Mon AlloCiné
    La Belle époque
    note moyenne
    4,2
    2026 notes dont 392 critiques
    34% (133 critiques)
    40% (157 critiques)
    12% (48 critiques)
    6% (23 critiques)
    5% (19 critiques)
    3% (12 critiques)
    Votre avis sur La Belle époque ?

    392 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2435 abonnés Lire ses 645 critiques

    2,5
    Publiée le 13 novembre 2019
    « La Belle Époque » a tout de la belle idée sur le papier, pour aboutir à une réalisation plutôt pesante et alambiquée... On replonge ici encore et encore dans un milieu très bourgeois et aisé, sans doute le seul apparemment à pouvoir ressentir et exprimer son malaise existentiel (!), et qui peut en l’occurrence s’offrir le luxe de revivre une période de sa vie, ou de vivre une nouvelle vie, dans l’époque de son choix, décors, scénariste et acteurs compris, et donc presque mieux qu’en vrai, et ceci moyennant une belle enveloppe à la clé évidemment ! On a donc à travers cette histoire au moins le plaisir de se retrouver 45 ans en arrière dans une ambiance fabriquée de carton pâte certes, mais pas si seventies que cela, où curieusement une Renault Dauphine des années 60 surgit à la place de la Renault 5 orange et flashy attendue comme il se doit ! Malgré tout, c’est tout un programme que Victor joué par un Daniel Auteuil déprimé (puis ragaillardi !), auteur de BD vieillissant et mis à la porte par sa femme, psychanalyste et toujours « dans le coup » (Fanny Ardant, hyper branchée et détestable)va lui saisir par dépit ou par défaut. Ceci afin de revivre ses meilleures moments, donc précisément en 1974, ce que son admirateur caché interprété par Guillaume Canet plutôt exacerbé, va suivre de très ou trop près en tant qu’organisateur ! On se plairait à entrer dans cette machine à remonter le temps si au moins on entrait en empathie avec tous ces personnages qui une fois de plus sont dépeints sans trop de finesse, mais plutôt à coups de répliques vachardes assénées à tord et à travers, et dans lesquels on a bien du mal à s’identifier ou à se reconnaître... L’excès se retrouve partout, que ce soit dans les situations tordues, comme dans ces relations d’un cynisme démesuré et même cultivé, embarrassant à la longue. À croire après « Mon chien Stupide », que c’est la seule façon de fonctionner dans certains milieux ! Toute cette ambiance vient donc complètement saborder cette belle idée, qui pourtant en soi promettait une tout aussi belle réflexion sur le temps qui passe, les regrets et toutes les choses aimées ou moins, l’amour et ce que l’on en a fait, gardé ou préservé... Seulement, pour être séduit et se sentir transporté, emballé et pouvoir vibrer, il faut de l’émotion, beaucoup d’émotion, du charme et une grande sensibilité, peut-être juste un regard, un mot bien placé, et quelques silences judicieux ici et là, pour respirer, reprendre son souffle ! Or là, ça remue et ça tempête de partout, et Nicolas Bedos a beau faire du cinéma dans le cinéma, mélanger les sentiments, et jouer sur les transferts et sur le désir, ça ne prend pas ou tout au moins pas assez pour nous étonner ! On s’ennuie plutôt à regarder les caprices de ces gens riches, qui non contents d’avoir eu toutes les chances d’avoir pu mener leur vie avec beaucoup d’aisance et de plaisir. sans gros traumatismes de surcroît, s’offrent les services d’une société aux idées bien juteuses pour vivre ou revivre un instant, telle une expérience insolite... Alors que d’autres moins chanceux, n’ont comme unique choix, que de se battre pour assumer tant bien que mal un quotidien bien moins riche en perspectives, et lui bien réel et palpable ! Et au fond, l’idéal n’est-il pas déjà d’apprécier son univers, d’aimer les siens, de goûter chaque instant présent à fond et de s’accepter même avec ses rides et ses cheveux blancs ? Et donc une démonstration de Nicolas Bedos pas trop convaincante dans sa démarche, mais que ne ferait-on pas quand la vie nous ennuie à ce point ?
    Paul de Pontoise
    Paul de Pontoise

    Suivre son activité 2 abonnés

    2,0
    Publiée le 7 novembre 2019
    Je suis allé à le première séance à Conflans. 10 personnes dans la salle. Bon. Ce film, primé à Cannes avec une quintette de choc : Bedos , Auteuil , Ardant , Canet et Arditi qui prennent beaucoup plaisir à jouer ce film sur la nostalgie . Cette quintette de bons s'amuse s'amuse, malheureusement le spectateur beaucoup moins dont moi qui était venu voir un film sur les années 70. Hélas Bedos résume les 70's à une R16 bondée et à un café aux banquettes enfumées et à des jeunes aux cheveux longs et adeptes de sexe en groupe. Bref le spectateur s'ennuie ,uniquement satisfait d'avoir vu un film original .
    Alvaroh39
    Alvaroh39

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    2,0
    Publiée le 6 novembre 2019
    Moyen. Des longueurs malgré le jeu des acteurs Très déçu par un scénario dont la fin trop prévisible et sans saveur
    cine75
    cine75

    Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 12 novembre 2019
    le premier et dernier tiers sont géniaux, au milieu, on dort.mais quand même un énorme travail d'un fou de cinoche.c'est presque hollywood.la vie est réalité ou cinéma ?qu'en pense Jim Carrey??
    Labaronne
    Labaronne

    Suivre son activité 2 abonnés

    4,5
    Publiée le 7 novembre 2019
    Excellent film d'un Nicolas Bedos. Une belle psychanalyse pour ce dramaturge qui descend encore plus profondément dans l'âme des gens dit ordinaires ! C'est un film d'une grande violence psychologique, d'une grande tendresse cachée, servie par une élégante écriture toute en finesse et drôlerie. Les acteurs sont extraordinaires pour des rôles ciselés. Fanny Ardant a un rôle à la taille de sa démesure. Un scénario très original qui joue de miroir entre miroir, de tiroir à tiroir, c'est à la fois connu presque attendu mais encore et toujours poussé à son paroxysme. Une belle soirée qui bouleverse le spectateur.
    Telbus
    Telbus

    Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 8 novembre 2019
    Très belle performance des acteurs : les « anciens », Auteuil, Ardent, Arditi. A part cela un scénario poussif, beaucoup de vulgarité, d’agressivité gratuite, et pour le spectateur d’ennui. Les personnages ne sont vraiment pas sympathiques, à part le héros principal. Les critiques dithyrambiques des spectateurs sur ce site m’étonnent beaucoup. Allô Ciné deviendrait-il une rampe de lancement commercial ? Allez plutôt voir Martin Eden, belle leçon d’humanité, d’amour.
    Pistache212
    Pistache212

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 7 novembre 2019
    Belle réalisation de Nicolas BEDOS, que pourtant je n'apprécie guère... On est transporté dans cette fiction drôle, émouvante, charmante, originale Se mêlent fiction et réalité avec beaucoup de finesse Les acteurs sont merveilleux Bref, un vrai bon moment d'émotion
    Francis L.
    Francis L.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 5 critiques

    1,0
    Publiée le 7 novembre 2019
    Je suis admiratif des critiques qui réussissent à mettre quatre et cinq étoiles à ce film. Je me suis ennuyé devant autant de scènes répétitives et débiles à aucun moment on imagine quelqu'un payer une prestation aussi couteuse au point de devoir revendre un appartement pour revivre quelques heures qui ont marqué sa vie et puis il y a cette scène finale rejoué à l'identique ou presque. Bref un bon nombre de spectateurs semblaient avoir la même réaction que la mienne sans compter ceux totalement endormis. Bon courage pour les suivants
    Camille P.
    Camille P.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 30 septembre 2019
    Après Monsieur et Madame Adelman sorti en 2016, Nicolas Bedos nous refait goûter les années 70 qu’il semble particulièrement apprécier…et on le comprend ! Victor (Daniel Auteuil), dessinateur désœuvré d’une soixantaine d’années, n’est pas heureux dans son époque marquée par les smartphones, les réseaux sociaux et la cigarette électronique. Son épouse, fatiguée de son taciturne et ennuyeux mari, le chasse du domicile conjugal. Victor se tourne alors vers Antoine, à la tête d’une entreprise qui propose à ses clients de leur faire (re)vivre, à grand renfort de décors de cinéma, comédiens et costumes, n’importe quel moment de la grande histoire (par exemple un dîner avec Marie Antoinette) ou de leur histoire personnelle. Victor choisit le 16 mai 1974, date à laquelle il a rencontré son épouse dans un bistrot lyonnais… On s’amuse des répliques percutantes de Fanny Ardant, spoiler: psychanalyste qui trompe Victor avec l’un de ses patients et ami de son mari. On aime aussi retrouver Guillaume Canet dans le rôle d’un scénariste névrosé spoiler: et caractériel qui veut écrire la vie des autres. Dommage qu’il y ait quelques longueurs et que l’on se perde parfois dans un scénario qui mériterait d’être simplifié. Nicolas Bedos ne joue pas dans ce film qui, selon ses propres dires, est un film personnel inspiré du couple formé par ses parents. Cela donne un sentiment étrange au spectateur qui ne peut pas s’empêcher de rechercher Guy Bedos dans le personnage de Victor et de se questionner sur le choix par Nicolas Bedos de sa compagne Doria Tillier spoiler: pour interpréter le rôle de sa propre mère… Il faudra éviter de telles divagations si l’on ne veut pas avoir mal à la tête, d’autant que le propos du film n’est pas de faire un documentaire sur la famille de son réalisateur mais d’évoquer des thèmes tels que l’usure du couple, la nostalgie et les dérives de l’époque actuelle.
    alice025
    alice025

    Suivre son activité 603 abonnés Lire ses 336 critiques

    4,5
    Publiée le 6 novembre 2019
    Ce film est d'une grande beauté, poétique, drôle et qui nous touchera forcément de près comme de loin. J'ai trouvé l'histoire très originale : pouvoir se replonger dans l'époque ou l'année de son choix, soit pour vivre un moment historique, soit pour tout simplement revivre un moment de notre vie qui nous tient particulièrement à cœur, comme le fait notre protagoniste Victor. Daniel Auteuil incarne ce rôle avec une infinie tendresse, retombant en 1974 avec des yeux ébahis tel un enfant. Tous les rôles apportent du sens et de l'intérêt à l'histoire, que ce soit les principaux comme les secondaires, sans les citer. Parler du temps qui passe est quelque chose qui nous parlera à tous. Nicolas Bedos va ainsi traiter cette usure qui peut survenir dans une relation, en replongeant directement dans une nostalgie bienveillante des débuts, et ainsi faire prendre conscience de ce qui compte réellement. « La Belle Époque » m'a ému jusqu'aux larmes, m'a fait rire avec des dialogues de qualité, et m'a profondément touché, je suis conquise. http:/cinephile-critique.over-blog.com
    Cinemadourg
    Cinemadourg

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,0
    Publiée le 12 octobre 2019
    Deuxième réalisation de Nicolas Bedos et deuxième bonne pioche ! Après "Monsieur & Madame Adelman" sorti en 2017, le fils de Guy nous emporte ici dans un doux rêve nostalgique que l'on pourrait tous faire peut-être un jour : revivre, le temps d'une journée, une époque et un personnage de notre choix. La société proposant ces reconstitutions plus vraies que nature est pilotée par Antoine (Guillaume Canet) et va proposer à Victor (Daniel Auteuil), un dessinateur has-been désabusé et plaqué par sa femme Marianne (Fanny Ardant), de vivre cette expérience totalement insolite. J'ai adoré l'originalité de l'histoire, le casting sublime et le punch d'une réalisation moderne bourrée de moments tendres ou drôles. Un vrai bon moment cinéma ou le plaisir se mêle à une succulente mélancolie pleine de vitamine et de mordant ! Site www.cinemadourg.free.fr
    Mr-ciné
    Mr-ciné

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 28 mai 2019
    Nicolas Bedos a vraiment un don ! Il dirige d’une main de maître Daniel Auteuil, Fanny Ardant, Doria Tillier et Guillaume Canet. Un film original avec une histoire belle et inédite qui nous replonge dans le passé. Les décors sont somptueux et l’idée du scénario très plaisante. Un film drôle et émouvant à voir pour le bonheur de tous !
    bctu
    bctu

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 7 critiques

    5,0
    Publiée le 12 octobre 2019
    Je suis un adepte et un fan de Nicola Bedos j'ai adoré ce film l'histoire est originale les acteurs sont excellents les dialogues sont pertinents, les décors sont très travaillés. Je recommande ce film des deux mains Guy Bedos égal à lui même une écriture travaillée et une mise en scène impeccable.
    Xavier B
    Xavier B

    Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 10 novembre 2019
    L'idee de départ est top, vraiment génial. Mais, malheureusement, ça s'arrête là. Malgré une belle réalisation , une belle photo, de beaux décors et costumes, le scénario et les dialogues ne fonctionnent pas. Et surtout Bedos a commis l'imprudence de copier le "Truman Show" qui fait parti de mes films cultes. Après Copy-Comic, Vas t'on faire "Copy Cinema?". Ou va t il nous la faire à la Gad Elmaleh "Non, non, promis je me suis juste inspiré!!". Franchement Nicolas c'est pas sérieux là.. surtout avec un scénario aussi bancal, si tu pompes les ricains au moins fais le bien quoi... Le jeu d'acteur de Canet sonne toujours aussi faux que le tocsin, et quand à Auteuil, Arditi, et Ardant, les trois A, je leur dirais que "La belle époque" des Truffaut, Sautet, Verneuil, Yves Robert etc, est, je le crains fort, désormais révolue.
    Lucie S
    Lucie S

    Suivre son activité 2 abonnés

    5,0
    Publiée le 8 octobre 2019
    Je viens de passer un moment génial : drôle, émouvant et joué à la perfection par 4 acteurs principaux qu'on adore.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top