Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Misérables
    Note moyenne
    4,3
    37 titres de presse
    • 20 Minutes
    • BIBA
    • Cahiers du Cinéma
    • CNews
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • L'Express
    • Marie Claire
    • Ouest France
    • Positif
    • Télé 7 Jours
    • Télé Loisirs
    • Télérama
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • CinemaTeaser
    • Culturebox - France Télévisions
    • Ecran Large
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • Le Monde
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Libération
    • Paris Match
    • Première
    • Rolling Stone
    • Sud Ouest
    • Transfuge
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Critikat.com
    • La Septième Obsession

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    37 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Pour son premier long-métrage, Ladj Ly a réussi un coup de maître.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    BIBA

    par Lili Yubari

    Ce polar sur la colère sociale qui gronde est une bombe.

    Cahiers du Cinéma

    par Stéphane Delorme

    Le premier long métrage de fiction de Ladj Ly est un film urgent, brûlant, bouillonnant, mais aussi un film extrêmement dense qu’il faut déplier.

    CNews

    par La rédaction

    [...] le réalisateur de 39 ans signe une œuvre coup de poing, et rend hommage à ces quartiers où chacun tente de trouver sa place.

    La Croix

    par Jean-Claude Raspiengeas

    Avec cet uppercut, Grand prix du jury au festival de Cannes, Ladj Ly signe une œuvre sidérante, impressionnante de maîtrise et de puissance narrative.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    Voilà comment Les Misérables échappe au manichéisme de bazar : tout le monde se fait déborder, jusqu’à une séquence finale littéralement suffocante. Imparable, disions-nous

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un film choc où, avec une maîtrise impressionnante de la caméra et du rythme, Ladj Ly suit l’éruption en train de naître de ce volcan social où nul n’est totalement coupable ni totalement innocent.

    Le Figaro

    par Eric Neuhoff

    Voici la banlieue comme si vous y étiez, donc comme vous ne l’avez jamais vue.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphane Joby

    Implacable dans son constat et virtuose dans sa forme, à l’image d’un final à couper le souffle, ce film coup de poing mérite d’être vu par le plus grand nombre.

    L'Express

    par Christophe Carrière

    "Les Misérables" n'est pas un pamphlet mais une invitation à réfléchir, doublée d'un état des lieux alarmant.

    Marie Claire

    par Emily Barnett

    C'est régénérant et inattendu.

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Un grand film.

    Positif

    par Franck Garbarz

    Loin des fantasmes, des spéculations ou des diabolisations médiatiques, le regard de Ladj Ly a la force du constat brut, sans filtre, d’une situation désespérée et, pire encore, figée.

    Télé 7 Jours

    par Julien Barcilon

    Un chef-d'oeuvre.

    Télé Loisirs

    par Thomas Colpaert

    Brut, puissant et stylisé, le film, prix du jury à Cannes, est interprété avec intensité.

    Télérama

    par Louis Guichard

    À Montfermeil, la cité des Bosquets s’embrase à la suite d’une bavure policière, filmée par un enfant. Le cinéaste, habitant de ce quartier, transcende le film de banlieue. Magistral.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par A.V.

    Un thriller politique et humaniste sans clichés, sur le fond comme sur la forme. Impressionnant.

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Un film choc et sans concession qui met dos à dos une police dépassée et pétrie de contradiction, et la cité de Montfermeil en Seine-Saint-Denis, fracturée et en manque de repères.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    CinemaTeaser

    par Emmanuelle Spadacenta

    Ladj Ly ne succombe à la spectacularisation de la révolte que pour la dénoncer comme l’ultime constat d’échec. C’est d’un aplomb et d’une maîtrise extraordinaires.

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Jouant d’une caméra inventive, les scènes d’action sont percutantes, avec une tension constante de l’image. Avec "Les Misérables", un cinéaste est né.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Ecran Large

    par Simon Riaux

    Film de genre en ébullition, réquisitoire politique et coup de poing plastique, "Les Misérables" impose Ladj Ly comme un des metteurs en scène les plus prometteurs de son époque.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Un film coup de poing.

    Femme Actuelle

    par Sabrina Nadjar

    A cause du sujet, et de la violence physique et verbale qui occupent l'écran, le film fera parler. Il laisse à penser qu'il faudrait totalement redessiner ces zones, repenser l'espace pour induire d'autres interactions...

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Les Misérables se tient au point de rencontre entre Victor Hugo et Spike Lee.

    Le Point

    par Jean-Luc Wachthausen

    La réalisation est virtuose et le constat sur l'état des lieux, terrible.

    Les Inrockuptibles

    par Jacky Goldberg

    Implacable et précis sur la réalité des violences policières en cité, "Les Misérables" montre dans le même temps l’impossibilité matérielle des forces dites de l’ordre d’exercer leur mission convenablement. Se révèle un jeu où tout le monde perd, où tout le monde est misérable – ce qui n’empêche que certains sont plus coupables que d’autres, Ly est très clair là-dessus.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Humanité

    par Marie José Sirach

    Un portrait sous tension de ces territoires abandonnés où les enfants, aux premières loges, poussent comme ils peuvent.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Libération

    par Luc Chessel

    En situant ses "Misérables" dans la cité des Bosquets, Ladj Ly renouvelle le film de banlieue à travers le regard d’un policier fraîchement débarqué, témoin des rivalités du quartier et des bavures de ses collègues.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Paris Match

    par Yannick Vely

    L'approche documentaire est d'ailleurs le point fort des Misérables. La manière dont il décrit l'environnement corrompu de la cité, dont il présente les différents protagonistes de ce jeu de dupe qui impose un semblant de paix sociale.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Christophe Narbonne

    La dernière demi-heure, la plus dingue, certainement la plus polémique, est une démonstration de force cinématographique (on pense au cinéma viril de Walter Hill) qui restitue avec sauvagerie l’atmosphère de guerre urbaine ressentie lors des émeutes de 2005.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Rolling Stone

    par Sophie Rosemont

    Avec Les Misérables, Ladj Ly signe ici le grand film qu’on attendait depuis La Haine.

    La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Fuyant les caricatures trop faciles, soucieux de ressusciter un univers qu’il connaît sur le bout des doigts et qu’il entend restituer dans toute sa palette de personnages et d’émotions contraires, Ladj Ly bâtit une fiction au lyrisme sourd, à mi-chemin d’une chronique policière et d’une tragédie moderne.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    Transfuge

    par Frédéric Mercier

    Malgré des maladresses (notamment dans l’enchaînement des situations, souvent artificiel et le jeu de certains comédiens, parfois caricatural), le résultat détonne par son ambition, sa forme et son discours.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    On se souviendra moins de son trio de flics et de leurs dialogues souvent démonstratifs que de ce qui se joue à la périphérie à travers deux personnages à peine sortis de l’enfance : un gavroche métisse virant black bloc christique et un binoclard solitaire qui balade son drone-caméra entre les barres HLM.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Gaël Reyre

    Ladj Ly signe un film honnête et efficace mais un peu superficiel dans son traitement des personnages.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Critikat.com

    par Josué Morel

    Indéniablement, il manque quelque chose aux Misérables pour livrer une réflexion qui parviendrait à tenir sa complexité et à construire un regard nuancé sans passer par un aplanissement généralisé. Mais il faut reconnaître aussi qu’on n’attendait pas que le film soulève autant de beaux problèmes.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Septième Obsession

    par Alexandre Jourdain

    Le baptême du feu de Ladj Ly, malgré son ouverture réussie, ne peut aujourd’hui prétendre incarner l’onde de choc de "La Haine" (Mathieu Kassovitz, 1995).

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top