Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Elephant
Note moyenne
4,4
14 titres de presse
  • Chronic'art.com
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Positif
  • Studio Magazine
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • Ciné Live
  • Le Figaro
  • L'Express
  • Première
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

14 critiques presse

Chronic'art.com

par Vincent Malausa

Plutôt que de chercher une hypothétique source au torrent d'épouvante qui recouvre la fin du film, Gus van Sant se contente de peindre en mouvement, dans un geste pudique, impressionniste et profondément subjectif, veiné d'une intarissable compassion, la vie et la mort d'une poignée d'adolescents sans relief, dans toute leur anodine et bouleversante liberté.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Le Monde

par Samuel Blumenfeld

Le massacre de Columbine est replacé dans l'orbite du cinéma : un questionnement absolu, en regardant les faits dans leur brutalité souvent inexplicable, avec détachement et introspection, mystère et pondération (...) Gus van Sant cherche (et trouve) une solution plastique à un fait divers, là où d'autres se seraient perdus dans des digressions philosophiques ou sociologiques.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Un film lucide, ni moralisateur, ni rassurant, ni outrageusement sombre, qui ne traite pas le spectateur en consommateur infantile à qui il faudrait dire qui sont les bons et les méchants ; un film qui regarde le monde tel qu'il est plutôt que tel qu'il devrait être. Une forme et une pensée en marche, un objet en soi qui conjure la barbarie par le mystère poétique plutôt que par un discours surplombant. Un chef d'oeuvre.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Gérard Lefort

Sous le blindage d'une société singulière (les Etats-Unis), par-delà le microcosme d'une journée vaseuse dans un lycée quelconque, Gus Van Sant creuse jusqu'à atteindre des strates immémoriales. De ce magma matriciel, c'est de l'énergie fossile qui jaillit. Il ne s'agit pas d'arracher les racines du mal mais d'en faire la généalogie. Ce qui serait déjà beaucoup pour un seul film si sa façon n'était pas philosophique.

MCinéma.com

par Jean-Luc Brunet

ELEPHANT est un long métrage exigeant et fascinant dont le récit, qui va crescendo, et son épilogue, font froid dans le dos.

Positif

par Philippe Rouyer

Au plus fort de l'horreur, Gus Van Sant réussit à conserver ce mélange de réalisme et de détachement qui donne à son film des allures de cauchemar éveillé (...) Comme tous les grands films, Elephant fait résonner le bruit et la fureur du monde afin d'inviter à la méditation.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Studio Magazine

par Christophe D'Yvoire

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

Télérama

par Louis Guichard

Osons le mot, il y a quelque chose de divin dans le regard que Gus Van Sant fait glisser sur les adolescents qui peuplent Elephant. Jamais le simple spectacle de la vie quotidienne dans une high school ordinaire n'aura été aussi émouvant en soi, sans raison objective, rien que par la grâce du regard qui le capte.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

aVoir-aLire.com

par Sébastien Tong

Pari audacieux et réussi.

Ciné Live

par Philippe Pournier

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Le Figaro

par Dominique Borde

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

L'Express

par Jean-Pierre Dufreigne

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Première

par Olivier De Bruyn

Elephant ressemble à la caricature du film indépendant américain avec son cortège de déstructurations tempérées, d'insistances stylistiques et d'inévitables plans de ciel décoratifs (...) Sur un motif si brûlant, on regrette que Gus se soit contenté de trousser une petite expérimentation poseuse. Quelque chose comme la jolie bande-annonce d'un film à venir...

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Frédéric Strauss

Comme ses personnages, le film tourne en boucle, refermé sur lui-même, et le lycée qui lui sert de décor n'est plus qu'un concept esthétique, une sorte d'installation grandeur nature pour une création d'art vidéo, à passer dans un musée. En boucle, évidemment.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top