Mon AlloCiné
    Gentleman Jim
    note moyenne
    4,1
    170 notes dont 27 critiques
    52% (14 critiques)
    30% (8 critiques)
    15% (4 critiques)
    4% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Gentleman Jim ?

    27 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1542 abonnés Lire ses 8 693 critiques

    5,0
    Publiée le 10 mai 2011
    C'est en 1942 qu'est distribuè la fabuleux "Gentleman Jim" de Raoul Walsh dans cette incarnation du rêve amèricain entre innombrables bagarres et scènes d'anthologies! il est très difficile de parler d'une oeuvre aussi parfaite! Le film, en même temps que le portrait d'un boxeur d'exception, est un hommage à l'Irlande et à ses fils, immigrès, bagarreurs, chaleureux, provocants, gènèreux et si heureux de vivre! Qu'Errol Flynn trouve ici son plus beau rôle n'est pas une coïncidence! Simple employè de banque, il va faire vivre son personnage en se consacrant à la boxe et en devenant rapidement un des plus cèlèbres boxeurs des Etats-Unis! Comme sa rèputation allait de pair avec un certain dandysme, il est surnommè "Gentleman Jim". L'histoire est contèe magnifiquement par un Walsh au sommet de sa forme avec un humour et un entrain fantastique, le tout accompagnèe d'une amusante galerie de portraits! Dans une mise en scène grandiose où la passion de ce grand champion de boxe parvient à nous faire vibrer avec des combats plus ou moins sordides, Walsh signe un bijou du cinèma amèricain joliment interprètè et photographiè...
    Hugo.Mattias
    Hugo.Mattias

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 15 critiques

    3,5
    Publiée le 9 septembre 2018
    C’est drôle, rythmé, bien écrit. La réalisation et les acteurs sont irréprochables et l’aspect social du scénario est déroulé avec finesse, sans pathos ni leçon de morale. Malheureusement, j’ai trouvé que ça manquait d’obstacles crédibles, donc d’enjeux, ce qui fait que je n’ai pas été aussi captivé que je l’espérais. Mais il faut reconnaître qu’en tant que film de sport, Gentleman Jim a une vraie efficacité (les scènes de combat notamment) et surtout une grande modernité. J’ai hésité à mettre 4 étoiles pour les 5 dernières minutes, qui sont très belles, et pour l'énergie et le charme qui se dégagent du film et de son personnage.
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 784 abonnés Lire ses 581 critiques

    5,0
    Publiée le 29 février 2016
    "Gentleman Jim" est, à mon humble goût, un film admirable. Sa réputation de chef-d'oeuvre du cinéma, il ne l'a guère volée. Véritable base du 7ème art d'aujourd'hui, le film en question fait partie de ces oeuvres intemporelles, de celles dont on parle même cent ans après leur sortie en salle, et qui marquent toujours autant, malgré le passage des années. De film culte, il en a forcément la réputation; j'irai même jusqu'à dire que "Gentleman Jim" est un métrage mythique, dans le sens où, depuis sa parution au cinéma, nul n'est parvenu à faire mieux. L'impact aurait été doublement moins impressionnant s'il on était parvenu à, ne serait-ce, que l'égaler. Que nenni, mes amis! Depuis 1942, c'est pas "Rocky" et autres "Fighter", les "Rages au ventre" et aux métrages non cités, qui auront fait mieux. Car sans son apparition, aucun n'aurait été permis sans ce "Gentleman Jim". Véritable base du cinéma de boxe, le film y présentait repris ici et là, tous les éléments mythiques qu'on leur connaît aujourd'hui. Et moi qui pensait que "Rocky" était une première ... Comme quoi, on en apprend tous les jours. Dès le départ, la qualité est évident : les plans, magnifiquement bien choisis, affichent une esthétique magnifique, un travail artistique trillé au couteau. Ce n'est pas étonnant si, à en voir une telle maîtrise, le métrage marque toujours autant les esprits, même 80 piges plus tard. Fort d'une réalisation sans limites ( tant matérielle que de l'ordre de l'imagination ), l'oeuvre se révèle savoureuse à tous les plans, et jouissive dans tous les instants. Que dire de plus, si ce n'est que l'on ne peut que s'émerveiller devant tant de recherche narrative, devant une destinée si belle et intense, destinée épousant parfaitement la mise en scène émouvante d'un artiste hors du commun? Errol Flynn ajoute énormément au résultat final; c'était une évidence, à mon sens. Y apportant une fougue qui lui est toute propre, il sait afficher un certain charisme et un cûlot certain. Attachant, l'homme porte le film à bout de bras, donnant tout son sens au personnage, et au propos de l'oeuvre. Pré-Rocky par excellence, le film n'en a pas grand chose, au final; bien plus fin que son illustre rejeton, bien plus réaliste aussi : les combats, magnifiquement bien tournés, terriblement bien chorégraphiés, font feu de tous défauts, et s'avèrent renforcés par une crédibilité à couper au couteau. C'est qu'on s'y croirait foutrement bien, dans ces combats ! Réalistes et intenses, ils sont crédibles et cohérents; les boxeurs semblent réellement se porter les coups, le film en gagnant et force et en crédibilité. Une efficacité également présente dans l'écriture de l'oeuvre, elle-même foudroyante de qualité. Les dialogues, finement ciselés, s'avèrent de toute beauté, et l'humour qui les renforce se révèle d'une redoutable virtuosité. Virtuose, tel est le mot que je cherchais pour qualifier ce scénario certes commun, presque banal au jour d'aujourd'hui. Mais de tous ceux qui l'ont repris, qui l'ont sucé jusqu'à la moelle, aucun ne sera réellement parvenu à en faire sa chose, à se l'approprier complètement, à le rendre atypique et unique. Sa qualité, "Gentleman Jim" la trouve dans sa simplicité d'écriture, tellement évidente qu'on sait ce qui adviendra à la fin, mais à tel point maîtrisée et géniale que la conclusion, du tout cuit, nous sidèrera complètement, comme l'aurait fait un crochet du droit d'Hurricane. Chef-d'oeuvre d'un genre qui ne cesse de s'épuiser, "Gentleman Jim" est un film réjouissant. Porté par des acteurs d'une classe superbe, et mis en scène avec brio, l'oeuvre de Wash continue d'émouvoir et d'émerveiller, de nous faire saliver devant ce destin fantastique, devant ce rêve américain auquel on aimerait tous goûter.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 573 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mars 2010
    Que des compliments, absolument aucun reproche à faire à ce chef d'oeuvre absolu du cinéma. Autant les films sur la boxe adoptent généralement un ton tragique, autant celui-ci est totalement euphorique. Euphorie accentuée par la mise en scène virtuose d'un Raoul Walsh au sommet de son art (ce qui est très loin d'être un mince compliment) qui impose un rythme à 100 à l'heure qui ne comprend pas la moindre faille et un entrain incroyable à l'ensemble. Sur fond d'une description minutieuse de la bonne société de San Francisco au début du XXème siècle, le film nous conte l'histoire vraie et passionnante d'un simple employé de banque qui par son arrivisme et son insolence va devenir champion du monde de boxe. On ne peut pas aussi oublier aussi les scènes d'émotion qui traversent le film en particulier la rencontre de l'ancien et du nouveau champion après le match qui est un véritable grand moment de cinéma et une des plus belles leçons d'humilité jamais données. Entouré de seconds rôles tous exceptionnels, Errol Flynn par son panache et son brio exceptionnels est tout simplement GRAN-DIO-SE. L'acteur australien nous montre ici l'immense étendue de son talent en interprétant ce qui sans conteste son plus grand rôle. "Gentleman Jim" est définitivement un joyau d'une splendeur rare et d'une perfection à jamais inégalée.
    Léo Mesguich
    Léo Mesguich

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 73 critiques

    4,5
    Publiée le 19 juin 2014
    Excellent film de boxe qui allie d'ailleurs boxe et comédie. Errol Flynn est parfait en jeune ambitieux opportuniste mais charmant, les autres acteurs sont tous très bien. La réalisation est soignée et le film est très rythmé. Il retrace bien l'ascencion sportive de James J. Corbet, cet irlandais issu des faubourgs pauvres de Frisco, jusq'à son ultime combat contre Franck L. Sullivan, le premier champion du monde des poids lourds de l'histoire. La fin avec Sullivan est très émouvante. Bref, un excellent film qui fait passer un très bon moment.
    Stewart&cie
    Stewart&cie

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 291 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mai 2014
    Très bon film de boxe de Raoul Walsh, captivant et bourré d'humour du début à la fin. Un excellent rôle d'Errol Flynn, alors habitué aux westerns et aux film d'aventures, qui change ici de registre avec succès.
    Sebtre
    Sebtre

    Suivre son activité Lire ses 37 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Gentleman Jim est certainement le film le plus heureux qui soit. A chaque vision nouvelle on reste émerveillé par l'énergie qui s'en dégage ,par sa vivacité et sa jeunesse miraculeuse. A travers la personnalité de Corbett (génial Errol Flynn),le cinéaste dresse le portrait d'un homme ambitieux, culotté et rusé chez qui l'appétit de vivre est extrèmement développé. Pour représenter cette joie de vivre, Walsh utilise comme à son habitude un découpage ultra-vif ou les mouvements d'appareils abondent, ou la caméra sans jamais s'éssoufler, épouse avec naturel les élans d'enthousiasme d'un acteur en perpétuelle transformation. Magique.
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 346 critiques

    4,0
    Publiée le 9 décembre 2008
    En signant "Gentleman Jim", Raoul Walsh réalise une comédie pugillistique à la fois drôle, enlevée, parfois absurde et décalée. Bref, un exploit en lui-même. On est bien loin ici des biographies d'aujourd'hui, souvent violentes et crépusculaires. Ici, Walsh rend hommage aux boxeurx James J. Corbett et John L. Sullivan, qui furent, en leur temps, les deux premiers grands boxeurs de l'ère moderne. Un film brillament interprété, une fois encore, par un Errol Flynn plus cabotin que jamais. Une petite pépite du cinéma américain produit pendant la Seconde Guerre mondiale.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    3,5
    Publiée le 27 octobre 2010
    J'ai bien aimé. Pourtant, je ne suis pas un fan de boxe, mais il faut dire que ce n'est pas vraiment un film sur la boxe d'ailleurs, mais plus sur l'ascension d'un homme dans le milieu de la boxe, Raoul Walsh ne filme pas des combats pendant 1h40 (heureusement d'ailleurs !). A noter qu'il y a pas mal de petites touches humoristiques, ce qui est d'ailleurs vraiment appréciable. Après ça ne m'a pas plus porté que ça, faut dire que le scénario a du mal à tenir tout du long, et qu'il reste assez convenu tout de même.
    bila77
    bila77

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 19 février 2007
    Errol flynn?Raoul Walsh? Non je connais pas!ben oui!nul n'est parfait! Bref, après avoir vu ce film, j'adhere completement! Un excellent film,tout en justesse! Errol Flynn creve l'ecran.J'etais totalement sous le charme pendant tout le film. A ne pas rater!!!
    adam-kesher
    adam-kesher

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 282 critiques

    5,0
    Publiée le 12 juin 2007
    Vous reprendrez bien un peu de magie ?
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 20 février 2016
    Gentleman Jim est je pense le genre de film qui plait à n'importe qui, et même si je n'ai pas été autant conquis que certains, je dois reconnaitre au métrage pas mal de qualité. Le rythme, tout d'abord, est parfaitement géré. Il y a ensuite la mise en scène qui est parfaite, et bien sûr l'interprétation d'Errol Flynn, lui aussi parfait. Il doit être fait pour jouer ce genre de personnages de prime abords orgueilleux mais en réalité attachants, comme dans Robin des Bois. Pour finir, l'humour marche bien, et le film parvient à être contagieux dans sa bonne humeur sans jamais tomber dans le cliché ou la naïveté. Un très bon film, somme toute.
    coperhead
    coperhead

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 65 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juillet 2018
    Film culte datant de 1942 dont le thème principal est la boxe à la fin du 19 eme siècle aux Etats Unis . Il retrace l’ascension de James J. Corbet, cet irlandais issu des faubourgs pauvres de Frisco, jusqu’à son ultime combat contre Franck L. Sullivan, le premier champion du monde des poids lourds de l'histoire. Véritable base du cinéma de boxe, les plans, très bien choisis, sont réalistes et crédibles et affichent une esthétique magnifique. Errol Flynn est parfait en jeune ambitieux opportuniste et fougueux comme à son habitude et qui sait épuiser ses adversaires avec un jeu de jambes rapides peu connu à l'époque. Une efficacité également présente dans l'écriture du scénario, dont les dialogues, finement ciselés, s'avèrent excellents , et dont l'humour qui les renforce est toujours présente ..
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 4 838 critiques

    3,0
    Publiée le 23 juillet 2010
    Le charme du film tient essentiellement dans Errol Flynn très pris par son rôle de sympathique petit employé de banque qui va devenir une vraie terreur du ring. Agréable à voir mais sans plus.
    karagounis
    karagounis

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 6 août 2009
    "Gentleman Jim", (re)vu ce soir avec un plaisir intact. Du grand cinéma qu'on regarde avec un sourire scotché aux lèvres du début à la fin tant l'histoire est bien menée et les acteurs vous communiquent leur plaisir évident de jouer. Errol Flynn est merveilleux et étincelant dans le rôle de ce modeste jeune homme voulant sortir de sa condition et se découvrant un talent certain pour la boxe. Des films comme on n'en fait plus, bien sûr. Certains diraient vieillot et désuet, je dirais plutôt d'une fraîcheur réconfortante et bienveillante. Grand grand film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top