Mon AlloCiné
    Une famille syrienne
    Une famille syrienne
    Date de sortie 6 septembre 2017 (1h 26min)
    Avec Hiam Abbass, Diamand Abou Abboud, Juliette Navis plus
    Genre Drame
    Nationalités belge, français
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Presse
    3,7 22 critiques
    Spectateurs
    3,9 344 notes dont 45 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    Dans la Syrie en guerre, d'innombrables familles sont restées piégées par les bombardements. Parmi elles, une mère et ses enfants tiennent bon, cachés dans leur appartement. Courageusement, ils s’organisent au jour le jour pour continuer à vivre malgré les pénuries et le danger, et par solidarité, recueillent un couple de voisins et son nouveau-né. Tiraillés entre fuir et rester, ils font chaque jour face en gardant espoir.
    Titre original

    Insyriated

    Distributeur KMBO
    Récompenses 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2017
    Date de sortie DVD 16/02/2018
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 18/12/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Arabe
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 144414

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (4.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9.90 €
    Une famille syrienne
    Une famille syrienne (DVD)
    neuf à partir de 10.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Une famille syrienne Bande-annonce VO 1:21
    Une famille syrienne Bande-annonce VO
    222 554 vues

    Acteurs et actrices

    Hiam Abbass
    Rôle : Oum Yazan
    Diamand Abou Abboud
    Rôle : Halima
    Juliette Navis
    Rôle : Delhani
    Mohsen Abbas
    Rôle : Abou Monzer
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • aVoir-aLire.com
    • 20 Minutes
    • CNews
    • Culturopoing.com
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • La Croix
    • Le Figaro
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Express
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Transfuge
    • Critikat.com
    • La Voix du Nord
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Première
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 articles de presse

    Critiques spectateurs

    lima77
    Critique positive la plus utile

    par lima77, le 05/09/2017

    5,0Chef-d'oeuvre
    un film poignant, qui montre combien le quotidien de civils en zone de guerre est un cauchemar, qui pousse la nature ...
    Lire la suite
    Jal K.
    Critique négative la plus utile

    par Jal K., le 10/09/2017

    0,5Nul
    Le film s'appelle : famille syrienne sauf que les familles syriennes se reconnaissent dedans!!!!!!!!
    Toutes les critiques spectateurs
    18% (8 critiques)
    53% (24 critiques)
    16% (7 critiques)
    11% (5 critiques)
    0% (0 critique)
    2% (1 critique)
    Votre avis sur Une famille syrienne ?
    45 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secrets de tournage

    Un sentiment d'injustice

    L'idée de faire ce film centré sur la journée d’une famille syrienne vivant confinée dans son appartement est venue à Philippe Van Leeuw d'un sentiment d'injustice. Le metteur en scène explique : "Quand la Communauté Internationale s’est engagée en Libye avec tous les moyens nécessaires, militaires et politiques, au même moment, en Syrie, les manifestations pacifiques étaient réprimées par la terreur, et là, personne n’a bougé. Comme pour mo... Lire plus

    Au coeur de l'humain

    Si la réalité de la guerre est très présente dans Une famille syrienne, elle reste essentiellement hors-champ. On voit ainsi beaucoup d’images des conflits armés à la télévision, mais on ne voit pas comment les gens se débrouillent au quotidien dans cette réalité dont ils sont otages. Philippe Van Leeuw confie : "Dans Une famille syrienne, je voulais mettre des images sur ces personnes qui subissent la guerre au jour le jour, quelles que soi... Lire plus

    L'idée du huis clos

    L'idée du huis clos est venue à Philippe Van Leeuw d'une amie chef opératrice syrienne, avec laquelle il avait travaillé au Liban. Lorsqu'elle était de passage à Paris, elle a dit au réalisateur qu'elle n'a pas de nouvelles de son père, qui habite à Alep (une grande ville de Syrie), depuis trois semaines, si ce n'est qu'il vit dans son appartement dont il ne peut sortir à cause des bombardements. "Je suis parti de là : imaginer cet homme dan... Lire plus
    5 Secrets de tournage

    Dernières news

    Sorties cinéma : Barbara fait chanter le public parisien
    NEWS - Box Office
    mercredi 6 septembre 2017
    Le long métrage "Barbara" réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi 6 septembre avec 1419 entrées. "Otez-moi...
    D'Une famille syrienne à Blade Runner 2049, rencontre avec Hiam Abbass
    NEWS - Interviews
    mercredi 6 septembre 2017
    Primée au Festival d'Angoulême pour son interprétation dans "Une famille syrienne", à l'affiche ce mercredi, et bientôt dans...
    7 news sur ce film
    Films recommandés
    Eté 93
    Eté 93
    Les Mauvaises herbes
    Les Mauvaises herbes
    Les Filles d'Avril
    Les Filles d'Avril
    Ana, mon amour
    Ana, mon amour

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2017, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2017.

    Commentaires

    • cimoifil
      Un film poignant ! ca change des films hypra commercial dont l'histoire est nian nian à mourirOn prend une claque littéralement, on est au cœur de familles Syrienne emprise à des sniper , un jolie 8 clos Dès les 1er seconde on est pris par le film et certaines scènes sont vraiment percutantes et d'un réalisme qui foudroieC'est un film d'auteur très bien mené et très bien joué où la femme est mise à l'honneur et en avant , des femmes fortes à contrario de ce que les médias francaise veuillent nous faire croire des femmes arabes
    • I'm A Rocket Man
      Film un peu lent au démarrage mais tellement choquant et poignant qu'on finit par se faire au rythme et finalement adhérer. Ce qui change avec ce film, c'est qu'il sort des clichés des films habituels autour de l'Islam car ici, pas un seul intégriste, pas un seul musulman pratiquant, juste une famille 'normale' qui se retrouve en plein coeur de l'horreur de la guerre et cela change un peu. Mais du coup il ne se passe pas grand chose et ce qui indigne habituellement manque un peu ici, ce qui empêche ce film d'être un très bon film. Une belle surprise tout de même !
    • AM11
      Philippe Van Leeuw ne cherche pas à décrypter les raisons de cette guerre ni à parler politique, il se contente plutôt de montrer les conséquences de ce chaos avec ces victimes collatérales qui doivent faire face à des ennemis invisibles qui peuvent frapper à tout moment. Pour cela, il montre le quotidien d'une famille qui n'en est pas vraiment une dirigée par l'excellente Hiam Abbass. En rendant important et vivant tout ce qu'il se passe dehors avec des effets sonores ou autre, le réalisateur crée un huis clos angoissant et parfaitement maîtrisé. Avec de nombreux plans-séquences, le réalisateur passe d'une pièce à l'autre, d'un personnage à un autre et montre comment tous réagissent à ce qu'il se passe. Il y a absolument tous les âgés qui sont représentés donc on a vraiment une vue d'ensemble sur les nombreuses préoccupations de ces gens. L'horreur n'est pas forcément montrée, mais il y a quand même une scène très puissante qui met en scène une Diamand Bou Abboud bouleversante. C'est un film très fort ce qui n'est pas une surprise, mais j'aurais aimé qu'il soit plus long même si l'essentiel y est. 3,5/5
    • Zorro 11
      Pas terrible ..Même si le film se laisse regarder et donne quelques moments de tension .
    • elriad
      Tout le parti-pris de ce film réussi tient dans le fait de coincer le spectateur avec cette famille multi générationnelle dans cet appartement à la manière d'un huis-clos théâtral (unité de lieu, unité de temps, unité d'action). La dramaturgie est aussi minimaliste qu'anxiogène, et le danger est perceptible dans les silences, l'attente, les regards... C'est la guerre. Absurde. Qui pourrait se dérouler n'importe où. Le moindre coup de feu, la moindre explosion devient insupportable. Et le drame se déroule au sein de cet appartement devenu communautaire, avec ses codes sociaux, ses amours, ses espoirs et ses désespoirs. Puissant...
    • black B.
      à une scène près
    • Christoblog
      A voir absolument : http://www.christoblog.net/...
    • Mario B.
      Il n'y a plus que de la propagande dans les salles françaises.
    • Guillaume B.
      Un petit huis-clos qui, hasard du calendrier, sort en même temps que le DA japonais (Dans un recoin de ce monde) avec un thème proche; la vie de famille en temps de guerre et la capacité de l'humain à survivre, même à l'horreur.La sobriété de sa mise en scène, qui nous laisse enfermée dans un appartement et pourtant, via de nombreux allez retour de caméra évite d'accentuer de trop l'aspect anxiogène, l'excellent casting (Hiam Abbass charismatique en meneuse familial qui fait tenir tout le monde) et l'intérêt du sujet (qui évite de sombrer dans le discours politique en ne donnant que peu de références; pour un peu, on ne saurait pas que c'est en Syrie...) donnent un bon petit film sur la difficulté de vivre en temps de guerre.Quelques scènes difficiles, mais traitées sans violence outrancière ou même gratuite, mais aussi de la sensibilité. Même si je lui préfère la poésie du film japonais, c'est un bon film sur le courage (et parfois la lâcheté?) de ceux pour qui chaque jour de plus à survivre est une victoire.
    • Guillaume B.
      Aucune mention n'est faite sur ce point.Le film, à une scène près, ne montre pas de méchants, laissant plus la menace de la guerre comme une force invisible et omniprésente dans la peur qu'elle génère.Le film cherche plus la symbolique de ceux qui vivent en temps de conflit (peu référencé à la situation politique, l'année...) que la peinture documentaire du simple conflit Syrien, afin de parler du calvaire de tous ceux, en Syrie ou ailleurs, qui sont confrontés à ce cauchemar.
    • movieheaven
      On imagine que le méchant dictateur responsable de tout ce chaos s'appellera Bachar ?
    Voir les commentaires
    Back to Top