Mon AlloCiné
Nocturnal Animals
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Note moyenne
2,9
34 titres de presse
  • LCI
  • CinemaTeaser
  • Le Journal du Dimanche
  • Télé 2 semaines
  • Les Inrockuptibles
  • 20 Minutes
  • Transfuge
  • GQ
  • Ecran Large
  • Bande à part
  • aVoir-aLire.com
  • Voici
  • Ouest France
  • Studio Ciné Live
  • Critikat.com
  • Le Dauphiné Libéré
  • La Septième Obsession
  • Femme Actuelle
  • Charlie Hebdo
  • Télérama
  • Les Fiches du Cinéma
  • Paris Match
  • Le Monde
  • L'Humanité
  • La Croix
  • Positif
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Nouvel Observateur
  • VSD
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • L'Express
  • Chronic'art.com
  • Libération

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

34 critiques presse

LCI

par Jérôme Vermelin

Tom Ford signe un thriller psychologique au style flamboyant et à la construction fascinante, porté par un casting cinq étoiles. (...) Son film est intense, coloré, étrange, imprévisible et viscéral comme il faut. Sa construction, déroutante sur le papier, s’impose comme une évidence au fil des minutes.

La critique complète est disponible sur le site LCI

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

"Nocturnal Animals" est un film perfectionniste qui ne montre ni ne dit rien au hasard.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Portée par un casting superbe, cette fable existentielle, mélancolique et violente interroge sur la solitude qui nourrit la création, les choix qui entraînent les regrets, dans un univers visuel contrasté. Un regard lucide et sans pitié.

Télé 2 semaines

par Emilie Leoni

Entre mélo sentimental, polar noir et satire de la culture du paraître et des faux-semblants, Tom Ford livre un film virtuose et viscéral.

La critique complète est disponible sur le site Télé 2 semaines

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

La croyance de Ford en l'art, qu'il s'agisse de peinture, d'étoffes, de mots, ou d'images, est totale - totale au point même de pouvoir tuer. Et c'est ainsi que si la démonstration de force (formelle, narrative, interprétative...) peut agacer sur les bords, qu'importe. Car au coeur, elle fait mouche.

20 Minutes

par Caroline Vié

"Nocturnal Animals" sidère par la beauté de ses images comme par les performances d’acteurs brillamment dirigés. (...) Bien qu’il peine parfois à équilibrer ses deux récits, le spectateur se laisse prendre et ressent une empathie profonde pour des êtres perdus (...).

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Transfuge

par Nathalie Dassa

Oeuvre cathartique, un peu caricaturale mais qui trouve pleinement sens et profondeur dans la superficialité.

GQ

par Jacky Goldberg

Avec "Nocturnal Animals", Tom Ford démontre qu'il est plus qu'un grand créateur de mode faisant de belles images : un vrai cinéaste.

La critique complète est disponible sur le site GQ

Ecran Large

par Geoffrey Crété

"Nocturnal Animals" ressemble à un long et éprouvant cauchemar, d'une beauté époustouflante et d'une brutalité sourde.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Bande à part

par Olivier Pélisson

Ford déroule le fil de sa narration en orfèvre, avec un soin particulier apporté au balancement entre sophistication et sauvagerie, au gré des cadres et décors.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

aVoir-aLire.com

par Alexandre Jourdain

Tom Ford filme des loups dans la nuit pris dans la lumière des phares, des hommes aveuglés par le culte narcissique d’une beauté illusoire. Mise en abyme oscillant entre survival et drame avec ingéniosité… pour une très belle leçon de cinéma.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Voici

par Lola Sciamma

"Nocturnal Animals" joue sur le chaud et le froid en exerçant un véritable pouvoir de fascination.

Ouest France

par La Rédaction

Un cauchemar sexy et vénéneux à la David Lynch.

Studio Ciné Live

par Véronique Trouillet

Un récit esthétique mais trop inégal pour séduire.

Critikat.com

par Fabien Reyre

Le défi ne manque pas de panache. Le résultat, hélas, n’est pas toujours à la hauteur.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Passant du stylisme au cinéma, Tom Ford y transporte son univers glacé et glacial, qui donne ici à son thriller une élégance formelle plus qu’une vérité de chair.

La Septième Obsession

par Alexandre Jourdain

Le film nous parle de l’absurdité de la stase formelle, avance que la perfection aseptisée et imposée par la publicité nie l’existence même.

Femme Actuelle

par Valérie Beck

Attention, le styliste Tom Ford réalise ici un film étrange et envoûtant, qui fascine par sa beauté formelle et plastique, mais peut choquer les âmes sensibles.

La critique complète est disponible sur le site Femme Actuelle

Charlie Hebdo

par Sigolène Vinson

Certes, il y a de belles images, de beaux cadrages, une belle lumière. Mais ce n'est pas encore du David Lynch (...).

Télérama

par Louis Guichard

Hélas, les nombreux allers-retours entre la réalité et le livre, négociés sans finesse, finissent par limiter l'expérience. Emaillé de scènes captivantes, le film achoppe sur l'image récurrente et trop facile d'Amy Adams, le souffle coupé, rejetant la tête en arrière après chaque chapitre de ce roman (...).

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Les Fiches du Cinéma

par Aude Jouanne

Adapté d’un roman d’Austin Wright, le deuxième long métrage de Tom Ford développe un esthétique calibrée mais s’embourbe dans une narration confuse.

Paris Match

par Clément Mathieu

"Nocturnal Animals" est un film visuellement captivant, passant avec aisance de l'élégance froide du monde de Susan à l’enfer crasseux d’Edward. Malgré ce talent indéniable, le metteur en scène ne parvient pas toujours à donner à sa narration un sens aussi fort qu’il le souhaiterait.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Le Monde

par Thomas Sotinel

(...) à chaque fois que "Nocturnal Animals" revient à Los Angeles et aux affres de l’existence d’une directrice de galerie, les questions que pose le film sont vidées de leur enjeu par une raideur qui les laisse à l’état de figures rhétoriques dont on finit par se demander si elles ne sont pas là pour donner à un film, finalement ordinaire, l’apparence d’une oeuvre de l’esprit.

L'Humanité

par Vincent Ostria

La partie thriller sur une famille brutalement agressée sur la route par trois voyous fait un peu exercice de style. Mais le segment sur la galeriste riche et désabusée a un plus grand accent de sincérité ; sans doute cela tient-il à l’interprétation troublante d’Amy Adams. Cette partie mélancolique sauve un film assez emberlificoté.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Le film, – pourtant récompensé d’un Grand Prix du jury à la Mostra de Venise – se déroule en vain jusqu’à une chute qui, loin de donner du sens à cette imbrication de ces histoires, laisse le spectateur sur sa faim.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Positif

par Bernard Génin

L'histoire fonctionne, ménageant son lot d'émotions fortes grâce à deux comédiens impeccables (...). Mais l'auteur de "A Single man" semble s'être dit qu'il s'éloignait par trop de son univers.

Cahiers du Cinéma

par Jean-Sébastien Chauvin

On a le sentiment d’un film bien joué, bien cadré, bien éclairé (tout le monde fait le job) qui serait atteint du même syndrome que l’héroïne, incapable de la moindre fragilité, de la moindre faille où pourrait s’engouffrer l’émotion.

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

A l'arrivée, un exercice de style clinquant et creux d'où n'émerge qu'une vague misanthropie. Dommage, parce qu'esthétiquement ça a de la gueule.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

VSD

par Olivier Bousquet

Chic et toc.

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Avec "Nocturnal Animals", Tom Ford signe un polar bourré de clichés et totalement désincarné.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Parisien

par Catherine Balle

Esthétique pompeuse sortie d'un mauvais défilé de mode des années 1990, intrigue emberlificotée, mise en scène ampoulée : il n'y a pas grand-chose à sauver de "Nocturnal Animals", signé de Tom Ford, l'ancien styliste de Gucci.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Express

par Christophe Carrière

Ford enfonce des portes ouvertes en surlignant les regrets et la culpabilité. Et le temps paraît bien long.

Chronic'art.com

par Louis Blanchot

D’où, à l’arrivée, un objet à la fois hyper prétentieux et totalement maladroit, mêlant deux niveaux de réalité entre lesquels rien ne circule sinon l’artificialité de tous ses procédés.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Libération

par Julien Gester

Le couturier Tom Ford brode un thriller sans éclat autour d’une brochette de stars, et s’enfonce dans la vacuité de ce qu’il filme.

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top