Notez des films
Mon AlloCiné
    Une famille syrienne
    Note moyenne
    3,7
    22 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • 20 Minutes
    • CNews
    • Culturopoing.com
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • L'Express
    • La Croix
    • Le Figaro
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • Transfuge
    • Télérama
    • Critikat.com
    • La Voix du Nord
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Première
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Julien Dugois

    (...) un cri d’alerte d’une ampleur salutaire comme on n’en voit que trop peu au cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    A la fois film militant et grand moment de cinéma, cette chronique très dure donne à réfléchir. On ne peut que vivement la recommander.

    CNews

    par La Rédaction

    Huis clos poignant tourné à Beyrouth, Une famille syrienne fait le choix de toujours garder la violence hors champ, pour s’intéresser à l’existence et au combat au jour le jour des civils. Hiam Abbass, en mère courage, livre une prestation solide.

    Culturopoing.com

    par Pierre Guiho

    La fiction, dans sa démarche de composition, maîtrisant un déroulé narratif subtil, parvient à rendre compte du réel avec une acuité qui en multiplie la puissance.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Une œuvre d’une incroyable densité dramatique à ne pas manquer !

    Femme Actuelle

    par Amélie Cordonnier

    Un huis clos d'une force rare.

    L'Express

    par Christophe Carrière

    La force de ce long métrage par moments très éprouvant est de ne pas expliquer les raisons du conflit, mais de s'attacher aux conséquences humaines.

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Dans son personnage fort et charismatique au cœur du récit, Hiam ­Abbass bouleverse, aux côtés des non moins émouvantes Juliette Navis et ­Diamand Bou Abboud. Ce film devrait aider à modifier le regard sur les réfugiés.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaro

    par Eric Neuhoff

    Avec Une famille syrienne, Philippe Van Leeuw tient son sujet au plus près, atteint l'universel en s'attardant sur les détails prosaïques, la peur, la faim, la désolation. Le film fourmille de justesse. Il décrit un foyer d'inquiétude, évoque un monde où rien ne sera plus jamais pareil.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Parisien

    par Catherine Balle

    Oppressant, parfois insoutenable, ce drame magnifiquement réalisé laisse de côté toute considération politique pour adopter un parti pris intimiste et humain. Il ne montre quasiment aucune image de guerre, mais place le spectateur au coeur de celle-ci.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par François Barge-Prieur

    Huis clos étouffant, “Une famille syrienne” parvient à nous rendre palpable la perte de tous les repères du quotidien, et la détresse qui en découle. Un film parfois scolaire, mais souvent poignant.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Sec, sans une scène superflue - le film dure 1h20 -, "Une Famille syrienne" parvient à nous faire ressentir la pression psychologique de cette situation sous haute tension où le moindre SMS peut annoncer la mort d'un proche ou la promesse d'un nouveau départ.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Studio Ciné Live

    par Laurent Djian

    Ce parti pris de huis clos intimiste pour condamner les horreurs de la guerre s'avère payant. Le film joue admirablement avec les sons (de l'extérieur) et le hors-champ.

    Transfuge

    par Frédéric Mercier

    C'est dans cette logique d'un monde flou, déformé, sans loi et sans intimité possible, qu'"Une famille syrienne" tire avec brio son épingle du jeu.

    Télérama

    par Cécile Mury

    Pour que cette violence s’incarne, il fallait de beaux personnages, déchirés entre la nécessité de fuir — tous ceux qui protestent contre l’afflux de réfugiés politiques en Europe devraient voir ce film — et le besoin de rester. De la mélancolie tendre et funèbre du grand-père, fantôme d’une autre époque, à l’énergie dure de sa belle-fille, tous sont inoubliables de présence et de vérité.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Gabrielle Adjerad

    Dans ce foyer où la quotidienneté a quelque chose d’absurde puisque personne n’est à l’abri, s’engage un drame psychologique aux accents bergmaniens d’une dureté parfois insoutenable.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Huis clos évocateur des conflits destructeurs. Les acteurs, tout comme la mise en scène, font preuve de sobriété.

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    Récompensé de plusieurs prix au festival d’Angoulême, ce drame quasiment à huis clos installe immédiatement une atmosphère oppressante.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Philippe Van Leeuw conduit son récit avec beaucoup d’habileté. Il s’agit de ne pas ciller devant l’horreur des situations sans pour autant rendre le spectacle insupportable.

    Le Nouvel Observateur

    par Xavier Leherpeur

    Certes, le scénario cède parfois à quelques métaphores insistantes, mais la mise en scène qui évite tout pathos et la force d’incarnation des actrices balaient cette réserve.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Première

    par Edouard Orozco

    Préférant montrer les émotions que les charniers ou les immeubles éventrés par les missiles, Philippe Van Leeuw livre là un film poignant, quoiqu’un peu austère, sur l’atroce banalité de la guerre. Et semble nous poser cette question simple mais cruciale : pourrions-nous supporter une telle vie ?

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Libération

    par Jérémy Piette

    Tout celà appartient bel et bien à la réalité du conflit syrien, dont Van Leeuw ne retient que ce qui nourrit sa dramaturgie, on ne le conteste pas - mais filmé comme ça, dans cet ordre-là ?

    La critique complète est disponible sur le site Libération
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top