Mon AlloCiné
Le Roman d'un tricheur
note moyenne
4,0
230 notes dont 40 critiques
28% (11 critiques)
43% (17 critiques)
23% (9 critiques)
8% (3 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Le Roman d'un tricheur ?

40 critiques spectateurs

gimliamideselfes

Suivre son activité 841 abonnés Lire ses 3 669 critiques

3,5
Publiée le 12/05/2013
Je ne sais pas pourquoi je n'avais pas vu ce film avant ou pourquoi c'est mon premier film de Guitry, mais j'ai passé un excellent moment. Déjà la première chose qui m'a frappé c'est ce regard quelque peu cynique sur sa propre existence de la part de ce tricheur "malgré lui". Ce qui le conduit à faire des commentaires qui prêtent à sourire tout le film durant. Car oui ce film a une particularité, c'est qu'il est entièrement en voix off, le brave homme narrant sa vie se dira lui-même la réplique lorsqu'il "joue" un dialogue. J'ai trouvé ça vraiment amusant, on va dire que ça change, ça apporte un certain décalage et c'est toujours amusant d'écouter quelqu'un raconter réellement une histoire. Enfin je trouve que ça un charme fou et ça apporte une grande fraîcheur. Bon après il ne faut pas être allergique à la voix off, sinon on risque de vite saturer, mais pour moi ça fait complètement parti de l'humour du film. J'ai trouvé la vie de ce tricheur réellement drôle, amusante, les concours de circonstances, les petites anecdotes... On a envie de savoir comment ce jeune homme a pu devenir un tricheur, savoir ce qui lui est arrivé. Et c'est dit avec tant d'enthousiasme qu'on ne peut l'être qu'aussi. Et même formellement j'ai trouvé ça assez moderne, le coup d'on passe en marche avant les gardes, puis on passe en marche arrière parce qu'on en a envie, je pense qu'à l'époque se permettre ce genre de liberté avec la narration ne devait pas être courant. C'est un film drôle, léger et qui pourtant raconte de vraies choses, je ne vais pas dire qu'il y a un message, mais voir cette quête de l'honnêteté à chaque fois entravée par la vie qui joue des tours, c'est juste énorme. Après je ne parlerai pas non plus de chef d'oeuvre, je suis resté un peu sur ma faim, mais disons que c'est une bonne comédie, c'est frais, c'est pas bête et foutrement plaisant et vraiment bien écrit.
Autrui

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 206 critiques

4,0
Publiée le 26/12/2009
Heureusement qu’il s’agit d’un roman, car, qu’aurait été le film de Guitry s’il avait fallu réaliser un monologue ?! Original, extrêmement moderne, impertinent, (et pertinent !), LE ROMAN D’UN TRICHEUR a tout pour plaire. Même s’il y a de quoi regretter que le narcissisme de Guitry pose une certaine distance avec le spectateur qui ne se laissera pas berner par la mauvaise foi du personnage. La voix-off est absolument maîtrisée, et le verbiage est finement élaboré (même si le flot de paroles embourbe parfois un peu les tympans). Le générique est génial. Et le film ? Tout autant. La finesse de la parole ne se retrouve pas toujours à l’image, mais l’enchaînement incessant de situations rocambolesques ne nous donne pas tellement le temps de s’en apercevoir. Mais, la grande force de Guitry ne réside pas ici : c’est chez soi, quand on rentre exalté après cette séance, que LE ROMAN D’UN TRICHEUR nous poursuit le plus. Lors du dîner, quand il faut poliment dire que « non, ce soir, on ne mangera pas de champignons ».
wellsien

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 812 critiques

2,5
Publiée le 27/07/2006
Sacha Guitry nous plonge dans un univers réaliste mais raconté d'une naiveté déconcertante, du point de vue d'un enfant un peu niais. Ce film est une sorte de "Gloire de mon père" à la sauce Guitry. On passe néanmoins un bon moment, loin toutefois d'un film tel que "La poison".
Yannickcinéphile

Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 4 005 critiques

3,5
Publiée le 01/02/2017
Le Roman d’un tricheur est un film ludique, intelligent, qui appartient aux bonnes réalisations de Sacha Guitry, sans être non plus un grand moment de cinéma comme certains le présente. Le film s’appuie d’abord sur un très bon casting. Vraiment pas grand-chose à redire. Sacha Guitry est excellent dans le rôle principal. Il a une présence à l’écran assez exceptionnelle dans son rôle, et il a une manière délicieuse de narrer ce film, puisqu’en effet tout ou presque est en voix off. Face à lui un très joli casting féminin, avec en particulier une Jacqueline Delubac aussi charmante que subtile dans son jeu. Elle tient en plus un personnage plaisant, à l’instar de l’ensemble du casting, doté de rôles hauts en couleurs. Des rôles largement féminins, et le côté charmeur, ludique et piquant de cette comédie doit autant à Guitry qu’à cette galerie de femmes interprétées avec malice. Le scénario est assez inégal, et c’est le bémol que je mettrai à ce Roman d’un tricheur. Le film est court, la voix off offre de répliques bien écrites et souvent drôles, et la première partie du film, notamment la « genèse » du héros, est un grand moment de cinéma. Après, la suite a des défauts. Rien qui n’altère significativement la qualité du film, mais tout de même, le tricheur se résume finalement à un tricheur au casino. On se retrouve dans une sorte de huis-clos un peu frustrant, d’autant que le contexte du casino était bien le plus classique que Guitry pouvait trouver. Malgré de belles trouvailles, une écriture fluide et maline qui fait tout de même de cette histoire un frais divertissement, force est de constater que je suis un peu resté sur ma faim, attendant de ce tricheur des astuces plus nombreuses et plus variées. La fin pourra aussi paraître assez abrupte. Formellement, je n’ai rien de spécial à redire. Le film est assez théâtral si l’on considère qu’il y a peu d’extérieurs, et que Guitry offre une mise en scène assez statique. Guitry est avant tout un auteur, moins un metteur en scène, et il y a c’est vrai un décalage entre la finesse d’écriture des dialogues, l’humour subtil qui y ait introduit, et la mise en scène. Il y a tout de même de belles idées (l’homme au visage caché), et si la réalisation est statique, les cadrages, les angles de vue sont parfois d’une recherche certaine. Sans atteindre des sommets, Le Roman d’un tricheur est intelligemment fait, et il a cette fraicheur sur la forme que l’on trouve dans le fond. En somme, je ne dirai pas qu’on tient là un chef-d’œuvre du genre. L’histoire devient un peu classique dans la seconde partie, s’enfermant de trop dans le contexte du casino et surprenant donc moins que la bonne première partie du film qui laissait envisager un parcours de vie plus original et plus trépidant. Le métrage est donc une belle découverte, mais Guitry limite ses ambitions, c’est manifeste. 3.5
foch1800

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 132 critiques

5,0
Publiée le 13/01/2012
évidemment le meilleur film de Guitry, un cerveau génial qui inventait sans cesse des nouvelles histoires pour se moquer de ses contemporains. C'est drôle du début à la fin.
loulou451

Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 496 critiques

5,0
Publiée le 03/11/2008
Le chef-d'œuvre de Sacha Guitry ! Film aux trois quarts muet bercé par la voix off de son réalisateur... et cependant d'une incroyable modernité ! En moins d'une heure trente, Sacha Guitry démontre ici toute son intelligence, sa finesse, son humour et son sens aigu du récit. Là où d'autres se seraient englués dans le drame et le mélo, Guitry joue de toute son habileté pour rendre une copie drôle, enlevée, enjouée et méchante à souhait. Une grande leçon de cinéma.
stebbins

Suivre son activité 298 abonnés Lire ses 1 783 critiques

3,5
Publiée le 30/03/2013
Un film pour le moins brillant, conte moraliste sur un petit bonhomme ingrat et fortuné, fortuitement et gratuitement. Sacha Guitry connaît le mensonge sur le bout de ses dix doigts, prenant la parole sur tous les fronts, à commencer par une voix-off susceptible de révolutionner le langage cinématographique : vecteur philologique de ses mémoires fictives la voix de Guitry commente, énonce, prononce, suggère, emprunte et additionne les calculs de son tricheur. Un film bavard, au sens intelligent du terme : cet artifice grammatical intrinsèque à la narration permet de mettre en lumière une crapule vaniteuse, prétentieuse et opportuniste qui passe le plus clair de son temps à parler, finasser, flatter, brasser, accumuler, étaler, comparer, dire tout et son contraire pour finalement parloter, vulgariser, meubler, inconsister, confiturer et balancer : le résultat d'une destinée proche du renoncement moral, celle d'un faussaire canailloux dépassée par sa chance, la prenant comme un dû de forme. La mise en scène, sans tapages mais efficiente selon l'usage est un modèle critique des pairs du cinéaste : anti-théâtrale ( retournant les cartes jouées comme un miroir réfléchissant, prenant le temps de dévisager la duplicité, la représentation, le simulacre de l'épopée...) la réalisation est digne des plus grands... et c'est le cas ! Objectivement un très grand film, lucide et vraiment ambitieux, qui m'a vraiment plu malgré une oralité sincèrement difficile à cerner au premier visionnage. Une référence !
MemoryCard64

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 375 critiques

3,5
Publiée le 09/07/2016
Quand on se rend à la Cinémathèque de Belgique à l'improviste, on prend le risque de tomber sur des objets filmiques non-identifiés. C'est le cas de ce film de Sacha Guitry, qui révolutionne l'air de rien le parlant, à peine neuf ans après sa démocratisation. Le film a pour origine Mémoires d'un tricheur, un roman écrit par Guitry lui-même, qu'il planifiait d'adapter au cinéma. Mais plutôt que de modifier son texte pour les besoin du septième art, le réalisateur décide de l'utiliser quasiment tel quel. La narration passe donc entièrement par la voix off, ce qui transforme le long-métrage en conte espiègle. En effet, l'histoire laisse une grande place au hasard lorsqu'il s'agit d'enchaîner les actions. La vie du personnages principal, rythmée par l'imprévu, le pousse toujours à se débrouiller et improviser, ce qui amène un comique de situation assez facilement. L'ensemble bénéficie donc d'un humour assez léger, soutenu par la symbiose entre texte et images. Bien que l'aspect visuel soit plus secondaire dans un long-métrage aussi bavard, Guitry cherche à l'entretenir, de deux manières. En premier lieu, il fait en sorte que la voix off modifie le regard du spectateur, soit en accentuant/nuançant son jeu lorsqu'il fait appel au discours direct, soit en parlant de détails donnent plus de sens à ce qui est montré. L'ensemble fait d'ailleurs preuve d'un sens de l'anecdote qui n'a rien à envier à Jean-Pierre Jeunet et qui crée un sentiment de complicité avec le spectateur. Cela nous amène au second point : Guitry n'hésite pas à bousculer les règles classiques du cinéma pour amuser le spectateur. Ainsi, le personnage principal regarde discrètement la caméra lorsqu'il est déguisé, tout comme il se permet de rembobiner une scène de quelques secondes pour qu'elle colle à sa pensée. Une partie de l'esprit de la nouvelle vague se retrouve dans ce film, vingt ans avant son avènement. Le Roman d'un tricheur ne se cantonne donc pas au simple exercice de style. Guitry approfondit son concept de base pour rendre cette histoire d'apprentissage aussi efficace que possible, sans oublier de faire du cinéma.
B L

Suivre son activité Lire ses 48 critiques

4,5
Publiée le 23/08/2012
Brillantissime....L'esprit français tel qu'on le pratiquait il y a (trop) longtemps est ici à son apogée. Les dialogues sont superbes, le style est très enlevé et les acteurs charmants. Quand cinéma français ne rimait pas avec histoires psycho-machin à deux balles (cent sous ?)...Un régal
nekourouh

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 687 critiques

4,0
Publiée le 05/06/2011
Très amusant et astucieux : un très bon film sur de nombreux plans.
halou

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 511 critiques

5,0
Publiée le 07/05/2008
Un des meilleurs Guitry. Quel talent!
christonico45

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 156 critiques

4,0
Publiée le 04/07/2007
Le livre était excellent, l'adaptation est tout simplement géniale !
cbio

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 107 critiques

4,0
Publiée le 27/05/2010
agréable et amusant, mise en scène originale
Miguel C

Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 269 critiques

3,0
Publiée le 04/11/2018
Dans cette flopée de films post-parlant, théâtral et qui pour certains ont perdu de l'intensité du muet on peut dire que Le Roman d'un tricheur s'en sort avec les honneurs, mais je n'aime pas certains de ses choix et surtout la tournure qu'ils peuvent prendre, ou ne pas totalement empruntés. Au départ bien que l'on reconnaisse que la forme est plus celle d'un homme de théâtre et de dialogue que de cinéma, il y'a ce ton cynique qui plait, ce rythme soutenu qui accroche, et finalement "le subterfuge" passe, de plus ce quasi constant monologue joue de pair avec la mise en scène (disparition soudaine et comique de la famille, grimace hors champ traduite par la voix off) mais je trouve que ça s'étiole. Déjà parce que les séquences qui se déroulent dans le présent bien qu'utiles, farfelues et motrices d'une fin cocasse assez sympathique ont tendance a briser un rythme et une dynamique, elles empêchent à cette démarche de monologue d'être totalement radicale. Mais ce qui m'a le plus gêné c'est que ce jeu entre le monologue et les aspects formel se dégrade, ça ne devient plus que de la description de ce que l'on voit (et la musique omniprésente ni arrange rien), bien qu'il ait des fulgurances et donc des parcelles intéressantes voire même révolutionnaires pour l'époque. Il n'empêche que tout ça ne va pas assez loin et demeure trop classique dans le mauvais sens du terme. Fort heureusement la tonalité loufoque un peu cynique et même assez imprévisible sauve de la déchéance, de même que l'écriture des plus solides et qui a ce bon ton déjà pour l'époque de nous éviter certains passages obligés (et surtout de les détourner) et sans créer de narration réellement classique puisqu'il semble vraiment que tout ça ne soit que des parcelles d'une vie plutôt que la grande histoire pompeuse d'une vie. C'est assez bien conçu et plaisant mais la mise en scène aurait fortement méritée de s'éloigner de manière plus frontale des dictâtes de l'époque et de pousser plus loins certains de ses effets. Sympathique mais énormément perfectible...
Pégé64

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 63 critiques

3,5
Publiée le 15/05/2018
Guitry mène ce film avec beaucoup de brio en accaparant la parole (seule la grande Marguerite Moreno a droit à la parole). D'aucuns ont crié au génie (La Nouvelle Vague notamment dans ses critiques aventureuses), en réalité il n'a fait que mettre en images, sous l'influence de sa femme du moment (Jacqueline Delubac), son unique roman. Il ne s'agit pas ici comme de coutume d'adapter une de ses pièces dans un théâtre filmé. Le film doit beaucoup au phrasé de l'auteur, à son ironie mordante et à sa mauvaise foi dans l'apologie de la malhonnêteté. Le début et son humour noir sont particulièrement savoureux, de même que le sketch entre Marguerite Moreno (désormais beaucoup moins séduisante) et un Guitry partagé entre l'envie de se sortir de ce mauvais pas et flatté dans son ego par les souvenirs de cette «milf». Mais ensuite, la vérité est que l'on s'ennuie un peu dans ce casino et dans l'histoire insolite de la voleuse (sublime Rosine Deréan, une des plus belles actrices de l'époque). Le film ne tient donc pas toutes ses promesses, mais reste une relative réussite.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top