Mon AlloCiné
    Once Upon a Time… in Hollywood
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Once Upon a Time… in Hollywood" et de son tournage !

    Retrouvailles nombreuses

    Avec Once Upon a Time… in HollywoodQuentin Tarantino retrouve plusieurs comédiens qu'il a déjà fait tourner, comme Leonardo DiCaprio (Django Unchained), Brad Pitt (Inglourious Basterds), Bruce Dern (Django Unchained et Les Huit salopards), Zoë Bell (Kill Bill en tant que doublure d'Uma Thurman, Boulevard de la mort, Django Unchained et Les Huit Salopards), Kurt Russell (Boulevard de la mort, Les Huit salopards) ou encore Michael Madsen (Reservoir Dogs, les deux Kill Bill et Les Huit salopards) qui effectue une très courte apparition (en personnage de série). Parmi les nombreuses autres retrouvailles du film : DiCaprio et Margot Robbie s'étaient donné la réplique dans le déjanté Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese et Pitt et Al Pacino avaient chacun joué dans Ocean's 13.

    Cannes 2019

    Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2019.

    Le 2ème plus gros budget

    Le budget de Once Upon a Time… in Hollywood est estimé à 95 millions de dollars. A titre de comparaison, Reservoir Dogs a été conçu pour 1.2 million de dollars, Pulp Fiction 8 millions, Jackie Brown 12 millions, Kill Bill 1 30 millions, Kill Bill 2 30 millions, Boulevard de la mort 53 millions, Inglourious Basterds 75 millions, Django Unchained 100 millions et Les Huit salopards 44 millions.

    Dernier film

    Once Upon a Time… in Hollywood marque la dernière apparition de Luke Perry dans un film, le célèbre acteur de Beverly Hills ayant trouvé la mort en mars 2019 suite à un accident vasculaire cérébral.

    Burt Reynolds pressenti

    Burt Reynolds était à l'origine pressenti pour jouer George Spahn, le propriétaire du ranch Spahn très proche de la famille Manson, mais il est décédé en septembre 2018. Bruce Dern l'a alors remplacé pour incarner ce personnage qui apparaît dans une seule scène du film.

    Contexte particulier

    Le contexte spatio-temporel de Once Upon a Time… in Hollywood, Hollywood en 1969, possède des résonances intimes pour Quentin Tarantino. Ce dernier vivait à ce moment à Alhambra, dans les environs de Los Angeles, et se souvient de ce qui passait au cinéma et à la télévision : "Je me souviens de Seymour qui présentait les films d'horreur diffusés à la télé. Je me souviens que tout le monde écoutait la station de radio KHJ. Les gens écoutaient la radio dans leur voiture : on ne passait pas d'une station à l'autre pour écouter telle ou telle chanson, mais on était branché sur une seule station. On l'écoutait avec le son poussé au maximum et on ne baissait pas le volume au moment où passait la pub : on se contentait de parler plus fort encore pour couvrir le son de la radio."

    Le projet aux enchères !

    A l'origine, c'est la Weinstein Company (société avec laquelle Quentin Tarantino collabore depuis ses débuts) qui devait distribuer Once Upon a Time… in Hollywood. Mais suite au scandale de l'affaire Harvey Weinstein, survenu en octobre 2017, c'est finalement Sony Pictures qui a obtenu les droits de distribution du film, après avoir été mis en concurrence avec Warner, Universal, Paramount, Annapurna et Lionsgate.

    Tom Cruise de la partie ?

    Au moment où les studios se livraient une lutte sans merci pour obtenir les droits de distribution du projet, Tom Cruise a rencontré Quentin Tarantino en vue de décrocher un rôle dans Once Upon a Time… in Hollywood.

    2 Charles Manson

    Un certain Damon Herriman a été choisi par Quentin Tarantino pour camper le tristement célèbre Charles Manson. Ce même comédien a aussi été sélectionné pour jouer ce même personnage dans la saison 2 de la série Netlix MINDHUNTERCe n'est pas la première fois qu'une telle chose arrive. En 2015 et en 2017 par exemple, Liam Garrigan avait joué le roi Arthur à deux reprises : dans la saison 5 de Once Upon a Time puis dans Transformers: The Last Knight

    Scénario top secret !

    Quentin Tarantino n'a conservé qu'un seul exemplaire de la version complète du scénario de Once Upon a Time… in Hollywoodque seuls Leonardo DiCaprio et Brad Pitt ont pu lire entièrement, et ce uniquement dans la demeure du réalisateur. Au total, il a travaillé pendant cinq ans sur ce scénario.

    Palm Dog pour Brandy

    Quentin Tarantino a reçu la Palm Dog, trophée décalé récompensant le meilleur chien du Festival de Cannes, pour le pitbull Brandy de Once Upon a Time… in Hollywood. Dans le film, le chien réalise un véritable numéro de cirque avec Brad Pitt, le temps de deux scènes mémorables. Par le passé, Dug de Là-haut, Uggie de The Artist, les chiens de Dogman ou encore Mops de Marie-Antoinette étaient repartis avec le prestigieux collier.

    Coupés au montage

    Grand habitué du cinéma de Quentin Tarantino depuis le cultissime Reservoir Dogs où il campait le policier infiltré, Tim Roth est crédité au générique de fin de Once Upon a Time… in Hollywood, mais a été coupé au montage comme il n'apparaît pas dans le film. De même pour James Marsden (lequel devait jouer... Burt Reynolds !), Danny Strong et James Remar qui ont joué dans des scènes mais qui ne sont pas visibles à l'écran.

    Dans la peau de Bruce Lee

    L'acteur Mike Moh, vu dans les séries EmpireStreet Fighter: Resurrection et Street Fighter: Assassin's Fist, a été choisi pour jouer Bruce Lee. Par le passé, la légende des arts martiaux a été entre autres campée par Jason Scott Lee (Dragon, l'histoire de Bruce Lee), Chan Kwok Kwan (La Légende de Bruce Lee), Aarif Rahman (Bruce Lee, naissance d'une légende) ou encore Philip Ng (La Naissance du Dragon).

    Meilleur démarage

    Avec 40,35 millions de dollars récoltés pour son premier week-end d'exploitation au box Office américain, Once Upon a Time... in Hollywood effectue le meilleur démarrage jamais réalisé pour un film de Quentin Tarantino. Son précédent record était Inglourious Basterds avec 38,1 millions de dollars, suivi par Django Unchained et ses 30,1 millions de dollars.

    Tarantino et Cannes

    Once Upon a Time… in Hollywood a été présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2019. Quentin Tarantino est un grand habitué de la Croisette : en 1994, Pulp Fiction avait remporté la Palme d'or. Kill Bill 2 a quant à lui été montré hors compétition l'année où le réalisateur était président du festival, en 2004. Inglourious Basterds (2009) a ensuite été présenté en compétition officielle au festival de 2009.

    Rick Dalton selon DiCaprio

    L'un des deux personnages centraux, Rick Dalton, est campé par Leonardo DiCaprio. S'il s'est imposé comme star du petit écran grâce à la série Bounty Law des années 1950 et au début des années 1960, il n'a jamais réussi à percer au cinéma. Désormais, au moment où Hollywood est influencé par la culture hippie, Rick craint d'avoir raté le coche et se demande s'il n'est pas déjà trop tard. L'acteur confie :

    "Rick Dalton est le pur produit des années 50 – le héros à la coiffure banane typique de cette décennie –, mais les temps ont changé et il est dépassé. Quand on en parlait avec Quentin, on considérait le parcours de Rick Dalton comme celui d'un homme souffrant d'un terrible manque de confiance en soi : il est parfaitement incapable de se satisfaire de ce qu'il a. Au contraire, il aspire constamment à autre chose."

    Les vrais personnages du film

    Once Upon a Time... in Hollywood comporte plusieurs personnages ayant réellement existé : c'est le cas de la comédienne assassinée Sharon Tate, de son époux le réalisateur Roman Polanski, du coiffeur hollywoodien Jay Sebring, de la légende des arts martiaux Bruce Lee, du célèbre comédien mort en 1980 Steve McQueen, de l'acteur canadien Wayne Maunder, de l'acteur et metteur en scène américain Sam Wanamaker, du propriétaire de ranch George Spahn, du tristement célèbre gourou Charles Manson et des membres de sa secte, Tex Watson, Susan Atkins, Patricia Krenwinkel, Linda Kasabian, Squeaky, Pussycat, Lulu, Squeaky, Snake, Froggie et Gipsy.

    Complicité acteur / doublure

    Cliff Booth, ancien vétéran reconverti doublure cascade de Rick, est incarné par Brad Pitt. Si leurs carrières ont suivi des chemins différents, et qu'ils doivent se battre encore plus qu'auparavant, ils ont néanmoins toujours été là l'un pour l'autre. Pitt précise : "Les rapports entre nos personnages s'inspirent de ceux qu'entretiennent un comédien et sa doublure cascade. A l'époque, il était assez fréquent de faire toute sa carrière aux côtés du même partenaire. On a évoqué Steve McQueen et Bud Ekins qui formaient un tandem solide dans La Grande évasion, ou encore Burt Reynolds et Hal Needham. Les liens entre acteurs et cascadeurs étaient plus forts à cette époque, alors qu'ils sont plus superficiels à l'heure actuelle."

    Clin d’œil à une série

    L'introduction de Sharon Tate est précédée par un plan sur un avion de la compagnie Pan Am. Il s'agit du nom d'une série dans laquelle Margot Robbie, l'interprète de l'actrice assassinée, a joué en 2011. Ce programme composé de 14 épisodes se centre sur quatre hôtesses de l'air travaillant pour l'ancienne compagnie aérienne Pan American World Airways, qui a connu sa période de gloire dans les années 1960.

    Polémique

    La fille de Bruce Lee, Shannon Lee, a fait savoir qu'elle est très mécontente de la représentation de son père dans le film. Once Upon a Time… in Hollywood dépeint effectivement Bruce Lee comme un personnage imbu de lui-même. Elle a expliqué : "Il est montré comme un trou-du-c** arrogant qui brasse de l'air, et pas comme quelqu'un qui a dû lutter trois fois plus que les autres pour accomplir ce qui était naturellement donné à d'autres (...). Ce qui m'intéresse c'est de sensibiliser au fait que Bruce Lee était un être humain. Tout cela a été mis à mal et a fait de mon père un sac de frappe arrogant. C'était très désagréable de m'asseoir au cinéma et d'entendre les gens se moquer de mon père."

    Que regarde Sharon Tate ?

    Le film que Sharon Tate visionne dans le cinéma (et dans lequel elle apparaît) est la comédie d'espionnage Matt Helm règle ses comptes, mise en scène par le vétéran Phil Karlson et portée par Dean Martin. Le héros doit y protéger un comte dont la vie est menacée. En coulisses du tournage, Bruce Lee est consultant pour les scènes de kung-fu et Chuck Norris fait ses débuts en tant que figurant...
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • C'est quoi cette mamie?! (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Crawl (2019)
    • Playmobil, Le Film (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Midsommar (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Le Coup du siècle (2019)
    • Yesterday (2019)
    • The Operative (2019)
    • Mon frère (2019)
    • Dora et la Cité perdue (2019)
    • Frankie (2019)
    • Le Gangster, le flic & l'assassin (2018)
    • La Source (2018)
    • Les Faussaires de Manhattan (2018)
    Back to Top