Mon AlloCiné
2001 : l'odyssée de l'espace
note moyenne
4,0
16970 notes dont 1256 critiques
56% (709 critiques)
15% (184 critiques)
6% (77 critiques)
9% (116 critiques)
7% (87 critiques)
7% (83 critiques)
Votre avis sur 2001 : l'odyssée de l'espace ?

1256 critiques spectateurs

Jerem69tt

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 287 critiques

1,0
Publiée le 22/06/2013
Je crois que je n’avais encore jamais vu un film aussi chiant, soporifique et mou. C’est même pas mou, niveau vitesse on tend vers zéro, on tend vers le néant. Il ne se passe rien, c’est d’un ennui mortel. A mon avis, ce film peut faire endormir n’importe qui même celui qui vient de prendre un dose de cannabis dans son café en buvant du Red Bull. Voilà 2h qui n’ont pas servi à rien, on commence parfaitement la nuit, on se met dans les bonnes conditions. Plus sérieusement, ce film est vraiment mais vraiment trop ennuyant. J’en avais entendu parler comme un bon film de SF, une référence même, vu sa date, mais quand je vois ça, c’est pas possible, on parle pas du même film ! 2001 : L’odyssée de l’espace est vraiment vide. Cela commence par 5 minutes de noir total (non je déconne pas) puis 15 minutes sans aucune parole (oui j’ai bien regardé) juste des singes, déjà là, c’était dur. Et quand enfin on pense rentrer dans le film, c’est un faux espoir. C’est presque un film au ralenti. C’est beaucoup beaucoup trop mou. De plus, je n’ai même pas réussi à comprendre l’histoire avec le monolithe. En même temps, c’est tellement monotone qu’on a vraiment du mal à suivre. Je ne comprends vraiment pas l’engouement autour de ce film (ok c’est bien pour son âge mais ça devait être lent à l’époque aussi non ?). De plus les effets spéciaux vieillissent au regard des nouvelles technologies. Ce film n’a vraiment rien pour lui. Oh si, il a exceptionnel don d’endormir son spectateur. C’est déjà pas mal. Franchement il est surnoté.
Truman.

Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 1 349 critiques

4,5
Publiée le 20/02/2013
2001 l'odysée de l'espace film culte et inoubliable de Stanley Kubrick , visuellement magnifique où chaque plan est techniquement parfait , le film n'a pas prit une seul ride esthétiquement parlant , une réussite comme jamais vu ! Les longueurs et la lenteur du film ne plaira pas a tous mais ce film est a voir au moins une fois dans sa vie vraiment culte tout simplement
Verte.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

4,0
Publiée le 21/03/2005
Quel ennui! Quelle déception!! Interminables plans (vaisseaux spaciaux de toutes sortes évoluants dans l'espace) que seule la musique anime...un suspense (ah, ça oui, on l'attend, la chute!) qui débouche sur rien. Question métaphysique, ça m'a surtout évoqué ces images aléatoires qui bougent et changent de couleur sur certains lecteurs virtuels de musique...très pénible! Il y a quelques belles séquences, mais ça tiendrait dans une demie heure à tout casser. Si vous voulez de la SF qui donne à penser, regardez plutôt La Jetée de Chris MARKER (1961)! J'avais aimé Orange mécanique, mais l'Odyssée de l'espace, je n'oserais le conseiller à aucun de mes amis! Je décide d'éditer cette critique qui est bien virulente! Car malgré tous les défauts que j'ai pu trouver à ce film à l'époque je constate que c'est bien un film qui reste. Et un film qui reste vaut la peine d'être regardé.
Jey B.

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

0,5
Publiée le 24/02/2016
Je suis surpris. Je comprends le film, là où Kubrick veut en venir, et j'adore la qualité technique pour cette époque. Mais si la forme me plaît, le fond me fait fuir ! C'est long, et je cherche encore l'intérêt cinématographique des plans qui durent plusieurs minutes... Autant les passages sans images avec la musique je peux comprendre et l'accepter. Mais rester plusieurs minutes sur des scènes futiles de déplacements lents dans l'espace qui n'ont aucun intérêt artistique, c'est une erreur professionnel que les fans ne veulent pas accepter. Outre les quelques dialogues intéressants (trop peu nombreux à mon goût), on s'ennuie terriblement. J'aurais aimé plus de clarté sur le but de ce voyage et plus de profondeur dans la place de l'intelligence artificielle. Il y avait plus de matière à développer à ce sujet, autrement, que part un voyage qui arrive par pur hasard en plein film, quand on ne s'y attend pas, et sans lien direct avec les scènes précédentes. Je pourrais parler encore et encore de tous les défauts de ce film mais je préfère laisser les futurs "clients" les découvrir par eux"mêmes. À mon sens, Kubrick était plutôt en train d'expérimenter la SF que de créer une oeuvre de SF. Concernant un passage en particulier, quand l'un des spationautes sort dans l'espace, on l'entend respirer durant toute la sortie, alors même que le plan n'est pas à la première personne: une erreur (intentionnelle ou non) qui fait tâche... Bref, ceux qui n'ont pas l'habitude de regarder de vieux films, passez votre chemin, vous ne dépasserez pas les 40 min de visionnage. Ceux qui aiment la SF et qui n'ont pas froid aux yeux, vous pouvez y aller en vous disant que vous ne mourrez pas bête. Toujours est-il que c'est de loin l'un des pires films que j'aurai vu, et c'est bien dommage. On entend trop de pseudo intellectuels qui prétendent avoir le monopoles de l'art, nous narrer les vertus de ce film (chef-d'oeuvre ?). Raté ! Je vais me mettre un mémo pour ne pas oublier de ne pas le revoir dans 20 ans.
yoyoseb

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 66 critiques

4,0
Publiée le 11/06/2015
Libre à chacun d'avoir les interprétations métaphysico-philosophiques de la fin du film. Quoiqu'il en soit, c'est captivant de bout en bout, révolutionnaire pour l'époque et remarquablement filmé.
hdfreferfr

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 46 critiques

5,0
Publiée le 14/06/2013
Après une lente mise en place sur le thème "Dawn of Man" où les singes découvrent la violence sur le fond de la musique de Strauss, le film prend son envol, filmant les vaisseaux comme des monstres silencieux, car comme 95% du film se passe dans l'espace, il n'y a pas de son, même si nombreux sont les passages dans le vaisseau spatial ! Le film de Kubrick est une réussite d'une force presque expérimentale, où tout, absolument tout est sujet de mystère et de doute ! Avec, en première place, le monolithe noir, tel un rosebud de space opéra ! Star Wars peut aller se rhabiller, place à 2001 ! Et le final, entre abstraction et...pop-art, oh my god !
moonboots

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 298 critiques

5,0
Publiée le 15/07/2009
Comme quoi le risque paye : lenteur, scénario abscons, musique d'avant-garde... Génial. Un film métaphysique que je n'ai toujours pas compris après plusieurs visionnages, mais peu importe, il est extraordinaire. Le seul bon film de Kubrick à mon sens, et un chef d'œuvre.
fandecaoch

Suivre son activité 360 abonnés Lire ses 2 228 critiques

5,0
Publiée le 05/06/2011
2001 : l'odyssée de l'espace est une expérience visuel des plus magnifique que j'ai pu voire au cinéma . Un chef oeuvre signé Stanley kubrick . Une véritable claque j'ai eu en regardant ce film . Chaque plan , chaque music , chaque décor sont présente pour vous éveillé chaque sens . Et aussi le coté très mysterieux du film vient s'ajoute a la perfection du film et libre a vous d'interprété le film . Il y a pas de mot pour décrire le film , il y a que a regardé et a écoute le film . Un pur chef oeuvre .
dominiquewolf

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 31 critiques

0,5
Publiée le 13/05/2018
Nul, ennuyeux, long, pénible.., on ne comprend rien, mais il n’y a sans doute rien à comprendre...inutile de se prendre la tête donc, passons notre chemin.
Saint-Kubrick

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 21 critiques

5,0
Publiée le 24/02/2013
On déteste ou on adore. Moi j'ai adoré. 2001 est mon film préféré. Sans doute le plus grand film de tout les temps. Merci Mr Kubrick.
Nyns

Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 749 critiques

5,0
Publiée le 16/06/2017
Pauvre Stanley Kubrick quand même... lui qui était le visionnaire, il n'a même pas pu dépasser ce XXe siècle qui lui est si redevable. Décédé en 1999, à deux doigts de constater par lui-même que l'année 2001 fut bien fade comparée à l'étendue de l'aura de son film éponyme sur le cinéma (mais je pense qu'il était bien au dessus de tout ça). Bon il a pu quand même se rendre compte vers la fin qu'il a été un peu trop ambitieux sur l'avancé de l'aéronautique... Normal. C'était l'effet années 60, et des 30 glorieuses . Dur dur de critiquer 2001, une œuvre qui a beaucoup divisée à sa sortie, mais qui aujourd'hui est (heureusement) majoritairement considéré comme un chef-d’œuvre incommensurable . Déjà il convient de le regarder plus d'une fois, car le premier visionnage est franchement déconcertant. Il serait très facile de nos jours ou tout va vite, qu'un visionnage hasardeux se révèle une véritable torture tant le film possède d'énorme longueurs répétitives et assommantes pour une fin de journée de dur labeur. Aïe. En réalité mes amis ces longueurs servent le propos et leurs effets font partie intégrantes de l'expérience 2001. Donc on se prépare, on se met dans le noir intégral (très important / sachez que c'est un de ces films qui ont été réfléchis pour les salles obscures), on libère son esprit, met son smartphone dans une autre pièce et... C'est parti. Le film se divise en trois parties, la première semble indépendante mis à part le fameux lien du monolithe noir. Pourtant c'est en faisant l'analyse de 2001 que l'on comprend la conséquence de la première partie sur la deuxième, puis la troisième. Notons que Kubrick n'ayant pas donné d'explications à son délire métaphysique, il convient de se faire son propre avis. Voici le mien qui ne vaut sûrement qu'un avis parmi tant d'autres :Spoiler: Kubrick dresse un portrait désarmant sur la race humaine, qu'il considère comme auto-destructive. Et c'est pas peu dire qu'il était visionnaire... le monolithe symbolise pour moi la menace qui plane sur l'humanité, comme un avertissement. Une sorte de totem de la déshumanisation . Dans l'aube de l'humanité, la rencontre des primates avec le monolithe découle sur l'invention de l'arme pour se nourrir dans un premier temps puis pour vaincre l'autre « groupe » d'individu de la même race par la violence. D'ailleurs quand le singe saisit l'os qui lui servira à des desseins funestes, et que la musique mythique de l'intro retenti, on aperçoit en un éclair menaçant le monolithe inséré dans un montage rapide. A partir de là le reste s'explique facilement. Quand on retrouve le monolithe à notre époque, la menace est sous-jacente puisque la mission Jupiter qui a lieu 18 mois plus tard offrira la prise de pouvoir de la machine sur l'homme avec ce bon vieux Hall dit « la lumière rouge circulaire », qui malgré qu'il fut programmé et inventé par l'homme décide délibérément de détruire ce dernier. Les créations de l'homme le mène à sa perte. Par contre pour la fin, ce n'est pas fixe dans ma tête, c'est d'ailleurs c'est la partie la plus valeureuse pour Kubrick qui offre carrément une sorte de renaissance à l'humanité. Enfin elle achève bien dans tous les sens du terme.Je ne parle même pas du budget monstre et du fait que le film était si réaliste pour l'époque, un soucis du détail perfectionniste qui permet d'ailleurs aujourd'hui encore de regarder 2001 une œuvre de Science-Fiction des années 60 (des années 60 mince quand même!!!!), sans avoir l'impression de déterrer un fossile cinématographique. Donc merci pour la persévérance, pour tout. Et pour la musique.... Alala quelle musique !Tout le monde connaît l'introduction de 2001 sans forcément connaître le film, elle est mythique à elle-seule et annonce bien la couleur. J'imagine les frissons des spectateurs qui ont du découvrir ce film dans les salles à l'époque, bande de veinards. Mis à part le Danube bleu plutôt synonyme de légèreté et d'insouciance (c'est voulu hein), la bande-son participe activement au côté angoissant du visionnage. Pas forcément que la musique d'ailleurs, si je vous dis respiration vous comprendrez (encore un détail qui prend tout son sens après le premier visionnage). Bref, il y a tellement à dire. Peut-on parler « d'apprécier » une œuvre telle que 2001 au point de se le faire de temps en temps comme un bon indispensable de cinéphile qui se respecte? Pas vraiment, 2001 n'est pas de ceux là. Il est comme son créateur en grande partie insondable et inaccessible (malgré que beaucoup plus que certains délires de réalisateurs actuels - petite pensée amicale pour Terrence Malick). Mais pour tout ce que la Science-Fiction lui doit alors qu'on ne l'ignore encore avant de l'avoir vu il serait bien dommage de passer à côté de ce monument du 7ème art.
Fabien S.

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 770 critiques

5,0
Publiée le 26/02/2017
Un chef d'œuvre de science-fiction . L'un des meilleurs films du légendaire réalisateur Stanley Kubrick . Un film futuriste brillant, spectaculaire et visionnaire . Les scènes dans l'espace sont extraordinaires. L'effrayant supercalculateur HAL 9000 doté de l'intelligence artificielle qui commet un dysfonctionnement dans la navette spatiale.
David G.

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 359 critiques

5,0
Publiée le 02/06/2014
Une œuvre de science-fiction prenante et intelligente, métaphore de l’espèce humaine, à la mise en scène envoûtante et captivante, appuyé par de somptueux décors. La plastique du film est magnifique et riche en détails.
Hadrien B.

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 26 critiques

5,0
Publiée le 27/05/2014
VIVE KUBRICK ! Orange mécanique, Full métal jacket, Shining, Barry lyndon et d'autres encore... Trop de chef d'oeuvre pour un seul homme. Un vrai visionnaire comme tellement d'autres, en avance sur son temps.
Claire M.

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 29 critiques

5,0
Publiée le 17/02/2014
Qui oserais sur cette terre contredire cette affirmation de dire que notre cher Stanley Kubrick n'est pas un génie !!?? Parce-que c'est ce qu'il est, un génie, pure et simple et c'est triste que de nos jours peu de cinéaste lui arrive à la cheville (personne ne lui arrive à la cheville, c'est une évidence ). J'ai été poussée par mon père de voir ce film et je croyais m'endormir... sauf que non ! J'ai tellement été fascinée et attirée par cet étrange monolithe noir que je n'ai pas une seule seconde voulu bouger de mon canapé (même pas pour manger du chocolat) Bref... j'ai totalement été hypnotisée par ce récit implacablement froid avec ses défilés d'images insensé défilant toute vitesse jusqu'à vous rendre dément ! Et la musique bordel... la musique; rien que pour voir le singes s'exciter devant le monolithe noir ce film vaut le détour et je ne parle même pas de la réflexion philosophique qui se cache derrière (j'en parle pas parce-que j'ai rien capté à la fin...). Je ne sais pas si Arthur C. Clarke aurait été content de cette adaptation de son plus fidèle roman (mais au pire on s'en fout puisque ce film est un putain de chef d'oeuvre) ! J'oubliais Hal aussi.... Ah... cette oeil rouge..!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top