Mon AlloCiné
    Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith
    note moyenne
    4,2
    58757 notes dont 2073 critiques
    54% (1129 critiques)
    26% (545 critiques)
    6% (128 critiques)
    6% (126 critiques)
    4% (75 critiques)
    3% (70 critiques)
    Votre avis sur Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith ?

    2073 critiques spectateurs

    Sylvain. V
    Sylvain. V

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 88 critiques

    5,0
    Un chef d'œuvre que voila ! Plus qu'un chef d'œuvre, une œuvre d'art de la part de George Lucas. Les personnages ont beaucoup évolués, surtout Anakin Skywalker qui est maintenant l'époux de Padmé. Des scènes d'actions spectaculaire, des effets spéciaux époustouflants, ce troisième volet de la saga est plus sombres, plus noir que ses précédents. Le côté obscur est bien présent, partout dans le film, ce film montre, surtout, la transformation du Jedi Anakin en un serviteur des forces du mal, ou plutôt du Seigneur Sith : Dark Sidious. Une réussite épatante dans l'histoire de la saga. On s'est maintenant comment tous a commencé ! Que la Guerre des Etoiles commence. 5/5 *****
    Téo V
    Téo V

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 21 critiques

    1,5
    A l'occasion de l'iminante sortie du septième opus de la saga je me suis penché à nouveau sur l'épisode qui devait clore une des franchise les plus incroyable de l'histoire du cinéma. J'ai donc pris le temps de revoir cet imbuvable navet. Mis-à-part les effets spéciaux qui sont pour moi une véritable réussite et d'une beauté encore d'actualité, le film est globalement mauvais. Premièrement le casting: Anakin... L'idée d'incarné un personnage qui sombre dans le chaos et dans une ambition démesuré c'est énorme. C'est un super challenge pour un comédien! On y retrouve une image très Shakespearienne égale à Macbeth. Mais c'est tellement gâché par un forcing stupide qui donne au personnage un côté boudeur plus que revanchard. Deuxièmement: Les dialogues. Il faut dire que le pauvre Hayden Christensen n'était franchement pas aidé par son texte... Les dialogues de ce film est vraiment excessivement mauvais, Lucas essaye constamment de tout nous expliquer à travers ses dialogues plus que dans sa mise en scène. Le dialogues essayent de rattraper des erreurs de scénario et de montage. Ça bousille complètement le travail de l'acteur. Et pour finir en beauté: La fin. Alors certains ont adoré parce-que le côté Dark à la fin, le règne des sith etc... Je l'admet ça peut être intéressant mais c'est tellement prévisible... Le film s'appelle la revanche des Sith. Evidemment que Skywalker ne va pas rester copain avec Obi-Wan... Et ce Dark Vador... spoiler: Le cris qu'il pousse à la fin quand il apprends que sa femme est morte: Noooooon ! Les seuls larmes que j'ai versé à ce moment là c'était des larmes de rires tellement c'était pittoresque. Et ce n'est pas une réflexion d'adulte rabat-joie, j'ai vu ce film au cinéma quand j'avais 10 ans et je me souviens très bien que je trouvais ça déjà nul. Enfin bon ce film c'est un sabre laser dans le cul à tout les fan de Star Wars. J'espère que Jéjé va faire mieux...
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith. Ce film est le dernier de la seconde trilogie qui sert de prequel à la première Trilogie de Star Wars qui raconte comment Anakin Skywalker est devenu Dark Vador. Cette l'intrigue de ce long métrage, se situe pendant la Guerre des Clones qui fait rage. Une franche hostilité oppose désormais le Chancelier Palpatine au Conseil Jedi. Anakin Skywalker, jeune Chevalier Jedi pris entre deux feux, hésite sur la conduite à tenir. Séduit par la promesse d'un pouvoir sans précédent, tenté par le côté obscur de la Force. Les Seigneurs Sith s'unissent alors pour préparer leur revanche, qui commence par l'extermination des Jedi... Tout d'abord, j'étais assez sceptique avant de voir ce film, étant donné que j'ai trouvé le premier assez moyen mais pas mauvais, mais le second, très moyen voir même pas terrible, j'exprimais un certain doute vis-à-vis de ce film. Et bien on peut dire que je viens de me prendre un K.O en un coup par un coup de sabre de nos Jedi. Ce film est tout simplement grandiose, exceptionnel et épique. C'est peut être l'un des meilleurs Star Wars que j'ai vu et de loin, le meilleur de cette seconde trilogie. Le film rentre très vite dans le vif du sujet qui comme je l'ai dit avant, raconte la Guerre des Clones. De plus, les rebondissements sont extrêmement nombreux, et c'est bien ça que j'attendais d'un digne film comme Star Wars. Ici, George Lucas arrive avec brio d'alterner avec efficacité, les scènes d'actions et les scènes d’émotions fortes qui font exprimer une certaine compassion que les spectateurs peuvent ressentir envers les personnages. Ce sentiment fort et profond que l'on a du mal à s'y défaire. Par ailleurs, ce que je peux souligner sur cette nouvelle trilogie, on sent l'évolution de Luke Skywalker interprété par le génial Hayden Christensen vers le côté obscur. Par ailleurs, on peut souligner les excellentes prestations de tous (Oui j'ai bien dit TOUT") les acteurs de ce film; Ewan McGregor nous fais par d'un grand jeu d'acteur de sa part en interprétant le grandissime et Jedi, Obi-Wan Kenobi qui est mon personnage préféré de cet univers. Sans oublier Natalie Portman qui apporte cette merveilleuse touche de tendresse féminine à cette histoire palpitante et bourré d'action. Et oui, ce film contient d'énormes effets spéciaux qui sont pour ma part, très réussis. Les décors sont bien fait et sont très bien mis en valeur notamment par cette BO qui ne cessent de rentrer dans nos tête. En effet, le thème du film ajoute un grandissement épique à l'ambiance du film qui met en valeur l'énorme réalisation de ce film par le réalisateur. Ainsi, Star Wars : Episode III- La Revanche des Sith, est de loin l'un des meilleurs films que j'ai vu depuis des années et conclu parfaitement la genèse du grand Dark Vador.
    Anthony Stark
    Anthony Stark

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 8 critiques

    5,0
    Attaquons le chef-d'oeuvre ultime de cette saga. Star Wars: Episode III- La revanche des sith est à mes yeux le meilleur opus de la saga. Tout est parfait dans ce film! La descente vers le côté obscur d'Anakin est parfaitement gérée. La Guerre des Clones fait rage. Une franche hostilité oppose désormais le Chancelier Palpatine au Conseil Jedi. Anakin Skywalker, jeune Chevalier Jedi pris entre deux feux, hésite sur la conduite à tenir. Séduit par la promesse d'un pouvoir sans précédent et la soi disant protection de Padmé, il est tenté par le côté obscur de la Force. Il prête allégeance au seigneur noir des sith Darth Sidious et devient Darth Vader. Les Seigneurs Sith s'unissent alors pour préparer leur revanche, qui commence par l'extermination des Jedi. Faisant partie des rares rescapés du massacre, Yoda et Obi Wan se lancent à la poursuite des Sith. La traque vas se conclure par un fabuleux combat au sabre entre Anakin et Obi Wan, qui décidera du sort de la galaxie. Il y'a aussi un fabuleux duel entre Darth Sidious et Yoda. Dans cet opus, sa vraie force réside dans la mise en scène et le scénario. Toujours plus noir que son prédécesseur, on est transporté dans un torrent d'émotion. La trahison d'Anakin envers les jedi et à la fois son maître et son meilleur ami Obi-Wan, est tout simplement bouleversante. On verserait même une larme à la fin du film. De plus, la fin est totalement cohérente avec l'épisode 4. Les acteurs s'en sortent tous très bien. Que dire des performances tout bonnement exceptionnelles de Hayden Christensen et Ewan McGregor! Enfin, excellente pour McGregor mais peut être pas Christensen même si il est très correct(sans mériter un oscar non plus). Cependant, Hayden Christensen arrive à nous faire ressentir sa douleur et son tiraillement envers les sith et les jedi, son jeu c'est nettement amélioré comparé à l'épisode 2. Ewan McGregor quand à lui, arrive à nous faire ressentir la tristesse, la douleur, la désolation, et la déception qu'il a envers son ancien apprenti. C'est sûrement ce dernier qui joue le mieux! En même temps c'est pas n'importe quel acteur McGregor! Et que dire de la BO qui est surement la meilleure tout Star Wars confondus! Merci John Williams de nous faire ressentir tant d'émotions avec tes fabuleuses musiques! Et merci Georges Lucas de nous avoir donné six excellent films qui ont tous atteints le statut de film culte! Et merci par dessus tout de m'avoir donné cette passion que j'ai envers tout l'univers de Star Wars! Star Wars est une des meilleurs saga cinématographiques qui sera culte pour toujours et qui se termine par un chef-d'oeuvre!
    Chevalier Noir
    Chevalier Noir

    Suivre son activité 173 abonnés Lire ses 254 critiques

    5,0
    La Revanche des Sith ou la revanche de Georges Lucas ? La question ne se pose peut-être même plus dix ans après la sortie de Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith puisque cette conclusion épique de la seconde trilogie initiée en 1999 constitue l’apothéose ultime de la saga. Après avoir connu de nombreux rejets de la part des fans avec les deux premiers films, Georges Lucas prend bel et bien sa revanche en livrant le film le plus aboutit de la prélogie, à la fois épique, ténébreux et tragique. Le grand Star Wars que nous attendions tous est enfin arrivé avec ce troisième épisode juste inoubliable. Depuis trois ans, la galaxie s’est enlisée dans un conflit à grande échelle, la Guerre des Clones. Voyant leur chance de l’emporter s’amenuiser, les forces séparatistes, menées par le Général Grievous, attaquent la planète Coruscant et réussissent à s’emparer du Chancelier Palpatine, désormais retenu captif dans l’immense vaisseau de Grievous. Deux Chevaliers Jedi, Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, se voient alors confier la mission périlleuse d’aller sauver le Chancelier. La mission est un succès mais depuis quelques temps une franche hostilité oppose Palpatine au Conseil des Jedi. Tiraillé entre deux feux, Anakin Skywalker hésite sur la conduite à tenir et craint de plus en plus pour la vie de Padmé, devenue sa femme. Séduit par la promesse d’un pouvoir sans précédent et tenté par le côté obscur de la Force, Anakin prête allégeance au maléfique seigneur noir des Sith Dark Sidious et devient son nouvel apprenti, Dark Vador. Avec l’aide d’Anakin, Dark Sidious prend ainsi le contrôle de la République, proclame l’Empire galactique et renverse les Jedi en les massacrant tous après avoir pris possession de l’armée de clones. Sorti en mai 2005, Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith devait être un des films les plus attendus de l’année car concluant la seconde trilogie racontant la jeunesse d’Anakin Skywalker ainsi que son passage dans le côté obscur de la Force pour qu’il devienne le puissant Dark Vador. Présenté dans la catégorie hors-compétition lors du 58ème Festival de Cannes, ce troisième épisode de la saga Star Wars fut un grand succès critique et commercial, faisant ainsi oublier les scores plus faibles de l’Attaque des Clones sorti en 2002. Le film totalisa donc plus de 380 millions de dollars de recettes aux Etats-Unis, réalisa plus de sept millions d’entrées en France et rassembla près de 850 millions de dollars de recettes dans le monde. Il s’agit donc d’un succès colossal bien mérité pour un film monumental et une saga plus que mythique dans le Septième Art. Après un premier épisode qui n’était pas le plus réussis de la saga et un deuxième qui relevait le niveau mais qui connaissait encore quelques faiblesses, Georges Lucas s’est pour ainsi dire ressaisit avec ce troisième épisode et livre ici un film mémorable, constituant l’apogée de la saga Star Wars, à la fois héroïque et tragique. En effet, cet épisode de conclusion de la prélogie est tout simplement le plus aboutit, le plus intense et le plus impressionnant, c’est donc celui que je préfère parmi toute la saga, bien évidemment avec la trilogie originelle qui reste inégalable en terme de charme et d’œuvre de science-fiction majeure du cinéma. Et donc, pour que Georges Lucas se rachète pleinement auprès de ses fans, il fallait qu’il livre sa vision la plus épique et sombre de Star Wars dans l’épisode où le scénario devenait le plus captivant et le plus essentiel à la mythologie de sa saga qu’il a créé en 1977. L’épisode qu’il se devait de réussir c’était bien celui-ci, celui où Anakin Skywalker bascule dans le côté obscur de la Force et scelle à jamais le sort de la galaxie entre les mains de ses deux enfants, Luke et Leia, nés de son union avec Padmé Amidala. Et pourtant ce n’était pas gagné, car les déceptions des deux précédents films avaient un peu gâché la fête du retour de Star Wars sur grand écran pour une nouvelle trilogie et certains devaient être plus que sceptiques avant la sortie de cet épisode III. Mais finalement je crois que Georges Lucas a dû en surprendre plus d’un lors de l’arrivée du film dans les salles obscures car le scénario de celui-ci change radicalement de ton et d’ambiance par rapport aux autres. Ici, le réalisateur se laisse aller à une vision plus noire et torturée de son univers de science-fiction et de ses personnages, la part d’ombre de Lucas plane sur ce film, comme s’il se mettait à faire comme son ami Steven Spielberg quand celui-ci réalisait ses films les plus personnels comme La Liste de Schindler. Bien sûr on en est très loin mais rien que le titre du film avec cette « revanche » montre que Lucas veut en découdre et passer aux choses sérieuses pour de bon. Et en effet, sa mise en scène semble plus inspirée dans La Revanche des Sith, en témoigne ce plan séquence d’ouverture qui nous plonge en pleine bataille spatiale et projette directement le spectateur dans l’action du film avec ce qui est sans doute l’un des affrontements spatiaux les plus impressionnants dans toute l’Histoire du Septième Art. Ensuite le réalisateur livre des scènes de batailles démentes qui sont toujours aussi bluffantes dix ans après la sortie du film avec des effets spéciaux visuellement très aboutit pour l’époque et qui sont encore aujourd’hui déments. De plus les combats aux sabres laser sont beaucoup plus dynamiques et donc plus prenants, par exemple les mouvements des personnages sont plus vifs et rapides dans le maniement de leur arme, ce qui donnent aux affrontements une grande intensité. Personnellement je trouve que les combats aux sabres laser de ce film sont les plus beaux de la saga notamment celui opposant Anakin à Obi-Wan, plein de rage et d’intensité dramatique ce qui confèrera au film une dimension tragique assez émouvante et déchirante dans le dénouement de son histoire. La réalisation de Lucas étant au summum de l’épique et du spectaculaire dans ce film, son montage décrivant parallèlement les affrontements Anakin vs Obi-Wan et Yoda vs Dark Sidious est juste impressionnant et montre l’ampleur épique de ce troisième volet symbolisé par cette Guerre des Clones où les Jedi et la République se battent partout dans la galaxie pour contrer les forces séparatistes. Mais si le film est donc aussi réussit, c’est tout d’abord grâce à son scénario qui ne connaît aucune faiblesse selon moi. Dans La Menace Fantôme l’histoire était étrangement un peu ennuyante dans le fond et des éléments nuisait à sa qualité (coucou Jar Jar Binks), dans L’Attaque des Clones elle connaissait quelque longueurs et certains moments était trop simplistes (la romance trop « adolescente » entre Anakin et Padmé) mais ici dans La Revanche des Sith je la trouve parfaite de bout en bout car racontant la fameuse chute de la République et son basculement dans un Empire autoritaire. Plus l’histoire avance et plus son ambiance générale devient noire et ses personnages sont tous mis à rude épreuve. A partir du moment où Anakin bascule dans l’ombre, le film prend une tournure tragique impressionnante : le fameux Ordre 66, la Purge des Jedi, la destruction du temple, la République devient une dictature, le combats entre Obi-Wan et Anakin, la conclusion finale,… bref le film est ténébreux et torturé où le côté obscur en sort grand vainqueur et où le spectateur est pétrifié par l’émotion et la forme que vient de prendre le destin des personnages principaux, même s’il en connaissait l’issus. Mais voir tout ça en image, mis en scène avec une telle gravité et intensité par Georges Lucas, il est difficile de ne pas être pris aux tripes et bouleversé d’une certaine manière. Au final, La Revanche des Sith est le film le plus captivant de la prélogie car s’intéressant aux évènements les plus tragiques et mouvementés de la saga qui ont entraîné la galaxie dans une période de terreur et de violence perpétrée par un régime politique autoritaire, type dictature, et gouverné par le terrible Dark Sidious. Ensuite, l’élément que le film se devait de corriger était le jeu de ses acteurs car depuis L’Attaque des Clones, la prestation d’Hayden Christensen en Anakin Skywalker et son histoire d’amour avec Padmé Amidala jouée par Natalie Portman, beaucoup étaient au bord de l’explosion et de la rupture. Même si certains ne sont toujours pas convaincus, je trouve que les prestations des deux acteurs sont beaucoup plus réussies dans cet épisode III que dans l’épisode précédent. On sent un côté plus adulte, plus fort et passionnel dans le couple formé par les deux acteurs et l’évolution psychologique de leur personnage est très bien retranscrite par leur jeu, notamment celle d’Anakin où Hayden Christensen arrive parfaitement à passer par des émotions fortes et des aspects violents de la personnalité de son personnage. Non pour moi ils sont parfaits pour le coup. Après le reste du casting est toujours de qualité, notamment Ewan McGregor qui est toujours aussi génial en Obi-Wan Kenobi et livre sans doute sa plus belle prestation dans la saga, il a ce rôle de père et de mentor envers Anakin que j’aime beaucoup, et qui se retrouve obligé de l’affronter pour en finir avec les Sith, et je trouve que l’acteur est excellent dans cette facette de son personnage, de toute façon il n’y avait que lui pour jouer cette version jeune d’Obi-Wan Kenobi. Enfin, le reste du casting fait le boulot comme je le disais avec un Samuel L. Jackson toujours aussi charismatique et un Ian McDiarmid plus diabolique et terrifiant que jamais. Enfin, le film s’accompagne lui aussi comme ces prédécesseurs d’une magnifique bande-originale signée John Williams qui est ici beaucoup plus épique et tragique avec notamment cette musique, « Battle of the Heroes », qui accompagne les deux affrontements aux sabres laser avec ce fameux chœur de voix qui donne des frissons. Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith est donc le meilleur film de la prélogie, le plus impressionnant, le plus émouvant, le plus sombre et violent de cette saga de science-fiction la plus populaire du cinéma. Véritable apogée de la saga, cette Revanche des Sith restera comme l’épisode le plus percutant et aboutit de cette seconde trilogie Star Wars entièrement réalisée par son légendaire créateur qu’est Georges Lucas. Sur ce, mes jeunes Padawan, que la Force soit avec vous, à jamais !
    Mathieu B.
    Mathieu B.

    Suivre son activité Lire ses 16 critiques

    4,0
    tres bon film un des meilleur de la saga avec les meilleurs duel de sabre laser
    thecinephil99
    thecinephil99

    Suivre son activité 3 abonnés

    5,0
    L'un des meilleurs opus de la saga. Le film possède un très bon scénario, les effets visuels et les séquences d'action sont très bien foutues. Les personnages sont très bien joués et la bande original est parfaite. A voir.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 098 critiques

    5,0
    Forcément l épisode 3 de la saga Star Wars était le plus attendu de la nouvelle trilogie. Car on allait enfin savoir comment et pourquoi Anakin a basculé du côté obscur et comment il est devenu Dark Vader. Une attente énorme pour ma part et pour beaucoup de fan de la saga. Je me souvient être allé à la première séance du ciné le plus proche à l époque ( il me semble bien avoir séché une après midi de cours pour le coup). Et dès le départ mes craintes quand à un climax raté (surtout après les deux premiers qui étaient moyens); mes craintes disais je ont été balayé avec une scène d ouverture qui donne lieu à la bataille spatiale la plus impressionnante de la saga. Un pur moment de délire prenant au possible. On découvre rapidement le méchant de l épisode le très réussi général Grievous dont on peut regretter de ne pas en savoir plus sur lui (j aurais presque aimé qu il y ait eu un film entier entre l épisode deux et le trois). Par la suite le film ne va se permettre aucune faute, la psychologie des personnages bien plus poussée que dans les épisodes précédents (pourtant moins spectaculaires); les intrigues de palais et l avènement de l empereur sont la aussi bien mieux amenés. Et puis on est face à un épisode très sombre ou tout s écroule: Anakin, la république galactique, l ordre Jedi... Et on a en prime et j en passe une super bataille sur la planète des Wookie et deux affrontements dantesques au sabre laser entre Yoda et l empereur et entre Anakin et Obi Wan. Pour l anecdote je me souviens des cris d hystérie à la première respiration de Dark Vader, dans la salle de cinéma. Pour moi l épisode le plus sombre mais aussi le plus réussi de la saga Star Wars qui justifie la création de la deuxième trilogie.
    StarLord92
    StarLord92

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    On va pas se le cacher, cet épisode est de loin le meilleur de la prélogie. Il y a enfin un scénario très bien maîtrisé ainsi que des combats à sabre laser très classes. Un méchant super bien fait et l'enjeu final est un respect total des épisodes IV, V et VI. Enfin merci à Georges Lucas.
    OrLebSca 21
    OrLebSca 21

    Suivre son activité 2 abonnés

    4,0
    C'est un peu à contre coeur que je mets 4 étoiles à cet épisode ultime de la saga qui boucle la boucle, et qui par ailleurs, est certainement le plus abouti des 6. En effet, si l'écriture reste géniale et nous permet d'être spectateurs d'une histoire follement passionnante qu'est celle de Star Wars, et, entre autres, celle de la montée en puissance du plus grand méchant de l'histoire du cinéma, la réalisation est à mon gout, pour une licence d'une telle envergure, bâclée ou du moins elle ne se foule pas, ne serait-ce que dans la mise en scène. Je m'explique, ce qui pêche lourdement dans cet épisode, et probablement dans les autres, ce sont les nombreuses scènes de dialogue assez creuses, se reposant sur des alternances consécutives de champ/contre-champ avec des personnages statiques (un peu comme de mauvaises cinématiques de jeux de ps1...) sans qu'il n'y ait de réelle évolution spatiale dans le décor, si ce n'est - tout au plus - lorsque que deux protagonistes discutent en marchant, ni d'interactions particulière avec quelque élément, et ce rendant donc l'atmosphère assez artificielle, plate, et non immersive. Quelques petits détails, que certaines estimeront annecdotiques certes, m'agacent également comme par exemple le cri Wilhelm d'un stormtrooper (son qui, une fois archivé cérébralement, est agaçant je vous assure, qu'il soit un clin d'oeil rétro ou pas), le corps d'obiwan assommé qui bouge très bizarrement lorsque le compte Doku fait basculer sur lui un morceau de tôle (d'ailleurs je trouve ça un peu limite le coup du super jedi qui tombe dans les vappes parce qu'il est seulement projeté contre un mur...), les écrans des droïdes et ceux sur Mustafar qui montrent une image bicolore (orange-vert) donnent un aspect peu futuriste aux technologies, les humours limite des droïdes qui perdent leur crédibilité (coup de pied sur r2d2, ou le "de rien" d'un droïde qui donne un sabre à Grievous), le crie de tarzan d'un Chewie - sensé être drôle, ok, mais dans un contexte proche de l'ordre 66 dramatique je pense que c'était évitable; bref un petit amas de détails déplaisants à mon égard car ils font perdre du sérieux au film (qui du coup, je le conçois, amasse par conséquent davantage d'approbation du public jeune et famillial...). Si dans sa forme, les trois quarts du film ne m'ont donc pas pleinement convaincu, ce troisième épisode se rattrape largement par le charisme des personnages principaux : je trouve Hayden Christensen presque parfait dans le rôle d'un adulescent fragile et déchiré par ses émotions (contrairement à ceux qui le qualifient de "pleurnichard") dont le rôle est plutôt bien écrit et complexifiant le personnage de Dark Vador, le rendant plus humain, Ewan Mcgregor en dépit de son jeune age pendant le tournage (33 ans) paraît très bien en maître et incarne la sagesse de manière parfaitement crédible, ainsi que le personnage de Grevious, ancien Kaleesh robotisé et optimisé devenu quasi fétichiste des sabres lasers (et son thème associé qui est assez satisfaisant à mes oreilles) qui m'a donné envie d'en savoir plus sur son histoire, celui du manipulateur Papatine alias Dark Sidious qui a tué (très probablement) son maître Dark Plagueis (ce dernier étant seulement évoqué), Mace Windu (qui dit qu'il est mort d'ailleurs ? sa force légendaire n'aurait-elle pas pu l'épargner de la chute ?), et Yoda, qui à eux tous sucistent l'envie de découvrir l'univers étendu et fascinant de Star Wars. Enfin, la part belles aux musiques de John Williams sans qui Star Wars ne serait probablement pas le mythe qu'il est aujourd'hui, qui signe ici quelques superbes thèmes, particulièrement ceux présents pendant le duel légendaire entre Anakin et Obi-Wan. Pour terminer, j'ose dire que ce qui me marque "seulement" c'est ce combat final, certes spectaculaire, mais qui conditionne quasi à lui seul la note élevée que j'attribue à ce film, pour le côté visuel, ainsi que la courte scène de l'ordre 66 qui en quelques minutes fait accuser un bouleversement terrible au spectateur, tout en étant conscient que l'intérêt réel du film réside surtout dans son histoire. Bref, je confirme qu'il s'agit là probablement de l'épisode le plus abouti qui satisfait notre désir malsain d'enfin savoir comment Vador est devenu Dark, qui avait l'écriture pour devenir un chef d'oeuvre mais pas encore le niveau de réalisation qu'on aurait pu espérer.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 191 critiques

    5,0
    S'il suffisait d'un mot pour résumer ce volet, ce serait "époustouflant". Tant dans l'intensité dramatique que dans des séquences d'action décoiffantes, Lucas passe la surmultipliée et atteint le parfait sommet pour conclure cette Prélogie si décriée par certains et pourtant loin d'être honteuse. Contrairement aux deux épisodes qui l'ont précédé, les comédiens semblent cette fois bien plus à leur affaire et pleinement dans leur rôle. En dépit de la noirceur et de la dramaturgie, Lucas parvient à réaliser la jonction quasi-parfaite avec la Trilogie Originelle, son film regorge de plans travaillés de toute beauté, et l'on reste par moments ébahi par une telle vista que l'on croyait égarée dans les années 80. Magistral.
    robinou18
    robinou18

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 53 critiques

    5,0
    Le meilleur film des 6 je dirais ! La fin est spectaculaire et inégalée !
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Le meilleur épisode de la nouvelle trilogie. L'épisode raconte bien la transformation finale d'Anakin en Dark Vador, les effets spéciaux font moins vieux que les deux premiers, un joli combat final et une bonne scène de fin qui nous invite directement à voir Star Wars 4 pour connaitre la suite. J'ai bien aimé.
    oriloulou
    oriloulou

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 108 critiques

    3,5
    Star wars épisode III fut a mon point de vu le moins réussi car tout d'abord les effets spéciaux sont un peu "trop" la lave de la fin est plutôt mal réalisé. Après le scénario reste correcte mais avec quelque petite chose qu'il traine. Même si il a des points négative rien de bien mauvais car le tout reste pas mal.
    Sébastien Cimperman
    Sébastien Cimperman

    Suivre son activité 12 abonnés

    5,0
    Comment décrire en quelques lignes le chef d'oeuvre qu'est Star Wars épisode III - La Revanche des Siths ? Inutile de préciser que ce volet est de loin le plus achevé, le plus réussit, le plus poignant émotionnellement. En signant ce film d'une main de maître, George Lucas parvient à hisser la saga à son paroxysme. Lucas nous plonge dans une oeuvre bourrée d'effets spéciaux magiquement réussis qui nous donnent envie de plonger à bras le corps, dès la première scène, dans la bataille qui fait rage au-dessus de Coruscant : il n'y a vraiment rien n'a redire coté effets spéciaux qui subliment la chute d'Anakin vers le coté obscure. On notera que le jeu des acteurs est très bon, on assiste à un Obi Wan qui se rapproche des traits d'Alec Guiness, espiègle mais sage, experts dans l'art de manier le sabre laser, diplomate et profondément bon ; Hayden Christensen s'est beaucoup amélioré par rapport au volet précédant et transmet une sorte d'intensité dans ses répliques que l'on ne retrouve pas forcément dans la trilogie originale. Il parvient à nous faire vibrer tout au long du film passant par divers émotions de manière géniale pour finalement sombrer et laisser place à Dark Vador. Padmé, quant à elle retranscrit magnifiquement sa douleur de perdre Anakin, prise entre la volonté de sauver ses enfants et de braver le danger pour essayer de sauver son aimé. Natali Portman joue sublimement Padmé prise dans les filets du destin et on éprouve un compassion infinie pour ce personnage. Les autres acteurs se mettent aussi réellement en avant par leur talent (on notera un chancellier Palpatine excellent dans son double-jeu). Tout cela est brillament mis en scène par un George Lucas au sommet de son art qui emboîte parfaitement les situations et les évènements qui vont faire qu'Anakin deviendra l'être le plus craint de toute la galaxy : Dark Vador. La scène finale qui met en parallèle la mort de Padmé et la mort d'Anakin face à la naissance des jumeaux et à la naissance de Dark Vador est tout simplement sublime en tant qu'elle pré-destine la chute de Vador : sa progéniture sera le fruit de sa mort et la renaissance d'Anakin. Finalement, le tout passe au-delà de nos espérances grâce au génie de John Williams, qu'on ne présente plus, qui signe la meilleure partition de la saga et de toute sa carrière. L'intensité des évènements, des répliques, des personnages, des acteurs et accompagnée par une bande-son formidable qui transporte véritablement le spectateur dans l'oeuvre et qui le touche. La musique de John Williams est unique en tant qu'elle n'est pas seulement un support musical mais un support émotionnel : lorsque l'ordre 66 est executé, la musique de ce passage achève de procurer au spectateur le sentiment d'impuissance, de colère et de tristesse dont est victime Yoda. Bref, la marque du génie de Lucas est à l'oeuvre dans cet épisode III, ce qui en fait le meilleur de la saga. Mais là encore, c'est un tout qui rend ce volet de la saga sublime : la musique, la mise en scène, les effets spéciaux, le scénario, le jeu des acteurs ... qui plongent le spectateur dans une intensité rarement éprouvée devant un Anakin impuissant face à son destin et à la chute de la République au profit de l'avènement de l'empire galactique.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top