Notez des films
Mon AlloCiné
    La révolution française
    note moyenne
    4,0
    586 notes dont 77 critiques
    répartition des 77 critiques par note
    39 critiques
    18 critiques
    11 critiques
    4 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur La révolution française ?

    77 critiques spectateurs

    Sonia K.
    Sonia K.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 157 critiques

    2,0
    Publiée le 9 mars 2017
    Très bonne mise en scène, bons acteurs, excellents doublages, décors, musique, etc.... Mais sur le plan historique: raté! Certes, il ne faut pas trop en demander à Tulard, "historien" archi-réactionnaire. Danton y est présenté comme un brave démocrate, Robespierre comme un tyran! Alors que Danton représente la grande bourgeoisie rivée à ses privilèges, qui suit à son profit l' exemple de la monarchie; Robespierre les masses populaires (les sans-culotte) qui le soutiendront contre Danton. Aucune analyse de classe (grande bourgeoisie contre masses populaires); on a l' impression que ce sont juste deux psychologie qui s' affrontent, celle de Danton contre celle de Robespierre... Aucune perspective aucune analyse historique: très surprenant pour un film-hommage sur la Grande Révolution!!!
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 29 octobre 2011
    Projet ambitieux du producteur Alexandre Mnouchkine à l'occasion du bicentenaire de l'évenement, "La Révolution française" fut d'abord monté en un seul film pour sa sortie en salle, film qui fut d'ailleurs un échec cuisant. Par la suite, le film fut re-monté en version longue séparé en deux parties pour la télévision, la première partie étant réalisé par Robert Enrico, auteur notamment du "Vieux Fusil", et la seconde par Richard T. Effron. Autant dire que cette version longue est une réussite totale, le seul bémol (qui n'en est pas réellement un) et que pour la bonne compréhension de certains faits, des connaissances historiques conçernant cette période sont envisagables, de préférence. Emmené par un casting 5 étoiles réunissant Klaus-Maria Brandauer (bien plus convainquant que Depardieu en Danton), François Cluzet, Jean-François Balmer (épatant Louis XVI!), Jane Seymour et Sam Neil (Alan Grant dans Jurassic Park) pour ne citer qu'eux, chacun plongent corps et âme dans leurs personnages apportant une rare efficacité dans le jeu d'acteur. Les évenements racontés sont crédibles grâce ce jeu d'acteur particulièrement poussé et à une très bonne mise en scène. La première partie s'attèle aux années lumières, de l'année 1789 avec la réunion des Etats Généraux jusqu'à la journée du 10 août 1792 tandis que la seconde partie narre les évenements ayant ébranlés la France, dits les années terreur, allant de l'enfermement du roi Louis XVI et de sa famille jusqu'à la mise à mort de Robespierre. Même si ces deux parties se distinguent par la façon de filmer et de mise en scène des deux réalisateurs (Enrico étant beaucoup plus fluide que Heffron), on ne peut les dissocier l'un de l'autre ce qui forme un des films historiques les plus aboutis sur la révolution. Dommage que sa diffusion soit autant limitée...
    Gourmetdefilms
    Gourmetdefilms

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 654 critiques

    5,0
    Publiée le 3 août 2012
    Un magnifique voyage dans le passé! Un film bien fait et bien interprété par tous qui nous fait revivre un grand moment d'histoire et une période tumultueuse de luttes fratricides. Même s'il n'est pas exempt d'imperfections, il a l'énorme mérite de traiter d'un sujet passionnant et de privilégier l'aspect instructif et historique sur l'aspect purement commercial, à travers les grands évènements principaux de la révolution. Bref un super exposé ou comment joindre l'utile à l'agréable.
    VOSTTL
    VOSTTL

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    4,5
    Publiée le 23 juillet 2013
    « La Révolution Française » est un grand film, par sa durée et par la qualité de sa réalisation. J’ai pu enfin me procurer les deux DVD. Ce fut long à trouver, mais maintenant ces deux films ont leur place dans ma dévéthèque. Deux films, double réalisation et une distribution doublement internationale. Ce sera mon petit bémol, moi qui ne vois ou savoure les films qu’en VO, celui-ci malheureusement comporte des doublages ! Je suppose que ce projet gigantesque est le fruit d’une longue négociation où des intérêts d’ordre international s’imposaient pour célébrer cinématographiquement le bicentenaire de la Révolution Française. Jane Seymour, Klaus Maria Brandauer, Sam Neill par exemple n’étaient pas trop mal doublés, mais quand même ne pouvait-on pas trouver un autre acteur bien Français pour jouer La Fayette ?! Si vous voyagez aux Etats-Unis, il y a quelques satues de notre héros Français qui décorent quelques squares. N’y avait-il pas moyen de trouver une allemande bilingue avec un accent pour jouer Marie-Antoinette ? Par contre, faire jouer Danton par un allemand... Sans commentaire. Dommage. Il est vrai que le film ne pouvait être qu’en un seul langage : Français. Car il aurait été ridicule d’entendre Danton s’exprimer en allemand, La Fayette en austranglais ! Le doublage était correct, je l’avoue. Autrement, pour qui connaît l’Histoire et la Révolution Française en particulier, le film me paraît fidèle aux évènements. Si des personnages sont survolés, d’autres évidemment sont peints avec beaucoup de minutie comme Robespierre par exemple. On sent sa progression. Personnage en début de film assez discret puis petit à petit celui-ci prend du volume, de l’assurance pour devenir un dictateur, voire un bourreau ! Comment s’en étonner, lui qui prétendait être l’Etre Suprême ! Il n’y a pas lieu d’en vouloir au metteur en scène, de remettre en question son angle d’attaque, Richard T. Heffron n’a fait que respecter les faits ! Bien avant de voir ce film, je me suis toujours dit que s’il y avait bien un roi qui ne méritait pas la haine du peuple c’était bien Louis XVI, interprété avec émotion par Jean-François Balmer. Le film traduit bien, son émotion, sa fragilité, ces tergiversations devant des événements qui le dépassent totalement. On ne peut que comprendre ses décisions maladroites. Voilà un des rares films où j’ai envie de revoir l’Histoire, pour en faire une uchronie. Pour refuser l’espace d’une pensée fulgurante les faits ! Il en est de même pour Camille Desmoulin et Danton. Tout comme pour Brissot. Et que dire de l’arrogant Hebert ? Condamné à mort pour activité monarchiste !!! La Révolution a les mains sales comme Robespierre, elle n’a pas su s’arrêter comme Robespierre, elle s’est montrée terrifiante comme Robespierre, elle s’est corrompue comme Robespierre, elle s’est gangréné l’esprit comme Robespierre. Voilà deux films dont la durée s’imposait et qui nous questionnent sur les agissements du peuple français. Un peuple asservi depuis plus de mille ans, comment ne pas comprendre sa haine envers la noblesse, envers ceux qui pouvaient trahir la Révolution, comprendre ses élans furieux, criminels. Toutes les révolutions agissent ainsi, à part celle des Tchèques. La Roumanie, La Lybie, l’Irak par exemple ont lynché leur dictateur et leurs proches. Louis XVI a payé les crimes de tous ces prédécesseurs. Marie-Antoinette ne faisait rien d’autre que de respecter « l’étiquette » de toutes ces premières dames de France. Ces deux films ne peuvent pas ne pas nous indigner ; ils ne peuvent pas ne pas nous émouvoir, ils ne peuvent pas ne pas susciter de la compassion voire du pardon par moments. Pardonner à Louis XVI et à sa famille ; pardonner à tous ces petites gens afammés, aveuglés par la haine et indomptables et indomptés et manipulés par la haine de Marat. Par contre, voir Robespierre monter sur l’échafaud n’était que le juste retour des choses. Il rentrait dans la logique de l’Histoire. Il ne pouvait pas en être autrement, lui, obsédé par sa vertu ! On le nommait l’Incorruptible ! N’était-il pas corrompu pour envoyer coûte que coûte Danton à la mort ? Ne s’est-il pas corrompu l’esprit en acceptant de faux témoignages pour envoyer à la mort Danton ? Lui qui n’a pas cessé de mettre en avant la vertu ! Il est heureux qu’il ne soit pas mort autrement que sur l’échafaud. Pour Danton, pour Desmoulin, il se devait d’avoir la tête tranchée. A l’heure d’aujourd’hui, on peut quand même se poser une question : qu’en est-il de la fameuse nuit des privilèges ? Tous ceux qui sont morts pour abolir les privilèges doivent se retourner dans leur tombe.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 5 octobre 2012
    Quand on est grand passionné d'Histoire, on ne peut qu'aimer " La Révolution française. " Ce film reprend de bout en bout et systématiquement les évènements marquants de la période. Grâce à un très bon jeu d'acteur et une reconstitution ( décors, costumes ) à la hauteur du projet, le film s'inscrit comme un succès international en vue d'éduquer la génération à venir. Si on entre dans le détail, on remarquera aisément que le réalisateur insiste souvent sur les relations entre les personnages vis à vis des faits. On perçoit le coté objectif de l'œuvre et chacun prend son parti. Film très long et construit en deux parties, on en s'ennuie vraiment pas et on se sent personnage, on se sent parmi eux. Le film est tellement efficace qu'il suscite l'émotion et nous renvoie 200ans en arrière avec une facilité déconcertante. Les acteurs de la Révolution sont tous très caractéristiques, tout comme l'image du roi. On pourrait reprocher cependant à ce film de sembler davantage à un documentaire qu'à une fiction.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 3 117 critiques

    3,5
    Publiée le 5 juillet 2016
    Film fleuve (plus de cinq heures) sur la révolution française, qui réussit son côté cours magistral d histoire, peut être un peu plus juste d un point de vu cinématographique. Certains personnages de l histoire sont vraiment bien décris et interprétés comme le roi Louis 16 dépassé par les événements et qui voit son sort funeste arriver avec un certain fatalisme, Camille Desmoulins révolutionnaire idéaliste interprété avec brio par Francois Cluzet, Robespierre et son côté intransigeant utopiste de sa révolution déconnecté de la réalité humaine, un Marat sanguinaire et idée géniale Christopher Lee dans le rôle du bourreau maniant la guillotine. Si du point de vue du verbe et des idées le film est plutôt réussi, le côté reconstitution des troubles est en revanche complètement loupé comme la prise de la Bastille ou l attaque des Tuileries gâchés par une caméra trop fixe et des figurants à côté de la plaque. Certains passages sont sur joués comme le serment du jeu de paume. La seconde partie du film traitant de la terreur souffre moins de ce genre de défaut et se trouve être plus réussie. Pas toujours maîtrisé, ni exaltant il réussit déjà à ne jamais être ennuyeux sur toute sa durée ce qui est déjà une réussite.
    gnomos
    gnomos

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 508 critiques

    3,0
    Publiée le 17 novembre 2014
    Je mets trois étoiles pour le souffle épique qui anime le film, impressionnant de bout en bout, et le casting prestigieux, qui rendent cette partie importante de notre histoire tout à fait passionnante à revisiter. Hélas, je déplore le parti pris un peu trop dantoniste de la seconde partie du film, faisant passer Danton pour le gentil et Robespierre pour le très méchant de l'Histoire. Un peu plus d'impartialité et moins d'ellipses opportunistes auraient été bienvenues. Sinon, JF Balmer était très bien dans le rôle de Louis XVI.
    carbone144
    carbone144

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 595 critiques

    5,0
    Publiée le 30 décembre 2009
    Cette fresque n'est qu'une représentation de l'histoire… et pourtant quelle représentation ! Sublime dans tous les domaines, réalisation des plus efficace, dialogues et acteurs incroyablement performants, mention spéciale à Balmer, Brandauer et Seweryn en incroyable trio porteur du film, jamais on a pu autant apprendre grâce à une reproduction historique, réussissant à joindre l'essentiel tout en restant précis dans les évènements. Chaque personnage est unique, chaque plan comme souvent dans les bons films à costumes et à décors conséquents, représente un vrai tableau. La musique est superbe et pas envahissante... une merveille. A noter que c'est un film dont certaines scènes me sont restées en tête alors que je l'avais vu à 10 ans. La redécouverte a été un vrai bonheur!
    Uchroniqueur
    Uchroniqueur

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 867 critiques

    5,0
    Publiée le 7 septembre 2015
    Une fresque historique célébrant le bicentenaire de la révolution magistrale, grandiose et généreuse. Du grand spectacle, une durée longue, une excellente distribution, des décors, des costumes, des figurants, une mise en scène claire et lisible et une magnifique musique servie par Georges Delerue.
    vincent-bertoux
    vincent-bertoux

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 32 critiques

    5,0
    Publiée le 28 juillet 2010
    c'est ce genre de film qu'on devrait nous faire passer pendant les cours d'histoire, on en aprendrait surement plus que de gratter pendant des heures...les faits historiques sont rapportés avec exactitude le tout avec de très bons acteurs, une musique saisissante...le film est à la hauteur de l'événement qu'il retranscrit... et Vive Danton!
    Biertan64
    Biertan64

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 707 critiques

    5,0
    Publiée le 17 août 2017
    Pour celui qui aime l'Histoire, et à fortiori la Révolution, on ne fait pas mieux dans le genre. Un film si réussi qu'il peut également se voir comme un documentaire tellement la période est bien développée, et qu'aucun épisode n'est omis. Un souffle épique, un casting parfait (avec beaucoup de célébrités), une musique qui colle aux évènements. Un chef d'oeuvre.
    Zharradan
    Zharradan

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 90 critiques

    4,0
    Publiée le 4 février 2014
    J’ai découvert ces deux films en pleine période d’intérêt personnel pour la Révolution française. J’avais en effet préalablement lu deux livres sur le sujet, sans compter le revisionnage du Danton de Wajda, et du coup j’étais curieux sur deux points : le film respecterait-il la grande Histoire et parviendrait-il dans le même temps à proposer un bon moment de cinéma ? Globalement, la réponse aux deux questions est oui. Les grands évènements de la Révolution sont quasiment tous abordés, notamment dans la première partie (1789-1792), qui est certes un peu didactique du fait qu’elle concentre les moments les plus connus du grand public. Elle est traitée sur un ton clairement idéaliste, plein de bons sentiments, qui reflète néanmoins bien son titre et les évènements qu’elle couvre (Les Années lumière). Les Années terribles (1792-1794) opte pour un ton beaucoup plus sombre, où trahison et politique dirigent tout, reflet des années sombres de la Terreur. Le tout est servi par un excellent casting, où se distinguent particulièrement Brandauer en Danton, Balmer en Louis XVI et Seweryn en Robespierre, personnage dont l’évolution est la plus intéressante. (repensez à sa première apparition aux Etats Généraux et à sa dernière, sur l’échafaud…) Le film adopte un point de vue légèrement pro-monarchiste mais il faut bien reconnaître que le malheureux roi inspire plus la pitié qu’autre chose. Globalement, la mise en scène est intelligente : Enrico fait l’éloge de la Révolution dans la première partie, et Heffron en dénonce tous les excès dans la seconde. Ce qui est un choix aussi courageux que réaliste. Pour le reste, la musique est tout simplement superbe et les 5 heures de film comportent peu de temps mort, symbole de la richesse de la période abordée. Le nombre important de personnages peut au départ dérouter un tant soit peu les non initiés mais le film parvient à toujours rester clair dans son traitement. Et si certains moments vous paraissent un peu difficile à saisir, c’est parce que la Révolution est une période incroyablement complexe. Tant dans ses évènements que dans le caractère et les motivations de ses protagonistes. Bref, en n’étant pas allergique aux films historiques et bavards, c’est un très bon film, nettement plus fidèle à la réalité que le Danton de Wajda. Essentiel pour sortir de la vision étriquée et idéalisée qu’on nous donne à l’école de cette période clé de notre histoire.
    Danton74
    Danton74

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 1 juin 2008
    Un film historique à posséder (si un jour, on daigne enfin sortir le DVD) un vrai scandale que ce ne soit pas encore fait. Le risque des grandes fresques historiques et de figer action et personnages dans le ciment de l’histoire, de leur enlever toute vie, ici, malgré l’importance du sujet, les personnages vivent. Nous assistons aux événements de 1789, nous palpitons avec eux, nous voulons que la Révolution l’emporte. Ce film est important et devrait circuler en DVD. Pour parfaire notre vision historique, rien ne remplacera les livres d’histoires. Mais pour frissonner, être emporté par l’émotion, et nous donner du courage dans le combat de tous les jours, pour la liberté, l’égalité, et la fraternité rien ne remplacera ce film. Un grand film, sur des hommes immortels, sur une période riche, fascinante et remplie d’espoir pour les modernes que nous sommes. À voir citoyens.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 29 juillet 2012
    Chef d’œuvre tout simplement !! Je n'ai absolument pas vu passer les 5h 24min tellement j'ai admiré ce film. Il relate à merveille les évènements marquant de la Révolution française (bien que certaines scènes soit un peu clichées). Si vous vous interessez à cette période, regardez-le ! 5 étoiles !
    loulou218
    loulou218

    Suivre son activité Lire ses 26 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    On pourrait même donner une dizaine d'étoile à ce chef-d'oeuvre qu'est "la révolution française", il est et restera la seule fresque historique memorable retraçant les longues années de désordre qui ont suivi les événements du 14 Juillet 1789. Un casting impeccable, sans défaut, des acteurs auxquels les personnages collent à la peau : Jean-François Balmer, parfait Louis XVI, digne et brave, François Cluzet charismatique Camille Desmoulins, Marie Bunel, émouvante Lucille Desmoulins, même les second rôles sont mis en valeur /Jean-François Stévenin, Jane Seymmour...Les deux acteurs jouant Danton et Robespierre donnent à ce film une dimension plus profonde. En effet, Klaus Maria Brandauer (magnifique)et Andrzej Seweryn nous font totalement nous immerger dans la personnalité et dans la féroce haine qui unissait ces deux illustres personnages. Snas trop s'attarder sur les personnages, il faut noter les décors fidèles (au détail près) à l'époque, une musique qui nous saisie et nous transporte dans l'univers du XVIIIème siècle et qui traduit la noirceur vers laquelle évolue l'histoire. Bref, il est très important, que ce soit tant pour la valeur documentaire et historique que pour sa beauté cinématographique, de voir et d'observer attenivement ce film...et croyez moi, les 6 heures de film on ne les voit pas passer car le film sait nous tenir en haleine. PLAISIR GARANTI!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top