Mon Allociné
Scarface
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Scarface
Date de reprise 16 avril 2014 - Version restaurée
Date de sortie 17 février 1933 (1h 30min)
Avec Paul Muni, Ann Dvorak, Karen Morley plus
Genres Policier, Drame
Nationalité Américain
Bande annonce Séances (0)
Presse 5,0 2 critiques
Spectateurs 4,02600 notes dont 134 critiques

Synopsis et détails

Chicago, au temps de la prohibition. Un petit malfrat, l'ambitieux Tony Camonte, tue son patron et devient le garde du corps de Lovo, chef du gang rival. Amoureux de Poppy, la petite amie de Lovo, il veille jalousement sur sa soeur Cesca, lui interdisant toute liaison sentimentale. Avec son complice Guido Rinaldo, Tony prend peu à peu le pouvoir au sein du gang de Lovo.
Distributeur -
Voir les infos techniques
Année de production 1932
Date de sortie DVD 26/02/2008
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 12 anecdotes
Budget -
Date de reprise 16/04/2014
Langues Anglais
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 3915

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Scarface (DVD)
Date de sortie : mardi 26 février 2008
neuf à partir de 10.79 €
Scarface (DVD)
Date de sortie : mercredi 23 janvier 2008
neuf à partir de 11.56 €
Scarface - Coffret Collector - Édition limitée (DVD)
Date de sortie : mardi 6 décembre 2005
neuf à partir de 133.00 €
Voir toutes les offres DVD-BR
<strong>Scarface</strong> Bande-annonce VO 2:38

Acteurs et actrices

Paul Muni
Paul Muni
Rôle : Tony Camonte
Ann Dvorak
Ann Dvorak
Rôle : Cesca Camonte
Karen Morley
Karen Morley
Rôle : Poppy
George Raft
George Raft
Rôle : Guino Rinaldo
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Le Figaro
  • Zurban
2 articles de presse

Critiques Spectateurs

puce6386
Critique positive la plus utile

par puce6386, le 01/02/2014

4,5Excellent

Un film de 1932, violent, vrombissant et virevoltant, qui nous plonge à l'époque de la Prohibition des années 1920, à Chicago,... Lire la suite

brunoboidin59
Critique négative la plus utile

par brunoboidin59, le 13/06/2010

2,0Pas terrible

le film scarface de 1932 est un film qui a mal vieillit!!! Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
43% 58 critiques 38% 51 critiques 13% 17 critiques 5% 7 critiques 0% 0 critique 1% 1 critique
134 Critiques Spectateurs

Photos

13 Photos

Secrets de tournage

Aux origines du film

Dans le livre de Joseph McBride Hawks par Hawks, le réalisateur revient sur la genèse du projet, expliquant que c'est l'histoire d'Al Capone qui l'a inspiré : "Je voulais que Ben Hecht [fameux scénariste hollywoodien, qui, ayant commença sa carrière comme reporter à Chicago, connaît bien le thème du gangstérisme] écrive là-dessus. Il m'a dit : "Bien sûr, que veux-tu faire ? - Un film de gangsters - Seigneur, s'est-il écrié, tu ne vas pas faire un de ces machins-là !" J'ai dit : "Ecoute, j'ai l'impression que la famille Borgia est toujours vivante et qu'elle habite maintenant à Chicago. Tu vois, notre Borgia s'appelle Al Capone, et sa soeur se livre aux mêmes pratiques incestueuses que Lucrèce Borgia." Et Hecht a lancé : "Eh bien, commençons dès demain." Nous avons écrit le scénario en onze jours. Un jeune reporter, John Lee Mahin, a travaillé dessus et a eu quelques bonnes idées. Nous savions exactement ce que nous voulions. L'histoire originale comportait deux frères. Dans le scénario, il n'y avait pas de frères."

Scarface et la censure

La censure donnera du fil à retordre à Hawks, qui aborde dans Scarface un sujet brûlant. Un autre film de gangsters devenu mythique, L'Ennemi public de William Wellman, sorti quelques mois plus tôt, avait dû être amputé d'environ une demi-heure dans certains états. Production indépendante, Scarface est tourné en 1931, mais mettra près d'un an à trouver le chemin des salles de cinéma, en raison des pressions exercées sur le réalisateur et son producteur, le milliardaire Howard Hughes, par Will Hays, président de la MPPDA (Motion Picture Producers and Distributors of America) et auteur du code qui porte son nom -écrit en 1931, mais qui ne sera appliqué qu'en 1934. Fait rarissime, le film sortira d'abord dans la Nouvelle-Orleans, et seulement après dans les grandes villes, en 1932. Les deux Howard devront accepter de procéder à quelques modifications. Tout d'abord, il leur faut donner au film un nouveau titre : Scarface, The shame of a nation (Scarface, la honte d'une nation). Ensuite, ils doivent ajouter au début du film un texte précisant que ce film est une condamnation, et non une apologie du gangstérisme, et une scène dans laquelle un patron de presse prononce un discours moralisateur. La fin du film (celle que nous connaissons aujourd'hui, avec Camonte à terre, sous une publicité qui indique "The world is yours") ne satisfait pas non plus les censeurs, qui exigent qu'une nouvelle conclusion soit tournée : dans cette version Camonte est arrêté et condamné, puis le juge lit la sentence, qui prévoit que le gangster sera pendu. Le film s'achève sur un plan de Scarface, une cagoule sur la tête.
12 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1932, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1932.

Commentaires

  • Syoul33

    Et bien je doute qu'il soit meilleur que celui interprété par Al Pacino comme le disent certains, car la durée de ce Scarface de Howard Hawks (un réalisateur honorable bien entendu) est beaucoup trop court à mon goût, surtout pour ce genre de films... Mais bon je verrai bien =)

  • Bcar

    Tu parles avant de connaitre, pas bien. Le Scarface de Hawks malgré son age garde un impact incroyable, un immense chef d'oeuvre pour moi.

  • bidulle3


    [quote](un réalisateur honorable bien entendu)[/quote]

    pauvre fou :lol:

  • Montana-5993

    Ca y est je l'ai vus et vraiment, il est super. Ca ne vaut pas la remake mais vraiment ce film est très bon. J'ai eu un peu de mal à m'y mettre dedans mais au final j'ai passé un très grand moment.

  • Gian Amaddeo

    Brian DePalma n'a pas tué le mythe !

  • Aladdyen

    un film qui n'a paris une ride (ou presque) ! et dire qu'il est sorti en 32...magistral

  • superboubouge

    ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...

  • Syoul33

    Gian Amaddeo : Ben c'était pas du tout le but en même temps u_u Par contre il a créé un autre mythe similaire ;) Et puis bon il a pas "tué" le mythe mais si je regarde les choses comme toi, il lui a quand même mis une bonne branlée il faut dire ce qui est.

  • Syoul33

    Bcar : Oula désolé du retard ça fait plus de deux ton post et je ne l'ai vu que maintenant, ben j'ai pu le voir et j'ai aimé naturellement, mais si je dois comparer avec le nouveau, je préfère largement le nouveau ^^'

    bidulle3 : "pauvre fou" =O ! Howard Hawks n'est pas honorable selon toi ?? Si c'est pour ça ton post et bien c'est toi le maso :p

  • Docteur Jivago

    On comprend pourquoi le remake de De Palma (pourtant bon) n'a jamais fait d'ombre à ce film.

  • fabrobinet

    Je viens de découvrir ce film et je suis tout à fait d'accord avec vous. En fait ça désacralise un peu le film de De Palma.

  • Docteur Jivago

    Oui, celui-là est excellent que ce soit techniquement, le scénario (pourtant plutôt classique) ou encore les personnages... Après De Palma, intelligemment ne fait pas un copier-coller et fait plus que simplement transposé l'histoire dans les 80's (il y ajoute notamment une touche politique), mais sans jamais faire oublier celui-là, qui n'a pas pris une ride en plus de 80ans !

  • Docteur Jivago

    "un réalisateur honorable", NON un très grand réalisateur à qui l'on doit "Le port de l'angoisse", "Le Grand Sommeil" (deux films noirs avec le géant Humphrey Bogart), l'excellente comédie "L'impossible Mr Bébé" ou encore de très bon western comme "Rio Bravo" ou "La rivière rouge" ! Des réalisateurs de ce niveau là il y en a pas eu 10 000 dans le cinéma Américains, très loin de la même...
    Après son Scarface est un excellent film et au final totalement différent de la version de De Palma (actualisé, peut être un peu trop, dans les années 1980).

  • Syoul

    désolé =D j'ai certains films à découvrir d'ailleurs, tant que tu m'en parles ^^ Rio Bravo je l'ai vu y a très longtemps j'avais adoré. Et Scarface de Hawks j'ai pu le voir depuis, même plusieurs fois, j'aime beaucoup mais je préfère largement la version de De Palma :s qui est parfaite à mes yeux

  • Docteur Jivago

    Pour ma part j'ai beaucoup aimé les deux... C'est vrai qu'on aurait aimé que celle de Hawks dure un peu plus longtemps et celle de De Palma n'est pas sans défaut, notamment un coté 80's un peu trop appuyé (contrairement à beaucoup d'autres films de cette époque) et parfois un peu trop dans la démesure, moi j'ai énormément apprécié les deux et je ne considérerais pas l'un ou l'autre vraiment supérieurs, différent ! (comme ca je ne prends pas de risque !). Par contre pour autre j'espère qu'en 3 ans tu as changé d'avis ! Il est bien plus que "Honorable" !

  • Syoul

    xD je disais "honorable" car je ne le connaissais pas (à vrai dire je ne le connais pas tant que ça aujourd'hui non plus mais ça ne va plus tarder ;) ) mais je savais quand même que c'est un très grand réalisateur bien sûr ^^ c'est juste que je ne peux pas encore l'encenser + que ça, mais je sais que quand je le connaîtrai vraiment et bien là je l'encenserai certainement comme il se doit, enfin tu vois ce que je veux dire ^^'

    Pour Scarface de De Palma, je comprends ton avis, mais ce côté trop appuyé que tu as pu voir, pour moi ça ressort un film carrément en avance sur son temps, et la démesure moi j'en vois aucune, après certes il y a certaines choses qu'on ne verra jamais pour de vrai, mais j'ai été + fasciné par l'interprétation magistrale de Al Pacino dans son personnage de mégalomane impulsif et trop ambitieux, et d'autres choses dans le film qui en font une grandiloquence de qualité comme tu dis dans ta critique mais qui apportent aussi quelque chose de moderne, d'admirable, osé certes mais fascinant à regarder, et qui donne (pour moi) un bon coup de vieux à l'ancien qui parait à côté effectivement trop rapide, on ne peut pas dire bâclé car il est sorti avant mais moins fondé, avec certaines scènes d'action etc que moi je trouve démesurées. Après, je t'avoue que j'ai des coups de coeur partout dans le cinéma mais que je ne trouverai jamais de meilleurs films que Scarface et L'Impasse, qui sont les premiers films à m'avoir fait aimer le grand cinéma (étant très jeune), ce sont mes leçons de base en fait lol Donc oui il y a aussi une part de nostalgie qui me perfectionne le visionnage à tous les coups, je te le cache pas ;)

  • Docteur Jivago

    Pour ma part c'est ma photo de profil et Humphrey Bogart mon acteur fétiche (suivi de DeNiro, Brando, Fonda, Pacino et Newman). Et "L'impasse" il est effectivement génial, pour ma part le meilleur de DePalma (je n'ai pas encore tout vu de lui, mais sur la petite dizaine c'est celui-là!)... Pour Scarface, les deux sont vraiment différent et oui celle de Hawks est rapide, mais c'est aussi le coté moralisateur de ces années-là, ca montre que l’ascension est aussi fulgurante que la chute et qu'au final on a pas le temps de profiter de sa gloire... Celui
    de DePalma est vraiment axé sur la monté et la folie de Pacino, beaucoup moins sur la chute du gangster, mais rajoute un contexte politique et social assez fort que j'ai bien aimé (Oliver Stone au scénario en même temps !). Celui de Hawks c'est la représentation d'une époque, et sa durée pourtant nécessaire, doit être le seul petit truc que j'ai moins aimé. Pour ma part c'est Hitchcock (actuellement j'ai du voir au moins 40 de ses films et il y en a qu'un que je trouve vraiment
    mauvais !) et Scorsese qui ont forgé m'ont donné gouts au cinéma avant que je me mette à fouiller dans ce merveilleux 7ème art pour trouver d'autre pépite !

  • Syoul

    Humphrey Bogart j'avais déjà regardé Casablanca et La Grande Evasion, aucun souvenir (à part le fait que j'avais adoré), faudra que je les revois et que je découvre les autres... Et pour tes choix d'acteur c'est vraiment la super classe ^^

    D'accord avec tout ce que tu dis mais sur le fait que la nouvelle version est moins centrée sur la chute du personnage, j'en suis pas sûr car petit à petit la situation devient délicate, SPOILER depuis les faux blanchisseurs qui ont arrêté Tony Montana, ce dernier est de + en + secoué et va perdre sa femme pour l'avoir humilié alors qu'il était trop saoul, tuer Alberto pour ne pas faire exploser les enfants, rejeter sa mère, tuer son meilleur ami (à qui on a largement eu le temps de s'attacher contrairement à l'ancienne version, où son meilleur ami était quasi-inexistant) à cause de sa soeur, il devient de + en + faible (et aussi + fou effectivement) avec sa montagne de cocaïne sur la table qu'il ne cesse de sniffer, sa soeur va se faire tuer à cause de lui, tous ses hommes aussi, donc on sent que la drogue l'a tué à petit feu, et à la fin, après toutes ces sensations désespérées qu'on peut ressentir pour lui, il se relèvera certes dans l'excitation la plus totale (sous l'effet de toute la cocaïne en si peu de temps + la mort de quasiment tout le monde) il sera devenu complètement fou et vivra ses derniers instants dans un carnage impressionnant... Donc c'est (relativement) la même chose que dans l'ancien mais en plus long, je trouve donc qu'on ressent également cette chute dans le nouveau et que c'est (aussi) ce qui fait que la fin se terminera en apothéose. C'est juste un détail, mais je rejoins tes dires dans le sens où la folie l'a aussi fait chuter oui.

    Ah oui c'est sûr le 7ème art, c'est tellement fascinant =D A force on finit par ne chercher que la perfection des perfections x) Hitchcock je n'ai pas encore vu tous ses films mais j'aime beaucoup. Au fait, je te conseille d'avance de te refaire The Tree of Life mais j'aimerais tout de même savoir ce qui t'as déplu vu ta faible note ^^ Et vu que ça a été un énorme coup de coeur pour moi =)

  • Docteur Jivago

    L'unique chose qui ma déplus c'est que je ne l'ai même pas fini, je me suis endormie au bout de 40/45 minutes (c'est aussi pour ca que je ne le critique pas), et je me suis endorme car ca m'ennuyait profondément (et j'étais fatigué !). Il faudrait bien évidemment que je le revois mais pas dans l'absolu... Pour Scarface oui, mais le traitement montre en priorité l'ascension, on la voit la chute bien évidemment et tu le dis bien, mais c'est son ascension rapide que l'on retient... Il fait beaucoup plus l'apologie du fric facile que la version de Hawks (ce qui n'est pas forcément dérangeant si c'est bien traité). Hitchcock c'est génial, malheureusement j'ai commencé par tous ses meilleurs... Et ceux que je découvre maintenant sont moins bon (sans pour autant être nul). La recherche de la perfection... j'ai vu "L'armée des 12 singes" qui s'en rapproche un peu il y a peu de temps (du moins dans son genre) mais en général (et malheureusement d'un certain point de vu) elle se recherche dans le passé (parfois très lointain) cette perfection ! Pour Bogart, je n'ai pas encore vu "La Grande Evasion" et pourtant il me tente énormément ! Casablanca doit faire parti de mes films préféré, et Bogart c'est un des très rares types dont je regarde son nom avant celui du réalisateur !

  • Syoul

    D'accord ben à suivre pour The Tree of Life ^^ Parfaitement d'accord avec toi, c'est vrai que dès le départ il a une folle ambition et saute les étapes. L'armée des 12 singes c'est un film que j'avais pas pu finir !! Je crois que si je l'ai toujours pas fini c'est parce que j'étais dégoûté de ne pas l'avoir terminé la 1ère fois, car c'était très très bien parti... Je vais me le faire prochainement. Moi j'ai une grande admiration pour des films de toute époque ^^ Tu as déjà vu Shock Corridor ?

  • Docteur Jivago

    Non, je ne connais pas mais je suis aller faire un tour sur sa fiche , il a l'air excellent !

  • Syoul

    Ouais je te le recommande fortement, il est vraiment génial à tout point de vue. =)

  • lachemoilagrappemec

    moi je ne mélange pas le génie de Hawks et de De Palma, 2 époques, 2 styles donc 2 chef d'oeuvre ... avant de critiquer de Palma, faut prendre le contexte politique de l'époque et le pourquoi du comment ... moi je dis 2 chefs d'oeuvre, 2 films totalement different...d'ailleurs si je me trompe pas, De Palma à était lynché par la critique justement à cause de ça .. mais préparez vous .. un remake arrive bientôt (en 3d peut etre)

  • homericsailor

    meilleur que le second.

  • bulbe rachidien

    Aussi puissante que laversion de De Palma,

Voir les commentaires