Notez des films
Mon AlloCiné
    Joyeuse retraite !
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Joyeuse retraite !" et de son tournage !

    Autodidacte

    Joyeuse retraite ! est le premier long-métrage réalisé par Fabrice Bracq. Il explique au sujet de son parcours : "Je suis un autodidacte, je n’ai pas fait d’école de cinéma et j’ai réalisé mes premiers courts avec des potes et le système D ! J’en ai fait pas mal, jusqu’au moment où j’ai senti qu’il fallait que je m’entoure de professionnels. C’était il y a une dizaine d’années et depuis cette période, j’ai la chance que mes court-métrages soient reconnus et primés dans les festivals du monde entier… A ce jour, j’ai reçu plus de 270 prix internationaux ! Et parmi ces films, il y en a un que j’ai tourné en 2013 avec Michel Cymès et Nicole Ferroni, « Diagnostic », qui a été très remarqué en France. D’ailleurs, j’y fais un clin d’oeil dans le film…"

    Relations familiales

    En tant que jeune père, ce qui a intéressé Fabrice Bracq dans le scénario de Joyeuse retraite ! réside dans le thème des relations entre les enfants qui deviennent parents et leurs propres parents (notamment quand il s’agit de garder les tout-petits). "J’ai été directement confronté à ça et je me suis rendu compte que nos parents n’avaient pas forcément envie de jouer les nounous si souvent que cela ! Mais sur le fond je peux comprendre : à partir d’un certain âge on a aussi sa propre vie et l’envie d’être un peu tranquille. Ça ne veut pas dire qu’ils n’aiment pas leurs petits enfants ! Très vite j’ai vu le potentiel comique de ce sujet intergénérationnel…", confie-t-il.

    Retrouvailles

    Joyeuse retraite ! marque les retrouvailles de Michèle Laroque et Thierry Lhermitte qui s'étaient déjà donné la réplique dans Le Placard et Tango

    Références

    Dès le départ, Fabrice Bracq ne voulait pas se lancer dans une comédie facile, avec des gags et des situations attendues. Son envie était davantage de se diriger vers un film plutôt sophistiqué et assez chic… "Avec humilité évidemment, mes références sont plutôt celles de Blake Edwards ou Ernst Lubitsch. Dans leurs films, ce sont les situations qui priment, pas le gag à tout prix. J’ai donc décidé de privilégier le travail sur mes personnages pour que ce soient eux qui emmènent le spectateur vers un effet comique et pas l’inverse… C’est aussi pour cela que les seconds rôles sont importants", explique le metteur en scène.

    Les enfants

    Pour jouer leurs enfants du couple formé par Thierry Lhermitte et Michèle Laroque, Fabrice Bracq a choisi Nicole Ferroni et Gérémy Crédeville. Il explique à ce sujet : "Nicole comme je vous l’ai dit, je la connaissais déjà et je m’étais toujours dit que je voulais retravailler avec elle. Ce rôle de Cécile, la fille de Marilou et Philippe, me semblait être l’occasion parfaite. Le personnage de Cécile n’est pas drôle en soi ! J’étais certain que Nicole saurait transformer ça en quelque chose d’irrésistible… En revanche, j’ai découvert Gérémy lors du casting où c’est lui qui est sorti du lot pour le rôle du fils. C’est là où j’ai découvert que c’est un comédien qui a déjà une solide expérience en one-man show et il a été parfait."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • J'accuse (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • Joker (2019)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Famille Addams (2019)
    • Chanson Douce (2019)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Midway (2019)
    • Les Éblouis (2019)
    • Toute ressemblance... (2018)
    • Countdown (2019)
    • Gloria Mundi (2019)
    • Last Christmas (2019)
    Back to Top