Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Diva
note moyenne
3,3
504 notes dont 47 critiques
13% (6 critiques)
28% (13 critiques)
32% (15 critiques)
15% (7 critiques)
9% (4 critiques)
4% (2 critiques)
Votre avis sur Diva ?

47 critiques spectateurs

isarno
isarno

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 43 critiques

4,0
Dans mes souvenirs, il y a avait une bonne bande son et un Richard Bohringer époustouflant. Nous l'avons revu récemment en passant un bon moment. Une originalité signée Beinex et une fraicheur de ton qui n'a pas disparu.
sergelefort
sergelefort

Suivre son activité Lire ses 12 critiques

4,5
Film culte qui doit sa renommée au seul public car les producteurs l'avait très mal programmé à l'époque. Le casting est presque parfait. J'ai surtout aimé l'énigmatique Richard Bohringer, la pétillante Thuy An Luu (dommage qu'elle ne joue plus) et Dominique Pinon en petit malfrat. Les images et la musique sont sublimes. et l'ambiance onirique à souhait malgré quelques faiblesses du scénario.
pamina
pamina

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 72 critiques

4,0
" Diva " ou comment un facteur s'éprend d'une cantatrice... Le facteur, messager des amours, des naissances, des deuils, ce lien si proche dans la vie de chacun devient ici en quelque sorte le messager des Dieux, via une rencontre aussi étrange qu'émouvante. La voix de la sublime Diva le perdra d'abord, mais elle le sauvera ensuite, grâce à l'intervention inattendue d'un énigmatique personnage qui vit au dessus du monde, perché en haut d'un phare. " Diva " reste le seul et unique film intéressant de Jean-Jacques Beineix. Il s'en dégage une atmosphère hors du temps. C'est un moment suspendu au fil d'une voix divine qui refuse obstinément de se laisser enregistrer... Curieux, épuré et joliment filmé, ce moment là a gardé toute sa poésie...
Yannickcinéphile
Yannickcinéphile

Suivre son activité 203 abonnés Lire ses 4 013 critiques

4,0
Beineix signe avec Diva un film qui, comme à son habitude, séduit par son élégance, son raffinement, son esthétique soignée. Diva est en effet un film très beau visuellement, avec des éclairages travaillés, une mise en scène pleine de trouvailles et volontiers alambiquée (mais toujours dans le bon sens du terme), des décors élégants, le tout servi par une bande son forcément pleine d’emprunt à l’art lyrique. Le film saura ravir les esthètes, et les amateurs de films d’atmosphère, puisque Diva et sur ce plan une petite réussite. Le casting est plaisant lui aussi. Présence charismatique de Fernandez, bien que finalement elle tienne un rôle secondaire ; bel prestation d’un Frédéric Andrei peu connu mais à sa place dans ce rôle. Néanmoins, il est vrai qu’il se fait voler la vedette par un lot de seconds rôles haut en couleur, de Richard Bohringer au duo Darmon-Pinon, en passant par cette piquante actrice asiatique, Thuy An Luu, qui s’étant essayait au cinéma et à la chanson n’a percé dans aucun de ces deux arts. Bon casting au service de personnages intéressants, avec du relief, et que le film prend le temps de dégrossir ou, pour les méchants par exemple, prend le temps de singulariser. Le scénario est solide, même si c’est là qu’il y a quelques aspérités. Diva souffre peut-être d’une intrigue au bout du compte un peu décevante compte tenu de ses ambitions esthétiques. On est sur une histoire digne d’un petit polar urbain des années 80, seulement vu que tout est à une autre hauteur, on reste un peu sur sa faim par rapport à cette intrigue un peu conventionnelle. Malgré cela, le film dure presque 2 heures sans ennuyer, grâce à une construction solide, à des séquences bien conduites, à des scènes fortes et de bons dialogues. Honnêtement, Diva reste accrocheur, mais l’histoire des ripoux devient pour ainsi dire secondaire devant l’ensemble. Aussi, mieux vaut voir ce film pour son esthétique et ses acteurs que pour son intrigue policière. Le canevas est suffisant pour saisir le spectateur, mais une histoire de série B pour un film de ce gabarit, c’est surprenant. Je ne bouderai toutefois pas mon plaisir, et je continue à penser un certain bien de Beineix avec ce métrage. 4
Hotinhere
Hotinhere

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 561 critiques

4,0
Un film tellement mode des années 80 devenu culte car restant hors du temps, comme l'opéra.
WonderfulLife
WonderfulLife

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 308 critiques

3,0
Ce film est vraiment très bon. Il est plutôt méconnu, certainement parce qu'il est légèrement décalé. Mais c'est ce coté non conventionnel qui m'a séduit.
BerndGan
BerndGan

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 68 critiques

4,5
Plus de 30 ans et quasi pas une ride pour ce film qui est original dans son intrigue et dans son sujet. A voir si vous ne l'avez pas déjà vu.
loulou451
loulou451

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 498 critiques

4,0
Et enfin Jean-Jacques Beineix sortit de l'ombre pour être propulsé en un film au firmament du cinéma français !! Et pour cause, Diva s'appuie non seulement sur un scénario solide, et ce , malgré quelques invraisemblances, se nourrit de la prestation hors norme de ses acteurs, mais gagne surtout en puissance par les fulgurances cinématographiques de son réalisateur. Beineix donne du relief à l'image à la beauté de ses images et à la qualité de son montage. Un grand film français.
ronny1
ronny1

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 511 critiques

5,0
De l’amour pour la voix de Cynthia la Diva (Wilhelmenia Wiggins Fernandez) et l’amitié bien réelle d’Alba, Jules (Frédéric Andréi) se trouve écartelé entre le rêve où il a piraté la voix de la belle et la réalité, pleine de mort et de dangers où une autre cassette, dénonçant des trafiquants de drogues proxénètes, lui a été glissé dans la poche par une fille agonisante… A sa première distribution en 1981, DIVA passa totalement inaperçu dans notre douce France. Triomphe outre-atlantique et re-distribution un an plus tard. Un peu comme Jeunet, par-ce-que si les ricains sont peut-être des gros cons en matière de cinéma, je ne vous explique pas à quel niveau public et critiques français se trouveraient. Ainsi Beneix passa en quelques jours d’inconnu à metteur en scène honnis par la critique et adulé par les spectateurs. Et ce n’est que justice, car ce scénario astucieux a bénéficié d’une mise en scène somptueuse, autant par les décors d’ Hilton McConnico que par la mise en image de Philippe Rousselot (certains critiques indécrottables parlent encore de stylisation extrême -sic !- au sujet de laquelle stylisation, il faudra un jour expliquer avec quel thermomètre ils mesurent !) le tout soutenu par la musique de Vadimir Cosma et des extraits de l’opéra La Wally. Ces qualités évidentes restent toujours au service du récit, si bien que les deux heures du film constituent finalement un grand moment de cinéma, comme le septième art hexagonal en offre peu.
enzosullivan
enzosullivan

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 446 critiques

5,0
Diva est la rencontre improbable de l'opéra lyrique et du polar noir à la Française, dirigé par un petit génie qui s'est trop rapidement brûlé les ailes par la suite. L'interprétation est étonnante, Wilhelmenia Wiggins Fernandez dans son unique rôle livre une interprétation vibrante de cantatrice, Frédéric Andrei et Thuy An Luu, tout aussi peu connus jouent juste et sont touchants. Bohringer décroche l'un de ses meilleurs rôles, et les méchants (Fabbri et ses acolytes Darmon et Pinon pour leurs grands débuts) sont étonnants. En plus, l'esthétique visuel (magnifiques décors chez Jules et Gorodish) se mêle à l'accoustique de la voix de Wiggins Fernandez... Un petit bijou à découvrir.
pierrre s.
pierrre s.

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 2 393 critiques

3,5
C'est avec une photographie et des images superbe que le film se présente. Ajoutez à ça une intrigue policière ainsi qu'une histoire d'amour entre un petit postier et une grande diva. Vous obtenez un film estampillé année 80, très réussi.
Paul Play
Paul Play

Suivre son activité 301 abonnés Lire ses 2 critiques

4,0
‎"But... I've never heard myself sing..." J'ai toujours su que le jour où je regarderai enfin Diva de Beinex, j'allais adorer. Casting irréprochable, scénario intentionnellement alambiqué, des images magnifiques, des scènes et des poursuites haletantes et un final que tout musicien devrait voir. Magique
bsalvert
bsalvert

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 2 878 critiques

3,0
Un film surprenant et prenant par son atmosphère unique et sans précédent. Vous vous laisserez transporter par ce mode de vie décalé ou alors vous n'aurez pas réussi à rentrer dedans.
gunbuster
gunbuster

Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 1 415 critiques

0,5
Et voici la rencontre improbable entre l'opéra et le film policier des années 80. Disons le tout de suite, les qualificatifs sont pléthores : terne, inattachant et surtout improbable. Il est vrai qu'on ne croit pas un seul instant à cette amourette entre Jules, le facteur et cette cantatrice appartenant au gratin de la société. De même, l'autre facette du film, à savoir le polar, est des plus déplorable, avec ces gangsters ridicules et cette chasse à l'homme, qui, au vu du manque total de charisme des acteurs (mention spéciale à Frédéric Andrei dans le genre tronche de liquide vaisselle on a pas fait mieux depuis) et à la mise en scène médiocre et clichée de Beineix, vire par moment au comique involontaire, même si c'est quand surtout le pathétique qui l'emporte au vu de cette production française. Comme la partie polar n'est pas prenante et que l'histoire d'amour est très platonique, l'ennui fait son oeuvre et l'oubli le reste ! Un film qui ne donne pas envie d'aller plus loin dans la filmographie de M'sieur Beineix, je cite le film : "abyssus abyssum invocat". Ô cinéma français, paix à ton âme.
Vincent L.
Vincent L.

Suivre son activité Lire ses 51 critiques

3,5
La réalisation malgré presque 40 ans a très bien vieillit, c'est comme si cela avait été tournée à notre époque. Par contre là, ou le film perd ses deux étoile dans ma note, c'est bien du coté du scénario. A la fin du film, on se demande a quoi sert le personnage de la diva...et bien la conclusion est a rien.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top