Mon AlloCiné
Faut pas lui dire
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Faut pas lui dire" et de son tournage !

1er long

Faut pas lui dire est le premier long métrage de la réalisatrice Solange Cicurel, ancienne avocate au Barreau de Bruxelles spécialisée dans le droit des étrangers. Celle-ci a déjà mis en scène le court métrage "Einstein était un Réfugié", récompensé à plusieurs reprises. Passionnée par le théâtre et l'écriture, c'est sa rencontre avec la productrice belge Diana Elbaum qui lui a permis de se lancer dans le cinéma.

Idée de base

Pour le scénario, Solange Cicurel est partie de son expérience en tant qu'avocate, qui l'a souvent confrontée au mensonge, mais aussi d'une réflexion de sa mère qui lui a toujours répété qu'"il ne faut dire que des bonnes choses avec sa bouche". La cinéaste explique :

"Du coup, j’ai souvent entendu « faut pas le dire » ou « faut pas lui dire » et j’ai commencé à m’intéresser à cette idée en constatant que tout le monde ment. Ça commence au berceau avec le Père Noël et ensuite ça ne s’arrête plus ! Le sujet m’a plu : le mensonge par amour. On pense souvent que mentir est négatif. En réalité, on ment beaucoup pour protéger ceux qu’on aime, par amour et pas par méchanceté."

1er grand rôle pour Jenifer

Il s'agit de la seconde apparition sur grand écran de la chanteuse et ex-jurée de "The Voice" Jenifer Bartoli après la comédie Les Francis sortie en 2014. A l'origine, une autre comédienne était prévue pour le rôle mais elle a finalement dû annuler. Solange Cicurel se rappelle :

"Par un heureux hasard, Christelle Michelet, l’agent de Tania Garbarski (Anouch dans le film), travaille avec Dorothée Grosjean, l’agent de Jen. Elle lui a fait lire le scénario de Faut pas lui dire. L’agent de Jenifer a aimé et a appelé ma productrice pour nous proposer de rencontrer Jenifer. On s’est dit "pourquoi pas !""

Références

Dès le début de la conception de Faut pas lui dire, Solange Cicurel avait en tête les films ou les séries qui mettent en scène une bande de potes comme Le Coeur des hommes, Friends ou Sex and the City. La réalisatrice aimerait d'ailleurs voir ses personnages vieillir dans une suite de son film, à la manière de la saga du Coeur des hommes de Marc Esposito ou celle de L'Auberge espagnole de Cédric Klapisch.

Camille Chamoux sur Eve

"Je dirais c’est quelqu’un qui a construit très tôt sa vie de femme. Elle vit depuis de nombreuses années avec un homme et une famille, ça se passe très bien mais depuis quelque temps Ève a comme un doute sur le long fleuve tranquille de sa vie amoureuse, comme un vertige. Elle prend un amant et décide de mettre son mari à l’épreuve, après quasiment 20 ans de vie commune..."

Côté casting

Solange Cicurel tenait absolument à avoir un casting moitié belge et moitié français. Elle développe : "J’en ai vu certains au théâtre et au cinéma comme Clément Manuel, Fabrizio Rongione, Charlie Dupont ou Laurent Capelluto qui est un ami d’enfance. Benjamin Bellecour, Arié Elmaleh (et Camille Chamoux) m'ont été présentés par ma productrice française, Laurence Schonberg". La cinéaste a également pour habitude de ne pas faire de casting mais de prendre un café avec les comédiens qu'elle a en tête. C'est par exemple de cette manière qu'elle a procédé pour le rôle du psy, interprété par Nicolas Guillot : "J'ai bu un verre avec lui, j’ai aimé son petit côté dingue et je me suis dit que ça allait marcher !", s'amuse-t-elle.

Sujets intéressants

Stéphanie Crayencour avait obtenu son premier rôle dans Les Amours d'Astrée et de Céladon qui est le dernier long métrage d'Eric Rohmer. Une expérience difficile qui lui a donné envie de redoubler d'efforts pour prouver sa valeur en tant que comédienne. Elle confie à propos de son personnage dans le film de Solange Cicurel : "Franchement, jouer le rôle d’une jeune femme dont le fiancé la trompe, ce n’est pas un sujet qui m'émeut particulièrement mais c’est tout ce qu’il y a autour qui m’intéresse. Le tabou, la fragilité, le non-dit, la peur de s’assumer : voilà des sujets importants…"

Une amie de rêve

Tania Garbarski avait déjà tourné sous la direction de Solange Cicurel dans le court métrage "Einstein était un réfugié". La comédienne explique au sujet de la touchante Anouch, le personnage qu'elle incarne dans Faut pas lui dire :

"J’aime sa fragilité masquée par sa grande gueule, j’aime son humour, son côté résolument féminin et surtout sa capacité d’empathie. Anouch est l’amie qu’on rêve d’avoir, elle est vraiment prête à tout pour les gens qu’elle aime, elle est droite et… pleine de surprises. Par contre sa vie privée est un fiasco. Quel bonheur à jouer… J’aime les personnages plein d’aspérités, qui peuvent se contredire, être inconséquent, et puis… Et puis, ce personnage m’a fait rire dès la première lecture. J’avais envie d’y mettre mon grain de folie."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • La Belle et la Bête (2017)
  • Baby Boss (2017)
  • Lion (2016)
  • Split (2017)
  • Going To Brazil (2017)
  • Sage Femme (2017)
  • Logan (2017)
  • Gangsterdam (2016)
  • Les Figures de l'ombre (2016)
  • Kong: Skull Island (2017)
  • Ghost In The Shell (2017)
  • Patients (2017)
  • The Lost City of Z (2016)
  • Alibi.com (2016)
  • L'Embarras du choix (2016)
  • Chacun sa vie (2017)
  • Grave (2016)
  • Sous le même toit (2016)
  • Brimstone (2016)
  • Fast & Furious 8 (2017)
Back to Top