Mon AlloCiné
    Sex Doll
    note moyenne
    2,2
    195 notes dont 33 critiques
    6% (2 critiques)
    15% (5 critiques)
    21% (7 critiques)
    27% (9 critiques)
    18% (6 critiques)
    12% (4 critiques)
    Votre avis sur Sex Doll ?

    33 critiques spectateurs

    Daniel C.
    Daniel C.

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 39 critiques

    3,0
    Hafsia Herzi est une belle actrice. Jouer la "pute" pour montrer la vacuité de la prostitution, dénoncer la barbarie des consommateurs, qui parce qu'ils ont l'argent en demandent toujours plus, toujours plus jeunes, toujours plus violents. Son partenaire à l'accent anglais a aussi beaucoup de charme. Je ne peux pas dire que l'histoire m'ait transporté, ni surpris. Je m'impatientais parfois en attendant que cela se termine. Comme si l'histoire ne me nourrissait pas...
    Prad12
    Prad12

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 210 critiques

    0,5
    Quel intérêt de voir Sex doll à part nous montrer du porno soft et quelques nues ?.....la réalisatrice tourne tout ça de façon dolente et inintéressante. Son scénario est inexistant et elle remplit le grand vide de scènes aguichantes pour attirer le chaland. Désolant..... les acteurs essaient de surnager mais ils ne savent pas nager....
    Raphaël V
    Raphaël V

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 45 critiques

    1,0
    Film terriblement long, il ne se passe quasiment rien ! C'est plat, ennuyeux, pas très cohérent, pas très bien joué. Le mélange de langue anglais et français est foireux... Dans le même genre, il vaut mieux voir "jeune et jolie" qui est tout de même mieux sans être fracassant. Ou le bien meilleur "Mes chères études".
    Fiers R.
    Fiers R.

    Suivre son activité 15 abonnés

    2,0
    On avait adoré la Sylvie Verheyde en mode chronique de l’adolescence version milieu ouvrier des années 70, on aime beaucoup moins la Sylvie Verheyde en mode chronique de la prostitution de luxe version londonienne. D’ailleurs le fait de situer l’action de son nouveau film à Londres plutôt qu’à Paris apparait comme un gadget de scénario à velléité purement exotique. Et sur un sujet aussi rebattu que celui-là, la réalisatrice n’apporte malheureusement aucune nouvelle pierre à l’édifice. On suit donc le quotidien d’une jeune call-girl de luxe entre ses passes dans un milieu très aisé et sa rencontre avec un jeune homme mystérieux dont elle va forcément tomber amoureux. Un postulat banal pour un film naïf et pas assez écrit que de nombreuses longueurs et scènes inutiles viennent inutilement gonfler. On sombre même parfois dans les invraisemblances (la scène de la filature) et on a du mal à croire à ce qui arrive aux personnages, la faute à des rôles peu creusés et des interprètes inadaptés. En effet, la jeune Hafsia Herzi, si elle n’est pas mauvaise, n’a cependant pas les épaules pour un tel rôle tandis qu’Ash Stymest n’a pas du tout la carrure pour incarner ce vengeur solitaire. Il fait cependant figure de découverte tant il possède une gueule de cinéma. Il lui suffira juste de trouver un rôle qui lui corresponde. Quant à Paul Hamy il en est réduit à un second rôle à la limite de la figuration. Seule Karole Rocher, la muse de la cinéaste, est parfaite dans un personnage de matonne qui lui va comme un gant, loin de tous clichés. Les seuls moments réussis du film sont ceux où l’histoire d’amour prend le pas sur la chronique humaine. Des petits moments de grâce éphémères que la caméra parvient à capter et qui prouvent que « Sex Doll » est finalement bien plus probant sur le terrain des sentiments amoureux que sur celui du constat social ou du drame. De plus, la mise en scène hésite constamment entre le gros grain du réalisme et les plans plus travaillés destinés à rendre le film plus chic. Un film aussi bancal que son scénario, et surtout anodin et plutôt raté.
    MoiMoiOuMoi
    MoiMoiOuMoi

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 430 critiques

    2,0
    Le synopsis, se voulant provocateur, masque en réalité une histoire assez creuse. "Poupée sexuelle" manque de tonus, et si les acteurs jouent correctement, sans être éblouissants, il ne dispose pas du suspens et d'une intensité qui justifient son rythme lent. En fait, il ne se passe pas grand chose.
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 1 abonné

    0,5
    La prochaine fois, pour l'anglais, il serait mieux d'utiliser un dialoguiste dont la langue est l'anglais. Là, c'est du niveau "Reverso" et encore. Pour le reste un film mal joué, des personnage inconsistants, un scénario sans intérêt. Toujours le même cadrage, aucun raccord ! Combien de subvention a coûté ce sinistre navet !
    denish
    denish

    Suivre son activité

    0,5
    Voilà un film vide ennuyeux, scénario creux, mauvais jeu d'acteurs; une belle gueule, un beau p'ti cul, une belle lumière ne suffisent pas à faire un film, même le cadrage main devient fatiguant.. Une perte de temps!!
    Gars Man
    Gars Man

    Suivre son activité

    3,0
    La flemme d'argumenter constructivement concernant ce film, m'enfin c'est pas mauvais on en ressort pas dégoûté du temps perdu (si on a payé son entrée ou qu'on dispose que d'un temps limité et précieux c'est différent), ça passe le temps je dirais, mais c'est sans relief, sans émotion, sans grand intérêt et presqu'à la limite de l'ennuyeux... Zut, j'ai vraiment pas été tendre! alors pour tempérer mon avis je m'dois de l'répeter: c'est pas nul non plus...
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 205 critiques

    3,0
    Hafsia Harzi est vraiment une jeune actrice française d'origine arabe très talentueuse, talentueuse, belle, courageuse, fraîche et pleine d'avenir et de potentiel et dans ce film sex doll interprète le rôle d'une prostituée de luxe à Londres dans un rôle pas facile avec une présence et une dualité incroyable. Le film évite le trop grand voyeurisme en s'attardant un peu plus sur la notion de double vie, de difficulté à s'inscrire dans une vie et une relation normale. Pour le reste, cette histoire de jeune homme, sorte de prêtre laic sauveur de jeunes prostituées mineures et qui peu à peu va découvrir Malika derrière Virginie, est peu crédible, multiplie les incohérences et raccourcis de scénario et donne au final un film assez lent et finalement peu passionnant. Un film pour suivre et reconnaître le talent de Hafsia Harzi, pas plus.
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 132 abonnés Lire ses 821 critiques

    2,5
    On suit le quotidien d'une escort française à Londres. Hafsia herzi est sublime dans ce film, elle n'a jamais été aussi sexy. Bravo à l'acteur anglais qui a une certaine présence. Reste un film assez plat qui manque d'épaisseur
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 421 critiques

    1,5
    Pffff….que dire…que dire ? Et bien tout simplement que le nouveau film de Sylvie Verheyde n’est pas à la hauteur de ses ambitions : en proposant le portrait d’une jeune fille qui a tout lâché pour venir s’installer à Londres et devenir call-girl (et oui : on ne dit plus pxxxte ou prostituée car ce n’est pas politiquement correct), "Sex Doll" se devait d’aborder de manière frontale et abrupte notre société et son économie ultra violente où tout se marchandise (même l’être humain) ainsi que la jeunesse en proie au désespoir et au désenchantement qui la constitue (et aussi la subit). Malheureusement pour nous, une bonne chose sur le papier n’en fait pas pour autant un bon film et plein de points négatifs contribuent à le plomber : 01) l’histoire révèle un contenu assez fade mais convenu dont les clichés amènent une intrigue plus que prévisible. 02) l’exposition est extrêmement longue et le récit peine alors à s’installer. 03) le film est extrêmement bavard, à un point qu’il bascule dans l’explicatif inutile et redondant (la discussion entre les deux femmes lors de la soirée d’anniversaire). 04) La réalisation est ultra académique mais sans personnalité, échouant à insuffler une quelconque émotion aux scènes (exemple : le passage du château qui devrait fournir une dose de suspense mais ne parvient qu’à nous ennuyer fortement). 05) Le casting principal à côté de la plaque : Hafsia Herzi est tout le temps froide et absente, ce qui donne l’impression que l’on a droit à une interprétation unique pendant tout le long du film. Et cela ne s’arrange finalement pas avec le « mystérieux » personnage campé par Ash Stymest, qui est tout aussi navrant : prendre un djeun à gueule d’ange pour interpréter un type abîmé par la vie, les clopes et l’alcool n’est certainement pas la meilleure des idées ! Il n’y a finalement que Karole Rocher qui tire son épingle du jeu en incarnant la mère maquerelle avec justesse. Malgré un bon postulat de base, quelques idées de mises en scène (au début lorsqu’on nous décrit le quotidien de call-girl de l’héroïne, le fait de ne jamais montrer en intégralité les clients, uniquement floutés ou par « morceaux » comme leur dos ou leur bouche, accentue la froideur, la répétition et la désillusion du métier), le film ne parvient jamais à happer le spectateur, et "Sex Doll" n’est plus que l’histoire d’une poupée gonflante dont le destin soi-disant tragique vire à la romance mièvre peu crédible et totalement ennuyante. Je ne pensais pas dire ça un jour mais, dans le même genre, regardez plutôt "Jeune et Jolie" : vous aurez beaucoup moins de chances de vous endormir en regardant ce dernier !!
    cine5
    cine5

    Suivre son activité 3 abonnés

    2,0
    Ridicule, les personnages sont caricaturés et creux. Scénario sans surprise. On aurait pu voir un Rupert attachant , avec une vraie histoire... on attend le moment où il se révèle et ... non ça n’arrive pas. Afsia est belle comme toujours mais le film tourné à la manière d’une mauvaise série ne la sert pas.
    lorenzo fly
    lorenzo fly

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 581 critiques

    2,5
    "Sex doll" est un film en demi-teinte. Il se laisse agréablement suivre mais ne parvient pas à toucher; ce qui semble être pourtant l'objectif principal...
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 324 abonnés Lire ses 2 064 critiques

    2,5
    "Sex Doll" ressemble à un porno soft... Je ne dis pas ça par rapport au sujet traité ou au côté sulfureux et sexy du film, mais plutôt par rapport aux scènes de comédie très mal jouées. Il ne sort rien de ces scènes-là, elles sont vides et ne dégagent rien. Il faut dire qu'elles ne sont pas non plus aidées par des musiques ridicules qui en plus d'être mal choisies sont très mal placées. Ce énième film sur la prostitution ou plutôt l'escorting n'apporte rien de nouveau, on suit Virginie qui enchaîne les passes jusqu'à sa rencontre avec Rupert, un homme aussi joyeux qu'elle qui a quelque chose en tête, mais pas forcément ce qu'elle croit. L'histoire n'a pas grand intérêt, car déjà, il n'y a aucun enjeu qui pourrait nous tenir en haleine à l'image du mystère autour de Rupert qui tombe vite à l'eau puis les personnages sont trop mal développés surtout les secondaires donc on se moque un peu de ce qui leur arrive. C'est un film qui manque de consistance, de rythme, d'intensité et surtout de vie même si pour ce dernier point, on a compris que Sylvie Verheyde voulait montrer le manque d'épanouissement des deux à cause de ce style de vie. Ce n'est pas mauvais, ça se laisse regarder si on s'accroche pendant les nombreuses longueurs, mais c'est vraiment sans plus.
    WutheringHeights
    WutheringHeights

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 179 critiques

    3,5
    Sylvie Verheyde offre avec Sex Doll un rôle troublant à Hafsia Herzi. Un film sensible sur la prostitution et la quête de rédemption. Aux côtés de l’actrice française, une révélation nommée Ash Stymest. LA SUITE :
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top