Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le promeneur du champ de Mars
note moyenne
2,5
873 notes dont 151 critiques
20% (30 critiques)
30% (45 critiques)
5% (8 critiques)
27% (41 critiques)
11% (16 critiques)
7% (11 critiques)
Votre avis sur Le promeneur du champ de Mars ?

151 critiques spectateurs

DAVID MOREAU
DAVID MOREAU

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 597 critiques

0,5
Publiée le 07/11/2008
AVEC DEAMBULATEUR. Conversation trop secrète sur une grande figure politique, qui aboutit à un film ennuyant et inintéressant.
MAXIE75017
MAXIE75017

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 85 critiques

0,5
Publiée le 15/05/2008
Le cinéma français n'aborde pratiquement jamais les sujets qui fâchent et quand il le fait, cela donne ça : un portrait insipide et incroyablement complaisant de François Mitterrand.
bergerdeschats
bergerdeschats

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 242 critiques

4,0
Publiée le 12/04/2008
J'ai qu'une seule reproche, la froideur, elle gache, le film. Mais, Bouquet est formidable, Lespert est pas mal aussi. Un bon film, que la froideur gâche.
Gwen R
Gwen R

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 491 critiques

4,0
Publiée le 25/02/2007
Tres bon film servi par deux acteurs talentueux. Un portrait attachant de Mitterand mais à portée limitée.
weihnachtsmann
weihnachtsmann

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 2 856 critiques

4,0
Publiée le 02/08/2017
Ce qui est beau c'est qu'au-delà de cette relation du président et du jeune journaliste, il y a cette vision d'un mourant sur la vie. Comment un homme qui va quitter ce monde semble beaucoup plus serein sur l'avenir que le jeune. Mais est-ce justement parce qu'il a tant vécu qu'il peut philosopher avec tant de sagesse: "sortir par le haut". Le portrait est très beau, le propos intéressant et la promenade vraiment passionnante. Formidable Bouquet
Incertitudes
Incertitudes

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 620 critiques

4,0
Publiée le 27/07/2015
Adaptation du récit témoignage du journaliste Georges-Marc Benamou, Le promeneur du champ de Mars n'en reprend pas le titre qui est "Le Dernier Mitterrand". Le nom de Mitterrand n'est même pas évoqué de tout le film et les autres personnages ont des noms différents. Benamou est Antoine Moreau, le docteur Tarot, autre intime du président durant les derniers moments de sa vie, devient le docteur Jeantot. On voit un président éprouvant une fascination pour la mort et sa volonté de laisser une trace sans tâche dans l'histoire. De son amitié avec René Bousquet, son passé dans le gouvernement de Vichy, on ne saura rien. Mitterrand emportera ses mystères dans la tombe. Plus intéressantes sont ses analyses, toujours d'actualité, sur sa vision de la fonction de président de la république. Avec l'Europe, la mondialisation, il se considère comme le dernier grand président, "ses successeurs ne seront que des financiers, des comptables". Il ne les ménage pas ses futurs successeurs. Selon lui, la gauche n'a pas à s'allier avec le centre. Ses racines sont les ouvriers, les salariés, les pauvres. Alors, le dernier grand président oui sans doute mais le portrait que nous en dépend Guédiguian, homme de gauche, c'est surtout celui d'un homme resté lucide jusqu'au bout sur l'état de la France et du parti Socialiste, satisfait de son œuvre ("il n'y aura pas eu de crises ou de drames sociaux, je n'ai pas été chassé du pouvoir par la rue", allusion claire à De Gaulle) d'une très grande intelligence mais avec ses zones d'ombre pendant la seconde guerre mondiale et, à l'heure de la mort, toujours obsédé par des règlements de compte politiciens. Forcément, on n'est plus trop dans une relation de président/journaliste mais plutôt d'un maître faisant la leçon à un de ses élèves. Captivant, et allant au delà du cinéma, pour celui s'étant un tant soit peu intéressé à la politique à cette période.
QuelquesFilms.com
QuelquesFilms.com

Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 1 237 critiques

4,0
Publiée le 10/10/2013
Adaptant un livre de Georges-Marc Benamou, Le Dernier Mitterrand, Guédiguian veille toutefois à ne jamais mentionner le nom du Président. Comme pour mieux s'éloigner du biopic traditionnel. Si la mise en scène, sobre, permet de saisir différentes facettes de François Mitterrand, à travers sa personne (intelligente, cultivée, ayant une haute idée d'elle-même) et sa fonction de président de la République, le film ouvre un champ plus large de méditation sur le pouvoir, l'histoire, les illusions, la mort. Si portrait il y a, il se dessine au fil d'un dialogue philosophico-politique, toujours accessible et captivant. Dialogue entre un vieil homme et un jeune "disciple" qui a bien du mal à se défaire de sa fascination pour être objectif. Entre eux : un jeu de dupe et de complicité, de proximité et de distance. Intelligemment écrit, riche en citations littéraires, Le Promeneur du Champ-de-Mars propose un dosage subtil d'intimité et de grandeur tragique. Sa qualité doit évidemment beaucoup à la performance de son acteur principal. Michel Bouquet donne tout son mystère et toute son épaisseur au personnage, sans se laisser écraser par sa stature, sans surjouer, sans souci du mimétisme absolu. Bref, une incarnation consciente de ses limites, à la juste mesure. Du grand art de comédien.
Hotinhere
Hotinhere

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 549 critiques

4,0
Publiée le 03/06/2013
Adaptation du Dernier Mitterrand de Benamou. L'histoire d'une fin de règne et fin de vie, l'heure du bilan et des confidences, magistralement interprété par Michel Bouquet, césar du meilleur acteur.
Akamaru
Akamaru

Suivre son activité 526 abonnés Lire ses 4 334 critiques

2,5
Publiée le 22/05/2013
Contrairement à ce que l'on pourrait croire,"Le promeneur du champ de Mars" n'est pas tellement un biopic voilé sur François Mitterrand. Déjà,par ce qu'il se concentre sur les dernières heures de sa vie. Ensuite,parce qu'il relate une rencontre entre un journaliste débutant,donc impressionnable(Jalil Lespert,très bon)et un chef de l'état sur le déclin. Enfin,parce qu'il privilégie les thèmes de la mémoires,de la peur de la proximité de la mort. Une ombre grise plane sur toute cette chronique bavarde. Grâce à l'interprétation impériale de Michel Bouquet,on se prend d'empathie pour cet homme si décrié à son plus haut,on perçoit son côté pathétique,tout en le laissant dans ses pensées mystérieuses. Un film à hauteur humaine,malheureusement sans enjeux politiques.
Shephard69
Shephard69

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 865 critiques

4,5
Publiée le 14/05/2013
Voilà une biographie très réussie, prenante, intelligente et sans prise de position. Un portrait touchant d'un Mitterrand complexe et énigmatique campé par un sublime Michel Bouquet. Conquis par cette œuvre.
soniadidierkmurgia
soniadidierkmurgia

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 3 126 critiques

3,5
Publiée le 06/05/2013
Le grand Bouquet s’attaque à l’Everest Mitterrand dont la fin de vie a été maint fois relatée depuis 1996. C’est la relation que le président entretint avec Georges Benamou choisit parmi d’autres (Elkabach, Péan,….) que Robert Guédiguian met en scène. On pouvait s’attendre à quelque chose d’ennuyeux tant on croyait tout savoir à force d’avoir vu le président Mitterrand se confier devant les caméras. On se disait qu’il serait difficile de croire à la vérité du personnage du fait du manque de recul historique. Et bien fi de tout ça grâce au talent de Bouquet qui nous campe un Mitterrand plus vrai que nature. Si les deux hommes ne se ressemblent pas vraiment, certains plans lointains sont confondants. On découvre un Mitterrand fidèle à lui-même : fasciné par la mort, aimant citer les grands auteurs grecs et surtout doté d’une versatilité toute monarchique. Ce qui nous fascine en réalité c’est de voir Bouquet s’emparer progressivement du rôle jusqu’à nous faire oublier à la toute fin qu’il est entrain de jouer. Bravo !!!!
Rik13
Rik13

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 648 critiques

4,0
Publiée le 02/11/2012
Très bon film de Robert Guédiguian qui délaisse pour un temps l'univers marseillais. Michel Bouquet est impérial dans le rôle de François Mitterrand, tour à tour cynique ou malicieux. Parfaitement dialogué dans une mise en scène dépouillée, "Le promeneur du Champs de Mars" montre un homme d'Etat en fin de vie, une forme de bilan introspectif sur une existence consacrée à la politique. Le personnage du journaliste, chargé d'interroger le Président, est joué par Jalil Lespert qui semble trop réservé, écrasé par la performance de Michel Bouquet.
jackolan
jackolan

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 249 critiques

2,0
Publiée le 05/05/2012
Un film à la fois intéressant et instructif, avec une prestation assez remarquable de Michel Bouquet (et ce, malgré une ressemblance physique et vocale assez moyenne). Mais avec beaucoup de longueur, ce film finit par ennuyer. On pourra également regretter qu'il n'y ait pas plus politique, ni plus de personnalités réelles interprétées, ce qui donne l'impression d'un François Mitterrand seul, qui passait uniquement son temps avec le journaliste/écrivain. Enfin, je reste sceptique sur l'exactitude du point de vue adopté : le côté vieillard sympathique à la fois malade mais dynamique dans ses mouvements n'est pas vraiment l'image que renvoyait l'ancien Président de la République dans la réalité...
MrBougalou
MrBougalou

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 571 critiques

3,5
Publiée le 22/02/2012
Une belle histoire admirablement interprétée par Michel Bouquet. Oui mais il est vrai que pour les générations n'ayant pas connu l'homme en tant que président en exercice, le film perd franchement en intensité. Le témoignage est important, c'est incontestable, mais j'ai peur qu'au final, on ne retienne pas grand chose de ce film, si ce n'est la prestation de l'acteur principal.
Caine78
Caine78

Suivre son activité 722 abonnés Lire ses 7 242 critiques

5,0
Publiée le 15/12/2011
Admirable évocation d'un François Mitterrand en fin de deuxième mandat et donc en fin de vie, « Le Promeneur du champ de Mars » est assurément l'un des plus beaux films de son auteur, et comment pourrait-il en être autrement ? J'ai en effet rarement eu l'occasion de voir un portrait aussi nuancé, presque ambigu d'une figure politique célèbre, mettant aussi bien en avant les qualités remarquables d'un homme d'exception qu'un aspect parfois très désagréable, voire antipathique. Cette relation ainsi entretenue avec un journaliste évolue constamment sans que nous sachions très bien où cela va aller ni comment elle va se terminer, tant celle-ci est dense, complexe, passant d'une complicité évidente à une quasi-hostilité en quelques secondes... Mais c'est en parallèle un autre portrait que nous découvrons, celui d'Antoine, fasciné à un tel point par le Président qu'il se demande lui-même parfois pourquoi. Ces deux personnages, Jalil Lespert et surtout Michel Bouquet (dont je ne suis pourtant pas un inconditionnel habituellement) les jouent de manière remarquable, avec toute l'intensité qu'il fallait afin de les rendre aussi passionnants qu'ils ne le sont. Je pourrais encore en parler des heures, que ce soit à travers cette envolée quasiment lyrique, fantastique lorsqu'Antoine rencontre sa future femme, mais cela serait trop long... Je ne peux donc que vous encourager très fortement à découvrir ces deux magnifiques portraits, sans doute l'une des meilleures manières de découvrir sans tricheries l'un des plus grands hommes de la Vème République... Superbe.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top