Mon AlloCiné
Leto
note moyenne
4,0
362 notes dont 50 critiques
26% (13 critiques)
32% (16 critiques)
18% (9 critiques)
10% (5 critiques)
12% (6 critiques)
2% (1 critique)
Votre avis sur Leto ?

50 critiques spectateurs

AZZZO

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 151 critiques

2,5Moyen
Publiée le 13/12/2018

Quand Kirill Serebrennikov, cinéaste persécuté par le régime russe, fait un film sur un groupe de punk-rock underground sous le régime soviétique, on se précipite... et on est déçu. Désolé les Inrocks mais il faut être honnête : on s'attendait à mieux. Le régime agonisant n'apparait pas, la vie quotidienne est absente, le scénario est aussi épais qu'une tranche de jambon dans un magasin d'Etat, et la romance est un prétexte pour faire durer le film. Les musiques sont cependant sympa, certains passages sont originaux mais c'est trop léché, trop travaillé, trop artistique. Ce n'est pas vraiment rock. Ca ressemble plus à un clip de A-ha qu'à un concert des Stone's.

Christoblog

Suivre son activité 339 abonnés Lire ses 1 089 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 07/12/2018

Leto est un bel objet, qui plaira aux esthètes, aux journalistes de rock, aux défenseurs de Kirill Serebrennikov (le réalisateur du film, persécuté par le pouvoir russe), aux fans d'Iggy Pop, aux lecteurs des Inrocks (qui a priori doivent cocher toutes les cases précédentes). En ce qui me concerne, et le jury du dernier Festival de Cannes a pensé la même chose que moi, j'ai été à la fois intéressé par cette reconstitution de l'URSS pré-glasnost et un peu ennuyé par ce qui m'est apparu comme une molle chronique de personnages peu intéressants. Alors, au risque de m'attirer les foudres des nombreux admirateurs du films, je dirais que j'ai trouvé la musique jouée vraiment quelconque, l'intrigue amoureuse peu intense et le film beaucoup trop long (2h06 pour ne pas raconter grand-chose). La mise en scène est virtuose, à l'image de la première scène, mais on sent un peu trop qu'elle se sait virtuose. De temps en temps Serebrennikov essaye de rompre la monotonie de sa chronique par une sorte de clip foutraque dans lequel les personnages tentent de s'échapper de leur quotidien. A base d'incrustations assez laides (un procédé qui rythmait déjà son film précédent), le réalisateur rend hommage à des morceaux phares du rock occidental des années 70 (Lou Reed, Iggy Pop). Ces effusions plastiques (auxquelles il faut ajouter écrans splittés et tics divers) empêchent l'émotion et rendent Leto un brin prétentieux. Chronique biographique de deux artistes, tableau politique, recension d'un mouvement artistique naissant, chronique sentimentale intimiste : Leto essaye sans succès d'être tout ça à la fois, pour ne ressembler au final qu'à un exercice de style sûr de sa force.

LeFilCine

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 373 critiques

2,5Moyen
Publiée le 10/12/2018

Unanimement salué lors du dernier festival de Cannes, et même pressenti pour emporter le récompense suprême, le film du réalisateur russe Kirill Serebrennikov laisse pourtant, après visionnage, un sentiment bien mitigé. Certes il y a, ça et là, de véritables moments de grâce, essentiellement musicaux, avec des reprises étonnantes de classiques rock des années 80. Il y a aussi quelques plans sublimes, enjolivés par un noir et blanc qui sait se faire chatoyant. Et la mise en scène du réalisateur russe n’est pas en reste : elle nous offre à voir quelques plans-séquences fort bien troussés. Mais le long-métrage ne se laisse pas apprécier si facilement malheureusement. Il n’explique rien de son propos aux non-initiés et reste donc d’une froideur soviétique tout au long des deux heures que dure le film. Qui sont ces musiciens ? Sont-ils populaires ? Quelles sont leurs aspirations ? Le récit est pourtant sensé être un biopic mais il offre bien trop peu d’éléments de compréhension aux spectateurs. Et puis le triangle amoureux, incarné par trois acteurs très inégaux, est lui aussi bien peu lisible. La jeune actrice Irina Starshenbaum se débat pour donner un peu de relief à la prestation de ses deux partenaires de jeux. Mais il n’y a rien à faire, ces derniers sont d’une froideur et d’une tristesse infinie. Surtout d’ailleurs l’interprète du chanteur Viktor Tsoï, qui a en plus le malheur de nous offrir des prestations vocales inécoutables. Quelques seconds rôles proposent heureusement des compositions plus abouties. Mais cela reste bien insuffisant pour ce film qui aura réussi à gâcher ses belles promesses.

traversay1

Suivre son activité 394 abonnés Lire ses 2 896 critiques

4,5Excellent
Publiée le 04/12/2018

A l'heure où cette chronique s'écrit, Kirill Serebrennikov est toujours dans le collimateur des autorités russes et assigné à résidence. Leto, son magnifique film consacré à l'émergence, au début des années 80, de la nouvelle scène rock de Leningrad, n'a pas gagné le moindre prix à Cannes, ce qui restera incompréhensible. Mais qu'importe, ce long-métrage, bourré d'énergie juvénile et mis en scène avec une inventivité permanente, restera dans les mémoires, dans un genre très différent du film précédent de Serebrennikov, l'excellent Le disciple. Leto témoigne d'un bouillonnement musical qui anticipe la Perestroïka, mais se voit aussi comme un hymne à l'amour et à la rébellion contre le conservatisme d'un pouvoir incapable de maîtriser les aspirations d'une jeunesse nourrie aux groupes anglo-saxons. Au-delà de son intrigue à la Jules et Jim, illuminée par la présence d'une actrice aussi radieuse que Julie Christie en son temps, Leto séduit par son aspect de La La Land, toutes proportions gardées, à la soviétique. La musique est bonne, la réalisation survitaminée et le scénario implacable. 2 heures et des poussières de bonheur à taper du pied, s'attendrir et sourire dans ce film en noir et blanc qui passe parfois à la couleur comme pour signifier que la grisaille s'estompe de temps à autre pour céder la place à une euphorie provisoire et mélodique contre laquelle aucun régime répressif ne peut s'opposer.

djams

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 52 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 10/12/2018

Je pense que les bonnes notes du film sont dues au fait que ceux qui vont voir le film aiment déjà le Rock. Ce n'est pas mon cas, j'y suis allée par curiosité. J'ai clairement regretté. Ce film est très long et n'apporte rien de spécial à chaque fois que les personnages s'expriment. Il aurait gagné à être plus court. Mais si ç'avait été un film sur le RNB je n'aurais sûrement pas eu la même opinion...

oldsport

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 23 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 06/12/2018

Le début du film emballe clairement & fait naître un espoir de film pop gentiment conceptuel...Espoir très vite déçu par la faiblesse du script & le manque de charisme des 3 protagonistes principaux dont on a du mal à percevoir les motivations surtout le personnage féminin La dernière bobine en devient franchement pénible car le réalisateur se fout éperdument de savoir comment conclure son histoire Très déçu mais moins que l'autre sensation de Cannes 2018 à savoir Burning (même histoire de trio sur fond d'ennui existentiel)

colombe P.

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 564 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 11/12/2018

Je n'ai pas du tout aimé ce film qui m'a déplu. Il est tout à fait banal, rien d'exceptionnel, c'est absolument barbant tout le long. Tout est plat, terne, triste, d'un grand ennui. Il y a tellement d'autres films beaucoup mieux en ce moment.

francis

Suivre son activité Lire sa critique

2,5Moyen
Publiée le 10/12/2018

Film que j'ai trouvé ennuyeux: trop long, pas assez de musique.Quelques bon points concernant l'atmosphere en urss des années 80 et quelques scènes délirantes.Mais c'est tout.

dominique P.

Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 1 744 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 09/12/2018

Spoiler: Cela fait longtemps que je n'avais pas autant détesté un film. Je me suis ennuyée terriblement tout le long. En fait, je n'ai pas du tout adhéré à l'histoire, au style, à l'ambiance. Toute cette histoire m'a littéralement saoûlée. En plus c'est un noir et blanc (donc pénible) et trop long (2 h 10). Pour moi ce film a été d'un immense ennui et d'une grande pénibilité. Et ce qui ne m'arrive jamais d'habitude : un quart d'heure avant la fin je suis partie, je n'en pouvais plus.

Marclille

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 67 critiques

0,5Nul
Publiée le 08/12/2018

Influencé par les critiques dithyrambiques j'ai été amené à voir ce film. La déception a été majeure. Personnages narcissiques, mauvaise interprétation, vacuité totale des dialogues et du contenu malgré un thème qui aurait dû déboucher sur un film passionnant. Rien n'est bon dans ce film, même le contenu musical. A éviter absolument.

velocio

Suivre son activité 267 abonnés Lire ses 2 006 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 01/12/2018

Il y a 2 ans, on croyait avoir découvert un grand du cinéma. Certes Kirill Serebrennikov avait déjà 47 ans et réalisé plusieurs longs métrages, mais "Le disciple" était le premier à avoir droit à une sortie française et le sujet, très fort, faisait l'objet d'une réalisation parfaitement maîtrisée. Il n'était donc pas surprenant de voir son film suivant, "Leto", sélectionné pour la compétition officielle de Cannes 2018. Déception : ce film sur le rock soviétique est bien loin de tenir les promesses qu'avait fait naître "Le disciple". En fait la prétendue inventivité du film consiste à faire en moins bien ce qu'on trouvait dans les films des Beatles des années 60. Quant à cette musique rock soviétique des années 80, elle est d'une telle médiocrité qu'elle n'aide pas à adhérer au film.

nadège P.

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 374 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 12/12/2018

Au départ, je ne souhaitais pas voir ce film dont le sujet ne me branchait pas du tout. J'ai accompagné un ami qui ne voulait pas aller le voir seul. Et bien ce film m'a ennuyé énormément. Tout m'a profondément agacé et mon ami l'a trouvé très moyen de surcroît.

Pascal

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 28 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 10/12/2018

Leto (l'été) est un film très bien réalisé, l'image en noir et blanc est magnifique et pourtant qui ne convainc pas vraiment. On savait depuis Vaclav Havel, l'importance qu'avaient connue certains groupes de Rock occidentaux pour les esprits d'avant garde qui se trouvaient de l'autre côté du rideau de fer. Cependant ,si des noms comme Velvet underground, Lou Reed, Joy division, Iggy Pop ne signifient rien ou pas grand chose pour vous, il est peu probable que vous trouviez un grand intérêt à ce film. Malheureusement, les personnages principaux, musiciens de rock soviétique, qui ont réellement existés sont inconnus en occident. Peut-être le film , s'il a du succès, permettra t il de les écouter. On regrette que malgré ses qualités, Leto donne l'impression de tourner en rond , sans doute en raison de la faiblesse du scénario. La première partie est sans doute la plus attachante.

Nemesis41118

Suivre son activité Lire sa critique

3,0Pas mal
Publiée le 09/12/2018

Un document intéressant. un scénario indigent. Des effets intéressants. Mais le film est trop long, répétitif... On s'ennuie....

Laurent C.

Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 962 critiques

4,0Très bien
Publiée le 09/12/2018

Leto en russe veut tout simplement dire L’été. Justement, voilà un film absolument novateur dans la forme qui vient raconter l’été d’une nouvelle scène de Rock’n’roll dans l’Union Soviétique des années 80, quelques décennies avant la chute de l’empire communiste. Si des espaces alternatifs se créent sous le manteau des autorités, les organisateurs veillent à ce que les jeunes gens ne dansent pas trop et ne diffusent pas leur attrait pour une musique réputée capitaliste. Pour autant, des disques de tous les chanteurs de la scène New Wave se vendent dans un marché de la contrebande et permettent à des jeunes gens de se rêver dans l’habit de ces chanteurs qui passionnent les foules. « Leto » est un biopic qui réinvente totalement le genre. Car le réalisateur ne cherche pas seulement à retracer l’histoire de ce groupe alternatif, il mêle histoire d’amour et clips musicaux absolument enivrants. En réalité, il s’agit autant d’une comédie musicale que d’une hagiographie d’un groupe de Rock. La mise en scène brille d’une étonnante originalité qui montre un plaisir manifeste du cinéaste à jouer avec les images, les sons et les dialogues.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top