Mon AlloCiné
The Third Murder
Note moyenne
3,6
26 titres de presse
  • L'Humanité
  • aVoir-aLire.com
  • Bande à part
  • CinemaTeaser
  • Critikat.com
  • La Croix
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Express
  • Libération
  • Paris Match
  • Première
  • Télé 2 semaines
  • Télérama
  • Télérama
  • Voici
  • Culturebox - France Télévisions
  • La Septième Obsession
  • Le Figaroscope
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Positif
  • Sud Ouest
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Monde

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

26 critiques presse

L'Humanité

par Dominique Widemann

Le cinéaste japonais aborde pour la première fois le thriller judiciaire, qu’il tisse avec ses thèmes récurrents, drames familiaux et filiations. Une réussite spectaculaire.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

aVoir-aLire.com

par Gérard Crespo

La délicatesse du cinéma de Kore-eda est ici greffée à une trame policière surprenante. Ou comment renouveler son art tout en lui restant fidèle.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Bande à part

par Danièle Heymann

Intrigue austère, dont Kore-eda s’empare sans trembler. Semblant mettre à l’épreuve ses propres ressources d’empathie et de résilience si prégnantes dans son œuvre, il va, comme l’avocat, tenter de dynamiter en douceur les plus brutales évidences.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

CinemaTeaser

par Aurélien Allin

Derrière le whodunnit se cachent les mécanismes habituels du cinéma de Kore-eda. On ne s’étonne donc pas de voir le réalisateur se désintéresser des rouages du procedural pour privilégier l’humain...

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Critikat.com

par Axel Scoffier

Adoptant l’esthétique d’un polar néo-noir, The Third Murder décrit patiemment un engrenage qui met le spectateur sous pression (...).

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Croix

par Céline Rouden

Le propos en est d’autant plus fort qu’il est servi par une mise en scène très maîtrisée et dépouillée.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Un film cérébral à l'élégance glacée.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Parisien

par La Rédaction

Avec ce drame sombre où il s’amuse à brouiller les pistes, le Japonais Kore-eda s’éloigne de ses thèmes habituels -la famille- pour signer un film noir superbement mis en scène, notamment pendant les scènes de parloir, et interprété par un formidable duo d’acteurs.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Marie Toutée

Un drame judiciaire haletant et maîtrisé avec brio, révélant qu’un verdict peut tomber sans connaissance évidente de la “vérité”.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Express

par Eric Libiot

C'est ce qu'il y a de très beau et de très apaisant avec les films (réussis) de Kore-eda : ils tiennent en équilibre sur un fil sans forcément savoir où mettre les pieds. Et, finalement, ne se terminent jamais.

Libération

par Olivier Lamm

Assez peu engageant dans sa facture de polar télé et ses discours ambigus assenés ici ou là sur l’éventuelle pertinence de la peine de mort, "The Third Murder" n’en reste pas moins le film le plus complexe et retors de Kore-eda depuis "Nobody Knows", en 2004 – et à ce titre, si ce n’est le plus plaisant, l’un de ses plus intéressants.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Paris Match

par Yannick Vely

Toujours aussi habile pour dresser le portrait nuancé d'un homme en plein doute face à ses certitudes passées, le cinéaste (...) s'interroge sur le rôle de l'institution judiciaire et la pièce de théâtre qui s'y joue.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Gérard Delorme

Un coup de maître.

Télé 2 semaines

par Gwénola Trouillard

Un implacable huis clos judiciaire (...).

Télérama

par Samuel Douhaire

Sous la noirceur du polar, un subtil portrait d'homme en souffrance.

Télérama

par Samuel Douhaire

Dans les chroniques familiales du réalisateur, l’élégance et la ­sérénité révèlent souvent névroses, ­angoisse et cruauté. Dans The Third Murder, c’est l’inverse : à partir d’un fait divers sordide, Hirokazu Kore-eda parvient à insuffler, par petites touches, de la délicatesse et même de la tendresse dans son récit si noir.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

Une énigme morale passionnante.

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

D’une lenteur toute asiatique, un effort est nécessaire pour entrer dans ce long métrage mélancolique aux teintes atones, d’une grisaille dominante et aux fulgurances tour à tour glaciales et brûlantes.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

La Septième Obsession

par Xavier Leherpeur

À partir de la dualité entre justice et vérité, Kore-eda compose un polar dont la résolution l’intéresse moins qu’une réflexion souvent captivante sur la destinée de l’homme ainsi que sur notre droit de vie et de mort.

Le Figaroscope

par Marie-Noëlle Tranchant

Un thème puissant, mais un peu trop dilué.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

À partir d'un récit à tiroirs truffé de faux-semblants et de manipulations, il propose une réflexion passionnante sur la justice, la vérité et le mensonge pour épaissir le mystère et entretenir le doute dans la tête du spectateur.

Le Nouvel Observateur

par David Caviglioli

Une mise en scène blafarde rend le film monotone, mais la noirceur et l'intelligence du propos maintiennent éveillé.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Positif

par Hubert Niogret

Comme toujours avec le cinéaste le style est cohérent, élégant, exigeant, avec une direction de la photo remarquable, mais l’aspect du film est un peu trop lisse, sans doute aussi pour ne pas avoir creusé ce qui est révélé et reste du plus scandaleux.

Sud Ouest

par Sophie Avon

S’éloignant de la veine familiale où il excelle, le cinéaste japonais Koré-Eda réalise un drame judiciaire, proche d’un film noir, dont les multiples fils s’entremêlent pour questionner le mensonge, le droit, la justice, la vérité. La démonstration, spectaculaire, a tendance malgré tout, à virer au jus de crâne.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Cahiers du Cinéma

par Cyril Béghin

L’ensemble déroule une petite musique habile mais entendue mille fois.

Le Monde

par Jean-François Rauger

Une certaine dimension un peu démonstrative et rhétorique est ici compensée par l’intense interprétation de Koji Yakusho.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top