Mon AlloCiné
Numéro Une
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,5
300 notes dont 51 critiques
10% (5 critiques)
22% (11 critiques)
39% (20 critiques)
24% (12 critiques)
6% (3 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Numéro Une ?

51 critiques spectateurs

dominique P.

Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 360 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 11/10/2017

Le film est bien réalisé et bien interprété et l'histoire est intéressante. On nous montre bien la dure réalité du monde des dirigeants avec les manoeuvres, les bassesses, les difficultés pour une femme d'accéder au pouvoir. Cependant, je trouve que ce film manque de profondeur, de mordant. Ce n'est pas très percutant. Dans l'ensemble cela reste terne et plat et c'est dommage.

circusstar

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 404 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/10/2017

Un bon sujet, un bon film. Le grand plaisir de revoir Sami Frey. Les hautes sphéres de l’industrie mélées aux influences politiques et lobbyistes. C’est tout à fait passionnant. Emmanuelle Devos est excellente, Richard Berry est parfait. Un bon film, intéressant à voir.

evivier

Suivre son activité 420 abonnés Lire sa critique

4,5Excellent
Publiée le 13/10/2017

Un bon thriller qui illustre sans pathos les défis d'une cadre dirigeante pour se hisser en haut dans le monde des grandes entreprises. Emmanuelle Devos et Richard Berry sont excellents et joue à la perfection avec le bon dosage de subtilités, de doutes pour éviter la caricature du monde de l'entreprise ou la misogynie. Une belle surprise qui change des blockbusters américains ou des mauvaises comédies françaises. Bravo à la seule réalisatrice française césarisée pour ce film tout en finesse qui nous rappelle que l'égalité homme/femme a encore un bout de chemin à faire.

L'Info Tout Court

Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 461 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 11/10/2017

Portée par une exceptionnelle Emmanuelle Devos et des seconds rôles tout aussi impliqués, le film dépeint une réalité sans pour autant sombrer dans les clichés. Tonie Marshall évite le manichéisme facile dans ce qui aurait pu se transformer en une énième guerre des sexes entre les agneaux féminins et les loups masculins. Dénoncer le sexisme oui, mais avec subtilité, élégance, justesse. L’impact n’en est que plus fort.

CinephileEnHerbe

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 9 critiques

2,5Moyen
Publiée le 11/10/2017

ça ressemble à du house of cards en allant bien bien moins loin dans les magouilles des hautes sphères de ce pays, où l'on voit bien que l'on est pas nommé pour ses compétences mais par son réseau d'influence et les coups bas qui vont avec. Le film est assez lent. N'étant ni une femme, ni proche de cadres hauts placés j'ai du mal à percevoir le fameux plafond de verre sexiste, dans le film je ne trouve pas que ce soit tant le fait que c'est une femme qui la bloque mais le fait qu'elle soit en dehors des réseaux d'influence. Les remarques sexistes qu'on lui fait aurait autant pu être remplacée par d'autres types d'insultes si c'était un homme il me semble.

mamycine

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 224 critiques

4,0Très bien
Publiée le 17/10/2017

Un film sur un sujet dont tout le monde parle mais que personne n'ose affronter. Une femme à la tête d'une entreprise du CAC40. Film réussi car il ne tombe jamais dans l'excès. Film cynique sur les arcanes du monde de la finance et des coups fourrés qui s'y cachent. Très belle lumière, des gros plans et des silences très justes, des acteurs tous très justes et très bons dans leur rôle. À voir car très bien réalise et très bien interprété

Barbra M.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 20 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 16/10/2017

Film à voir sans hésitation. Les acteurs sont très bons, particulièrement Emmanuelle Devos évidemment. Les rôles secondaires sont également très consistants et ont toute leur importance. Le scénario est réaliste et tellement d'actualité. Le film aborde les bonnes questions, et toutes les questions, sans tomber dans les clichés féministes. Messieurs, allez-y sans crainte. Nullement une critique acerbe d'un milieu majoritairement masculin mais une remise en question profonde et intelligente. Merci Tonie Marshall !

cine-koi-none

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 196 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/10/2017

Très bien jouée et joliment photographiée, Numéro une est une œuvre ambitieuse, rythmée et toujours accessible. Ce dixième film de Tonie Marschall, qui a également co-écrit le scénario, nous permet de retrouver la réalisatrice à son meilleur niveau, après quelques énormes catastrophes, comme ‘tu veux ou tu veux pas’. Contrairement à ce qui nous est vendu par les médias, je pense que le film traite moins du féminisme que des jeux de pouvoirs et d’un certain monde de l’entreprise, celui des ancien-n-e-s de Polytechnique et de Centrale, du microcosme des hauts cadres dirigeants. Et le réalisme avec lequel la metteuse en scène les décrit est indiscutablement captivant, grâce aussi à l’ensemble des actrices et des acteurs. Il manque simplement à Numéro Une once de fantaisie, un brin de décalage ou mieux : un peu d’audace.

Laurent Cambon

Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 818 critiques

3,5Bien
Publiée le 15/10/2017

On pourrait aisément imaginer, sans tomber dans le procès d'intention, que la brillante réalisatrice Toni Marshall n'est pas des mieux placées pour appréhender le monde de l'entreprise avec acuité et modernité. Et bien, ce "Numéro Une" est tout le contraire. La réalisatrice présente l'univers des gouvernances de grandes entreprises d'une stupéfiante actualité où les questions de pouvoir, de sexe, et d'argent prennent la place à des humanités généreuses, sensibles et solidaires. La réalisatrice nous plonge avec effroi dans un monde de la conquête du pouvoir où tous les coups sont permis pour réussir. Le film démontre un recherche documentaire digne d'un ouvrage de sociologie des organisations. Au milieu de ces univers, fortement masculins, règne Emmanuelle, une femme ambitieuse, brillante, qui joue autant de ses talents de négociatrice que de son charme féminin pour mieux ravir de nouveaux marchés. On pense au très subtil "L'exercice de Pouvoir" sinon que l'action se passe dans le monde des affaires; où s'opposent, à coups bas, les lobbys féministes et la gente masculine, certaine de sa puissance. On assiste avec terreur aux pressions de toutes sortes, aux influences politiques, à la violence des rapports sociaux dans ce monde qui voudrait bien se prétendre civilisé et bien élevé. Emmanuelle Devos habite ces paysages de la spéculation avec une magnifique aisance. Une fois de plus, elle fait la démonstration d'un incontestable talent de comédienne, que renforce une scène, particulièrement emblématique, où elle récite avec sa fille un célèbre morceau de théâtre. Le film rappelle son exceptionnelle prestation dans "Le temps de l'aventure", à l'exception près qu'ici, le théâtre n'est pas celui des sentiments, mais de la violence absolue des rapports de pouvoir.

tichouatoi

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 10 critiques

4,0Très bien
Publiée le 10/10/2017

Emmanuelle Devos est sublime dans ce film qui traite d'un sujet de société qui touche toutes les femmes. Étant une "jeune cadre dynamique", je me suis retrouvée dans ce film. Petits bémols : quelques scènes longues et avec peu d'intérêt, un peu trop féministe à mon goût

ATHMOS.ONER

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 164 critiques

3,5Bien
Publiée le 10/10/2017

Si le sujet de l’égalité entre hommes et femmes au travail est à la mode, force est de constater que peu de films abordent le sujet. « Numero Une » apporte sa pierre à l’édifice avec Tonie Marshall aux commandes. Pour développer ce thème central des inégalités, nous sommes plongés dans les arcanes du pouvoir et dans ses combats entre réseaux d’influences masculins et féminins, au moment ou un poste d’importance va se libérer. Si aucune femme ne dirige une entreprise du CAC 40, ces femmes résolues comptent bien mettre un terme à cet état de fait. Malheureusement, les cercles féminins étant moins développés, et par conséquents, moins puissants, cela pose rapidement des problèmes d’éthiques : faut-il procéder en utilisant les même méthodes que les hommes ou bien parvenir à ses fins avec plus d’intégrité ? Le scénario évite l’écueil du féminisme qui n’aurait vraiment pas servi le propos et offre, en contrepied, une touche résolument féminine et positive bienvenue. Au lieu d’appuyer de façon manichéenne sur les mauvaises habitudes des hommes ainsi que sur les humiliations subies par les femmes dans leur travail, le film est truffé de passages malins qui suggèrent plus qu’ils ne soulignent. Nous voyons par exemple la main du directeur se poser sur le genou de sa collaboratrice pour la féliciter, chose qu’il ne ferait pas si c’était un homme. Autre exemple de passage significatif et pertinent, Emmanuelle Devos regarde des photographies de portraits de collaborateurs majeurs sur les murs de l’entreprise, se sont tous des hommes ! Le duo Berry - Biolay fonctionne très bien à l’écran et nous livre, sans artifices, les moyens politiques et les stratégies mis en œuvre pour se maintenir sur les plus hautes marches du pouvoir, sans oublier les sacrifices que cela implique. Aussi repoussant qu’ils peuvent l’être -dans le combat menés avec des combines d’arrivistes-, ces hommes ne sont pourtant pas uniquement noirs ou blancs, ils peuvent aussi être touchants et humains. Enfin, le film explore des raisons qui font que peu de femmes sont à des postes élevés, l’entourage peut avoir une influence négative (et pas uniquement la rivalité mari et épouse), les craintes de ne pas être à la hauteur et/ou de ne pas pouvoir résister aux nombreuses attaques des hommes déchus sont des craintes fondées. Si la mise en scène est trop typée téléfilm, elle offre quand même de beaux passages, à l’image des tours de la défense filmées en tonalités bleues qui accentuent l’impression de gigantisme et d’enfermement/écrasement du monde du travail. Sans oublier les employés entassés dans des bâtiments qui sont teinté de symbolisme d’attributs masculin. La boucle est bouclée !

framboise32

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 163 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 05/10/2017

Ce que n’avait pas envisagé Emmanuelle, même si elle était « prévenue » c’est la guerre et les coups bas qu’il peut y avoir dans ce milieu masculin. Tonie Marshall nous livre un film féministe. Elle livre un constat navrant sur la place de femmes au travail, un constat réaliste mais encore trop édulcoré, Le scénario est fait parfois de grosses ficelles et l’histoire avance péniblement. La 2ème partie du film est un peu plus réussie. La première partie est paresseuse. Les choses se mettent en place trop lentement. Le film a au moins le mérite d’aborder un sujet intéressant. L’atout du film est, et de loin, son casting haut de gamme. Emmanuelle Devos incerne le personnage principal. Une femme forte et fragile à la fois. Une mère, une épouse, une femme d’affaires entourée d’hommes ou il faut toujours se justifier, se battre. On retrouve à ses côtés avec plaisir l’élégant Sami Frey. Il y a aussi Suzanne Clément, Richard Berry, Benjamin Biolay, Francine Berger, John Lynch… Tonie Marshall nous propose un film sur le pouvoir et la place des femmes, sujet intéressant. C’est le mérite du film. Et puis il y a le casting 4 étoiles !! Framboisemood wordpress

anonyme
Un visiteur
5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 04/10/2017

Il faut aller voir ce film, qui décrit si bien la réalité des grandes entreprises. Emmanuelle Devos est remarquable. les situations parfois un peu en dessous de la réalité, mais si Tonie Marshall avait été plus "pushy", on ne l'aurait pas cru. Un très bon moment: on réfléchit et en même temps on a le plaisir d'un moment de plaisir du cinéma.

MaXaWauq

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 21/09/2017

Le premier film à parler d'une femme qui se hisse au plus haut niveau d'une entreprise. Emmanuelle Devos est très convaincante dans ce rôle de femme qui ne nie pas son ambition. Bien sûr, les hommes ne sont pas présentés comme des enfants de choeur mais ce n'en sont pas ! A voir absolument pour en faire un succès !

Florence R.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 21/09/2017

Invitée à une avant première. Ce film est criant de vérité. Le Plafond De verre dans les entreprises n'est pas une utopie. Très beaux jeux d'acteurs, on ne s'ennuie pas, très rythmé. Merci à Toniê Marschall d'avoir traité ce sujet si délicat.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top