo est au moins... allé... ditons... 1000 fois plus intelligent qu'Hostel...
    • lucas b.
      Vous vous en rendez compte, que vous critiquez négativement un chef-d’œuvres magistrale du grand Pasolini ?
    • Frank Castle
      Honnêtement ce film ne m'aurait pas intrigué s'il n'avait pas d'aussi bonnes notes, sinon j'aurais juste pensé à quelque chose de malsain, mais il me semble que ce soit un peu plus compliqué…
    Voir les commentaires
    Back to Top