Mon AlloCiné
    Once Upon a Time… in Hollywood
    Once Upon a Time… in Hollywood
    Date de sortie 14 août 2019 (2h 41min)
    Avec Leonardo DiCaprio, Brad Pitt, Margot Robbie plus
    Genres Drame, Comédie
    Nationalité américain
    Bande-annonce Séances (571)
    Presse
    4,1 38 critiques
    Spectateurs
    3,5 4349 notes dont 885 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    En 1969, la star de télévision Rick Dalton et le cascadeur Cliff Booth, sa doublure de longue date, poursuivent leurs carrières au sein d’une industrie qu’ils ne reconnaissent plus. 


    Titre original

    Once Upon A Time...in Hollywood

    Distributeur Sony Pictures Releasing France
    Récompenses 1 prix et 12 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 20 anecdotes
    Box Office France 1 132 221 entrées
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 151236

    Séances

    8 bandes-annonces

    Interviews, making-of et extraits

    Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Quentin Tarantino : nos interviews de légendes ! 2:27
    Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Quentin Tarantino : nos interviews de légendes !
    6 881 vues
    Cannes 2019 - Cannes Zone, épisode 8 3:32
    Cannes 2019 - Cannes Zone, épisode 8
    3 424 vues
    Cannes 2019 - Cannes Zone, épisode 9 3:42
    Cannes 2019 - Cannes Zone, épisode 9
    12 527 vues
    20 vidéos

    Acteurs et actrices

    Leonardo DiCaprio
    Rôle : Rick Dalton
    Brad Pitt
    Rôle : Cliff Booth
    Margot Robbie
    Rôle : Sharon Tate
    Emile Hirsch
    Rôle : Jay Sebring
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • BIBA
    • CinemaTeaser
    • Critikat.com
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Ecran Large
    • Femme Actuelle
    • GQ
    • La Voix du Nord
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Journal du Geek
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Première
    • Rolling Stone
    • Transfuge
    • Voici
    • Culturebox - France Télévisions
    • Culturopoing.com
    • La Septième Obsession
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Marie Claire
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Positif
    • Télérama
    • Closer
    • La Croix
    • Télé Loisirs
    • Bande à part
    • Cahiers du Cinéma
    • aVoir-aLire.com
    • L'Humanité

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    38 articles de presse

    Critiques spectateurs

    axelle J.
    Critique positive la plus utile

    par axelle J., le 14/08/2019

    5,0Chef-d'oeuvre
    Ce film est sensationnel, un vrai bijou cinématographique.Quand je vois certaines mauvaises critiques, on se dit que ce ...
    Lire la suite
    Freund Lf
    Critique négative la plus utile

    par Freund Lf, le 14/08/2019

    0,5Nul
    Et pourtant je suis Fan de Tarantino, mais la qu'est ce que je me suis ennuyé.On attend que ça démarre, on croit que ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    17% (152 critiques)
    23% (202 critiques)
    14% (127 critiques)
    16% (145 critiques)
    15% (130 critiques)
    15% (129 critiques)
    Votre avis sur Once Upon a Time… in Hollywood ?
    885 Critiques Spectateurs

    Photos

    57 Photos

    Secrets de tournage

    Retrouvailles nombreuses

    Avec Once Upon a Time… in Hollywood, Quentin Tarantino retrouve plusieurs comédiens qu'il a déjà fait tourner, comme Leonardo DiCaprio (Django Unchained), Brad Pitt (Inglourious Basterds), Bruce Dern (Django Unchained et Les Huit salopards), Zoë Bell (Kill Bill en tant que doublure d'Uma Thurman, Boulevard de la mort, Django Unchained et Les Huit Salopards), Kurt Russell (Boulevard de la mort, Les Huit salo... Lire plus

    Cannes 2019

    Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2019.

    Le 2ème plus gros budget

    Le budget de Once Upon a Time… in Hollywood est estimé à 95 millions de dollars. A titre de comparaison, Reservoir Dogs a été conçu pour 1.2 million de dollars, Pulp Fiction 8 millions, Jackie Brown 12 millions, Kill Bill 1 30 millions, Kill Bill 2 30 millions, Boulevard de la mort 53 millions, Inglourious Basterds 75 millions, Django Unchained 100 millions et Les Huit salopards 44 millions.
    21 Secrets de tournage

    Dernières news

    Once Upon a Time... : de nombreuses scènes de Charles Manson coupées par Tarantino ?
    NEWS - Sorties Ciné
    mardi 20 août 2019
    Damon Herriman, l’interprète de Charles Manson dans "Once Upon a Time in Hollywood", a révélé que l’essentiel de ses scènes...
    Once Upon a Time… in Hollywood : quel est le meilleur Tarantino selon les spectateurs ?
    NEWS - Box Office
    mardi 20 août 2019
    "Once Upon a Time… in Hollywood", nouveau film de Quentin Tarantino, est sorti mercredi dernier en salles. A cette occasion,...
    104 news sur ce film
    Films recommandés
    Une fille facile
    Une fille facile
    L'Intouchable, Harvey Weinstein
    L'Intouchable, Harvey Weinstein
    Le Gangster, le flic & l'assassin
    Le Gangster, le flic & l'assassin
    Ad Astra
    Ad Astra

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • _silentbob_
      Bon ben mon com a été supprimé lol il faut accepté qu'un film nous dépasse car Tarantino offre une leçon de cinéma dans chacun de ses films je trouve et surtout dans celui là.
    • Titon A
      C'est bien vrai. Les gens, dès qu'un metteur en scène, les sort de leur zone de confort, ils en perdent leur repère et commence à bégayer.
    • pop&lock
      A voir absolument en VO, pour s'immerger totalement dans l'ambiance américaine des sixties !
    • scrat28
      Il est vrai que Tarantino a toujours pris son temps, et ça fait partie du charme de ses films, et ça a contribué à des scènes au suspense insoutenable. Le début de Inglourious Basterds, la conversation entre Hans Landa et le fermier qui abrite des juifs est un excellent exemple de lenteur utilisée à bon escient. Mais si c'est juste pour faire du Tarantino sans aucune autre utilité, je trouve ça un peu puéril, et franchement indigne d'un grand metteur en scène qui, en théorie, est censé être capable d'adapter son style à son sujet. Mon avis personnel bien sûr :-p
    • Fonzie
      moi aussi .
    • Titon A
      Il est juste question de suivre le quotidien de trois personne différente, et les événements de leur quotidiens vont les mener inconsciemment vers le climax. Oui, il y a pas de trame précise qui vont accrocher le spectateur comme dans les précédents films, avec un perso principal bien défini, avec un but bien précis, c'est vrai...Certes, ont peut pester devant les 2h40 du film (pas mon cas, mais j'accepte), mais les 2h40, c'est comme ça que Tarantino pense son montage j'ai l'impression.. il aime bien faire durer ses plans sur Cliff entrain de conduire dans LA, ses scènes de dialogue ou les persos parle de banalités qui vont faire qu'ils vont se comprendre à la fin de la conversation, son suspense pour faire croire au spectateur que quelques chose de grave pas se produire au point culminant de certaines scènes (c'est ce que tout le monde s'attend à voir quand Cliff cherche son ancien ami dans le ranch, avec la musique en fond sonore bien tendu), les plans dure longtemps, et au final.... contre-pied total lol
    • Mirsa045
      Alain, ton commentaire vaut déjà plus que tout ce que j'ai pu lire. Ton avis est argumenté et ça fait plaisir à lire. J'ai beau apprécié le cinéma de Tarantino, je n'ai pas adhéré à tous ses films. Celui-ci étant le moins accessible de tous, c'est selon moi important d'essayer de comprendre car oui ça peut décontenancer. Le problème est que la plupart des critiques négatives sont dépourvues d'une analyse de fond. Mais je comprend aussi le détachement qu'il peut y avoir par rapport à cette époque ou même l'histoire de Sharon Tate, qui pour nous en France notamment, ne nous parlent pas plus que ça.
    • Bagheera
      Et le mien restera Kill Bill...
    • Bordo Lino
      Tarantino nous emmène dans son monde, le Hollywood des années 60, la musique, les clins d’œil, il oublie les codes du cinéma et nous balade pendant 3h sur sa façon de penser, ses plans longs et lents mais volontaires, et cette date inoubliable, ce 9 Août 1969 qui choquera le monde entier, dans Once upson a time in Hollywood Tarantino ce fait son final à lui, tout aussi choquant, mais juste, encore faut-il aimer son délire, moi tu vois j’ai hâte de le mater une seconde fois.
    • alain T.
      C'est bien qu'il fasse quelque chose de différent mais on est pas obligé d'y adhérer (Même quand on est fan de ce qu'il fait comme c'est mon cas). S'il faut lire des analyses, des interviews pour comprendre et aimer un film... Je l'ai noté 3,5/5. J'ai bien aimé sans plus pour plusieurs raisons : trop long et lent pour trop peu d'intrigue, trop référencé (j'ai saturé à décrypter tous ces clins d'oeil), de la complaisance (S'auto-citer, même avec du second degré, c'est un peu limite)... Des éléments positifs bien sûr (les comédiens, la reconstitution impeccable... ) mais un brin déçu. Tarantino faisait plutôt dans l'hommage au Bis avec ses précédents films, ici il est question d'Hollywood et des Etats Unis de la fin des 60's. Thématiques qui, perso, mintéressent moins. Ceci expliquant cela...
    • Mirsa045
      Et voilà, Tarantino propose quelque chose de différent et nombreux sont ceux qui lui tombent dessus sans même essayer de comprendre la démarche.Surcoté, pas de scénario, trop long, trop de musiques, pas assez d'action etc... Qu'est ce qu'il prend cher! Je ne vais pas épiloguer, simplement pour les haters (oui parce qu'un déferlement de haine comme ça c'est rare) renseignez vous sur le film, lisez, écoutez les itw, les analyses etc, ça vous aidera à comprendre à défaut d'aimer peut-être. Il est vrai que c'est son film le moins accessible, le plus personnel et certainement donc le plus complaisant. Mais il a mis tout son cœur à l ouvrage pour nous servir un film nostalgique (les fameux 60's Hollywoodien) à travers une fiction dans un fait divers macabre.Ce film retranscrit parfaitement ce que Tarantino a toujours prôné, c est a dire faire du cinéma, de la fiction. S'émanciper de la réalité le temps d'un film et raconter ce qu'il a envie comme il en a envie. Ici le film s'appelle Once upon a time et ce n'est pas pour rien!
    • rosebud3
      Mon Tarantino préféré restera The Hateful Eight ...
    • Adrien C.
      A quoi cela sert-il de faire 2h40 de film lorsque 1h aurait pu être enlevée sans rien changer à ce film creux et sans histoire ?
    • Niro
      Moi ce film m'a définitivement imprégné les jours qui ont suivi sa projection ... en sortant de la séance, je ne savais pas quoi en penser, à partir du lendemain mon esprit était habité... ce film vieillira merveilleusement bien.
    • Niro
      Très belle amitié assez saine et naturelle entre Rick et Cliff ... de vrais frères.
    • _silentbob_
      C'est un film sur l’amitié avec le thème du cinéma.
    • scrat28
      Ton avis reflète le mien, celui de littéralement toutes les personnes que je connais qui ont vu ce film, et celui de plusieurs critiques pro ou blogueurs que j'ai lus. Film très bien fait mais totalement vide. Tarantino en roue libre.
    • scrat28
      Le style de Tarantino est bien là, ainsi que son indéniable talent de metteur en scène et son remarquable souci du moindre détail. Malheureusement, cette fois, cette grosse machine tourne à vide. L'histoire n'est pas intéressante (y a-t-il seulement une histoire?), il n'y a aucun enjeu. Là où des films comme Kill Bill, Django Unchained et Inglourious Basterds proposaient du suspense, de la tension, des personnages auxquels on pouvait s'attacher et qui avaient un vrai but, ce nouveau film ne propose rien de tout ça. Once Upon A Time In... Hollywood n'a vraiment pas grand chose à raconter, mais le raconte tout de même... et le fait en 2h40. Tout comme c'était déjà le cas avec The Hateful Eight, Tarantino semble être en roue libre et sans aucune supervision d'un producteur avisé qui lui dirait Quentin, si tu veux faire un film de 3h, il te faut une meilleure histoire. Bref, beaucoup de talent devant et derrière la caméra, malheureusement gâché par un manque cruel de substance et d'intérêt. En espérant que ce cher Quentin ait davantage d'inspiration pour son 10ème et dernier film! 2,5/5
    • Kurosawa
      Les tarantinades : on croirait lire Les Cahiers du Cinéma, revue qui a abandonné tout effort de réflexion critique sur les deux derniers Tarantino.
    • Moorhuhn
      Je ne dirai pas avant tout le reste car le cinéma reste le sujet principal mais oui, l'amitié y a aussi une part très importante.
    Voir les commentaires
    Back to Top