Mon AlloCiné
    Frantic
    note moyenne
    3,2
    1368 notes dont 116 critiques
    9% (10 critiques)
    33% (38 critiques)
    31% (36 critiques)
    22% (26 critiques)
    4% (5 critiques)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur Frantic ?

    116 critiques spectateurs

    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 573 critiques

    3,0
    Publiée le 5 décembre 2015
    Un scénario vraiment pas mal avec un Harrison Ford tout aussi très bon. Une certaine intrigue prenante, malgré une deuxième partie un peu longuette.
    WallyFunk
    WallyFunk

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 465 critiques

    2,5
    Publiée le 25 août 2015
    l idee du depart etait interessante, et le debut du film etait prometteur,mais malheureusement j ai trouver que polanski par la suite s etait completement enmeller les pinceaux et ne savait plus quoi raconter pour la suite de son film!! cependant harrison ford sauve a peu pres les meubles,du par son interpretation,on ressent completement la detresse de son personnage qui voit sa femme se faire kidnapper et etre impuissant dans une ville qu il ne connait pas et la langue qui ne maitrise pas!! dommage!!
    E.nigma
    E.nigma

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 70 critiques

    4,0
    Publiée le 3 août 2015
    Frantic n'aurait pu qu'être qu'une invention loufoque et burlesque de Roman Polanski. L'intrigue est riche. Peut-être trop riche hélas. Parfois très insoutenable, extrêmement violent, complètement hypnotisant. Cette machination d'un docteur qui se retrouve embarqué à la recherche de sa femme mystérieusement disparu possède tous les ingrédients pour en faire un thriller vraiment parfait. Polanski joue avec les codes du genre, en profite pour personnaliser quelques scènes avec son histoire, son vécu, la disparition de sa femme tuée par une secte à Los Angeles, plus qu'une allusion mais un hommage à son précèdent film Le Locataire ou la paranoïa incite cette fois ci Harrison Ford à se livrer à une scène d'anthologie sur les toits de Paris. Sauf que voilà avec ce genre de scènes complètement folles on ne sait plus comment prendre le film. Certains dialogues sont orientés uniquement pour faire rire, mettre mal à l'aise ! Gêner le spectateur ? Je n'ai pas la réponse. C'est vraiment un style à part propre à Roman Polanski. C'est bien de se démarquer mais pas quand on a une histoire et des acteurs si prestigieux.
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 234 abonnés Lire ses 295 critiques

    3,5
    Publiée le 10 juin 2014
    Un bon Polanski, même assez surprenant d'ailleurs (considéré comme mineur dans sa filmographie), avec un très bon suspense et un scénario bien ficelé. L'histoire, un américain à Paris recherche sa femme qui a été enlevée et va se retrouver embarqué dans dans une sombre affaire de valises échangées. Le début du film et la mise en place de l'intrigue ne semblent pas révolutionner le polar mais il en devient très vite absolument captivant, Polanski est passé maître dans l'art de nous immerger dans un long métrage avec presque rien, la mise en scène est juste parfaite, le charisme de Harrison Ford déborde et rempli à lui seul 50% du film, le reste du casting est même au niveau avec une mystérieuse Emmanuelle Seigner, et d'excellentes prestations de Gérard Klein et d'Yves Renier. On suit avec délectation le difficile périple du Dr Richard Walker qui peine à communiquer et à faire face aux autorités françaises ou à sa propre ambassade, le type vit un vrai cauchemar et on se demande comment cette histoire trouvera son issue, l'intrigue se développe au fur et à mesure, les pièces du puzzle se recollent, on passe un bon moment. Par contre j'ai trouvé le final un peu grand-guignolesque, pas vraiment à la hauteur du reste du long métrage, c'est très dommage que Polanski ai autant bâclé son dénouement, la mise en scène part en vrille et perd sa simplicité, un peu le même défaut que pour "La Neuvième Porte", même si dans celui là le registre fantastique était tout de même suggéré et permettait de mieux faire passer la pilule. "Frantic" reste tout de même un bon film avec une tension palpable et un scénario réussi, il m'a réellement passionné et mis en haleine durant ses 2h, mais les dernières minutes sont tellement regrettables ...
    Uncle_Pierre
    Uncle_Pierre

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 24 avril 2014
    Roman Polanski montre un Paris inhospitalier et crépusculaire, bien loin des clichés souvent adoptés par les réalisateurs pour illustrer la ville lumière, et assez réaliste. Harrison Ford prouve encore une fois l’étendue de son talent dans ce film à suspens trop peu connu
    Rebecca Cahuète
    Rebecca Cahuète

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 18 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mars 2014
    Pour faire remonter la note bon film un peu contemplatif et belle emmanuelle
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 347 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    3,0
    Publiée le 9 mars 2014
    Avec "Frantic", Roman Polanski nous raconte l'histoire d'un cardiologue qui arrive à Paris avec sa femme pour un congrès, puis cette dernière se fera enlevé et l'Américain partira à sa recherche. Déjà on a faire un Polanski mineur, si le film n'est pas désagréable (bien au contraire même), l'intrigue qui se révèle palpitante au début devient trop vite conventionnelle et prévisible et "Frantic" ne bénéficie pas d'une atmosphère sombre (et fascinante) qui aurait été approprié comme "Chinatown" jadis. Il marche parfois dans un style "Hitchcockien" avec ce film où on y voit une personne normale et innocente pris dans une mécanique machiavélique et livré à lui-même pour s'en sortir, puis aidé par une femme. Thème souvent étudié chez Hitchcock mais le réalisateur Polonais n'a pas la maitrise du maitre du suspense pour ce genre de film. Polanski filme merveilleusement Paris, loin de l'image caricaturale auquel on est parfois habitué et certaines scènes sortiront du lot comme la course-poursuite sur les toits. Dans l'ensemble le cadre de l'histoire est superbe. La musique de fond (signé Morricone) est impeccable et colle parfaitement bien au film. Le personnage joué par Harrison Ford est bien écrit et l'acteur est impeccable et retranscrit superbement la détresse de son personnage perdu au milieu d'une ville qui lui est inconnu et dont il ne maitrise pas la langue. Un film pas trop mal, mais un Polanski mineur.
    Florian.F
    Florian.F

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 77 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mars 2014
    Quand un grand acteur se met au service d'un grand réalisateur, il est vrai que l'on pouvait s'attendre a un très grand film, ce que Frantic n'est pas. Ou du moins pas tout a fait. Néanmoins, il reste un plutôt très bon thriller mais pêche aujourd'hui, plus de 25 ans plus tard par quelques séquences et sa BO, un peu kitsch.
    Bleunette
    Bleunette

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 122 critiques

    2,0
    Publiée le 2 mars 2014
    Polanski essaye de nous épater avec son suspens artificiel et ses quelques scènes d'action d'un très faible niveau. L'histoire est trop simpliste. Emmanuel Seigner est peut-être une très belle femme mais mauvaise comédienne. Harrison Ford est plus amusant en "Idiana Jones" qu'en cet américain trop sure de lui pour s'adapter à la culture française. Surement le plus bête film de Polanski que j'aille vue.
    Backpacker
    Backpacker

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 638 critiques

    2,0
    Publiée le 21 février 2014
    Il faut admettre que Roman Polanski, à l'instar de certains de ses films, ne vieillit pas bien. C'est le cas de "Frantic" dont les 25 ans d'âge en 2013 sont manifestement perceptibles. Sans parler du manque de rythme tout au long de ce long-métrage. Un polar sympa à la fin convenue mais rien de transcendant.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 16 février 2014
    Un thriller honnête lorgnant parfois vers une trame hitchcockienne. De "Frantic" (1988), on retiendra deux points. Le premier, c'est une réalisation impeccable transcendé par un montage alambiqué, alliant calme et nervosité. La caméra de Polanski nous embringue dans des affaires internationales louches, et ce grâce aux plans serrés et rapprochés, proposé par le réalisateur du "Bal des vampires", qui nous font prendre le point de vue d'Harrison Ford (la même année, il jouait pour Mike Nichols dans le non moins connu "Working girl"), impec' dans la peau d'un médecin en voyage à Paris. Plus le suspense avance, plus on s'enfonce dans l'ambiance scénique du film. J'en viens à mon second point : l'ambiance. Pourquoi est-elle scénique ? Le suspense va crescendo et se déploie corps et âmes dans des torrents foisonnants de noirceur. Polanski nous envoie valser avec ses propres codes du polar et nous enfonce dans Paris comme Frankenheimer le fera plus tard pour "Ronin". Paris le soir, Paris la nuit, Paris et ses night-clubs. Paris et Grace Jones (un clin d'œil au bondien John Glen pour "A view to a kill" (1985) ?). Les bas-fonds de Paris, pour résumer, allié à la musique d'Ennio Morricone. Le compositeur italien ne se contente pas d'embaumer le tout à sa manière (certes, la musique est grandiose mais n'atteint pas ses chefs d'œuvre d'anthologie (les "Il était une fois...", "Le bon...", "Mission"...)), il se contente d'appuyer la mise en scène de Polanski pour nous composer une partition légèrement décalée pour mieux nous l'imprégner ensuite. Pas un basculement, mais une volonté de plomber sans doute encore l'ambiance par Polanski. Une erreur de sa part ? J'en doute fortement. Finalement, mes deux points, même s'ils s'imbriquent ensemble, semblent faire deux ou un suivant les moments du film : ambiance à la Polanski et ambiance morriconnienne. De fait, on reste un peu à côté de la plaque, même si la performance d'Harrison Ford est magistrale. Avec aussi Emmanuelle Seigner, sensuelle à souhait, dans l'un de ses premiers rôles à 22 ans !, et qui deviendra par la suite la muse de Polanski (en atteste le dernier de Roman, "La vénus à la fourrure", quatrième collaboration entre l'actrice et le cinéaste). On peut remarquer la présence de seconds couteaux très bien affûtés : Yves "Moulin" Rénier, Dominique Pinon ("Un long dimanche..."), Gérard Klein l'instit, le cliniquement regretté Artus, et l'inoubliable Alan Ladd, l'Homme des vallées perdues ! Pour terminer, je peux dire que "Frantic" reste plus un policier des 70's à la "Shaft" ou autres "Bullitt" de par ces ingrédients d'ambiance et de jeux d'acteurs (irrémédiablement très bons). Pour conclure, nous sommes ici en présence d'une œuvre mise en scène par un artisan du cinéma à part entière. Un grand petit film en somme. Pour les amateurs de Polanski uniquement. 2 étoiles sur 4. A noter : c'est grâce à "Frantic" qu'Emmanuelle deviendra Madame Polanski à la ville. Et un nouveau scandale Polanski d'éclater !
    LySteal
    LySteal

    Suivre son activité Lire ses 256 critiques

    2,5
    Publiée le 16 février 2014
    Réalisé par le grand Polanski, "Frantic" est un drame à mi-chemin entre espionnage et policier. Doté d'un scénario moyen (on aurait pu en attendre plus) et d'une intrigue simple, ce drame angoissant nous entraine dans le Paris des années 80. En médecin américain de passage à Paris, Harrison Ford est satisfaisant. La fin est un peu décevante.
    Kalie
    Kalie

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 636 critiques

    3,0
    Publiée le 14 février 2014
    Il est difficile de ne pas s’intéresser au sort de ce médecin américain, incarné par Harrison Ford, à la recherche de sa femme mystérieusement disparue dans notre belle capitale. Le regard du réalisateur sur Paris et ses habitants gouailleurs, charmeurs, grognons… est assez juste. On a le plaisir de voir des acteurs « bien de chez nous » comme Yves Rénier en… policer (forcément). La découverte d’indices faisant penser à un enlèvement ainsi que les obstacles rencontrés par notre cardiologue (méconnaissance de la langue, difficulté à être pris au sérieux, la bureaucratie…) font monter habilement la tension. Hélas, l’enquête du personnage principal pour retrouver sa femme est parfois longuette et confuse (la piste « Dédé », l’erreur de valise). De même, la raison de toute cette machination est du niveau d’un mauvais roman d’espionnage. En revanche, j’ai apprécié l’atmosphère et le casting du film (notamment la présence d’Emmanuelle Seignier, très sexy en jupette noire ou robe rouge moulante…).
    LipDurden
    LipDurden

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 44 critiques

    4,0
    Publiée le 11 février 2014
    On est pris dedans du début à la fin, une vraie réussite qui vaut le coup d'œil.
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 596 critiques

    4,0
    Publiée le 11 février 2014
    Un film haletant, savamment rythmé et au scénario diabolique. Polansky, fidèle à lui-même prend son temps dans ce thriller redoutable. Il distille son histoire par petite touche, grâce à une narration incroyablement fluide, mais qui pour moi manque d'aspérités dans le rythme. Assez linéaire et sans rebondissement majeur, le film ne prendra jamais l'ampleur attendue. Malgré tout, il s'agit ici d'un thriller excellent où le suspense est bel et bien présent et aux personnages mystérieux. La simplicité de la mise en scène participe de l'impression de fluidité et coule de source. Un bon moment.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top