Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Château de ma mère
note moyenne
3,5
5187 notes dont 109 critiques
40% (44 critiques)
27% (29 critiques)
21% (23 critiques)
8% (9 critiques)
2% (2 critiques)
2% (2 critiques)
Votre avis sur Le Château de ma mère ?

109 critiques spectateurs

Roy Batty
Roy Batty

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 213 critiques

5,0
Publiée le 15/10/2014
"Le Château de ma mère" est l'adaptation du deuxième roman (avec certains éléments du troisième) de Marcel Pagnol sur ses souvenirs d'enfance et ses séjours réguliers dans la petite maison de ses parents perdue dans les collines de Provence. Le second film d'Yves Robert est tout aussi réussi que le premier. On prend beaucoup de plaisir à retrouver ces personnages si attachants, à en découvrir d'autres réjouissants, à revoir les paysages somptueux des collines, à arpenter avec la famille Pagnol les berges du canal et à passer devant ce château si mystérieux qui intrigue tout particulièrement la jolie Augustine (Nathalie Roussel). Toutefois, sur la fin, le film va devenir plus grave, plus triste. C'est tellement émouvant d'entendre la magnifique voix de Jean-Pierre Darras (le narrateur) nous raconter le sort funeste de personnages qu'on a tant aimé, avant de nous dire ces phrases si belles et si justes de Marcel Pagnol : "Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Il n'est pas nécessaire de le dire aux enfants". Je ne peux m'empêcher de verser une larme à chaque fois. Comme dans le premier film, les acteurs sont tous excellents : Julien Ciamaca, Philippe Caubère, Nathalie Roussel (qui a un rôle plus étoffé), Didier Pain, Paul Crauchet et les petits nouveaux Jean Carmet, Jean Rochefort, Ticky Holgado, Geoges Wilson et Julie Timmerman, dans le rôle de l'effrontée Isabelle. La musique de Vladimir Cosma est une nouvelle fois superbe, avec un thème principal plus mélancolique, qui caractérise bien le personnage d'Augustine (notamment dans le très beau plan final).
Rictus1260
Rictus1260

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 135 critiques

4,5
Publiée le 04/08/2015
Avec la gloire de mon père, le château de ma mère relate l'enfance de Marcel Pagnol avec une grande fidélité au roman auto biographique. Voilà un magnifique hommage rendu par Yves Robert et Marcel Pagnol le mérite amplement pour l'ensemble de son oeuvre inoubliable, ses chefs d'oeuvre incontestables tels que la Trilogie, Regain, Manon des sources..., le faisant figurer parmi les plus grands noms du cinéma. Avec le château de ma mère, nous découvrons la personnalité de sa mère au travers de l'excellente Nathalie Roussel, une femme et une mère telle qu'on peut en rêver, à la fois discrète, sensible, séduisante, aimante, à la fois bonne cuisinière et spirituelle, femme de foi, presque irréelle, presque un ange. On ressent également une incroyable sensibilité et une fragilité que la fin du film met en valeur avec force de manière inattendue. C'est à la fois touchant, tout empreint de nostalgie, avec des images magnifiques, toute la fraicheur et la saveur de cette région de la Provence. Mais le plus émouvant dans ce volet se situe dans les dernières minutes de ce film. On ressent comme rarement dans un film l'amour immense d'un fils pour sa mère, l'immense chagrin ressenti lors de sa disparition prématurée, la valeur inestimable d'une maman et le sillage de lumière indélébile qu'une telle maman peut laisser dans l'âme de ses enfants.
Bub ... Haut les flingues,
Bub ... Haut les flingues,

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 605 critiques

5,0
Publiée le 03/01/2016
Incroyable film qui sent bon les vacances et les premiers tourments des amours d'enfants. De 1966 à 1980, j'ai connu ce bonheur des vacances en famille, entouré de camarades qui ne grouillaient pas dans une court de récréation surpeuplée. Nous partagions la passion de la pêche, des bateaux, des explorations sur les berges des rias de la région. Là, j'ai passé les meilleurs moments de mon enfance loin des imbéciles et d'une ville tentaculaire devenue invivable. Enfin, aujourd'hui, je suis heureux car j'ai pu, comme Marcel Pagnol, vivre définitivement au milieu des beautés de mon enfance, la Bretagne. Ce film est un peu mon histoire. Ma maman, récemment disparue, était comme Augustine. Elle tricotait de magnifiques Pull-Over, Comme augustine tricotait de beaux costumes. Mais Maman vécut bien plus longtemps. Poésie, émotion, bonheur et mélancolie, quelle merveilleuse alchimie, pour un film extraordinaire.
Akamaru
Akamaru

Suivre son activité 526 abonnés Lire ses 4 334 critiques

3,0
Publiée le 06/07/2011
Yves Robert tourna le diptyque de Marcel Pagnol à la suite."Le Château de ma mère" de valeur équivalente à "La Gloire de mon père",adopte une tonalité plus dramatique,avec également un comique de situation accentué.Dès le premier quart d'heure,on retourne déja dans les collines des hauteurs marseillaises,là où le jeune Marcel s'épanouit pleinement.Un Marcel qui tous les samedi traverse avec sa famille un domaîne privé sans autorisation,ce qui donne lieu à quelques rencontres pittoresques.Un Marcel qui est subjugué par Isabelle,jeune noble autoproclamée qui le prend pour son larbin(des séquences qui me dérangent,mais passons).Un Marcel qui réussit avec brio son certificat d'études pour entrer au lycée.L'importante accrue du rôle de Joseph,toujours aussi pieux et d'Augustine,toujours charmante,est à noter.La musique de Vladimir Cosma souligne cette atmosphère nostalgique appuyée.On regrette la minceur du scénario et l'insouciance du premier volet.Mais la prose littéraire demeure aussi agréable à entendre,et particulièrement touchante dans un final juste,pas du tout larmoyant.
tadidoudoudou_3
tadidoudoudou_3

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 6 critiques

5,0
Publiée le 01/05/2008
Magnifique film qui me fera toujours verser une petite larme. Rien que le fait d'entendre la musique ou la voix off me donne des frissons. Nathalie Roussel est d'une fraicheur, d'une douceur et d'une beauté remarquable. Ce film est, pour moi, un des classiques du cinema français.
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1390 abonnés Lire ses 10 098 critiques

4,0
Publiée le 26/04/2008
Supèrieur à "La gloire de mon père", Yves Robert prolonge son exploration des souvenirs d'enfance de Pagnol! Soutenu par un comique de situation plus affirmè, le rècit enchaîne ici une succession d'aventures que vit la famille du petit Marcel, obligèe toutes les fins de semaine, pour rejoindre plus vite la Bastide, une maison de campagne en pleine nature, d'emprunter presque illègallement un raccourci qui traverse une sèrie de propriètès privèes! Interprètèe par une très èmouvante Nathalie Roussel, la tendre figure maternelle devient le personnage central de cette saga du coeur ou de nouveaux protagonistes truculents font leur apparition! Au cours de ses expèditions hebdomadaires, la famille croise notamment sur son chemin Jean Rochefort dans le rôle d'un faux aristocrate et Jean Carmet en garde champêtre irascible! Tendresse et èmotion en Provence pour une suite superbe à la recherche du temps perdu et au final bouleversant, bercèes par les partitions poignantes de Vladimir Cosma...
ClashDoherty
ClashDoherty

Suivre son activité 156 abonnés Lire ses 878 critiques

5,0
Publiée le 07/07/2006
Encore plus réussi que le premier film, et beaucoup plus intense et dramatique. En fait, le premier était très drôle et tendre, celui ci est plus âpre (déceptions amoureuses, peur du gardien, drames familiaux, fin mélancolique et nostalgique). Mon préféré des deux. Et Jean Rochefort et Georges Wilson sont excellents. Quant à Jean Carmet en gardien borné boiteux et exécrable, il vaut le coup.
weihnachtsmann
weihnachtsmann

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 2 856 critiques

4,5
Publiée le 02/08/2015
Toujours une réussite majeure que cette suite presque mélancolique avec une fin assez bouleversante quand le portrait de chaque personnage est brossé. Toujours l'ambiance provençale, toujours les paysages et les acteurs excellents.
reymi586
reymi586

Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 2 443 critiques

5,0
Publiée le 11/10/2011
Un très grand classique de Marcel Pagnol après La gloire de mon père. Ce film de mon enfance a gravé dans ma mémoire ces collines, les accents du midi et les cigales. Les acteurs sont tous excellents et l'histoire magique!
romario85
romario85

Suivre son activité Lire ses 175 critiques

4,0
Publiée le 25/05/2004
Cette production présente suffisamment d’intérêt pour vous faire oublier vos enfants/votre conjoint/votre plat au four (rayez la mention inutile) le temps d'une soirée.
Caine78
Caine78

Suivre son activité 722 abonnés Lire ses 7 242 critiques

2,0
Publiée le 20/04/2006
Inférieur a la gloire de mon père, ce film est tout de même agréable, touchant et sensible. Un très joli moment.
Eselce
Eselce

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 4 022 critiques

4,0
Publiée le 19/05/2015
La suite de "La gloire de mon père". Très beau et plus triste, mais d'une justesse toujours magnifique.
LEPELTIER E
LEPELTIER E

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 336 critiques

3,5
Publiée le 31/08/2013
Beaucoup plus d'émotion dans cette deuxième partie , le casting est parfait et les paysages sont toujours sublimes .
guifed
guifed

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 282 critiques

3,0
Publiée le 17/06/2013
Yves Robert s'est ici érigé en pythie de Marcel Pagnol. Il parvient à retranscrire fidèlement l'atmosphère de l'oeuvre de Pagnol. Le petit Marcel, interprété par un correct Julien Clamaca, nous raconte ses déboires passés dans la maison de campagne des Pagnol, son havre de paix, se situant en contrebas de ses chères collines. Son père, formidablement joué par Philippe Caubère, le motive pour le concours des bourses de fin d'année, entre deux promenades à travers les champs de thym. Le narrateur, Marcel Pagnol donc, nous gratifie de cocasses, mais non moins intéressantes, pensées d'un petit génie en quête de repères, comme tout adolescent. Il se laisse emporté par ses sentiments, à l'égard d'une jeune fille et de ses collines. Oui, pour lui, l'amour et la rêverie que lui procurent les collines, sont à placer sur le même niveau. Et il n'est pas le seul à vouloir passer le plus de temps possible dans les collines. Toute sa famille se lance alors dans une aventure qui, de prime abord semble quelconque, mais qui gagnera en tension et en enjeux à mesure que la date fatidique du concours approchera. Le tout donne un film frais, intelligent de par la prose de Pagnol, mais un brin impersonnel. Il manque une âme. Le réalisateur s'est contenté de mettre en image l'autobiographie de Pagnol, sans forcément chercher à la sublimer avec les atouts du cinéma. Ca reste un agréable moment à passer.
Glumdops
Glumdops

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 193 critiques

5,0
Publiée le 27/05/2012
La suite de la gloire de mon père. Voir ma critique sous ce film...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top