Notez des films
Mon AlloCiné
    Scarface
    note moyenne
    4,0
    3958 notes dont 132 critiques
    répartition des 132 critiques par note
    52 critiques
    52 critiques
    21 critiques
    6 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Scarface ?

    132 critiques spectateurs

    cinema48
    cinema48

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 143 critiques

    5,0
    Publiée le 12 juin 2010
    Tony Montana!rien que le nom,je reviens des années en arrière....quel film!!!un chef-d'oeuvre marqué à jamais dans ma mémoire..un film ultra violent,bien sur,mais ce film montre que ce n'est pas d'être en haut,le plus dur,mais c'est d'y rester!...
    Nico G
    Nico G

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 56 critiques

    4,5
    Publiée le 15 novembre 2009
    tout simplement excelent j'avait vu il y a bien longtemps la version de Brian De Palma qui est devenue culte pour toute une generation mais je voulait voir celui ci car étant l'originale je trouvai cela interessant. et ca n'a pas raté un film a l'ancienne (normal me direz vous) mais avec un rythme soutenue et un scenario en beton. si vous n'avez vu que tony montana monté son buisnesse dans la drogue rejoignez tony camonte dans ces aventure pour controler le commerce d'alcool.
    Br@ko
    Br@ko

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 23 critiques

    5,0
    Publiée le 3 juin 2011
    Sûrement un des meilleurs films de Howard Hawks plans de caméras impeccables acteurs magnifique donc film Magnifique
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 040 critiques

    5,0
    Publiée le 17 août 2016
    Chef-d'œuvre du film de gangster, le Scarface de Howard Hawks – Brian De Palma en fit un célèbre remake avec Al Pacino dans le rôle-titre, moins centré sur les relations familiales troubles entretenues par le personnage principal que dans cette version de 1932 – est un délice absolu de vice et de violence. La mise en scène est magnifique d'intelligence, le film est souvent drôle, et l'acteur Paul Muni est simplement éblouissant de par sa folie totale. Absolument superbe.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 21 septembre 2012
    véritable joyaux du film de gangster le scarface Howard hawks restera a jamais l'un des meilleur film de gangster un classique a voir et a revoir.
    ferdinand
    ferdinand

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 445 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    C'est bien sûr un chef d'oeuvre, et historiquement (1932) le presque début d'une longue lignée, mais, ayant couru à l'annonce d'une copie neuve, quelle déception : l'image est presque constamment floue, les contrastes inexistants, on nage dans le grisâtre. Je serais curieux d'avoir l'avis du responsable de ces salles, qui nous a habitué (cf La comtesse aux pieds nus, ou Les quatre cavaliers etc. à des "copies neuves" d'une tout autre qualité.
    warren
    warren

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 377 critiques

    3,5
    Publiée le 3 août 2010
    Un film de gangster efficace et brutal, avec une bonne mise en scène qui joue bien avec la lumière et un Paul Muni charismatique.
    salm360
    salm360

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 340 critiques

    3,0
    Publiée le 7 août 2010
    Un bon film de gangster, efficace et bien réalisé.Les acteurs jouent plutôt bien et Paul Muni est convaincant, tout comme les scènes d'actions, excellentes pour l'époque.Moins marquant que le remake de De Palma, Scarface de Howard Hawks fut quand même un film précurseur, pas un indispensable, juste un film à voir ne serait-ce que pour la culture.
    peter W.
    peter W.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 1 137 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mars 2018
    La sortie du film coïncide avec la chute de Al Capone alors que le scénario s'inspire de manière à peine voilé au roi de la pègre en le ridiculisant quelque peu et qu'il met en cause directement les autorités pour leurs manques de résultats. Opportunisme ou film engagé rattrapé par l'histoire en tout cas il n'a pas grand chose à envier aux films modernes. Un film si marquant que les truands de l'époque se sont inspirés des tenus portées dans le film.
    Death_Metallus
    Death_Metallus

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 417 critiques

    3,0
    Publiée le 18 mai 2011
    Scarface constitue probablement le premier grand classique des films de gangsters. La violence est assez crue pour l'époque, le langage est également assez moderne et c'est probablement ce qui l'a démarqué de ses contemporains. Si on le compare à son remake de Brian De Palma, l'histoire ne diffère pas beaucoup mais le style est assez différent.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 31 octobre 2010
    Sortis en 1932, l’œuvre d’Howard Hawks à su résister aux assauts du temps. Inspiré de l’histoire d’Al Capone au temps de la prohibition, l’histoire relate l’ascension puis la chute d’un truand d’origine Italienne, Tony Camonte. Qui trouve en Paul Muni un interprète convaincant. La réalisation caractéristique de son époque se révèle d’une effroyable efficacité qui n’a rien à envier aux productions moderne. Au contraire elle nous gratifie de plusieurs scènes magistrales. On citera la scène d’ouverture ou encore celle du massacre de la saint valentin, ou Hawks excelle dans la maitrise des ombres et éclairages. Condensant un nombre conséquents de scènes d’action, « Scarface » trouve constamment son rythme variant fusillades et scènes bavardes. L’effet est saisissant, Hawks gardant constamment l’attention de son spectateur. Presque soixante dix ans après, très peu de reproches sont à faire. Hormis et ce n’est pas négligeable, la discrétion de l’ampleur de l’ascension et de la chute de Tony Camonte. Alors que l’histoire s’inspire d’une figure légendaire du banditisme, « Scarface » néglige la dimension quasi mythologique de son personnage. Il est vrai qu’en 1h36 difficile de développer une véritable fresque. D’autant que des procédés (astucieux) visent à réduire la durée de la narration , tel le défilement d’une page de calendrier sous le bruit d’arme à feu pour symboliser les faits d’armes des truands. C’est ce manque d’ampleur qui empêche le film d’Hawks de rivaliser avec des œuvres comme « Les Affranchis » de Scorsese retranscrivant de façon plus convaincante l’aspect fresque. Enfin, cette cicatrice n’empêche pas de profiter pleinement du vrais visage de Scarface, celui d’un bon film.
    Matis H.
    Matis H.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 163 critiques

    4,0
    Publiée le 11 août 2016
    De Hawks, je n'avais vu que "The Big Sleep" un, incroyable, film noir, doté d'une mise en scène magnifique. Et Scarface semblait tout aussi intéressant, bien que la version de DePalma m'avait globalement laissé de marbre malgré ses qualités évidentes. Une fois le métrage terminé, il est indéniable que l'oeuvre créatrice est au dessus de la copie, et il semble impossible d'analyser l'un sans parler de l'autre. Bien que la mise en scène de DePalma soit très personnelle, celle de Hawks est d'une beauté stupéfiante, et cela dès la première scène, un magnifique plan-séquence qui fait tout comprendre au spectateur en quelques minutes. Hawks arrive à rendre l'évolution dans les conflits, d'autorité ou amoureux, de manière visuelle et physique, à l'image du repas entre Tony, Lovo et Poppy, où Tony prend de plus en plus de place dans le cadre et lorsque que les deux hommes proposent du feu à Poppy elle se retrouve à devoir choisir, c'est vraiment très beau. Il y a aussi le motif de la croix qui annonce la mort, qui sera reprise de la même manière dans Vertigo de Hitchcock et The Departed de Scorsese, qui donne au film un ton fataliste. L'écriture, bien que souffrant de quelques faiblesses, est excellente. Le carton qui ouvre le film est peut-être superflu, mais annonce clairement la volonté du film : faire réagir le gouvernement et la population sur la criminalité, mais aussi sur sa sacralisation par les médias. Le personnage de Tony Camonte, interprété par un Paul Muni hallucinant, fascine durant tout le métrage par son aura et sa démence. Toutefois le film n'est pas exempt de défauts, sa limite la plus évidente étant son affrontement assez basique truands/flics qui, bien que non manichéen, se révèle sans grand intérêt. Certains personnages quand à eux sont maladroits, à l'image du simplet ou de la mère. La relation entre la soeur de Tony et ce dernier aurait mérité d'être plus développé, tant l'alchimie fonctionne parfaitement, et nous présente une autre facette du truand. Le Scarface de Hawks s'impose donc en tant qu'oeuvre fondatrice, à la beauté formelle incroyable et au personnage principal fascinant, le métrage questionne sur l'idéalisation morbide des criminels et offre un portrait moral intelligent. Le film souffre de quelques défauts mais pas suffisamment pour remettre en cause son statut de classique et d'oeuvre incontournable.
    Marco-cine
    Marco-cine

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 285 critiques

    4,0
    Publiée le 6 août 2011
    "Scarface" c'est surtout le surnom de Al Capone célèbre mafieux du xx ème siècle. Howard Hawks va librement s'en inspirer et ainsi réaliser un des films les plus connus en matière de gangster. Il faut dire qu'il fait fort : tout d'abord le noir/blanc involontaire voyait l'époque (1932) qui ajoute quelque chose d'authentique. En deuxième temps la dégaine de Paul Muni qui campe le personnage de Tony Camonte d'un charisme épatant. Et dans un troisième temps les scènes de fusillades ( tournées avec des balles réels ! ) sont dignes d'un "Public Enemies" de Michael Mann. On pourrait limite croire , à des reconstitutions de faits réels ( les attaques de bar dans les voitures à l'aide des thompson 1928 alors que règne la prohibition ) doublé d'un biopic tellement , Paul Muni possède les caractéristiques type de Al Capone. Ajouter à cela la sœur surprotégée par son frère l'interdisant même à sortir avec des hommes ( idée par ailleurs qui sera reprise dans le Scarface de Brian De Palma ( 1983 ).
    Bcar
    Bcar

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 117 critiques

    5,0
    Publiée le 27 août 2010
    Un mythe moderne vu par le génial Howard Hawks et produit par le fantasque Howard Hugues cela donne un chef d’œuvre d’une grande force. Un scénario novateur pour l’époque au service de la dénonciation du grand banditisme. Paul Muni est parfait en mec totalement sur de lui et qui ne veut être soumis à personne. Ce film qui eu à affronter de nombreuses obstacles pour éviter la censure n’est finalement pas la version voulut pas hawks. Mais quoi qu’il en soit c’est une œuvre forte, réaliste et source d’inspiration pour les nombreux films de gangsters qui ont suivis…
    French-Tarantino
    French-Tarantino

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 61 critiques

    5,0
    Publiée le 3 janvier 2007
    Maintenant que je l'ai en fin vu, je peux dire que Scarface est réellement le modèle type du film de gangsters. En effet, en tournant ce film en 1931, Howard Hawks a inventer le genre qui sert de base a tout les films de gangsters de nos jours que ce soit les films de Scorsese, De Palma, Coppola,Melville,Leone, Kitano... Mais revenons au film, c'est l'histoire d'un immigré italien inspiré d'Al Capone qui ce fait sa place dans le monde de la pègre en pleine prohibition à "coup de feu", de son ascension jusqu'à sa chute. Les interprètes sont géniaux, Paul Muni qui joue un personnage de gangster névrosé accro à sa mitraillette, George Raft avec son légendaire jeu avec la pièce... La réalisation symbolique de Hawks fait de Scarface un film inoubliable!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top