Notez des films
Mon AlloCiné
    La Saveur de la pastèque
    Note moyenne
    3,7
    24 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Première
    • Score
    • Brazil
    • Ciné Live
    • Elle
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Ouest France
    • Positif
    • TéléCinéObs
    • Zurban
    • Chronic'art.com
    • Fluctuat.net
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • L'Humanité
    • Télérama
    • Le Figaroscope
    • L'Express
    • Studio Magazine

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    24 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Romain Le Vern

    (...) le cinéaste continue de surprendre et d'édifier des films mirifiques qui ressemblent à toutes ces choses étranges et indéfinissables qui circulent dans nos têtes, qu'on pense uniques et qui en réalité traduisent un même besoin universel. Superbe.

    Cahiers du Cinéma

    par Stéphane Delorme

    Impressionne alors l'aisance avec laquelle Tsai, à partir d'un geste ou d'un accessoire, transforme ses saynètes comiques en petites fables allégoriques.

    La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    (...) La Saveur de la pastèque, un jus de derrière les roseaux, extrait d'une cascade de mélanges improbables : sexe et comique, grotesque et mélancolie, comédie musicale et pornographie, science-fiction et burlesque, allégorie politique et composition poétique

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Première

    par Gérard Delorme

    Si Tsai Ming-Liang creuse une fois de plus le sillon de la solitude et de l'aliénation urbaine, il le fait avec une puissance et une précision qu'il n'avait encore jamais atteintes.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Score

    par Julien Welter

    Attention donc, derrière un titre aux relents de plénitude zen peut se cacher un film qui dynamite les visions porno chics ou déprimantes que le cinéma français distille sur la libido.

    La critique complète est disponible sur le site Score

    Brazil

    par Eric Coubard

    Doucement les Croisés, rangez vos glaives, ce film est très drôle (le tournage du film pornographique et ses imprévus), enfin si votre éducation vous permet de le prendre au second degré (...) La saveur de la pastèque est une provocation délibérée.

    La critique complète est disponible sur le site Brazil

    Ciné Live

    par Laurent Dijan

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

    Elle

    par Héléna Villovitch

    Réflexion sur le sexe et l'amour, le voyeurisme et la frustration. Au final, plutôt....rafraîchissant !

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    A l'aide de plans fixes épuisés et d'un talent certain à créer la surprise - on défie quiconque d'imaginer le plan qui va succéder à celui qui est projeté - , il nous invite au fou-rire et à le suivre dans son délire dépressif avec une délectation aussi rafraîchissante que communicative.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Didier Péron

    Tsai Ming-liang prolonge son univers anxiogène avec une variation très sexuelle sur la dépendance.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    MCinéma.com

    par Camille Brun

    Les habitués du réalisateur retrouveront alors les plans longs superbement composés, la rareté des dialogues (l'héroïne ne dit qu'une phrase de tout le film !), l'importance accordée à l'eau, les points de départ tordus, les moments hilarants et toujours surprenants.

    Ouest France

    par La rédaction

    Un film incongru (...) Vous en serez amusé, choqué, agacé, estomaqué, dérangé. Toute l'échelle des réactions et des sensations, sauf celle de l'indifférence.

    Positif

    par Jean-Christophe Ferrari

    (...) une reflexion plus fouillée méritait d'être développée quant au rapport entre ce qu'on appelle (pour faire vite) le cinéma d'Extrême-Orient et la catégorie esthétique du formalisme.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    TéléCinéObs

    par Bernard Achour

    Dans une Taïwan caniculaire, Tsai Ming-liang orchestre le film le plus étonnant de l'année.

    Zurban

    par Claire Vassé

    (...) le film nous offre effectivement des moments de comédie musicale réjouissants.

    Chronic'art.com

    par Jean-Philippe Tessé

    Bien sûr on les aime toujours, et comment s'en défaire, de tous ces films et de ce film-là aussi, si beau par moments (on y revient) ? Mais que Tsai (comme Hou) ne soit pas loin de tourner en rond, c'est une évidence.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Fluctuat.net

    par Julie Deh

    (...) le film est riche en contrastes. Certains quitteront la salle, ennuyés, dégoûtés, désorientés. D'autres ne perdront pas une miette de ce film atypique qui ne joue pas la facilité (...)

    La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    (...) toujours aussi virtuose, toujours aussi inventif [Tsai Ming Liang] tire aujourd'hui un peu trop sur la corde de ses marottes et de ses obsessions, comme incapable de faire franchir à son cinéma le pas qui le sépare du public.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Point

    par Olivier De Bruyn

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    L'Humanité

    par Jean Roy

    Autant dire que ce film est réservé aux amateurs de scènes sexuelles chantées faisant de l'emploi inventif et immodéré de la pastèque leur sort commun. C'est peu pour garantir une fréquentation soutenue mais assez pour fonder un club d'amateurs ravis.

    Télérama

    par Jacques Morice

    Le film exhale la plupart du temps une poésie à la fois bouffonne et mélancolique (...) On ressort de tout ça assez secoué, sans trop savoir si la vague nausée qu'on ressent alors est un bon ou un mauvais signe.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Figaroscope

    par Brigitte Baudin

    Si l'idée de départ semble amusante et originale on tombe vite dans un curieux méli-mélo (...) On s'ennuie ferme ! Et la pastèque devient vite indigeste.

    L'Express

    par Laurence Liban

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top