Notez des films
Mon AlloCiné
    Un homme à la hauteur
    note moyenne
    3,2
    3693 notes dont 389 critiques
    répartition des 389 critiques par note
    37 critiques
    84 critiques
    150 critiques
    68 critiques
    29 critiques
    21 critiques
    Votre avis sur Un homme à la hauteur ?

    389 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2689 abonnés Lire ses 1 433 critiques

    2,0
    Publiée le 10 mai 2016
    "Un homme à la hauteur" de Laurent Tirard, au lieu de tirer parti d'une idée originale, ne réussit qu'à tomber dans la facilité et s'enfonce dans les clichés en veux-tu, en voilà ! Les milieux riches et les caprices qui vont avec sont à la limite de l'écœurement tant ils ont ici le vent en poupe, en arrangeant déjà bien les difficultés des uns et des autres... Tout ici ne fait que nous le rappeler et nous le marteler, voitures de luxe, intérieurs raffinés et résidences d'architecte (of course !), sorties insolites et loisirs branchés, réceptions mondaines, tout pour le tape à l'œil et l'esbroufe s'il vous plait ! Si bien que le thème de la différence, ici un homme de très petite taille qui tombe amoureux d'une femme bien plus grande que lui, forcément (!), fait au bout du compte bien pale figure sans présenter le moindre intérêt, d'autant plus que ce dernier a déjà fait sa place au soleil en tant qu'architecte de renom, il a déjà tout d'un très grand, argent et réussite au programme ! De plus l'idée de miniaturiser Jean Dujardin ainsi, tout simplement pour bien sûr faire le choix de cet acteur (!), n'est pas anodin mais n'est pas non plus un choix judicieux, puisque complètement artificiel... Et pour ne rien arranger, on y ajoute des personnages outranciers, des situations répétitives et lourdes au possible (comme le chien !), le pompon étant détenu par la secrétaire dont on ne sait si son jeu et les répliques qui vont avec, sont à rire ou à pleurer. Non franchement, Jean Dujardin ne convainc pas plus que dans le triste et dernier Lelouch, tandis que dans le même type de rôle, Virginie Efira tirait plus son épingle du jeu dans "Le Goût des Merveilles", film d'une autre trempe et d'un autre niveau ! Peu de réflexion malgré juste quelques petits moments qui laissaient espérer autre chose, et au final un grand gaspillage...
    cinesylvain
    cinesylvain

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 208 critiques

    3,5
    Publiée le 22 mai 2016
    Une comédie plutôt agréable, sur un thème original, les deux acteurs principaux étant au diapason. Mais difficile malgré tout de croire vraiment à cette histoire d'amour, qui d'ailleurs aurait très bien pu s'appeler 40 cm d'écart, clin d'oeil à 20 ans d'écart, jouée par la même interprète... Peut-être aurait-il fallu une actrice un peu moins grande , et l'histoire se passer dans un milieu plus populaire, pour mieux adhérer à tout cela, mais évidemment, ça aurait été moins glamour...
    nicolas t.
    nicolas t.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 239 critiques

    1,0
    Publiée le 4 mai 2016
    Effets spéciaux désastreux et situations lourdes et répétitives. Le film fait tout pour ne pas appuyer là où ça fait mal. Morale nauséabonde : seul l'argent sauve du handicap. Si Dujardin avait été pauvre et petit...
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 342 abonnés Lire ses 1 767 critiques

    0,5
    Publiée le 4 mai 2016
    La ravissante Diane (Virginie Efira), sur le passage de laquelle hommes (et même femmes) ont coutume de se retourner, est la première surprise quand elle tombe amoureuse d'Alexandre (Jean Dujardin). C'est pourtant "Un Homme à la hauteur" (au sens figuré du terme - à défaut de l'être littéralement....). Laurent Tirard signe là une "rom com" d'une extrême banalité, au détail près du handicap de l'élu. Notons cependant qu'Alexandre est un architecte de renom (avec grand confort matériel à la clé), plein d'esprit, et que son nanisme est de la variété due à un dysfonctionnement pituitaire, sans difformités - ce qui rend quand même le dilemme de la belle un peu moins lourd.... Une fois ce dernier installé à l'écran, avec la présentation des personnages (on ajoutera au duo de base l'ex de Diane, son associé dans un cabinet d'avocats cossu d'apparence - mais où on ne voit, en 1 h 38 de film, pas l'ombre d'un client.... alias Cédric Kahn, le fils, tout à fait normal, d'Alexandre, alias César Domboy, et deux ou trois figures secondaires ou de passage), comment le récit évolue-t-il ? Force est de constater qu'il fait du (grand) sur place, et enchaîne les saynètes convenues, voire consternantes (cf. par exemple l'épisode "j'essaie de récupérer des serviettes en papier sur un haut d'armoire"...). Un "long" sans aucun intérêt - ni piquant, ni intelligent ! Seuls, sans doute, les fans de Dujardin ("raccourci" avec plus ou moins de bonheur à l'image) ou/et d'Efira y trouveront leur compte..... d'admiration béate.
    Easyfly
    Easyfly

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 58 critiques

    1,0
    Publiée le 4 mai 2016
    Effets spéciaux ratés, n'y a t il donc aucun nain acteur pour jouer le rôle .? Pour le reste on supporte tout les eccueils liés au handicap, la comédie romantique de base et ses codes sur usés (séduction/concrétisation/séparation/retrouvailles)...Sans intérêt.
    labellejardinière
    labellejardinière

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 261 critiques

    0,5
    Publiée le 4 mai 2016
    Laurent Tirard tente (peut-être ?) d'alerter sur le handicap - et de manière humoristique (et bienveillante ?). Y réussit-il ?... Alexandre (Jean Dujardin) est un nain de bonne compagnie, plutôt fortuné (dans tous les sens du terme) par ailleurs. Aucune originalité sur le traitement de ce défaut (littéral) de "hauteur", par rapport à l'habitude des écrans en la matière : "Joséphine" (Mimie Mathy) est ainsi un ange gardien à la télé française, quand "Tyrion Lannister" (Peter Dinklage) est de très haute naissance pour l'anglo-saxon "GoT" - ce qui n'est pas rien ! Pour séduire sa "Diane" (Virginie Efira), Alexandre (notez les références antiques..) dispose de sérieux atouts, dont une superbe maison, un beau métier (et le compte en banque qui va avec..). Outre la facilité scénaristique constituée par la position sociale de l'intéressé, LT accumule les grosses ficelles "romantiques". Au global donc, du grand vide cinématographique - sur tous les plans...
    Alan L.
    Alan L.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 32 critiques

    3,5
    Publiée le 20 mai 2016
    une comédie romantique sur la différence mais une différence trop peu traité au cinéma... un mignon film,une mignonnette comédie romantique.. dommage que le côtés de Jean dujardin, tout petit,ne reflète pas la réalité de la violence des gens autour de son physique,de sa différence. les gens sont méchants quand on est différent,et toute cette partie n est pas assez évoqué...déçu..
    Charlotte R.
    Charlotte R.

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 16 critiques

    0,5
    Publiée le 9 mai 2016
    Si vous aimez les films mal joués, les dialogues présentis, les gags lourdingues et les bons sentiments grassouillets, courez-y ! Sinon, courez aussi, mais dans l'autre sens.
    Pauline_R
    Pauline_R

    Suivre son activité 156 abonnés Lire ses 398 critiques

    2,5
    Publiée le 2 mai 2016
    Je suis sortie très mitigée du film (enfin quand même assez déçue, même si je ne m'attendais pas à grand chose) : c'est gentillet, assez mièvre avec un scénario très attendu, mais il lui reste un petit charme sans nul doute dû à son casting et quelques situations assez drôles. La première partie est assez catastrophique, si ce n'est consternante (j'ai même été tentée de prendre mes jambes à mon cou), sans aucun intérêt, tirée par les cheveux.... bref, ça "décolle" un peu dans la seconde partie avec notamment l'entrée en jeu de seconds rôles assez bons (mention spéciale à Cédric Kahn) et des dialogues un peu plus poussés, même si on n'évite pas les grands discours moralisateurs sur la tolérance et le handicap... Toutefois, je ne me suis pas ennuyée non plus (bon, faut dire qu'en 1h38 ça aurait été le pompon), ça se regarde, tout est (trop) beau, tout est (trop) riche, tout est surfait...
    Hypaepa
    Hypaepa

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 132 critiques

    3,0
    Publiée le 5 mai 2016
    3/5 Virginie Effira est vraiment abonnée à ces rôles : jeune femme qui tombe sur un homme - tout les oppose et ils vivent une Love Story. Un rôle pas très original pour elle donc qui ne parvient pas à nous émouvoir. Jean Dujardin, que cette situation ne pèse pas (au premier abord) est drôle mais pas beaucoup plus convaincant. Une bonne comédie, sans grande émotion; mais avec des bonnes vannes. Une mention particulière pour les seconds rôles inconnus qui amène une vraie fraicheur.
    Eponaa
    Eponaa

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 783 critiques

    3,0
    Publiée le 10 mai 2016
    Certes les acteurs jouent bien et les effets pour rendre crédible la différence de taille sont bien faits mais j'avoue avoir eu du mal à trouver la situation crédible. Ce film reste pour moi une gentille comédie sans plus.
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 089 critiques

    2,0
    Publiée le 7 mai 2016
    Symptomatique d’un certain cinéma français embourgeoisé, Un Homme à la hauteur n’est même pas une comédie sympathique tant les personnages respirent la vacuité d’une classe sociale totalement coupée des réalités du pays. A priori, cela ne devrait pas gêner lorsque l’on va voir une comédie romantique, par essence idéalisée. Alors pourquoi cette insistance constante des auteurs sur l’argent qui, bien évidemment, résout tous les problèmes, y compris le handicap. A part cet élément embarrassant, la comédie ne fonctionne que très épisodiquement, avec des gags peu nombreux, des situations dramatiques à peine ébauchées et surtout des personnages creux qui ne nous apportent rien. Ce n’est pas nul, mais ce n’est pas la panacée non plus, à tel point que l’ennui s’invite parfois. Passez votre chemin sans regret.
    Céline J.
    Céline J.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 4 mai 2016
    Pourquoi prendre un acteur avec une taille "normale", faire des fx ( qui se voient) pour parler de la différence ? je trouve que ça n'a aucun sens et va même à l'encontre du sujet! c'est inadmissible. Il y a de très bons comédiens de petite taille qui pouvaient jouer le rôle.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 618 abonnés Lire ses 3 230 critiques

    3,0
    Publiée le 12 mai 2016
    J'aime bien Virginie Efira. Je ne sais pas trop pourquoi mais je la trouve charmante, pas idiote et bonne actrice. Même si elle n'a sans doute pas encore véritablement déployer tout son talent. Et puis l'idée de départ de Un homme à la hauteur était sympa (pour une comédie romantique). Mes craintes venaient surtout de Laurent Tirard à la réalisation. Malheureusement, celles-ci se sont avérées justifiées. Une bonne histoire, un casting en or, un résultat un peu décevant. Le réalisateur des très mauvais Astérix et Obélix : Au service de sa majesté et Le petit Nicolas n'a pas su tirer partie de tout cela. Ça part bien mais très vite cela devient plan-plan, tombant dans tous les clichés et attendus de la rom-com dégoulinante. Efira est très bien, Dujardin aussi, même s'il en fait parfois un peu trop. Le duo ne fait pas d'étincelles mais fonctionne bien. Dans d'autres mains, on aurait sans doute eu une belle comédie sentimentale doublée d'un bel hymne à la tolérance et à la différence. Mais tout n'est pas à jeter, un petit charme tout de même (surtout grâce au casting donc) qui se laisse regarder sans trop de problème
    pierre72
    pierre72

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 365 critiques

    2,0
    Publiée le 7 mai 2016
    Aussi alléchant que soit le casting, la sortie d"Un homme à la hauteur " une semaine avant Cannes, laissait redouter que cette comédie aux prétentions populaires et sans doute conçue pour remplir le tiroir-caisse de ses producteurs, n'était pas aussi réussie que le prétendait l'inévitable promotion au char d'assaut. Cette époque de l'année, souvent une fin de saison pour le monde cinéma, s'avère le moment idéal pour écouler ses stocks et ses produits incertains. Après la vision de du film, force est de constater que les saisons passent, les habitudes restent. "Un homme à la hauteur ", comédie romantique adaptée d'un obscur film argentin n'ayant pas eu la chance de parvenir sur nos écrans ( mauvais signe), ne possède que deux atouts : ses deux acteurs principaux. Hélas, la réduction numérique très improbable de Jean Dujardin à l'écran, doublée d'un manque certain de caractère de son personnage ( en gros, riche et vaguement séducteur) le réduit presque à être le faire-valoir de sa partenaire Virginie Efira, qui, perchée sur ses talons de 10 cm, arrive à éviter l'accident industriel que cette production mal fichue aurait pu faire à sa carrière. Oui, tout est bancal là-dedans, des trucages imprécis du mâle, au scénario qui avance lentement et sans une once d'originalité, sans un second rôle bien écrit. Aucune surprise là-dedans, un doux ennui nous emporte assez vite. On en arrive même à espérer l'apparition de la secrétaire des deux avocats du film, jouée par Stéphanie Papanian, qui, sans doute parce qu'elle en fait des tonnes, donne un peu de peps à l'ensemble qui en manque sérieusement. Heureusement que Virginie Efira toujours aussi gracieuse et séduisante, arrive à illuminer l'écran sans avoir pourtant grand chose à défendre si ce n'est des situations convenues. Alors, l'oeil traîne à l'écran, aperçoit Geoffrey Couët ( vu dans le dernier Ducastel et Martineau) dire une réplique de trois mots en second plan, cherche qui peut être la comédienne qui joue la mère de Virginie Efira (Manoëlle Gaillard). La fin sur le blog
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top