Mon AlloCiné
    Nocturnal Animals
    Nocturnal Animals
    Date de sortie 4 janvier 2017 (1h 57min)
    Avec Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon plus
    Genres Drame, Thriller
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,9 34 critiques
    Spectateurs
    3,8 4384 notes dont 393 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
    Susan Morrow, une galeriste d’art de Los Angeles, s’ennuie dans l’opulence de son existence, délaissée par son riche mari Hutton. Alors que ce dernier s’absente, encore une fois, en voyage d’affaires, Susan reçoit un colis inattendu : un manuscrit signé de son ex-mari Edward Sheffield dont elle est sans nouvelles depuis des années. Une note l’accompagne, enjoignant la jeune femme à le lire puis à le contacter lors de son passage en ville. Seule dans sa maison vide, elle entame la lecture de l’oeuvre qui lui est dédicacée.
    Dans ce récit aussi violent que bouleversant, Edwards se met en scène dans le rôle de Tony Hastings, un père de famille aux prises avec un gang de voleurs de voiture ultraviolents, mené par l’imprévisible Ray Marcus.
    Après lui avoir fait quitter la route, le gang l’abandonne impuissant sur le bas-côté, prenant sa famille en otage. Ce n’est qu’à l’aube qu’il parvient au commissariat le plus proche, où il est pris en charge par le taciturne officier Bobby Andes . Un lien fort va se créer entre les deux hommes, et lier leurs destins dans la poursuite des suspects, coupables d’avoir donné vie au pire des cauchemars de Tony.
    Susan, émue par la plume de son ex-mari, ne peut s’empêcher de se remémorer les moments les plus intimes qu’ils ont partagés. Elle trouve une analogie entre le récit de fiction de son ex-mari et ses propres choix cachés derrière le vernis glacé de son existence. Au fur et à mesure de la progression du roman, la jeune femme y décèle une forme de vengeance, qui la pousse à réévaluer les décisions qui l’ont amenée à sa situation présente, et réveille une flamme qu’elle croyait perdue à jamais.
    Distributeur Universal Pictures International France
    Récompenses 1 prix et 17 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2016
    Date de sortie DVD 09/05/2017
    Date de sortie Blu-ray 09/05/2017
    Date de sortie VOD 16/03/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 12 anecdotes
    Box Office France 124 137 entrées
    Budget 22 500 000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 145725

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (1.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 17.55 €
    neuf à partir de 8.48 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Nocturnal Animals Bande-annonce VO 1:27
    Nocturnal Animals Bande-annonce VO
    334 661 vues
    Nocturnal Animals Teaser VF 0:20

    Interviews, making-of et extraits

    Nocturnal Animals BONUS VO "Une histoire d'amour" 2:08
    Nocturnal Animals BONUS VO "Une histoire d'amour"
    412 vues
    Nocturnal Animals BONUS VO "L'histoire" 2:17
    Nocturnal Animals BONUS VO "L'histoire"
    503 vues
    14 vidéos

    Acteurs et actrices

    Amy Adams
    Rôle : Susan Morrow
    Jake Gyllenhaal
    Rôle : Tony Hastings / Edward Sheffield
    Michael Shannon
    Rôle : Bobby Andes
    Aaron Taylor-Johnson
    Rôle : Ray Marcus
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • CinemaTeaser
    • LCI
    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • Ecran Large
    • GQ
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Inrockuptibles
    • Ouest France
    • Télé 2 semaines
    • Transfuge
    • Voici
    • Charlie Hebdo
    • Critikat.com
    • Femme Actuelle
    • La Septième Obsession
    • Le Dauphiné Libéré
    • Les Fiches du Cinéma
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • La Croix
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Humanité
    • Positif
    • Chronic'art.com
    • Le Figaro
    • Le Parisien
    • L'Express
    • Libération
    • VSD

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    34 articles de presse

    Critiques spectateurs

    alice025
    Critique positive la plus utile

    par alice025, le 04/01/2017

    5,0Chef-d'oeuvre
    Premières sorties de l'année, je me décide à aller voir en premier « Nocturnal Animals » car mon faible se porte ...
    Lire la suite
    Ton D.
    Critique négative la plus utile

    par Ton D., le 07/01/2017

    0,5Nul
    Mais où est donc le thriller promis ? À la fin du film je cherche encore. Point de suspens mais une réflexion sur le ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    11% (44 critiques)
    38% (149 critiques)
    30% (116 critiques)
    11% (44 critiques)
    6% (22 critiques)
    5% (18 critiques)
    Votre avis sur Nocturnal Animals ?
    393 Critiques Spectateurs

    Photos

    24 Photos

    Secrets de tournage

    Tom Ford, styliste et cinéaste

    Avant de devenir réalisateur, Tom Ford était un styliste reconnu. Après sa carrière dans le monde de la mode, il s'est reconverti dans le cinéma mettant en scène le très remarqué A Single Man avec Colin Firth et Julianne Moore en 2009. Nocturnal Animals est son second long-métrage.

    Clooney et Phoenix

    George Clooney, en tant que producteur, et Joaquin Phoenix, en tant qu'acteur, ont été tous deux pendant un temps attachés au projet Nocturnal Animals.

    Laura remplace Kim

    Au départ, Kim Basinger devait tenir le rôle de Anne Sutton, avant d'être remplacée par Laura Linney.
    12 Secrets de tournage

    Dernières news

    Oscars 2017 : Moonlight crée la surprise, six Oscars pour La La Land, Casey Affleck meilleur acteur
    NEWS - Festivals
    lundi 27 février 2017
    Coup de théâtre aux Oscars : après avoir annoncé par erreur "La La Land" meilleur film, c'est en réalité "Moonlight" qui...
    Oscars 2017 : les affiches des films nommés façon Zootopie
    NEWS - Vu sur le web
    dimanche 26 février 2017
    Le site Oh My Disney s'est amusé, à l'approche de la cérémonie des Oscars, à parodier les affiches des films nommés en les...
    30 news sur ce film
    Films recommandés
    Demolition
    Demolition
    Stronger
    Stronger
    Night Call
    Night Call
    It Comes At Night
    It Comes At Night

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2016, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2016.

    Commentaires

    • RENE QUILES C
      Le générique de début est trés génant j avais hâte qu'il finisse voir ces femmes nues,obèses se tremousser j etais trés trés mal à l aise .Sinon superbe film et Jake Gyllenhaal est toujours aussi beau.Je n'aime pas ces films dont on ne connait pas la fin .Viendra t il au restaurant ou pas ????
    • Naughty Dog
      je l'avais pas revu depuis mon très bon visionnage au ciné il y a plus de 2 anset c'est toujours aussi bonfranchement après son très bon film précédent, Tom Ford a montré qu'il avait un oeil et un flair aussi fin pour concevoir des vêtements que pour tisser un récit aussi beau que du velours (et ce d'entrée de jeu)2 histoires, l'une réelle l'autre fictive : un casting exemplaire (si Gyllenhaal est toujours aussi talentueux, Amy Adams aussi impeccable et Shannon excellent, c'est bien Aaron Taylor-Johnson qui fut pour moi une claque d'interprétation, nous abreuvant de sa meilleure performance à ce jour)Je reste persuadé pour ma part que les 2 trames narratives, bien que connectées, le sont un peu superficiellement, et que le travail de lien aurait mérité plus d'impact et de symbiose (si bien que la trame fictive reste pour moi la plus passionnante et prenante, là où la réelle surligne un peu tout ça), Nocturnal Animals est un film doux-amer à la conclusion acide, mais qu'on matte d'une seule traite les yeux rivés vers l'écran devant une telle toile aussi prenante4/5
    • Naughty Dog
      non il lui montre juste qu'il la laisse tomber
    • carpdiem72
      film au double scénario . le 1er , l'histoire d'une femme et ses déboires amoureux . peu intéressant .le second , l'histoire d'un homme qui connait une tragédie . c 'est mieux , mais le scénario est un peu bâclé .film au final qui s'oubli très vite .note : 2,5 / 5
    • Abdul Alhazred
      Pour ma part, je pense qu'il va très bien et que le fait de ne pas venir au resto est le point culminant de sa vengeance.Avec ce livre qu'il lui a envoyé, il lui a montré:- combien elle l'a fait souffrir. - à quel point elle a fait des mauvais choix et à été une horrible personne.- et à quel point il a, finalement, du talent et une grande carrière devant lui vu la façon dont elle s'est complètement plongée dans cette histoire.La lecture du livre l'a mise face à un miroir et elle n'a pas du tout aimé la personne qu'elle a vu. Elle a mené sa vie (comme sa mère) en agissant par intérêt et non en écoutant ses sentiments.Edward la laisse seule avec ses regrets pour la faire souffrir et probablement pour lui montrer qu'il est passé à autre chose.Je ne sais pas si je suis bien clair, mais voilà mon avis. Désolé pour la réponse tardive.
    • bys
      Très bon film, par contre (spoil) vous interpréter comment la fin, Edward se venge de son ex femme et sa mort dans le livre exprime son état d'âme ou alors sa mort dans le livre et ça non présence au restaurant veut dire qu'il s'est suicidé ?
    • iQuentinMrv
      J’ai pas accroché malheureusement, mais j’adore le casting & le jeu des acteurs en l’occurrence !
    • Diegotarantino
      Un peu surpris que certains utilise chef d'œuvre pour ce film. Bon film mais loin du chef d œuvre.
    • AnTchrst SprstR
      Le thème musical du film est juste magnifique
    • Vincenzo13
      Bonne synthèse élaboré des articles qu'on trouve sur le net tu en reprends meme les termes...,essaye quand meme de donner ton ressenti sur ce que tu as vu au vu de tes supposés connaissances;au fait tu ne m'as toujours pas parlé de ta serie des qu'est il arrivé de Aldrich dans ton post sur le film qu'est il arrivé à tante alicecar il n'a réalisé qu'un 'qu'est il arrivéc'est Baby jane,tu t'inventes des films?
    • Vincenzo13
      Spoil: je vais en étonner plus d'un mais si je trouve que c'est un bon film je reste quand meme sur ma faim etant donné les critiques dithyrambiques dont il a fait l'objet,il y a une volonté du cinéaste de trop nous la jouer meta et ceux qui ont lu (et compris) Aristote ou Nietzche vont forcement l' apprecier sans trop savoir pourquoi car sur fond d'histoire dans l'histoire l'intrigue est assez banal avec pour theme la vengeance d'un gars qui a mal pris d'etre viré par son ex et qui veut lui montré à quel point il était puissant en réalité du point de vue litteraire car la nana qui s'emmerde mortellement est absorbé par le livre et ne bouge pas du canapé ce qui démontre le talent d'Adams,et s'offre un trip d'enfer en lui infligeant une forme de maltraitance émotionnelle à travers une histoire sordide lui imginant un sort peu enviable et pour lui faire comprendre qu'il était pas aussi faible qu'elle l'avait cru,il lui donne meme rdv pour lui donnez une leçon et avoir le dernier mot;le casting est solide mais un peu caricatural avec le flic fracassé qui n'a rien à perdre....le cinéaste joue trop pour moi sur les contrastes et les antagonistes entre le gars et sa famille qui se font disputerpar des routards vicelards dans le desert et elle tranquille chez elle,sa fille avec son mec alors que celle de son ex est horriblement étendue...lui qui se douche ou qui essaie elle qui prend un bain pénard,la candeur du personnage de G dans son roman et sa malveillance ..........ça démarrait bien mais ça coince un peu au milieu;oui le film est interessant mais des le generique avec les hippos qui dansent en string et quand on sait que le cinéaste vient de la mode,on comprend que ça va etre un film prise de tete avec un realisateur qui embelli des femmes qui n'ont pas leur place sur un podium....l'absurdité d'un milieu dont il est issu pourtant et qu'il semble caricaturer à travers le personnage principal(Adams)son mode de vie,sa maison..;l'esthétique est belle et contribue à en faire un thriller romantique noir et élégant.. ;bref un film volontairement intriguant (peut etre trop) et qui surjoue, un peu prétentieux quand meme.
    • Vincenzo13
      non Gyllenhaal n'a pas joué que dans des films de qualité,Everest ou il joue un role secondaire est vite oublié et La rage au ventre est franchement pas terrible malgré son investissement quand à L'amour par accident no comment....
    • francis L.
      Franchement étonné par la qualité de ce film, c'est un très bon cru, un ingénieux film sur la vengeance, le récit du livre est bien sur une métaphore entre ce qu'il s'est passé entre Edward et Susan, et plus on progresse dans l'histoire et plus le réalisateur nous le confirme, le titre du livre est l'indice principale, Les animaux nocturnes faisant référence aux membres du gang... mais aussi à Susan, en effet on apprend que c'était comme ca que Edward la décrivait. Et c'est a la fin du récit qu'on comprend qu'en faite Ray Marcus = Susan, le faible Tony/Edward comme les deux aiment à l'appeler finit par le tuer, il a sa vengeance et la faiblesse meurt, retour à la réalité Edward envoi un gros doigt d'honneur en posant un lapin à Susan. En faisant ce livre il savait ce qu'il allait provoquer en elle. Ce film est frustrant au début mais jouissif sur la fin quand on comprend le sens.
    • Henri Mesquida
      Styliste star, Tom Ford a toujours été attiré par le 7ème art (il a cherché à devenir acteur avant de rentrer dans l'industrie de la mode) et a concrétisé ses envies de cinéma en passant à la réalisation en 2009 avec le drame A Single Man.Son nouvel essai ne plaira pas à tout le monde car il se révèle être un OVNI à plus d'un titre et risque de diviser, entre ceux qui crieront au chef d'oeuvre et ceux qui y verront une oeuvre arty prétentieuse au possible.Une chose devrait toutefois mettre tout le monde d'accord : la maestria formelle de l'ensemble. C'est simple, le perfectionnisme et la maniaquerie de Tom Ford styliste se retrouvent chez Tom Ford cinéaste. Le grand couturier Américain fait preuve d'une maîtrise et d'une compréhension absolue du médium cinématographique et que se soit pour figurer la solitude glacée de son héroïne ou pour accompagner la plongée du récit dans les tréfonds de l'âme humaine (cette course poursuite terrifiante sur une route Texane dans la nuit noire), chaque plan et chaque cadrage relève du travail d'orfèvre. Pur film d'ambiance, Nocturnal Animals exerce ainsi un pouvoir de malaise et de fascination à l'image de son très dérangeant générique de début.Une structure narrative qui utilise habilement le procédé de la mise en abîme. Il y a ainsi deux films en un dans Nocturnal Animals : le drame d'une bourgeoise hantée par son passé et un polar noir comme l'enfer. Ces deux récits sont évidemment intimement liés et font écho à la psyché torturée des deux protagonistes principaux jusqu'à un final ambigu qui sera sujet à de nombreuses interprétations (personnellement j'y ai vu un superbe film de vengeance). L'ensemble s'appuie sur une galerie de personnages archétypaux mais à la caractérisation exemplaire et servi par des interprètes sensationnels : Amy Adams dans un de ses meilleurs rôles, le toujours génial Jake Gyllenhaal mais aussi Michael Shannon et Aaron Johnson impériaux, respectivement en flic désabusé et en psychopathe dégénéré.Nocturnal Animals n'est donc pas une jolie coquille vide et s'avère thématiquement riche (l'art pour exorciser ses démons, la critique de la superficialité des élites même si d'aucun diront que sur ce coup là, Ford crache dans la soupe, etc.), ce qui permet d'oublier son côté poseur.Au final, Tom Ford livre un très bel objet de cinéma au charme vénéneux, quelque part entre Kubrick, Winding Refn et Sam Peckinpah, et qui vous hantera longtemps après la projection.
    • Marie M.
      Je viens de lire ton commentaire (beaucoup de retard dans ma lecture...). Mais c'est plaisant de voir que tu as pu être tout aussi interpellé par l'oeuvre! Je m'en souviens encore avec grande précision. Enemy m'avait également énormément atteinte (quelles ambiances dans ce film!!). A Single Man est beaucoup plus timide par rapport aux deux œuvres que tu m'as cité, je trouve. Peut-être l'as tu revisionné depuis le temps, en tout cas c'était sa sensibilité très travaillée, l'espèce de calfeutrement très doux et pourtant torturé qui agite le film dans son entièreté qui m'avait beaucoup marquée. J'admets cependant qu'il faut le regarder dans des conditions optimales, avec un grand éveil des sens.
    • kosova1030
      Exceptionnel ce film
    • Eliran C.
      Un film tellement sur-estimé. Tellement prévisible et bourré de clichés. Heureusement qu'il y a l'immense Michael Shannon pour sauver un peu les meubles.
    • psychiio
      Saisissant et dérangeant.
    • TheCritiqueurDeMovies
      ptn de bon film
    • Evelyn,
      très très bon film 👍 par contre dès le début l'intro c'est juste pas possible c'est le seul défaut apart ça jake gyllenhaal et super dans ce film et michael channon et juste énorme vraiment un grand charismes, la réalisation et très travailler dans ce film très belle a voir l'histoire et simple mais efficace et on s'ennuie pas breff très bonne surprise ce film !
    Voir les commentaires
    Back to Top