Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Etrange créature du lac noir
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "L'Etrange créature du lac noir" et de son tournage !

    Genèse du projet

    L'idée de tourner L’Étrange créature du lac noir est venue à William Alland d'une anecdote que lui avait racontée un réalisateur venu d'Amérique du Sud sur l'existence d'êtres préhistoriques vivant au bord de l'Amazonie. Le producteur développa alors l'histoire de cette créature mi-homme mi-poisson, un chaînon manquant dans l'évolution des espèces qui avait survécu, inchangée malgré le passage du temps. On retrouve de nombreux êtres de la sorte dans les écrits de Howard Phillips Lovecraft. L'auteur eut sans doute une influence sur la naissance de la créature.

    Un étrange costume

    Une grande partie du succès de L’Étrange créature du lac noir vient de la réussite du costume et du maquillage de ce monstre mi-homme mi-poisson. Le design de la créature a été imaginé par Jack Arnold, qui aimait cette idée de mettre en valeur ses branchies et une tête de poisson. Le costume était fait de caoutchouc et a été moulé à partir de la silhouette des acteurs qui ne pouvaient pas prendre ou perdre de poids pendant la durée du tournage. Ben Chapman explique qu'il lui fallait deux à trois heures chaque jour pour l'enfiler avec l'aide de trois personnes.

    3D

    L’Étrange créature du lac noir a été tourné pour être projeté en trois dimensions. Le procédé était très populaire à Hollywood entre 1953 et 1955. Jack Arnold venait d'ailleurs de réaliser Le Météore de la nuit avec le même procédé deux ans plus tôt. Sans doute une des raisons qui ont convaincu le producteur William Alland de faire appel à lui pour ce film.

    Premier choix

    Glenn Strange, qui avait interprété le monstre de Frankenstein dans les derniers épisodes de la série produite par Universal, était le premier choix du studio pour tenir le rôle de la créature du lac noir. L'acteur refusa le rôle, le script présentant trop de scènes se déroulant dans l'eau.

    Deux hommes pour un monstre

    Deux acteurs ont interprété celui qu'on surnomme "The Gill man" (l'homme aux branchies) dans L’Étrange créature du lac noir. En effet, Ben Chapman jouait toutes les scènes se déroulant sur la terre ferme tandis que Ricou Browning le doublait sous l'eau. Ce nageur olympique devait retenir son souffle plusieurs minutes car il n'y avait pas de réservoir à oxygène dans le costume, comme ce fut le cas plus tard dans les deux suites du film. Par ailleurs, les deux acteurs n'ont pas été crédités au générique pour faire croire à l'existence d'un vrai monstre.

    Comme un poisson dans l'eau

    L'acteur Ben Chapman, qui interprète la créature hors de l'eau, se souvient de son casting : "Un jour, je discutais avec la directrice de casting Jonny Rennick qui travaillait essentiellement sur des westerns. Elle me demanda si j'avais été contacté par l'équipe d'un film sur une créature qui vivait dans un lac. Elle contacta Jack Arnold qui me demanda si je savais nager. Je répondis "comme un poisson" puisque je venais de Tahiti. Et c'est ainsi que j'eus le rôle". Ben Chapman n'étant plus sous contrat avec Universal l'année suivante, il ne sera pas contacté pour tenir le rôle de la créature dans aucune des deux suites.

    Un casting de série B

    En dehors de la créature, l'équipe du film a rassemblé un groupe d'acteurs spécialistes de séries B. Richard Carlson avait collaboré avec Jack Arnold en 1953 sur Le Météore de la nuit. Un an après L’Étrange créature du lac noir, on peut apercevoir Richard Denning dans Creature with the atom brain. Quant à Nestor Paiva, il collaborera à nouveau en 1955 avec Jack Arnold sur Tarantula. Des doublures ont été engagées pour chaque acteur afin de pouvoir tourner simultanément les scènes sous l'eau en Floride et celles hors de l'eau en Californie.

    Un compositeur monstre

    Le compositeur Hans J. Salter est un spécialiste des films de monstre. Il contribua, entre autres, aux musiques du Vendredi 13 d'Arthur Lubin, du Loup-Garou, du Fantôme de Frankenstein, du Fils de Dracula ou des 5000 doigts du Dr T. Il travailla également sur la musique des deux suites de L’Étrange créature du lac noir.

    Un succès public

    L’Étrange créature du lac noir fut un succès important pour Universal à un moment où le studio connaissait quelques difficultés financières. Deux suites furent donc tournées. Dès 1955, Jack Arnold signa ainsi La Revanche de la créature. Si Ricou Browning y garde le rôle de la créature sous l'eau comme dans toute la série, sur terre, celle-ci est interprétée par Tom Hennesy. Un an plus tard, John Sherwood tourna La Créature est parmi nous. Don Megowan y tient le rôle du monstre.

    Un classique de la science-fiction

    L’Étrange créature du lac noir est aujourd'hui considéré comme un classique de la science-fiction. L'acteur Ben Chapman a un début d'explication à cette popularité : "Les gens se sentent proches de lui. C'était un être bon dont le domicile a été violé par des inconnus venus avec de mauvaises intentions. En d'autres mots, que ressentiriez-vous si vous rentriez chez vous un jour et que vous retrouviez un groupe de personnes faisant la fête dans votre salon ? Malheureusement pour lui, il tomba amoureux de la fille et ne voulut pas la laisser repartir."

    Les dents de la mer

    Dans une scène de L’Étrange créature du lac noir, la créature et le personnage interprété par Julie Adams improvisent un ballet sous l'eau dans lequel, par moments, la comédienne est montrée du point de vue du "monstre". Steven Spielberg s'inspirera de la mise en scène de Jack Arnold et de son accompagnement musical pour l'ouverture des Dents de la mer.

    Retour au lac noir

    En 2000, David J. Skal a tourné le documentaire "Back to the Lagoon" sur L'Étrange créature du lac noir. Le film a été produit par Universal, et une grande partie du casting du film original de Jack Arnold y a participé.

    Blague de tournage

    Si Ben Chapman n'avait pas le droit de ramener le costume de la créature chez lui, l'acteur s'amusait parfois entre les prises à nager avec et à jouer au monstre pour les visiteurs qui se promenaient sur le plateau de tournage.

    Une vraie créature ?

    Un chercheur de l'Université de Cambridge a découvert le fossile d'un animal amphibie et a décidé de l'appeler Eucritta melanolimnetes (littéralement : "la créature du lac noir").

    Clin d'œil

    Dans le film Sept ans de réflexion de Billy Wilder, on peut voir dans la célèbre séquence de la bouche d'aération du métro Tom Ewell et Marilyn Monroe sortir d'une salle de cinéma ou l'on joue L’Étrange créature du lac noir.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Famille Addams (2019)
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Joker (2019)
    • Chanson Douce (2019)
    • Les Éblouis (2019)
    • Toute ressemblance... (2018)
    • Gloria Mundi (2019)
    • Last Christmas (2019)
    • Countdown (2019)
    Back to Top