Mon AlloCiné
Infiltrator
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Infiltrator" et de son tournage !

Agent infiltré

The Infiltrator, produit par Good Films, est l'adaptation sur grand écran de l'autobiographie de Robert Mazur, ancien agent infiltré dans les cartels de Colombie à l'époque du règne de Pablo Escobar. Une fois sur place, il avait pour mission de démanteler le système corrompu des banques. Sous la couverture d'un blanchisseur d'argent nommé Bob Musella, il a permis l'arrestation de plus de 80 personnes après une infiltration méticuleuse se déroulant sur 2 années. Le titre de l'autobiographie : The Infiltrator : infiltré dans le monde des barons de la drogue et de l’argent sale.

Bryan Cranston aime les biopics

Bryan Cranston, qu'on a pu voir récemment à l'affiche de Trumbo, biopic centré sur célèbre scénariste du même nom, a retrouvé pour The Infiltrator le réalisateur Brad Furman, qui l'avait dirigé dans La Défense LincolnLe film a été tourné au début de l'année 2015 à Londres, à Paris et en Floride. Le fameux Walter White de Breaking Bad sera également un autre personnage historique, le président des USA Lyndon B. Johnson, dans All The Way de Jay Roach.

Quand Breaking Bad rencontre The Infiltrator

Ironie du sort, dans un épisode de Breaking Bad, Walter et Walter Jr mentionnent un livre écrit par Robert Mazur, le personnage que campe Bryan Cranston dans The Infiltrator.

Le choix de l'acteur principal

Le réalisateur d'Infiltrator, Brad Furman, a déjà dirigé Bryan Cranston en 2011 dans La Défense Lincoln. Le cinéaste a très vite pensé à lui pour prêter ses traits à Robert Mazur. Il venait de briller dans la peau de Lyndon B. Johnson à Broadway quant il a été contacté : "Brad est un réalisateur qui a la passion de son travail, et qui en plus est quelqu’un de très honnête. Je lui fais entièrement confiance. J’ai besoin de sentir qu’il ne passera pas à la scène suivante sans être absolument certain d’avoir obtenu de moi la meilleure prise possible. C’est crucial pour un acteur", confie le comédien.

Devenir Bob Mazur

Bryan Cranston a passé beaucoup de temps avec le vrai Robert Mazur afin de se préparer au rôle : "Vous pouvez vous faire une opinion assez rapide de Bob mais un homme qui a passé toutes ces années dans les eaux troubles de l’infiltration doit être très prudent. Il doit être réfléchi et méthodique avant de commencer à parler. Et Bob est comme ça : prudent. J’ai beaucoup appris en lisant son livre. Et plus encore, en passant du temps avec lui et en l’observant, voir ce dont est fait un homme qui est capable de vivre une quasi schizophrénie", explique le comédien.

Du premier au dernier

Le comédien John Leguizamo travaille pour la seconde fois avec Brad Furman après le premier long-métrage de ce dernier, The Take, en 2007. Il y incarne Emir Abreu, co-équipier bavard de Robert Mazur : "Brad est comme moi et, d’une certaine manière, comme Bob Mazur et Emir Abreu : il a besoin d’adrénaline", indique l'acteur.

Se battre pour un rôle

Joseph Gilgun a dû batailler ferme pour convaincre qu'il était fait pour interpréter le rôle de Dominic. Lors du casting, Brad Furman a posé une drôle de question au comédien : "Tu as faim ?", demande le réalisateur. "Je suis affamé. Donne-moi ce rôle !", s'exclame Gilgun, qui a fini par obtenir gain de cause.

De mère en fils

La scénariste d'Infiltrator n'est autre que la propre mère du réalisateur Brad FurmanEllen Brown Furman. Elle a travaillé aux côtés de son fils sur l'adaptation de l'autobiographie de Robert Mazur durant plusieurs années, portant le projet à bout de bras : "Ellen, ainsi que toutes les personnes impliquées dans le processus, ont été très respectueuses de l’esprit de toute cette histoire", précise Robert Mazur.

Un acteur parfait

Les comédiens d'Infiltrator ne tarissent pas d'éloges sur la performance d'acteur de Robert Mazur, qui a dû jouer un personnage durant les deux ans de son infiltration sans aucun droit à l'erreur : "Je m’émerveille de ce que requiert le véritable jeu d’acteur… parce que, dans son cas, la conséquence d’avoir raté une prise c’est la mort", affirme Benjamin Bratt. "Si je suis mauvaise dans une scène, l’équipe dit : coupez ! Et on la refait. Mais si Bob est mauvais, il se fait descendre !", ajoute Amy Ryan.

Décors 80's

Pour recréer les décors 80's du film, Brad Furman a fait appel au chef décorateur chevronné Crispian Sallis, qui a déjà officié sur Alien 2, Gladiator, L'armée des 12 singes ou Hannibal : "Pour ce qui est de recréer les années 80 grâce aux décors, nous voulions qu’ils soient glamour et d’un certain côté un peu voyants, mais aucun de nous ne voulait qu’ils soient irréels. Même si nous adorons tous Scarface, je crois que nous avions tous conscience que nos décors ne seraient pas aussi opulents, et le personnage de Bob Mazur nous a donné raison", indique le technicien.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Pupille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Love Actually (2003)
  • Hunter Killer (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Leto (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Le Grinch (2018)
Back to Top